37. Libérés de la malédiction

Mike Parsons – 

L’Esprit de l’Eternel, du Seigneur, est sur moi
car l’Eternel m’a oint
pour annoncer aux humiliés une bonne nouvelle.
Oui, il m’a envoyé
afin de panser ceux qui ont le cœur brisé,
d’annoncer aux captifs leur délivrance
et à ceux qui sont prisonniers leur mise en liberté,
afin de proclamer l’année de la faveur de l’Eternel…
(Ésaïe 61:1-2).

Dieu désire pourvoir à nos besoins financiers parce que la mesure de la tâche à laquelle l’église va devoir faire face dans ces jours à venir est au-delà de tout ce que nous pourrions amasser naturellement par nos propres ressources.

A Freedom, nous utilisons très souvent ces versets, ils représentent l’un des fondements de notre église. Ils résument parfaitement le fondement de ce que nous pensons que Dieu nous demande de faire dans notre communauté. L’expression : « proclamer l’année de la faveur de l’Eternel » signifie l’Année du Jubilé où toutes les dettes étaient effacées. Chacun recevait de nouveau leur héritage ancestral et toutes les propriétés qui avaient été perdues étaient restaurées à leur propriétaire originel.

Dieu déclare que nous vivons l’Année du Jubilé et que nous pouvons donc voir revenir dans notre vie ce qui a été volé ou perdu et que toutes nos dettes sont effacées. Il faut bien comprendre que si nous avons des dettes, nous sommes sous la malédiction. Lisez Deutéronome 28 pour comprendre que toute forme de pauvreté est en fait une malédiction.

Vous serez asservis aux ennemis que l’Eternel enverra contre vous. Vous aurez faim et soif, vous manquerez de vêtements et vous serez privés de tout. L’Eternel placera un joug de fer sur vos épaules jusqu’à ce qu’il vous ait détruits (Deutéronome 28:48).

Dans Jean 10:10, Jésus décrit notre ennemi comme venant voler, tuer et détruire. Heureusement, Le Christ nous a libérés de la malédiction que la Loi faisait peser sur nous en prenant la malédiction sur lui, à notre place. Il est, en effet, écrit : Maudit est quiconque est pendu au gibet. Jésus-Christ l’a fait pour que, grâce à lui, la bénédiction d’Abraham s’étende aux non-Juifs et que nous recevions, par la foi, l’Esprit que Dieu avait promis (Galates 3:13-14).

La bonne nouvelle est que nous avons été libérés de la malédiction.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)
Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

4 réflexions sur « 37. Libérés de la malédiction »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s