7. Le son de Dieu est comme une cascade

Mike Parsons

landscape-1844741_1280Dieu est lumière et sa lumière est créatrice. Il a tout créé.

Il a créé des luminaires (Genèse 1) pour éclairer: le soleil, la lune, les étoiles… ce sont les lumières créées. Dans ce même chapitre, on peut lire que la lumière existait avant qu’il ne crée le soleil. Il est lumière. Nous pouvons lire dans Apocalypse 22:5 que lorsque Dieu vivra de nouveau avec ses enfants « Il n’y aura plus jamais de nuit. On n’aura donc plus besoin ni de la lumière d’une lampe, ni de celle du soleil car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière… ».

Dans Jean 12:36, Jésus déclare: « Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin de devenir vous-mêmes des enfants de lumière ».

Nous sommes appelés à devenir des enfants de lumière. Je ne vais pas expliquer ce qu’est la lumière et comment elle existe ou fonctionne mais il est très important de réaliser ce qui suit: Dieu répand un nouveau niveau de lumière sur ses enfants. Nous allons voir sa gloire briller. « Lève-toi, resplendis, car voici ta lumière, car sur toi s’est levée la gloire du Seigneur » (Ésaïe 60:1).

C’est la lumière de révélation, du pouvoir divin et de dynamiques spirituelles qui dépassent l’entendement humain.

Au-delà de notre entendement

Dans les Cieux, Dieu m’a montré certaines choses qui vont arriver et je peux vous dire que c’est vraiment extraordinaire. Nous n’avons pas vraiment de références pour les comprendre. Je ne vais pas tout décrire dans cet article mais je vous encourage à réfléchir au fait qu’il va se passer des choses sur terre, des choses auxquelles nous allons devoir faire face et contre lesquelles nous allons nous battre, que vous ne pouvez absolument pas concevoir maintenant. Elles sont au-delà de notre entendement humain. Le problème est que nous allons les confronter et que nous devons nous y préparer. Il nous faut donc les connaître avant pour être prêt.

Dieu est en train de restaurer auprès de ses enfants les bandes supérieures de lumière, ce sont les dimensions de son pouvoir, de ses révélations et de son autorité. Nous sommes enfants de Dieu qui est lumière, nous sommes donc enfants de lumière et nous pouvons opérer non seulement dans la lumière créée mais aussi dans la lumière créatrice.

La fréquence de Dieu

De la même manière, Dieu est train de libérer sa fréquence ou son. Il arrive des Cieux, c’est le son de Dieu. Certains d’entre nous peuvent déjà l’entendre, surtout parmi les musiciens chrétiens qui le captent plus facilement.

« Un abîme appelle un autre abîme à la voix de tes cataractes; toutes tes vagues et tes flots ont passé sur moi » (Psaume 42:7 Darby). J’ai grimpé et descendu des tas de cataractes ou chutes d’eau dans les Cieux. Au départ, j’ai eu du mal à les grimper car dans ma tête, je n’arrivais pas à concevoir que l’on puisse « monter » de l’eau qui tombe. Je n’arrivais pas à m’engager dans ce phénomène. Heureusement, le Saint-Esprit et les anges m’ont aidé jusqu’à ce que j’accepte et donc conçoive de pouvoir les monter comme les descendre.

Comment est-ce possible?

Parce que le Royaume des Cieux suit des lois différentes de celles de la terre. L’eau peut aussi passer au travers de vous, c’est complètement différent.

Résonner avec la voix de Dieu

A l’heure actuelle, la voix et  les  « abîmes » de Dieu, ses choses les plus profondes, appellent nos esprits et y résonnent : « Un abîme appelle un autre abîme… ». Il y a un son venant des Cieux avec lequel Dieu veut que nous résonnions et c’est un son qui ressemble au bruit d’une cascade.

Lorsque vous utilisez un oscilloscope pour mesurer les ondes sonores près d’une cascade, il va réagir par les deux extrémités. Simplement parce que dans une chute d’eau, il y a en même temps des sons plus graves et des sons plus aigus que ceux que nous captons. En fait, nos oreilles naturelles sont assez limitées. Mais dans notre esprit, avec nos « oreilles spirituelles », nous pouvons être connectés à Dieu et entendre sa voix.

Une épée aiguisée

Nous pouvons lire dans Apocalypse 1:15: « Sa voix retentissait comme celle des grandes eaux ». Ce n’est pas une image, c’est un fait. Ce son est sa manière de communiquer les choses qu’Il veut nous révéler et nous pouvons entendre ce qu’il dit.

Verset 16: «… de sa bouche sortait une épée aiguisée à double tranchant. Son visage était éblouissant comme le soleil quand il brille de tout son éclat ». Je dois avouer que j’ai une épée à double tranchant mais je ne l’ai pas encore aiguisée… j’y songe!

En 2009, lors d’une conférence, Dieu m’a défié de m’armer d’une épée. Je n’en avais vraiment pas envie parce que je suis un pacifique. Je n’aime ni contredire ni offenser les gens et Dieu me demande de prendre en main une épée ! Je me suis battue avec cette idée pendant deux jours, je n’arrivais pas à Lui obéir. Il m’a tellement secoué spirituellement que je l’ai finalement fait. En prenant en main une épée, c’était un défi personnel, dans mon corps. Je savais que l’une des raisons pour lesquelles Dieu voulait que je m’arme d’une épée était pour tracer une ligne de séparation.

Un amour pur

Jésus m’a alors apporté une épée. Certains d’entre vous ne vont pas aimer l’idée mais laissez-moi vous rappeler que Dieu est pur amour. Le motif à l’origine de tout ce qu’Il fait, c’est l’amour. Il passe son temps à nous sourire avec tout son amour. Même lorsqu’Il nous discipline, Il le fait avec tout son amour. C’est plus facile à comprendre lorsque l’on a de jeunes enfants. On les aime et on veut leur offrir le meilleur alors on les éduque, on les discipline. Dieu fait la même chose mais avec un amour complètement pur.

Relisez Matthieu 10:34: « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur terre : ma mission n’est pas d’apporter la paix, mais l’épée ».

Cette épée est destinée à tracer une ligne séparatrice. Elle sépare des tas de choses comme les gens qui sont avec Jésus de ceux contre lui. Avec Dieu, il n’y a pas de zone neutre. Il n’y a pas de gris non plus, c’est blanc ou noir! Dieu nous demande maintenant de choisir. Qui allons-nous écouter? Qui allons-nous suivre?

C’est maintenant qu’il faut choisir.

Articles liés (en français)

Articles liés (en anglais)

6. Les pressions de Dieu

Mike Parsons – 

Nous avons vu que Jésus étant aujourd’hui présent dans notre passé, rien ne peut entraver notre future si nous le remettons entièrement entre les mains de Dieu.

Remplir notre destinée

Si nous désirons un avenir dans lequel nous remplissons notre destinée, il faut que nous puissions recevoir tout ce que Dieu veut nous révéler. Nous devons être connectés au domaine surnaturel, ne serait-ce qu’une nanoseconde avant que les choses n’arrivent.

Dieu veut nous révéler ces informations pour chaque jour de notre vie. Il veut que nous soyons comme Jésus qui voyait ce que le Père faisait. Comment est-ce qu’il pouvait voir cela ? Parce qu’il était connecté aux deux royaumes et qu’il vivait dans les deux en même temps. Nous avons besoin de ces révélations.

C’est un processus

Attention, c’est un processus qui demande du temps. Regardez les photos suivantes :

Tout commence avec un morceau de charbon. Nous pouvons lire dans Jacques 1:2 : « Mes frères, quand vous passez par toutes sortes d’épreuves, considérez-vous comme heureux ».

Nous avons tous connu des épreuves et cela continue mais ce serait une erreur que de tout accepter ou ignorer en déclarant que c’est l’œuvre du diable. Il est vrai que l’ennemi veut tout ruiner (Jean 10:10,  « Le voleur vient seulement pour voler, pour tuer et pour détruire) mais nous pouvons toujours rechercher ce que Dieu veut faire lorsque cela arrive. heat-and-pressure-frN’essayez pas d’éviter à tout prix les pressions et les moments chauds de la vie, choisissez-les plutôt comme un moyen de transformer le charbon que nous sommes en un magnifique diamant. Bien souvent, nous essayons d’éviter la transformation intérieure que Dieu aimerait voir. Il ne peut donc pas nous raffiner et nous purifier parce que nous sortons trop tôt de la fournaise. Nous essayons d’éviter les épreuves alors qu’il faudrait les voir comme des opportunités pour transformer notre vie. Cela ne veut pas dire pour autant que c’est Lui qui les envoie ou qu’il s’en réjouit mais Dieu tire le meilleur de chaque situation pour notre plus grand profit. Souvenez-vous du proverbe : « A quelque chose malheur est bon »

Raffiner, purifier

La troisième photo est une gangue d’or. Si vous voulez en tirer une belle pépite, vous allez devoir la raffiner et la purifier. C’est la même chose avec votre cœur et tout ce qu’il contient : les mauvais souvenirs, les peines, les blessures, le refus de pardonner ou de se repentir, les malédictions, les entêtements, les traumatismes de toutes sortes, etc… Toutes ces « choses » que nous portons en nous. Nous devons accepter les pressions et les moments chauds dans notre vie, Dieu va s’en servir pour nous transformer.

Voici un cœur rempli de soucis, d’anxiété, de craintes, de peurs, de fardeaux… Lisez ou relisez la parabole du semeur (Matthieu 13, Luc 8, Marc 4) et vous verrez que ce qui empêche les graines (la Parole de Dieu) de bien pousser, c’est tout cela.

Que devons-nous faire?

Voir les épreuves quelles qu’elles soient comme des opportunités de nous transformer pour le meilleur et louer le Seigneur pendant que nous les traversons car c’est en Le louant durant les épreuves que nous mûrissons spirituellement et nous solidifions.

Si nous nous sentons comme dans un composteur (deuxième photo), voyons-le comme l’endroit parfait pour les pressions et la chaleur qui tournent des déchets en riche  terreau.

Confiance en Dieu

Tout est une question de confiance. Il nous faut surmonter nos doutes et nous remettre entièrement entre les mains de Dieu, Lui faisant pleinement confiance. « Et, j’en suis fermement persuadé : celui qui a commencé en vous son œuvre bonne la poursuivra jusqu’à son achèvement au jour de Jésus-Christ » (Philippiens 1:6).

Cessons de vouloir nous transformer par notre propre volonté, le résultat est généralement peu probant lorsqu’il n’est pas désastreux. Laissons Dieu le faire pour nous, Il nous en a promis les fruits : « Faites donc du règne de Dieu et de ce qui est juste à ses yeux votre préoccupation première et toutes ces choses vous seront données en plus » (Matthieu 6:33).

Si nous cessons de nous faire du souci pour un oui ou pour un non, si nous décidons de cesser d’avoir des craintes, des peurs, de paniquer, de porter des fardeaux que Dieu ne nous demande pas de porter et que nous recherchons tout d’abord son royaume, c’est à dire de faire de Dieu notre priorité avant toute autre chose, alors nous obtiendrons une terre bien riche (photo suivante) dans laquelle les graines de Dieu, sa parole, vont bien pousser. Nous verrons fleurir dans nos vies de belles et bonnes choses que Dieu va nous révéler et nous donner.

Le repos de Dieu

Les deux dernières photos représentent un gravillon et une perle.

Les gravillons, ce sont toutes les frustrations, les irritations, les ennuis, les problèmes, les « choses » qui vous rendent impatient. Les gens et les « choses » peuvent être du gravillon dans votre vie et comme le gravillon, il y en a de toutes les tailles ! Une fois qu’il est en vous, vous pouvez laisser le gravillon causer une infection ou vous pouvez choisir de produire perfection, en vous laissant être raffiné.

Si vous êtes patient durant vos épreuves, si vous persévérez, si vous entrez dans le repos de Dieu, vous pourrez transformer ces gravillons en perles. Le plus important est l’attitude que vous portez en votre cœur. Jésus était doux et humble. La douceur est en fait une immense force mais contrôlée et Jésus en avait donné le contrôle à Dieu. En tant que son fils, il était puissant mais il avait choisi l’humilité de ne faire que ce qu’il voyait son Père faire. Il ne faisait que la volonté de Celui qui l’avait envoyé (Jean 5).

Transformation perpétuelle

Nous devons nous mettre sous son joug car nous pouvons lire en Matthieu 11:28-29 : « Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur et vous trouverez le repos pour vous-mêmes ».

Si nous suivons tout le processus de transformation, sans y échapper d’une manière ou d’une autre, nous changeons le gravillon en perles de sagesse. Lorsque nous recherchons tout d’abord le Royaume des Cieux, nous nous plaçons sans problème dans ce processus de transformation perpétuelle.

Dieu veut que nous venions à Lui dans la joie et les louanges, surtout dans les moments difficiles, parce qu’Il peut tout transformer dans notre vie.

Articles liés (en français)

Articles liés (en anglais)

5. Une vitesse supérieure à celle de la lumière

Mike Parsons 

Einstein (par Orren Jack Turner)*

Juste avant de mourir, Einstein travaillait sur quelque chose d’assez curieux. Nombre de mathématiciens ont repris les données qu’il avait écrites sur deux tableaux noirs pour essayer de réfuter sa découverte (il essayait lui-même de la réfuter).

Il avait découvert une particule qui semblait capable de voyager à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Il est impensable qu’une telle particule existe mais ses équations tendaient à prouver que si. Finalement, le mathématicien Feinberg n’ayant pu réfuter les calculs d’Einstein, proposa l’idée des tachyons.

En théorie, les tachyons sont des particules subatomiques plus rapides que la lumière. Ce sont des particules théoriques détestées des physiciens quantiques car si elles sont plus rapides que la lumière, ils ne peuvent pas les mesurer. Si vous programmez un ordinateur pour essayer de les mesurer à 10 heures, il lui faudrait remonter à 9h59 puisqu’elles vont plus vite que la lumière.

Maintenant réfléchissez à ceci: tout ce que nous recevons de Dieu arrive plus vite que la lumière. Notre avenir, les prophéties, les paroles de connaissance, de sagesse, tout cela nous parvient en fait avant que cela n’arrive. Les deux tiers de la Bible sont prophéties, Dieu parle des choses qui sont avant qu’elles n’arrivent.

Feinberg a déclaré: « Les équations d’Einstein prouvent qu’à la vitesse de la lumière, un électron est présent sur tous les points de sa trajectoire ». En d’autres termes, si un électron passe d’un point à un autre à la vitesse de la lumière, il est présent sur tous les points de son chemin en même temps.

Nous savons que Dieu est présent partout en même temps. C’est ce que nous appelons son omniprésence. Cela signifie qu’Il est présent à tous les instants de notre vie: passé, présent et futur. C’est pourquoi nous pouvons lire en Jean 8:58: « Vraiment, je vous l’assure, leur répondit Jésus, avant qu’Abraham soit venu à l’existence, moi, je suis ».

C’est quelque chose d’essentiel à comprendre et assimiler. Dans le diagramme suivant, imaginez l’arc comme la trajectoire ou le chemin de votre vie, ce qui s’y est passé et ce qui va se passer :

Timeline fr.

Jésus est l’Alpha et l’Omega (Apocalypse 1: 21-22). Il existait avant votre naissance, il a déclaré votre existence, il sera là toute votre vie durant et il sera là à la fin de cette vie physique. Il est important de garder en mémoire que nous sommes des esprits éternels et que, en tant qu’esprit, nous ne connaîtrons jamais de « fin ».

Jésus est dans le présent, il est avec nous aujourd’hui et il désire s’engager avec nous au quotidien, chaque minute de chaque jour. Nous pouvons avoir une relation réelle et intime avec lui, confraternelle, nous pouvons communiquer avec lui, entendre sa voix et voir ce qu’il fait à chaque instant.

Le problème est que nous portons notre passé et nous avons tous dans notre passé des choses que nous n’aimons pas. Nombre d’entre nous essayons toujours de régler ces problèmes. Nous avons besoin de Jésus pour opérer dans le passé et comme il est omniprésent, il peut, il est là parce que c’est son présent.

Nous pouvons faire face aux problèmes du passé avec Jésus, afin qu’il puisse nous guérir, nous restaurer, nous libérer… Il peut tout réaliser dans son présent.

Ce n’est pas facile à assimiler mais essayez: Tout ce qui est arrivé dans le passé, Jésus est présent, parce que dans son domaine spiritual tout est « maintenant », il n’y a pas de temps. Jésus peut donc changer les choses car il est présent dans votre passé. Il peut tout guérir, tout restaurer, tout régénérer. Il est vital de comprendre qu’il n’y a rien d’impossible pour lui.

Il est présent dans notre présent. Il est avec nous, nous marchons avec lui.

Il est aussi présent dans notre futur et il veut nous le révéler. Il est avant toutes choses dans le passé, le présent et l’avenir. Nous pouvons nous connecter à tous les trois, par lui.

Si nous nous remettons entièrement entre les mains de Dieu, rien dans notre passé ne peut entacher notre avenir.

Articles liés (en français)

Articles liés (en anglais)

*Image: Photograph by Orren Jack Turner, Princeton, N.J. Modified with Photoshop by PM_Poon and later by Dantadd. [Public domain], via Wikimedia Commons.

4. La source de puissance qui régit l’Univers

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott –

« Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux comme sur la terre, les visibles, les invisibles… (Col 1:16 BDS). »

Cela représente :

  1. tout ce que nous voyons
  2. tout ce que nous ne voyons pas de cet univers visible (parce qu’il est principalement constitué de choses invisibles) et
  3. l’univers invisible que nous ne pouvons pas voir.

Tout cela a été créé par Jésus.

Avant toutes choses

Dans le verset 17, nous pouvons lire : « Il est lui-même bien avant toutes choses… ». Le mot « avant » peut être interprété de deux manières, suivant l’espace ou le temps. On peut le traduire par « à l’avant de » ou « précédemment ». La réalité est que Jésus est « bien avant toutes choses », c’est-à-dire avant toutes les choses créées et avant que le temps ne commence. Il est passé, présent et avenir. Il est connecté aux choses du futur et c’est pour cela qu’il est notre connexion à l’avenir. En lui, nous sommes connectés au royaume spirituel « d’avant ». L’univers spirituel fonctionne plus rapidement que la vitesse de la lumière telle que nous la concevons sur terre. J’approfondirai ce sujet dans mon prochain article. Parce qu’il fonctionne plus rapidement que la lumière, cet univers est au-delà de notre temps et opère en dehors de notre cadre de temps. Donc pour Jésus tout est « avant ».

« … et tout subsiste en Lui » (v17). Le royaume spirituel fournit toute l’énergie nécessaire à l’existence de notre royaume naturel, nous n’existons que par Jésus qui tient tout ensemble. S’il ne le faisait pas nous n’existerions pas. Dans Hébreux 1:3, nous pouvons lire : « … Il soutient toutes choses par sa parole puissante… »

L’énergie du point zéro

Les scientifiques ont réussi à prouver que dans l’univers qu’ils ne peuvent pas voir, dans un volume d’espace vide équivalant à un morceau de sucre,  il y a suffisamment d’énergie pour faire fonctionner l’univers dans son entier des milliards de fois. Ils appellent cela l’énergie du point zéro. Cherchez sur Google, vous trouverez des tas d’information sur ce sujet. Ceci démontre que notre monde est alimenté par l’univers spirituel.  On peut voir là l’omnipotence de Dieu.

L’énergie du point zéro
L’énergie du point zéro E=ħω/2 pousse l’état fondamental d’un oscillateur harmonique quantique à avancer dans sa phase (couleur). Voir référence en bas de la page.

 

Le royaume spirituel aura la précédence

Dieu est tout puissant. Il est la puissance qui tient tout l’univers en place et nous pouvons être connectés à cette source de puissance. Le royaume spirituel est le véritable royaume.

Cet univers spirituel aura toujours la précédence sur le royaume naturel car Dieu est esprit et nous sommes esprit. Jésus a un corps spirituel et nous aurons un jour un nouveau corps spirituel.

Nous sommes des êtres spirituels et nous pouvons être connectés au royaume spirituel, ici et maintenant.

Article lié (en anglais)

Référence image animé (.gif): “QHO-groundstate-animation-color” par Geek3 – Réalisation personnelle. Ce graphique a été réalisé avec matplotlib. Sous licence CC BY 3.0 via Commons – https://goo.gl/HjjHE0