63. Échanger (3) : les marchés positifs

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Dans les deux derniers articles, nous avons vu les échanges négatifs que nous avons pu effectuer avec l’ennemi. Bien que ceci ne fasse pas partie de la série Transformation, je désire aujourd’hui écrire sur les échanges positifs.

Lorsque Ian Clayton a commencé à parler des échanges, nombre de gens étaient déconcertés parce qu’ils ne comprenaient pas vraiment de quoi il s’agissait.

En fait, nous effectuons tous des échanges mais nous n’utilisons pas toujours le même langage pour en parler. Échanger signifie offrir quelque chose en échange d’autre chose. On peut échanger de l’argent, des biens ou des choses physiques mais on peut aussi échanger l’amour, une promesse de Dieu, notre vie, voire même le sang de Jésus. Dans son sens le plus simple, on parle d’échange dans les alliances. Lorsque j’ai décidé de commencer une relation en alliance avec Dieu, j’ai convenu avec Lui que dorénavant tout ce que j’avais Lui appartenait et tout ce qu’Il avait m’appartenait.

Nous avons vu qu’il y a différents marchés négatifs et bien dans le divin, il y a des marchés positifs. Par exemple, lorsque je paye la dîme ou je fais un don en l’offrant à Dieu, je me rends dans la salle du trésor dans les cieux où Melchisédech préside en tant que Chancelier.

Semer et récolter

Le principe de semer et récolter fait partie de l’enseignement chrétien sur les finances. Dieu a promis de multiplier ce que nous semons. Nous prenons donc cette promesse et nous l’échangeons pour sa réalisation, pour la récolte que cette promesse contient.  Ceci nous donne accès à une récompense multipliée par cent et même par mille (ce que je préfère) comme promis dans Deutéronome 1:11.

En fait, nous pouvons échanger la parole de Dieu. Si nous trouvons une promesse dans la Bible, nous pouvons nous présenter devant Dieu et Lui demander de remplir cette promesse. Cela ne Le dérange pas, bien au contraire, Il aime qu’on Lui rappelle ce qu’Il a promis (c’est une preuve que l’on a étudié Sa parole). Par la foi, nous prenons cette promesse et nous utilisons la parole de Dieu pour nous placer dans un échange d’alliance. Étant donné que Dieu l’a déclarée et que nous sommes en Christ dans la nouvelle alliance, cette promesse nous appartient.

Car c’est en lui que Dieu a dit «oui» à tout ce qu’il avait promis. Aussi est-ce par lui que nous disons «oui», «amen», pour que la gloire revienne à Dieu  (2 Corinthiens 1:20).

Nous pouvons utiliser un verset comme celui-ci pour faire un échange. Nous pouvons venir en la présence de Dieu parce que nous sommes en Christ et recevoir cette promesse.  C’est un échange ou une transaction.

Le sang et la croix

J’échange principalement par la communion en utilisant le corps et le sang de Jésus. Je les échange pour une transformation dans ma vie et pour « résonner » sur la même fréquence que Dieu.  Je donne tout à Dieu et Il me rend le tout multiplié et pour son but (pas le mien). Comme nous l’avons déjà mentionné, la croix est le plus important marché d’échange dans notre vie. A la croix, nous pouvons échanger nos péchés pour le pardon, la déloyauté pour la droiture, le vieux pour le neuf, les maladies pour une parfaite santé, etc…

Échanger sur la mer de cristal

Nous savons l’importance des motifs et des désirs de notre cœur.  Nous devons nous assurer que tout ce que nous recherchons lorsque nous nous présentons à Dieu, est ancré dans le pur désir de Lui porter gloire, honneur et bénédictions.

Ce n’est pas une question de nous élever ou de nous promouvoir, de forger un nom pour nous-même. Nous ne faisons pas une transaction pour nous-même, nous échangeons pour voir le royaume de Dieu croître et multiplier. C’est Dieu qui est la cible pas nous.

Cela veut dire que lorsque quelqu’un nous fait un compliment, nous félicite, etc… nous pouvons venir en la présence de Dieu et les lui donner. Tout comme les représentants du peuple de Dieu déposent leurs couronnes devant Son trône sur la mer de verre transparente comme du cristal (Apocalypse 4:6), nous nous pouvons Lui offrir les compliments et les situations que les êtres humains nous ont accordés. Cela ne veut pas dire que nous n’accordons aucune valeur à l’opinion des autres mais que nous choisissons d’accorder bien plus de valeur à notre relation et intimité avec notre Père Éternel ainsi qu’à Son affirmation pour nous.

Certaines des pierres aux feux étincelants (Ézéchiel 28:14) sont des marchés sur lesquels nous pouvons échanger notre vie pour le fruit de l’Esprit ou la révélation des  préceptes de Dieu.

Un sacrifice vivant

Nous échangeons notre vie pour quelque chose en retour donc chaque fois que je m’offre en sacrifice vivant à Dieu, sur l’autel d’encens, je fais un échange. J’échange le vieux en moi pour le nouveau qui est dans la révélation engendrée par ma relation avec Dieu et le fait de Le connaître intimement.

Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi (Galates 2:20). J’échange mon ancienne vie par moi-même pour une nouvelle vie en Lui : Ma vie en tant qu’homme, je la vis maintenant dans la foi au Fils de Dieu. Je vis en union et en connexion avec Lui.  

Je me présente à Lui comme un instrument de droiture. Je suis mort, je me dénis et Jésus ouvre Sa vie entière pour moi.

Planter dans mon jardin

Comme je l’ai déjà mentionné, ne soyons pas religieux en ce qui concerne la terminologie. Je me souviens un jour d’avoir trouvé quelque chose dans le ventre d’un géant. Je suis allé le planter dans mon jardin spirituel. Quelqu’un m’a demandé pourquoi je n’avais pas été l’échanger sur la mer de cristal. J’ai simplement suivi ce que mon esprit me suggérait de faire. Je suis donc allé le planter dans mon jardin et cela a donné naissance à un arbre. Sur cet arbre, j’ai vu pousser deux trompettes en argent. Lorsque vous plantez quelque chose dans le sol de votre jardin spirituel, cela meurt en vous afin que Dieu puisse vous le retourner, généralement multiplié. Une graine est plantée dans le sol et meurt, en mourant elle donne vie sous une forme multipliée.

Vous avez sans doute vu une application spécifique d’échange dans certaines réunions chrétiennes. Lorsqu’un conférencier déclare quelque chose et que les gens veulent transformer cette information en révélation, ils mettent de l’argent, généralement une petite somme de monnaie, dans un récipient prévu à cet effet. Leur désir est d’honorer cette révélation, de s’y engager et d’en recevoir des bénédictions.

Si cela reflète les désirs de leur cœur, cela peut les aider. Personnellement, je n’ai jamais ressenti le besoin de le faire ou d’encourager les gens à le faire.

Continuer à rechercher Dieu

Le plus important est d’être certain que nous avons le cœur pur lorsque nous faisons ces choses. Dans ce cas, cette pureté de motif va engendrer une multiplication pour laquelle nous devons nous préparer. Dieu est si bon ! Il ne nous donne pas tout ce que nous voulons d’un coup car Il sait que nous n’avons pas toujours la sagesse nécessaire pour le gérer. Même les révélations suivent une progression, nous ne recevons pas la révélation entière en une seule fois. De cette manière, nous continuons de rechercher Dieu et de reconnaître notre dépendance envers Lui plutôt que de penser : « Je sais tout ! ». En fait, je sais probablement un milliardième d’un pourcent de tout. Ce que je désire est d’en savoir plus sur Lui.

En ce qui me concerne, j’échange de manière intentionnelle uniquement lorsque mon esprit m’y pousse. Ce n’est pas quelque chose que je fais tout le temps parce que sinon, cela risque de devenir une « formule magique ». Or je désire être guidé par l’Esprit et pas par des formules magiques. Je désire que mon esprit soit engagé dans ce que je fais et quoi que je fasse, je veux que cela produise la vie. Si je n’ai pas la foi dans ce que je fais alors je fais les choses suivant une formule et non pas en suivant l’esprit. Dans ce cas, je n’en retire aucun avantage.

Il existe un vieux dicton qui déclare que l’on ne peut pas donner à Dieu plus que ce qu’Il nous donne, Il nous donnera toujours plus que ce que nous Lui offrons. C’est là que les échanges sont importants.

La restauration offerte par Dieu

La révélation des échanges positifs a été bloquée par des événements dans l’histoire de l’humanité.

Par exemple, Dieu a donné à Moïse les Dix Commandements sur des tablettes en pierre gravées de Sa propre main. Lorsque Moïse les avait avec lui, il se tenait sur un marché de saphir.  Il apportait l’engagement de la révélation de Dieu sur terre, l’ayant reçu dans les cieux. Lorsqu’il a vu le veau d’or et tout ce qui se passait dans le camp, Moïse dans sa colère a brisé les tablettes. Résultat, nous avons perdu une compréhension des échanges sur le marché de saphir. Je crois sincèrement que Dieu va restaurer cette révélation dans un avenir proche. Il va nous dévoiler de bien plus amples révélations sur la manière d’utiliser les marchés positifs dans les cieux. De plus, les sept esprits de Dieu nous enseigneront la compréhension des échanges positifs de manière bien  plus importante que celle que nous avons aujourd’hui.

Articles liés (en français)

Texte pour Communion 🥖 🍷

Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

Image: L’image Cross Equals Love [La croix égale l’amour] est un tableau noir de Beth Westcott à Valley Church, Bamber Bridge, Lancashire, Royaume-Uni. Voir http://bethwestcott.wix.com/bethanydesign

Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

3 réflexions sur « 63. Échanger (3) : les marchés positifs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.