30. Au centre de la scène mondiale

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Les gens des générations passées voulaient tellement voir ce que Dieu allait faire de nos jours. Nous avons le privilège de vivre dans cette époque extraordinaire. Mais attention, il ne faut pas le prendre à  la légère : nous devons accepter qui nous sommes et pour quel but Dieu nous a appelés.

Dieu a commencé à lever une génération Josué destinée à « récolter » les ouvriers qui vont faire la moisson finale. Cette génération Josué est composée des gens qui ont un esprit différent. Nous étudierons cela en temps voulu. Pour nous familiariser avec ce concept, Dieu nous a donné l’histoire de Joseph (Genèse 41). Dans ce chapitre, lorsque Pharaon fait appel à Joseph,  il est emprisonné dans le donjon. Pharaon avait fait de curieux rêves et on lui avait dit que Joseph avait un talent surnaturel pour les interpréter. Les gardes sont donc venus le chercher, lui offrant de se raser et s’habiller de propre pour pouvoir se présenter devant Pharaon.

Surnaturel

Tout autour du monde, l’église va sortir du donjon de l’inimportance et de l’obscurité. Elle va se retrouver au centre de la scène mondiale. C’est à cela que Dieu nous prépare en ce moment. Seuls les gens surnaturels pourront prendre cette place d’éminence. Tout comme Joseph pouvait interpréter les rêves et les visions, ces gens-là opéreront dans le surnaturel.

Dieu recherche une église surnaturelle, pas une institution ni une religion. Il désire une église ayant une véritable relation avec Lui, le Dieu Vivant, une église à qui Il va pouvoir dire : « Sort du donjon ». C’est ce qu’il est en train de dire à certaines personnes, de manière individuelle : « Sort du trou, vient dans la lumière resplendissante et permets que je me serve de Toi ». Dieu appelle l’église à venir sous les projecteurs, de la même manière qu’Il avait appelé Esther (Esther 4:14). Nous devons venir dans le royaume, entrer dans la royauté, en vue de telles circonstances. Nous sommes de famille royale et il va devenir évident que nous sommes les fils du roi. Nous avons une destinée et Dieu nous a appelés en vue de telles circonstances.

Une époque de préparation

Pharaon avait fait deux rêves que Joseph a interprétés. Ils annonçaient une période de sept années d’abondance suivie d’une période de famine totale de sept années aussi. Il fallait que l’Egypte se prépare pour la famine durant les sept années d’abondance. De nos jours, Dieu déclare qu’il va y avoir une période d’abondance pour l’église qui va connaître une grande moisson. Cela va être la moisson ou la récolte des ouvriers et nous devons être prêts car c’est ce qui va nous permettre de faire face aux sept années de famine qui vont suivre.

Pharaon a déclaré à ses serviteurs : « Trouverions-nous un homme aussi compétent que celui-ci en qui habite l’Esprit de Dieu? (Genèse 41:38). Dieu veut que nous sachions que Son Esprit est en nous, que nous sommes une demeure pour Lui, Sa Présence et Son pouvoir. Son royaume est en nous et est manifesté au travers de nous.  C’est ce dont nous avons besoin, tout autour du monde, pour être prêts à faire cette récolte.

Lisez la suite de l’histoire et vous verrez que Joseph a prélevé 20% de tout ce qui avait été récolté durant les années d’abondance et a créé des dépôts de nourriture dans les cités. Dans chaque cité, il prélevait et entreposait ce qui avait été cultivé localement. D’après ce que j’entends dire par les prophètes d’aujourd’hui, j’en déduis que nous allons voir 20% de la population mondiale « récoltée » lors de cette première moisson. C’est-à-dire que 20% de la population, dans chaque région des cités de refuge mises en place par Dieu, vont rejoindre l’église et être sauvés.

Cela fait un sacré chiffre : un milliard et demi de personnes.  C’est pour cela que nous allons avoir besoin d’un nouveau bâtiment bien plus grand que celui dans lequel nous opérons à l’heure actuel et cela va être la même chose tout autour du monde. Une moisson d’un milliard et demi de gens à former pour devenir les ouvriers de la récolte encore plus abondante à venir. D’autres gens ont eu la vision de ce milliard et demi de gens mais certains pensent que c’est la moisson finale. Je ne pense pas que Dieu Se satisfasse de ce chiffre. Je pense que Dieu ne commencera à être satisfait que lorsque le nombre de gens sauvés sera supérieur à ceux qui refusent le salut.

Les cités de refuge

Lorsque la famine est arrivée, comme prédit dans le rêve de Pharaon, devinez où les gens se sont précipités ? Ils sont venus en Egypte, voir Joseph car il n’y avait plus rien ailleurs. Le monde entier traversait une famine. C’est ce qui va arriver lorsque nous serons prêts, lorsque la moisson des ouvriers aura été rentrée dans les cités de refuge. Ces dernières sont les centres apostoliques de ressources, les centres régionaux que Dieu met en place tout autour du monde de nos jours. Ils seront tous en contact et auront la responsabilité de leur population locale et de récolter ces 20%.

 Je ne parle pas d’une seule église. C’est le peuple de Dieu qui se rassemblera dans chaque région, en unité, afin que ceci arrive. Nous devons donc être prêts, il faut nous préparer à cette récolte des ouvriers. C’est ce que Dieu fait avec nous à Freedomarc Barnstaple : Il nous appelle à être un centre qui va équiper et former tous ces gens locaux.

Le retour des fils prodigues

Ce sera l’un des premiers signes de ces temps. Nous allons assister au retour des fils prodigues : les gens qui ont été blessés, déçus, désillusionnés… et qui en conséquence s’étaient éloignés de Dieu. Les anges vont aller les trouver et les pousser à revenir (nous allons travailler avec les moissonneurs angéliques pour tout cela). Les membres de nos familles qui s’étaient éloignés, nos enfants et les autres… vont revenir.

Vraiment, je vous l’assure: celui qui croit en moi accomplira lui-même les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes parce que je vais auprès du Père (Jean 14:12).

Nous devons être prêts à les recevoir, les former et les équiper dans le surnaturel afin de réaliser les mêmes travaux que Jésus et plus. Rien d’autre ne sera suffisant. Tout ce que Jésus a fait, Dieu désire que nous le fassions : marcher sur les eaux, calmer les tempêtes, multiplier surnaturellement la nourriture… tous les signes et les prodiges. Et ce n’est pas réservé à une élite, c’est pour nous tous, pour chaque chrétien. Comme Jésus l‘a dit et redit : il nous suffit de croire.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)
Article lié (en anglais, par Bonnie Jones)

 

Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

14 réflexions sur « 30. Au centre de la scène mondiale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s