12. Dieu dans le jardin

12. Mike Parsons

brebisLes Cieux transmettent une fréquence sur terre: celle de la voix de Dieu.

Nous pouvons lire dans Jean 10:27: « Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. »

Combien d’entre nous peuvent entendre la voix de Dieu?

Dieu veut que nous entendions sa voix à tout moment, pas seulement dans les grandes rencontres ou lorsque vous écoutez quelqu’un prêcher ou encore lorsque vous lisez votre Bible. Il désire que vous puissiez l’entendre tout le temps.

Il appelle ses enfants à Lui

Il parle tout le temps, sa voix vient des Cieux et c’est la voix du renouveau, la voix de Dieu appelant ses enfants à Lui. Relisez Psaume 42:8  « Un abîme en appelle un autre : tu fais gronder tes chutes, tous tes flots et tes lames ont déferlé sur moi ». Ce son venant des Cieux est comme une chute d’eau, il contient toutes les fréquences du son. Nous avons besoin de fréquences limpides pour nous toucher. Les fréquences les plus basses vibrent en nous et nous pouvons les sentir passer au travers de nous. Il est prouvé que l’on peut briser une maison de ses fondations en y dirigeant de basses fréquences or ce n’est rien comparé au son de la voix de Dieu.

La voix de Dieu est puissante et Il veut la libérer sur terre pour que nous puissions l’entendre. Nous en avons déjà parlé en regardant Apocalypse 1:15-16 : « …et ses pieds étincelaient comme du bronze incandescent au sortir d’un creuset. Sa voix retentissait comme celle des grandes eaux. Dans sa main droite, il tenait sept étoiles et de sa bouche sortait une épée aiguisée à double tranchant. Son visage était éblouissant comme le soleil quand il brille de tout son éclat. »

La voix de Dieu peut souvent être une voix d’amour. Il vient pour nous séduire, lorsque nous chantons par exemple, pour nous attirer à Lui, nous enveloppant de son amour.  Lorsque nous avons atteint cet endroit où nous sentons l’amour de Dieu, il arrive que sa voix change pour nous déclarer la vérité.

Le son du renouveau, c’est la visite de Dieu

Pourquoi Dieu opère-t-Il comme Il le fait dans ce nouveau renouveau ?

La réponse est simple : parce que nous ne faisons pas ce que nous devrions faire. Si nous manifestions la présence de Dieu, l’Esprit de Dieu et le pouvoir de Dieu qui sont en nous, Il n’aurait pas besoin de venir comme Il le fait. Lorsque nous nous réunissons entre chrétiens, venons-nous pour recevoir ou pour libérer ? Dieu désire que nous nous connections à Lui, à sa présence à l’intérieur de nous car c’est là que nous sommes connectés aux Cieux et c’est par là que nous libérons le son qui vient des Cieux, au travers de nous. « Que ta volonté soit faite et tout cela, sur la terre comme au ciel ». Le son, la lumière et le pouvoir des Cieux seront libérés au travers de nous.

L’église glorieuse

Nous savons qu’au fil des années, l’église est devenue très traditionnelle et institutionnelle. Elle a cessé de faire les choses que les chrétiens faisaient au début de l’Eglise comme nous pouvons le lire dans le Nouveau Testament (Actes entre autres).

Nous avons vu comment l’église est finalement tombée dans les ténèbres au Moyen-âge et comment Dieu a restauré son église depuis, la ramenant dans la gloire qui avait toujours été la sienne. Il ne s’agit pas de la gloire de la première église décrite dans le Nouveau Testament mais de la gloire de l’église de la fin des temps qui va déclencher le retour de Jésus. Cette église va être encore plus glorieuse. Quelle est cette église ? C’est nous et nous allons connaître une gloire encore plus fantastique !

Le Fleuve et l’Arbre de la Vie

Comme je l’ai déclaré dans mon article précédent, Adam éblouissait dans le Jardin d’Eden car il portait la gloire de Dieu. Je pourrais écrire des pages entières sur le Jardin d’Eden mais je vais m’en tenir à une petite description.

Le jardin d’Eden n’était pas le Jardin de Dieu c’était le jardin de l’homme. Lisez soigneusement la Bible et vous verrez que ce jardin était à l’Est d’Eden : « L’Eternel Dieu planta un jardin vers l’Orient : l’Eden, le Pays des délices. Il y plaça l’homme qu’il avait façonné » (Genèse 2:8) et ce jardin de l’homme était arrosé par un fleuve qui venait du Jardin de Dieu, le pays d’Eden : « Du pays d’Eden sortait un fleuve qui arrosait le jardin. De là, il se divisait en quatre bras » (verset 10).

Le Fleuve de la Vie (Apocalypse 22:1) coulait du Jardin de Dieu dans le jardin d’Eden et se divisait en quatre bras sur la terre. L’Arbre de la Vie était dans ce jardin et si Adam avait mangé son fruit, il aurait eu la révélation entière de sa destinée.

De nos jours, nous pouvons manger de l’Arbre de la Vie mais pas sur terre parce que le jardin de Dieu est remonté dans les Cieux lorsque Adam et Eve ont péché. Le Fleuve et l’Arbre de la Vie aussi. Lorsqu’ils étaient sur terre, les Cieux et la terre se « chevauchaient » et tout ce qui était aux Cieux se répandait librement sur terre. C’est pour cela que Dieu pouvait parcourir le jardin avec Adam et Eve dans la brise du soir (Genèse 3:8). Adam et Eve marchaient avec Dieu, ils avaient une relation intime avec Lui. Dieu avait insufflé en eux l’essence éternelle de son Esprit et en avait fait des êtres vivants (ils sont devenus des êtres humains après le péché). Nous sommes avant tout des esprits. Avant le péché, l’esprit d’Adam l’enveloppait, il était à l’extérieur de son corps et Adam n’avait pas du tout l’apparence que nous avons aujourd’hui. Il avait un corps mais la gloire de Dieu l’enveloppait donc il brillait, il resplendissait. Dieu va restaurer cela.

Amener le Royaume des Cieux sur terre

Dieu ne veut pas nous restaurer pour remplir le but de la première église du Nouveau Testament, Il veut nous ramener au but pour lequel Il avait créé Adam et Eve. Un but qu’ils auraient rempli s’ils n’avaient pas péché. Il leur avait donné un mandat pour amener le Royaume des Cieux sur terre, pour vivre comme une manifestation des Cieux sur terre. Ils vivaient en parfaite intimité avec Dieu et ils avaient une relation avec Lui qui allaient bien au-delà de ce que la plupart d’entre nous connaissent. Nous commençons enfin à en faire l’expérience et Dieu va restaurer cela pleinement.

La déclaration de Dieu est pour maintenant. Il appelle SON église. Elle Lui appartient, elle ne nous appartient pas. Il a envoyé son fils mourir pour elle afin de l’établir. Dieu appelle son église. Il désire nous préparer. Il demande notre attention la plus complète, nous devons garder les yeux fixés sur Lui. Il ne veut pas que nous nous concentrions sur les signes et les prodiges, les guérisons et les miracles car ils ne sont là que pour pointer vers Lui. Tout doit pointer vers Lui. Lorsque nous allons véritablement fixer nos yeux sur Lui, nous allons devenir comme Lui et comme Jésus : « Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit » (2 Corinthiens 3:18).

Articles liés (en français)

Article originel en anglais

Articles liés (en anglais)

Collectif Cieux Ouverts – Comme le cerf(session acoustique) – Psaume 42:

Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

4 réflexions sur « 12. Dieu dans le jardin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s