59. Contempler, comme dans un miroir

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott –  

Je vous recommande donc, frères et sœurs, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte raisonnable. Ne prenez pas comme modèle le monde actuel mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait. (Romains 12:1-2)

Nous avons vu précédemment comment nous pouvions accéder par la croix, au Lieu Saint dans le tabernacle céleste, au travers de Jésus qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Lorsque nous nous offrons à Lui, de préférence tous les jours, Jésus nous prépare pour être un sacrifice vivant, tout comme l’agneau sacrificiel était autrefois préparé par le Grand Prêtre.

Contempler, comme dans un miroir

Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit (2 Cor 3:18).

Dans le Lieu Saint, en plus de l’autel d’encens, il y a une cuve de bronze poli (Exodus 38:8). Autrefois, les prêtres s’y plongeaient entièrement pour se laver. Le bronze poli offrait une surface qui était supposée refléter l’image de Dieu. De nos jours, la parole de Dieu est notre miroir (Jacques 1:23) et lorsque nous le contemplons, nous devrions voir, de plus en plus, la réflexion de Son image en nous.

Ainsi donc, frères et sœurs, nous avons une pleine liberté pour entrer dans le lieu très saint, grâce au sang du sacrifice de Jésus. Il nous en a ouvert le chemin, un chemin nouveau et vivant à travers le rideau du sanctuaire, c’est-à-dire à travers son propre corps. Ainsi, nous avons un grand-prêtre éminent placé à la tête de la maison de Dieu. Approchons-nous donc de Dieu avec un cœur sincère, avec la pleine assurance que donne la foi, le cœur purifié de toute mauvaise conscience et le corps lavé d’une eau pure (Hébreux 10:19-22).

On peut penser que c’est quelque chose que nous devons faire sur terre. Relisez ce passage et vous verrez que c’est aux cieux que nous le faisons. Nous y avons accès grâce au sang du sacrifice de Jésus. Il nous en a ouvert le chemin, un chemin nouveau et vivant à travers le rideau du sanctuaire, dans les lieux célestes.

comme Christ a aimé l’Eglise : il a donné sa vie pour elle afin de la rendre digne de se tenir devant Dieu après l’avoir purifiée par sa Parole, comme par le bain nuptial (Éphésiens 5:25-26).

 L’autorité de la parole

Sommes-nous prêts à nous soumettre à l’autorité de la parole de Dieu dans notre vie ? L’esprit de Dieu souffle la vie dans la parole et l’applique. Nous nous y soumettons et en faisons l’autorité qui régit notre vie. Logos (la parole écrite) devient alors rhema (la parole déclarée).

Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’à la division de l’âme ainsi que de l’esprit, et des jointures ainsi que de la moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur (Hébreux 4:12).

Ce verset bien connu ne parle pas de la Bible, le livre, mais de la parole vivante qui traite des différents aspects de notre vie.

Lorsque nous examinons la parole, que nous nous y soumettons, Dieu peut nous révéler les aspects de notre vie et de notre comportement pour lesquels nous sommes aveugle (notre « moi » aveugle). Nous voyons et nous nous soumettons à la vérité puis nous pénétrons dans la lumière où les 7 esprits de Dieu brûlent, amenant connaissance, sagesse, compréhension, etc… (représentés par le chandelier dans le Lieu Saint).

Lorsque Jésus, notre Grand Prêtre, nous prépare comme sacrifice, Il retire toutes les couches d’autoprotection dont nous nous sommes couverts : masques, peaux, façades, etc… nous pelant tel un oignon. Nous nous tenons alors devant Lui, nus, transparents et découverts : notre chair exposée dans son intégralité devant Dieu. Les feuilles du figuier n’ont pas marché pour Adam et Eve, elles ne le feront pas pour nous non plus. Nous devons cesser d’essayer de nous couvrir avec des œuvres mortes, un pharisaïsme et des mécanismes destinés à nous défendre et à faire face qui sont nos manières de répondre à nos besoins, sans Dieu ou loin de Lui. Nous devons nous remettre entièrement entre Ses mains : capituler.

Trois

Hébreux 4:12 (voir ci-dessus) mentionne trois actions : diviser, séparer et juger. Trois manières pour Dieu d’opérer en nous. La division de l’âme et de l’esprit couvre nos comportements (nos transgressions) mais il existe un niveau plus profond : nos pensées, nos intentions et nos motifs (nos péchés). Il y a un autre niveau plus profond encore, les os et la moelle, qui est la source de tout dans notre vie (nos iniquités).

Nous sommes des êtres tripartites : esprit, âme et corps.
Dieu est un être tripartite : Père, Fils et Saint-Esprit.
3 est le chiffre symbolisant tout gouvernement.

Le corps a trois couches de peau : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.
Le cœur a trois tuniques : l’endocarde, le myocarde et l’épicarde.
Le cerveau a trois couches : la dure-mère, l’arachnoïde et la pie-mère.
L’âme a trois éléments : le cœur, les émotions, la volonté.

Tout opère par trois, de même pour les transgressions, péchés et iniquités.

Traumatisme, éducation, nature

Dieu désire que nous fassions face aux couches ou façades dans notre vie.  Nous acquérons ces couches, masques et peaux ainsi que nos comportements de trois manières différentes :

  • Traumatisme : programmation par l’expérience
  • Éducation : programmation par l’environnement
  • Nature : programmation génétique de l’ADN

Les traumatismes sont les historiques de nos expériences, enregistrés sous la forme de souvenirs (mémoire). Nous créons des couches de protection, des mécanismes pour nous défendre et faire face à ce que nous avons vécu :

  • Abus : physique, sexuel, émotionnel, physiologique, verbal
  • Incidents et accidents : émotions
  • Peines et pertes, décès, divorce, déménagement.

L’éducation couvre la programmation par l’environnement, l’historique de la manière dont nous avons été élevés. Nous avons pu être affectés par :

  • Nos parents : sécurité, approbation, acceptation, affection et affirmation peu ou pas appropriées
  • Notre famille, nos écoles, amis, églises
  • Des paroles : malédictions, vœux, accords, mensonges
  • Des esprits familiers (liés à notre vie) et familiaux (liés à notre famille)

La nature couvre :

  • Notre lignée familiale par le sang : l’historique des péchés, comportements et esprits de nos générations passées (esprits familiaux), les iniquités.
  • Les graines de notre lignée familiale : l’historique génétique de notre ADN qui peut contenir des graines reptiliennes (venant de Caïn), de Nephilim (hybrides angéliques/humains) ou de droiture (venant de Noé).

Nous pouvons faire face aux traumatismes et à l’éducation en nous remettant complètement entre les mains de Dieu, en venant dans les lieux célestes et en nous présentant comme sacrifice. Nous Lui permettons de retirer tous nos masques, couches et peaux, pharisaïsme, façades religieuses, dénégations et projections, mécanismes pour nous défendre (parades) et faire face (compensation).

Nous verrons comment faire face avec la nature (ADN) plus tard dans cette série sur la transformation.

Notre être

Nous avons été créés à l’image de Dieu, esprit, âme et corps. Notre esprit est le lieu de résidence du Saint-Esprit, avec l’intelligence de Christ, la gloire de Dieu et le cœur du Père. Lorsque nous remettons notre esprit et notre trône de gouvernement (pour notre vie) entre les mains de Dieu, nos sens spirituels sont activés afin d’exprimer la gloire de Dieu dans le monde, par nous et autour de nous.

Notre esprit est entouré par notre âme. Notre conscience est la couche extérieure de notre âme, la connexion entre notre esprit et notre corps. A l’intérieur est notre subconscient, dans lequel nous pouvons avoir des mensonges déguisés en vérités. A Freedom, nous appelons ce dernier le Connaisseur car c’est là que nous savons que nous connaissons les choses. Ce n’est pas parce que nous « connaissons » quelque chose que c’est vrai. Les forteresses que nous avons créées ou dont nous avons héritées défendent notre droit de croire aux mensonges. Il faut donc les démolir afin que les vérités remplacent les mensonges, en renouvelant notre intelligence et en reprogrammant notre cœur.

 

Je ne connais personne qui ait été élevé dans une sécurité, une estime de soi, une force d’âme, une valeur de soi et un amour absolument parfaits. Nous avons tous eu des besoins restés sans réponses et que nous avons essayé de satisfaire par nous-mêmes au travers de gens imparfaits (comme nous le sommes tous) qui, bien évidemment, nous ont déçus. Seul Dieu peut satisfaire tous nos besoins. Les dommages émotionnels ressortent à un moment ou à un autre au travers de la conscience et sont exprimés dans nos comportements quotidiens. Nous vivons tous sous le contrôle des choses et événements qui ont formé notre vie. Il faut en sortir.

Lorsque nous nous présentons à Dieu, Il peut nous en guérir et nous restaurer.

Dans notre volonté, les péchés et les iniquités ont causé des entêtements, des doutes, des peurs, etc… Lorsque nous capitulons, en nous présentant tous les jours comme un sacrifice vivant, Dieu les remplace par patience, confiance en soi, humilité, endurance, etc… tous les attributs positifs que vous pouvez voir  ici.

Lorsque nous acceptons de poursuivre notre transformation, Dieu s’occupe de nos comportements. Si nous persévérons, Il s’attaque ensuite aux racines et motifs profondément ancrés en nous.

Lave-moi, purifie-moi

Père Éternel, je te remercie d’avoir créé un chemin
pour que je puisse venir en Ta présence céleste
Je passe le rideau de Jésus, le chemin de la croix
Je pénètre dans le royaume de Ton gouvernement

Je contemple le miroir de Ta parole
Révèle-moi mon être aveugle
Présente-moi les motifs cachés de mon cœur
Montre-moi comment je suis, comparé à Ton image
Lave-moi et purifie-moi avec Ta parole vivante

Je passe le rideau de vérité pour pénétrer dans le Lieu Saint
Je me tiens dans la lumière de Ta vérité
Je Te demande de m’examiner 

Je me présente devant Toi  Jésus, mon Grand Prêtre,
en tant que sacrifice vivant
Prépare-moi pour l’autel d’encens
pour que ma vie soit une offrande acceptable

Retire ce qui me couvre
Retire toutes les couches de pharisaïsme

Retire tous les masques derrière lesquels je me cache
Retire toutes mes habitudes de défense, mes parades
Retire tous mes mécanismes de compensation

Retire toutes les mentalités et forteresses que j’ai construites
pour défendre mes fausses croyances et valeurs
Retire tous mes modèles de penser, mes philosophies, idéaux, mensonges
et les valeurs qui ne viennent pas de Ton royaume

Retire toutes mes couvertures de doute et d’incroyance
Retire toutes les couches émotionnelles d’insécurité,
de peurs, de dépendance
et celles liées aux rejets
Retire toutes les couches de culpabilité et de honte
Retire toutes les couches de colère, de ressentiment,
d’amertume et de refus de pardonner
Retire toutes les couches de contrôle, d’indépendance,
d’entêtement, 
de rébellion, d’orgueil et d’autosuffisance

Révèle-moi ma véritable identité en tant que fils de Dieu
Renouvelle mon intelligence pour recevoir celle de Jésus-Christ
Remplis par Toi-même tous mes besoins insatisfaits
Guéris toutes mes blessures ouvertes
Restaure mon âme

Je reçois Ton amour, Ton acceptation,
Ton affirmation et Ton approbation inconditionnels
Je me tiens devant Toi, transparent, nu et sans crainte
Je peux T’entendre me déclarer « Je te regarde et je t’aime »
Je reçois la valeur, l’estime et la force d’âme que Tu as pour moi
Je reçois Ta force, patience, persévérance,
courage, audacité, humilité et confiance en moi-même

Je reviens sur terre pour suivre les voies de Ton royaume
Manifeste Ta gloire au travers de moi
sur toute la terre comme elle existe aux cieux.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)
Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

4 réflexions sur « 59. Contempler, comme dans un miroir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.