58. Le feu de la transformation

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Le feu du raffineur

Trois éléments sont nécessaires pour obtenir un feu : de l’air, de la chaleur et une source d’énergie. La présence de Dieu est la chaleur et le vent du Saint-Esprit est l’air (Plus le vent du Saint-Esprit souffle fort, plus la chaleur du feu augmente). Qui est prêt à devenir une source d’énergie ? Il n’y a pas d’autre source d’énergie pour ce feu. Pour entrer dans la gloire, il faut passer par le feu de la transformation. Nous devons subir une préparation pour que Dieu Lui-même puisse opérer dans notre vie.

Le feu change la composition d’une substance au niveau moléculaire. Vous pourrez voir en lisant le processus chimique ci-dessous qu’il y a des parallèles dans notre vie :

  • Chauffage : la température augmente
  • Transition : l’affaiblissement des attachements
  • Dégradation : la rupture des attachements
  • Décomposition : la libération de gaz
  • Oxydation : la combustion
  • Transformation : le changement de substance (comme le bois en charbon de bois)

Le feu des cieux

Nous pouvons lire dans la Bible différents exemples où Dieu envoie son feu sur terre :

Le feu sortit de devant l’Éternel et consuma sur l’autel l’holocauste et les graisses. Tout le peuple le vit et ils poussèrent des cris de joie et se jetèrent sur leur face. (Lévitique 9:24) [voir aussi 2 Chroniques 7:1, 1 Chroniques 21:26, Apocalypse 8:5].

La différence est que nous ne dépendons pas du feu tombant des cieux. Nous avons accès aux lieux célestes où se trouve le feu. Nous pouvons accéder au feu de la présence de Dieu tous les jours.

Un cœur pur

Heureux ceux dont le cœur est pur car ils verront Dieu (Matthieu 5:8).

Notre vie devient une offrande lorsque nous vivons ce processus de raffinement et de purification. Pureté signifie sans mélange. Nous avons donné à Dieu l’autorisation de le faire lorsque nous avons déclaré : « Sonde-moi, ô Dieu… » (Psaume 139) dans un blogue précédent, « … les cœurs, c’est l’Eternel qui les éprouve » (Proverbes 17:3) et « S’il me met à l’épreuve, je sortirai pur comme l’or » (Job 23:10).

Nous devons nous considérer heureux lorsque nous passons par toutes sortes d’épreuves (Jacques 1:2) car nous savons que la fin en vaut les moyens. Tout comme Shadrach, Meshach et Abednego dans le feu ardent de la fournaise, nous ne sommes pas seuls dans ce feu et lorsque nous en sortirons, personne ne pourra sentir l’odeur du feu sur nous.

Un cœur nouveau

Je vous donnerai un cœur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau, j’enlèverai de votre être votre cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair (Ézéchiel 36:26).

Nous avons besoin d’avoir un cœur pur car notre cœur porte l’historique complet de notre vie et celui de nos générations passées. Le cœur est formé par la première cellule créée par l’accouplement du spermatozoïde et de l’ovule. Il contient 23 chromosomes de notre père et 23 de notre mère, qui portent l’historique de l’ADN de notre lignée familiale et la mémoire de nos générations passées auxquelles nous sommes liés par le sang.

La transformation est le processus de réécrire notre cœur (2 Corinthiens 3:3). Voici ce qui va se passer lorsque nous allons commencer à confronter les problèmes de nos générations passées :

Vous démolirez leurs autels, vous briserez leurs stèles sacrées, vous brûlerez leurs pieux sacrés, vous mettrez en pièces les idoles de leurs dieux et vous effacerez leur souvenir de cette contrée (Deutéronome 12:3).

  • Quelles sont vos idoles ?
  • Quelles sont les idoles de votre famille ?
  • Quels sont vos autels ?
  • Quels sont les autels de votre famille ?
  • Où avez-vous offert des sacrifices ?
  • Où votre famille a-t-elle offert des sacrifices?
  • Avec qui avez-vous fait des échanges ?
  • Avec qui votre famille a-t-elle fait des échanges?

Tout ceci va arriver au fur et à mesure que nous demandons à Dieu de nous transformer.

Les lieux célestes

Nous devons offrir notre vie à Dieu, la déposer sur l’autel et nous présenter comme un sacrifice vivant. Cet autel n’est pas un endroit physique sur terre mais dans le tabernacle aux cieux.

Le diagramme ci-dessus représente les sept royaumes des cieux. Entre chacun de ces royaumes ou dimensions, il existe des portails dont il faut connaître les protocoles pour pouvoir les passer. Les deux chérubins et l’épée de feu ont été placés là pour bloquer le chemin menant à l’Arbre de Vie.  Jésus a dégagé ce chemin pour nous par la croix mais nous devons venir par Lui.

Lorsque Jésus s’est décrit comme le Chemin, la Vérité et la Vie, (les noms des rideaux entre les trois différentes parties du temple), ceux qui L’entouraient ont parfaitement compris ce qu’Il voulait dire : « Ce n’est que par Moi (et cela l’a toujours été) que vous pouvez accéder à l’étendue de la Présence de Dieu et au royaume des cieux. »

Les séraphins et le feu

Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait et la maison se remplit de fumée. Alors je dis : Malheur à moi ! Je suis perdu car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées. Mais l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche et dit : Ceci a touché tes lèvres, ton iniquité est enlevée et ton péché est expié (Ésaïe 6:4-7, Louis Segond).

Nous pouvons nous exclamer : « Malheur à moi! Je suis perdu ! » parce que c’est exactement ce que nous ressentons lorsque toutes les impuretés remontent à la surface sous l’effet de la chaleur du feu.  Les charbons ardents purgent nos péchés et retirent toutes nos iniquités lorsque nous nous engageons avec les séraphins. Si vous n’en avez jamais fait l’expérience, c’est quelque chose à venir.

Un sacrifice vivant

Nous avons déjà vu ce que cela signifie de se présenter comme un sacrifice vivant. Prenez le temps de lire ce blogue maintenant si vous ne l’avez pas déjà fait. Par la fois, nous passons le rideau et nous présentons devant l’autel d’airain, face à Jésus, notre Grand Prêtre qui prépare le sacrifice. Notre rôle est de venir et de nous présenter.

Jésus a déclaré que c’était le protocole à suivre si nous voulions Le suivre : renoncer à soi-même, se charger de la croix (le lieu d’échange) et Le suivre (Luc 9:23).

Marcher dans la lumière

Mais si nous vivons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, alors nous sommes en communion les uns avec les autres et parce que Jésus, son Fils, a versé son sang, nous sommes purifiés de tout péché… Si nous reconnaissons nos péchés, Dieu est fidèle et juste et par conséquent, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout le mal que nous avons commis (1 Jean 1:7 & 9).

Combien d’entre nous n’ont jamais appliqué ces versets que sur terre ? Mais c’est dans le royaume des cieux que nous sommes purifiés de nos péchés. C’est dans le royaume des cieux que Jésus vit et marche dans la lumière. Cette purification vient lorsque nous accédons à Sa présence par la croix. Nous pouvons faire l’expérience de cette purification sur terre uniquement lorsque nous accédons au royaume des cieux. Nous pouvons le faire en un instant lorsque nous apprenons à y accéder, en passant par le rideau de la croix et en échangeant le vieux pour du neuf, les péchés pour la droiture, etc…

Voici des déclarations que vous pouvez utiliser tous les jours :

Père Éternel, je te remercie d’avoir, par ta bonté, créé un chemin pour que j’accède à Ta présence céleste.

Je choisis de renoncer à moi-même,
de me charger de la croix et de suivre Ton chemin
Je choisis de renoncer à ma vie pour acquérir Ta vie
J’accède par le rideau de Jésus, par le chemin de la croix
J’accède à l’étendue de Ton gouvernement

Je viens échanger sur l’autel d’airain de l’alliance
J’échange mon péché pour Ta droiture
J’échange ma réjection pour Ton approbation
J’échange ma culpabilité pour Ton pardon

J’échange ma mauvaise santé pour Ta santé parfaite
J’échange mon ancienne vie pour Ta nouvelle vie
J’échange ma vieille identité pour Ta nouvelle identité
J’échange mon ancien nom pour Ton nouveau nom

J’échange mon ancienne nature pour Ta nouvelle nature
J’échange mon esclavage pour Ta liberté
J’échange mes historiques pour Ton nouvel historique
J’échange mon passé pour Ton avenir

J’échange mes ténèbres pour Ta lumière
J’échange mes faiblesses pour Ta force
J’échange mes pensées pour Tes pensées
J’échange mon caractère pour Ton caractère 

J’échange mes voies pour Tes voies
Je reviens sur terre
Pardonné, purifié et revêtu de ta droiture
Je suis habilité à être transformé
Pour manifester Ta gloire
Pour amener Ton royaume sur terre au travers de ma vie.

Je vous encourage à faire cela tous les jours. Accéder et revenez, échangez le vieux pour le neuf à la croix. Soyez transformés. Faites-en un style de vie, renoncez à vous-même, chargez-vous de la croix et suivez-Le…  dans le royaume des cieux.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)
Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

16 réflexions sur « 58. Le feu de la transformation »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.