23. Change donc, sinon…

Mike Parsons

Dieu a toujours eu l’intention, depuis toute éternité, de donner une épouse à son Fils.

Son désir est que la mariée soit parée de ce qu’il y a de plus beau, parfumée des parfums les plus onctueux et ornée des plus précieux bijoux qui soient. Il refuse qu’elle soit sale ou couverte de haillons.

Un mariage royal

La Grande-Bretagne a été le témoin d’un mariage royal il y a quelques années lorsque que le Prince William a épousé Kate Middleton. Vous souvenez-vous du luxe de ce mariage ?

La mariée portait une robe de grand prix toute ornée de dentelle. Elle était superbe et cela faisait des mois qu’elle se préparait pour ce grand jour. Dieu désire la même chose pour son Fils.

Il désire que la mariée se prépare méticuleusement, au point que les anges en soient émerveillés et ébahis. Elle sera parée de la personnalité de Jésus-Christ – qui est la véritable beauté : le fruit de l’Esprit – et elle sera ornée de la splendeur de Dieu. C’est pour venir chercher cette mariée-là que Jésus va revenir. Mais qui est cette mariée si belle et si pure ?

C’est l’Eglise, c’est nous ! Nous pouvons faire partie intégrante de cette mariée ou nous pouvons être un obstacle à sa préparation.

Discipline

Nous pouvons lire dans Hébreux 12:6 :
Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu’il te reprend. Car le Seigneur corrige celui qu’il aime : il châtie tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. Supportez vos souffrances : elles servent à vous corriger. C’est en fils que Dieu vous traite. Quel est le fils que son père ne corrige pas ?

Et au verset 11 :
Certes, sur le moment, une correction ne semble pas être un sujet de joie mais plutôt une cause de tristesse. Mais par la suite, elle a pour fruit, chez ceux qui ont ainsi été formés, une vie juste, vécue dans la paix.

Dieu nous donne le meilleur de Lui-même parce qu’Il veut le mieux pour nous. Il désire des enfants qui ont acquis un bon enseignement, qui sont bien disciplinés, qui ont véritablement approfondi leur relation avec Lui. Nous devons Lui ouvrir complètement notre cœur et nous remettre entièrement entre ses mains.

Se concentrer sur Jésus

Mais si nous désirons recevoir le meilleur de Dieu, nous devons faire notre part :

C’est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d’une telle foule de témoins, débarrassons-nous de tout fardeau et du péché qui nous cerne si facilement de tous côtés et courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée. Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection (Hébreux 12:1-2).

On ne court pas un marathon avec des poids sur le dos. On ne porte pas des vêtements lourds et encombrants. Certains le font mais leur but n’est pas de gagner ! On n’a jamais vu quelqu’un portant un costume de gorille ou quelque chose du même genre, remporter un marathon ! Le vainqueur porte des vêtements appropriés, des chaussures adéquates et se concentre durant toute l’épreuve sur le but pour lequel il s’est entraîné, franchir le premier la ligne d’arrivée et remporter le prix.

Nous devons nous concentrer sur Jésus et garder nos yeux fixés sur lui.

Nous sommes si facilement distraits. Quelque chose passe devant nos yeux, attire notre attention et nous voilà sur un tout autre chemin. Une distraction n’est pas toujours mauvaise en elle-même, bien sûr mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre Jésus de vue car il nous ouvre le chemin de la foi et il la porte à la perfection (Hébreux 12:1-2).

Il va nous falloir prendre des décisions radicales et drastiques. Nous allons devoir nous poser des questions bien précises :
Qu’est-ce qui m’empêche d’aller de l’avant ? … qui m’empêtre ? … qui me distrait et me détourne de Jésus ?
On dérive tellement facilement et parfois pendant des années, sans vraiment s’en rendre compte.
Quelle que soit la distraction et aussi bonne soit-elle, il va falloir s’en détourner et courir avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, en gardant les yeux fixés sur Jésus.

Idoles

Ce qui nous distrait se transforme en idoles car ces distractions prennent plus d’importance que Dieu dans notre cœur.

« Voici ce que déclare le Seigneur, L’ETERNEL : Si un homme de la communauté d’Israël qui porte ses idoles dans son cœur et tourne ses regards vers ce qui le fait tomber dans le péché, vient consulter le prophète, c’est moi, l’Eternel, qui lui répondrai et je lui donnerai la réponse que mérite la multitude de ses idoles» (Ézéchiel 14:4).

Dieu a horreur des idoles. Il désire avoir la première place dans notre vie et c’est ce qu’Il nous demande. Quelles sont vos idoles ? Qu’est-ce que vous faites passer avant Dieu ? Débarrassez-vous en avant qu’elles ne vous fassent tomber !

Change donc, sinon…

Dans ces versets, vous pouvez mettre le nom de n’importe quelle église car le message de Jésus est destiné à toutes les églises :

A l’ange de l’Eglise de …, écris : «Voici ce que dit celui qui tient l’épée aiguisée à double tranchant : Je sais que là où tu habites, Satan a son trône. Mais tu me restes fermement attaché, tu n’as pas renié ta foi en moi… J’ai pourtant quelques reproches à te faire : tu as chez toi des gens attachés à la doctrine de Balaam qui avait appris au roi Balaq à tendre un piège devant les Israélites. Il voulait qu’ils participent au culte des idoles en mangeant les viandes provenant de leurs sacrifices et en se livrant à la débauche. De même, tu as, toi aussi, des gens attachés à la doctrine des Nicolaïtes. Change donc, sinon je viens à toi sans tarder et je vais combattre ces gens-là avec l’épée qui sort de ma bouche » (Apocalypse 2:12, 14, 16).

Le péché de Balaam était l’idolâtrie et l’immoralité. Dieu va faire un grand nettoyage. Tout ce dont nous ne nous débarrasserons pas par nous-même, Il va venir s’en occuper. Jésus déclare : « … Change donc, sinon… ». Ce n’est pas une parole à la légère, ne l’ignorons pas car cela pourrait nous coûter très cher. Le « sinon » implique : « je viens à toi sans tarder et je vais combattre ces gens-là avec l’épée qui sort de ma bouche ». Personnellement, je n’ai aucune envie de faire cette expérience et je ne pense pas que vous le désiriez non plus, pour vous-même ou pour quiconque. Dieu nous donne une nouvelle et dernière opportunité pour nous repentir et nous détourner de toutes ces choses.

Réfléchissons-y sérieusement et saisissons cette dernière chance.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)
Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

3 réflexions sur « 23. Change donc, sinon… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s