72. Un sanctuaire qui n’est pas sur terre

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. (Romains 12:1-2)

Un culte spirituel de louange

Nous sommes esprit, c’est donc pour cela que nous avons été créés. Culte et louange viennent du même mot grec et vont donc ensemble. On ne peut pas louer Dieu sans Lui rendre un culte ou Le servir. De même, on ne peut pas servir Dieu sans Le louer. Mon service et mes louanges font partie de la volonté de Dieu dans ma vie, ma destinée éternelle, et seront révélés au fur et à mesure que je viens m’offrir en sacrifice vivant.

Un sacrifice vivant

On peut voir ce sacrifice vivant comme une analogie, ce que la plupart d’entre nous font déjà. Nous pouvons aussi présenter notre vie comme un sacrifice vivant par la foi, dans la réalité des choses. Cela peut-être quelque chose de réel que nous faisons à un endroit précis, en l’offrant à Dieu.

L’autel pour nous offrir en sacrifice se trouve dans le tabernacle du royaume des cieux. En macro-échelle, le tabernacle est une représentation des cieux mais en micro-échelle, c’est une dimension réelle de l’autorité dans le royaume des cieux.

Autrefois, l’agneau qui allait être sacrifié était préparé par un prêtre, il ne se préparait pas lui-même ! Nous pouvons toujours essayer de toute notre force, nous n’arriverons jamais à nous transformer par nous-même. Nous avons besoin de la présence et du pouvoir de Dieu pour cela. Il suffit simplement de nous remettre entièrement entre ses mains et laissez Dieu faire le reste.

Autrefois, le prêtre tranchait la gorge de l’animal et le vidait de son sang, puis il lui enlevait toute la peau, l’ouvrait en grand et lavait les organes intérieurs. Il lui brisait ensuite l’épine dorsale pour mettre à jour la moelle. Tout au long de cette série d’article sur la transformation, nous avons vu ce que ces choses représentent pour nous.

La tête et les pattes

La dernière partie de la préparation consistait à couper la tête et les pattes de l’animal.

La tête représente toujours le gouvernement, l’autorité ou le pouvoir. En abandonnant nos choix, nos droits et nos prises de décision pour nous remettre entre les mains de Dieu, c’est comme si l’on nous coupait la tête pour pouvoir être connecté à La Tête : Jésus et nous avons alors Son intelligence. Si nous recherchons en tout premier le royaume de Dieu, Il règne en nous, autour de nous et au travers de nous. Nous recherchons Sa droiture, « …ce qui est juste à ses yeux » (Matthieu 6:33). Ceci est manifesté par le fruit de l’Esprit : Ses manières de faire avec le pouvoir de l’Esprit. Nous sommes alors sous Son autorité et nous pouvons exercer notre autorité, avec l’assurance que Dieu ajoutera en nous tout ce dont nous avons besoin.

Nos jambes sont un symbole de notre marche et style de vie : nous acceptons de marcher sur le chemin que Dieu nous montre, un chemin d’obéissance. Celui qui prétend qu’il demeure en Christ doit aussi vivre comme Christ lui-même a vécu. (1 Jean 2:6)

Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. Ma vie en tant qu’homme, je la vis maintenant dans la foi au Fils de Dieu qui, par amour pour moi, s’est livré à la mort à ma place. (Galates 2:20)

Nous pouvons alors vivre par la foi et non par la vue. Nous ne serons pas détournés du bon chemin par ce que nous pouvons voir autour de nous. Lorsque nous avons une perspective divine, nous voyons les choses comme Dieu les voit. Il a béni Adam en lui donnant le pouvoir de réussir. Il lui a ensuite commandé de croître et de se multiplier, de soumettre la terre et de lui imposer le règne de Dieu. Il n’a pas changé son commandement et Il nous demande de faire la même chose.

Jésus est l’unique chemin

Je suis, moi, le chemin, répondit Jésus, la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. (Jean 14:6)

Il n’y a pas d’autre chemin.  Notre seul point d’accès pour développer une relation avec notre Père est Jésus et ce qu’Il a réalisé sur la croix. Il est notre seule manière d’accéder la présence de Dieu dans le royaume des cieux.

Un sanctuaire qui n’est pas sur terre

Jésus est allé dans le lieu saint du tabernacle divin et nous pouvons lire dans ce même passage que nous pouvons aussi y aller:

Or, Christ est venu en tant que grand-prêtre pour nous procurer les biens qu’il nous a désormais acquis. Il a traversé un tabernacle plus grand et plus parfait que le sanctuaire terrestre, un tabernacle qui n’a pas été fabriqué par des mains humaines, c’est-à-dire qui n’appartient pas à ce monde créé… Car ce n’est pas dans un sanctuaire construit par des hommes, simple image du véritable, que Christ est entré : c’est dans le ciel même, afin de se présenter maintenant devant Dieu pour nous. (Hébreux 9:11 & 24)

Ainsi donc, frères et sœurs, nous avons une pleine liberté pour entrer dans le lieu très saint, grâce au sang du sacrifice de Jésus. Il nous en a ouvert le chemin, un chemin nouveau et vivant à travers le rideau du sanctuaire, c’est-à-dire à travers son propre corps. Ainsi, nous avons un grand-prêtre éminent placé à la tête de la maison de Dieu. Approchons-nous donc de Dieu avec un cœur sincère, avec la pleine assurance que donne la foi, le cœur purifié de toute mauvaise conscience et le corps lavé d’une eau pure. (Hébreux 10:19-22)

Nous pouvons pénétrer dans ce lieu saint (il n’y en a plus aucun autre où que ce soit) et être purifiés, changés, transformés en l’image que Dieu nous a réservée.

Connaître la volonté de dieu

Dans ce lieu saint se trouve l’arche de l’alliance contenant la manne, les tablettes  de pierre et le bâton d’Aaron. La manne (le pain de vie) est la volonté de Dieu (Jean 4:34), les tablettes sont la Parole de Dieu, maintenant gravée sur notre cœur (Jérémie 31:33) et qui nous permet de Le reconnaître dans tout ce qui se passe autour de nous. Le bâton d’Aaron est l’autorité de Dieu, l’oint et le pouvoir pour faire Sa volonté et réaliser Son but (Matthieu 6:10).

Je veux connaître la volonté de Dieu dans ma vie quotidienne. Pour cela,  tous les jours, je viens en la présence de Dieu qui repose sur l’arche et je prends ce qu’il y a dans l’arche et l’applique dans ma vie. Le sang de Jésus est perpétuellement sur le propitiatoire (le couvercle de l’arche), j’ai donc un accès constant pour établir une connexion.

Mon esprit doit résonner, être en harmonie et agréer avec ce qu’il y a dans l’arche.

Lorsque j’agrée, je peux m’attendre à ce que Dieu révèle Sa volonté, Sa parole et Son cœur puis dispense Son autorité. Je reçois Ses pensées et je Lui demande de me montrer ce qu’Il désire que je fasse durant la journée, ce que je dois recevoir en révélation et quoi que ce soit de spécifique. Si je ne reçois rien, je Lui demande de toucher mon cœur afin de Le voir et Le reconnaître tout autour de moi.

Dieu et Sa volonté ont une fréquence. Lorsque je vibre à la même fréquence que Dieu, cela créé une résonance qui engendre harmonie et agrément. C’est à ce moment-là que je reçois autorité et assurance. Comme Dieu m’a demandé de faire quelque chose, j’ai une assurance absolue  qu’Il va me donner tout ce dont j’ai besoin pour accomplir Sa volonté : autorité, pouvoir, ressources…

Pratiquer

J’administre le gouvernement du royaume de Dieu par ma vie, avec autorité et pouvoir, dans les sphères d’influence qu’Il m’a données. Mais c’est toujours d’abord dans les cieux et ensuite sur terre. J’ai besoin de connaître la volonté de Dieu dans les cieux avant de pouvoir l’appliquer ici sur terre.

Je vous encourage à pratiquer ce genre d’engagement avec Dieu jusqu’à ce que vous puissiez vivre et opérer à partir des révélations que vous avez reçues et que cela devienne votre point d’entrée.

Lorsque vous apprenez à conduire une voiture, au début, l’instructeur vous rappelle constamment ce que vous devez faire : regarder dans les rétroviseurs, passer une vitesse supérieure ou inférieure, freiner, etc… Une fois que vous conduisez et pratiquez régulièrement, vous consolidez votre expérience et vous le faites sans y penser. Cela devient instinctif !

Lorsque j’ai commencé à accéder au royaume des cieux, cela de demandait pas mal de temps. Je suivais le processus, j’apprenais à m’offrir comme sacrifice vivant. Maintenant, j’accède à la présence de Dieu en un clin d’œil, en suivant le chemin que j’ai appris. C’est cela que nous appelons suivre les protocoles pour accéder aux cieux. C’est ainsi que nous pouvons accéder à n’importe quelle dimension que nous devons visiter, chaque fois qu’il le faut, afin de faire sur terre comme aux cieux.

Nous devons apprendre à vivre de l’autre côté du rideau, dans le royaume de Sa présence. Les choses sur terre changent lorsque nous gouvernons à partir des cieux. Nous ne devons pas chercher pas à vivre sur terre à partir des ressources des cieux (c’est une idée assez intéressante) mais nous devons vivre sur terre et dans les cieux à la fois, dans les deux royaumes en même temps. Nous ne devons pas chercher à faire descendre les cieux sur terre mais à aller dans les cieux et les ramener avec nous, au travers de nous.

Passons le rideau :

Jésus, je Te remercie d’avoir ouvert le Rideau.
Tu es la porte, la matrice pour accéder au Père
dans le royaume de Sa présence.

Je Te remercie d’avoir déchiré le rideau.
Aujourd’hui, par la foi, je passe le rideau pour passer du monde nature
au royaume de Ta présence.

Je Te remercie pour le fait que lorsque je me tiens en Ta présence
Je suis une porte d’éternité.
J’ouvre la porte d’éternité en moi<
Et je pénètre dans le royaume éternel.

Je reçois la plénitude du souffle de Dieu dans mon corps…

(inspirez)

Pour que mon corps prenne la réflexion de qui je suis
dans Ton royaume : Ton fils !

Père, j’engage ce principe
et je le fais pénétrer dans l’entité de mon esprit.
Je Te demande de souffler en moi pendant que je suis en Ta présence,
souffle en moi Ton Esprit et Ton entité.

Je le reçois dans mon esprit afin de ne plus faire qu’un avec Toi.

Je reviens dans l’atmosphère de la terre
Pour administrer Ton souffle.

(expirez)

J’expire le souffle de Dieu
Dans l’atmosphère de la terre autour de moi
Afin d’établir Ton royaume.

Je reviens dans le royaume de Ta présence.
J’ouvre ma vie pour exposer mon être intérieur devant Ta présence.
Tout ce que je suis, Père, je Te le présente
Pour que Tu puisses l’observer.

Jésus, Tu es mon Grand Prêtre,
Tu m’as accepté comme sacrifice vivant et tu m’as purifié.
Je reçois Ta pureté et Ta sainteté
Par la purification absolue de Ta présence.

Seigneur, j’inhale Ta présence,
Baptise-moi de nouveau par Ton Saint-Esprit.
Amène-moi dans la maison du vin,
A la table du banquet de Ta présence
Sous la protection de Ton gouvernement et de Ton amour.

Je Te demande de me remplir du vin de Ton amour et de Ta présence.
Je bois le vin de Ta présence
Et m’engage en lui comme la provision pour ma vie
à partir du royaume des cieux.

Je reviens dans le royaume de la terre
Et libère Ton vin et l’atmosphère de Ta présence
dans l’atmosphère autour de moi.

Je le déclenche par l’entité de mon esprit,
au travers de la porte matrice d’éternité
dans l’atmosphère de la terre
pour administrer Ton royaume au travers de ma vie.

Ne répéter pas cette déclaration simplement parce que je l’ai écrite. Trouvez vos propres mots, ce qui vous convient.  Pendant que vous déclarez votre propre déclaration, faites un pas en avant et en arrière avec votre corps pour l’engager réellement. Si vous adoptez cette pratique de manière quotidienne, les choses vont commencer à changer tout autour de vous. Vous amènerez le royaume de Dieu dans l’atmosphère autour de vous, pour Sa gloire.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

10 réflexions sur « 72. Un sanctuaire qui n’est pas sur terre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.