24. L’heure est venue

Mike Parsons

Le temps est venu pour nous de réfléchir sérieusement à certaines questions auxquelles nous devons répondre.

La dernière fois, nous avons vu que Jésus nous déclarait : «  Change donc, sinon… ». Il y a des choses que Dieu désire voir disparaître de son église et si nous somme censés, il vaudrait mieux que nous le fassions nous-mêmes sinon Dieu viendra et les fera disparaître… mais pas comme nous l’espérons !

C’est ce dont parle Jude lorsqu’il déclare : « Malheur à eux! Ils ont marché sur les traces de Caïn ; par amour du gain, ils sont tombés dans la même erreur que Balaam ; ils ont couru à leur perte en se révoltant comme Qoré (verset 11).

Caïn était un meurtrier qui s’est laissé dominer par la colère et la jalousie. Nous devons faire très attention à ne pas manquer de pardonner dans nos relations les uns avec les autres. Le refus de pardonner n’est pas acceptable dans l’église et ne sera plus toléré par Dieu. Comme nous l’avons vu la dernière fois, non seulement Balaam vivait dans la débauche, l’immoralité et l’idolâtrie mais il encourageait les autres à faire de même (Apocalypse 2:14).

Pour Balaam, tout a commencé par un ministère créé pour sa propre satisfaction où il était payé pour prophétiser contre le peuple de Dieu. Quant à Qoré, il s’est rebellé contre l’autorité divine, il voulait faire les choses à sa manière. L’époque des francs-tireurs dissolus au sein du corps de Christ est finie. Il n’y a plus aucune place pour les « solitaires ». Nous servons ensemble dans l’unité et en harmonie, côte à côte, pas tout seul.

Il faut bien nous souvenir que toutes ces choses ont été écrites pour notre instruction : « Tous ces faits nous servent d’exemples pour nous avertir de ne pas tolérer en nous de mauvais désirs comme ceux auxquels ils ont succombé. Ne soyez pas idolâtres comme certains d’entre eux l’ont été, selon ce que rapporte l’Ecriture: le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent tous pour se divertir. Ne nous laissons pas entraîner à l’immoralité sexuelle comme firent certains d’entre eux et en un seul jour, il mourut vingt-trois mille personnes. N’essayons pas de forcer la main au Christ comme le firent certains d’entre eux qui, pour cela, périrent sous la morsure des serpents. Ne vous plaignez pas de votre sort, comme certains d’entre eux, qui tombèrent sous les coups de l’ange exterminateur. Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d’exemples. Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin » (1 Cor 10:6-11).

Nous devons faire très attention à ne pas polluer nos corps. 23 000 personnes sont mortes en un seul jour sous l’Ancienne Alliance or la Nouvelle Alliance nous donne de plus grandes responsabilités.  Il vaudrait donc mieux ne pas pousser la patience de Dieu trop loin.

Râler ne semble pas être terrible mais c’est en fait fatal ! Ceux qui ont râlé ont péri. Dieu ne va pas continuer à accepter ce genre de comportement plus longtemps. Il vient pour purifier son peuple et si nous continuons à mal nous comporter, nous devrons faire face aux très sérieuses conséquences.

Nous avons été appelés en vue de telles circonstances. C’est ce qu’a déclaré Mardochée à Esther. Elle était reine et mariée, le symbole de la mariée de Jésus-Christ dans la Nouvelle Alliance. Elle vivait à une époque très dangereuse, comme nous, mais elle a surmonté sa peur et s’est présentée devant le roi et elle a finalement sauvé son peuple. Il faut se souvenir qu’elle avait passé un an à se préparer avant d’être présentée au roi comme épouse potentielle. Rien n’avait été épargné pour qu’elle soit digne du roi : les meilleurs parfums, crèmes, onctions…  et le roi l’a choisie.

Nous devons nous préparer parce que l’heure est venue pour nous. Nous devons nous débarrasser de toutes les idoles que nous faisons passer avant Dieu. C’est peut-être la famille, le travail, l’église, le sport, les relations, les ministères, l’argent, le succès… La maladie peut être une idole, de même que les dépendances à certains produits (alcool, drogue, médicaments…) ou les problèmes qui nous arrivent. Cela peut être aussi des images que vous avez vues, des mots que vous avez entendus et répétés, des souvenirs de blessures et traumatismes reçus, le refus de pardonner, l’amertume, le ressentiment, les déceptions… la liste est longue. Les mentalités, les tournures et états d’esprit, les croyances auxquelles vous croyez dur comme fer et auxquelles vous tenez, les doctrines et traditions de l’église (Marc 7:8)… tout ce qui a plus d’importance que Dieu à vos yeux, dans votre manière de penser tous les jours. Le tabac est une idole car beaucoup de gens fument pour faire face au stress ou relaxer, d’autres utilisent la nourriture.

Se concentrer sur le problème plutôt que sur une solution ne fera qu’envenimer les choses et le problème grandira jusqu’à devenir un obstacle entre Jésus et nous. Nous verrons peut-être un peu Jésus mais nous ne pourrons plus vraiment nous concentrer sur Lui. Le problème pourra devenir tellement grand que nous ne verrons que lui ; nous verrons tout au travers du problème qui agira comme un filtre et transformera tout ce que nous verrons, pour le pire bien évidement. Ce dont il faut nous souvenir, c’est que Jésus est bien plus grand que le plus gros de nos problèmes.  Si nous gardons les yeux fixés sur Lui, le problème va diminuer et Jésus sera magnifié. Rien n’est impossible à Dieu (Luc 1:37).

Retirons les pierres d’achoppement qui sont dans nos cœurs. Ne regardons pas la vie au travers du filtre de nos idoles. Dieu ne veut pas que nous le regardions de cette manière. Il ne veut pas que nous vivions ainsi. L’épée arrive ! Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur (Hébreux 4:12). L’épée va révéler nos motifs les plus profonds, elle va exposer l’égoïsme et l’égocentrisme.

Lorsque j’ai effectué mon long jeûne, J’ai passé pas mal de temps à nettoyer ma vie, année après année, me repentant et me purifiant. Cela a été très efficace mais je sais que je n’ai fait qu’effleurer la surface du problème. Dieu veut nous emmener plus loin, au plus profond de nous-mêmes. Il veut nettoyer et purifier notre conscience, les oreilles de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre imagination, les yeux de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre raison, la voix de notre cœur.

Le sourd ne peut entendre Dieu, l’aveugle ne peut Le voir et le muet ne peut prononcer Ses paroles. Mais nous pouvons faire toutes ces choses si nous acceptons d’être nettoyés et purifiés.

Je l’ai dit et je le répète, nos choix donnent pouvoir à Dieu… ou à l’ennemi. Dieu ne veut pas que nous soyons distraits. Il désire que nous fassions le bon choix.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)
Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

4 réflexions sur « 24. L’heure est venue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s