83. L’ennemi est désarmé et vulnérable

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Donne-moi cette contrée montagneuse

Lorsque les Israélites ont finalement traversé le Jourdain sous la direction de Josué et ont commencé à occuper le pays que Dieu leur avait donné, Caleb dit à Josué : « Maintenant, donne-moi cette contrée montagneuse que l’Eternel m’a promise à ce moment-là. A l’époque, tu as appris que des Anaqim y habitaient dans de grandes villes fortifiées. Si l’Eternel m’assiste, je les en déposséderai comme il l’a affirmé. (Josué 14:12)

La dernière fois, nous avons parlé des montagnes et de leur symbolique dans la Bible. Ici encore, la contrée montagneuse fait référence à un plus haut domaine. Caleb parle de vivre dans la plus haute autorité que Dieu lui a promise au travers de Moïse. Il entrait dans la Terre Promise et symboliquement, cela représente un endroit d’autorité spirituelle. Cette contrée d’autorité spirituelle était occupée par des géants, vivant dans des villes fortifiées donc de gouvernement. Pour Caleb et Josué, la Terre Promise ne représentait pas seulement un endroit géographique mais un domaine d’autorité spirituelle qui devait être appliquée dans le naturel.

Les Anaqim (ou fils d’Anaq) que mentionne Caleb font partie des Nephilim.  Ils se sont toujours dressés contre l’autorité de Dieu et il faut les expulser des domaines d’autorité qu’ils occupent. Nous y avons même vu des géants, des descendants d’Anaq, de cette race de géants ; à côté d’eux, nous avions l’impression d’être comme des sauterelles et c’est bien l’effet que nous leur faisions. (Nombres 13:33)

Des géants dans certains des lieux célestes

Les Nephilim étaient des géants (Genèse 6:4), engendrés par les anges déchus ayant « couvert » les femmes humaines et causé une mutation génétique des ADN. Les héros des mythologies grecque et romaine (comme Hercule) ont certainement trouvé leur source parmi les Nephilim d’avant le déluge.  Ces Nephilim n’avaient pas d’esprit humain, ce qui fait que lorsqu’ils sont morts (durant le déluge), leurs esprits sont devenus ces géants qui règnent dans certains des lieux célestes. De la même manière, les dinosaures étaient un essai préalable de Satan de régner sur terre, au travers de créatures portant son propre ADN reptilien. Lorsqu’ils sont morts, ils sont devenus les dragons qui règnent dans certains des lieux célestes.

Ce jour-là, l’Eternel interviendra avec sa dure épée, sa grande et forte épée, contre le Léviathan, le serpent fugitif, contre le Léviathan, le serpent tortueux ; il le tuera, ce monstre qui habite la mer (Ésaïe 27:1). C’est une image de la descendance de Satan qui vit dans la mer (qui représente ici la terre). Léviathans et dragons sont des êtres démoniaques formés par Satan suivant sa propre image.

Il fut précipité, le grand dragon, le Serpent ancien, qu’on appelle le diable et Satan, celui qui égare le monde entier. Il fut précipité sur la terre et ses anges furent précipités avec lui (Apocalypse 12:9). Il y a donc des anges qui sont aussi tombés, un tiers de tous ceux qui étaient dans les cieux. Ils font partie de la rébellion et ils règnent.

Nous avons maintenant autorité

Par ces actes, vous conformiez alors votre manière de vivre à celle de ce monde et vous suiviez le prince du pouvoir de l’air, cet esprit qui agit maintenant dans les hommes rebelles à Dieu (Éphésiens 2:2, NASB). Ce verset couvre les trois niveaux dans l’atmosphère de la terre. Il décrit Satan comme prince du pouvoir de l’air et ayant autorité en ce domaine.

Le mot clé ici est « conformiez », notez-bien qu’il est au passé. Cela veut dire que c’était une manière de vivre que l’on ne suit plus. Satan n’a plus aucune autorité sauf sur « les hommes rebelles à Dieu ». En contraste, nous pouvons nous identifier comme « les fils d’obéissance ». Nous ne sommes donc pas sujets de Satan en tant que prince du pouvoir de l’air. En fait, c’est nous qui avons maintenant autorité en ce domaine.

Revêtez-vous de l’armure de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre toutes les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres et contre les esprits du mal dans le monde céleste (Éphésiens 6:11-12).

Ces forces spirituelles exercent leur autorité à partir de certains des lieux célestes sur le domaine de la terre. Il faut que nous arrêtions cela. Notre lutte n’est pas avec les gens sur la terre. Nous devrions leur offrir notre ministère et les libérer de l’influence des choses qui se passent dans certaines parties des lieux célestes. Pour faire cela efficacement, nous avons besoin d’avoir autorité dans les lieux célestes pour vaincre les forces spirituelles démoniaques qui ruinent la vie des gens sur terre. Nous pouvons nous y rendre et obtenir cette autorité qui nous est déléguée par Dieu.

Le but éternel de Dieu

Oui, j’en ai l’absolue certitude : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni ce qui est en haut ni ce qui est en bas, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous arracher à l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus-Christ notre Seigneur (Romains 8:38-39). Toutes ces choses sont bien réelles mais aucune ne peut nous séparer du but de Dieu.

Par cette mise en lumière, les Autorités et les Puissances dans le monde céleste peuvent connaître, par le moyen de l’Eglise, les aspects infiniment variés de sa sagesse. Cela s’accomplit conformément à ce qui a été fixé de toute éternité et qui s’est réalisé par Jésus-Christ notre Seigneur. Etant unis à lui, nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec assurance (Éphésiens3:10-12). Il faut que nous appliquions dans ces domaines occupés par l’ennemi, la sagesse et l’autorité du royaume de Dieu. C’est le mandat du peuple de Dieu. Nous pouvons accéder en toute confiance en ces lieux célestes par notre foi en Lui.

Créés par Lui et pour Lui

Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux comme sur la terre, les visibles, les invisibles, les Trônes et les Seigneuries, les Autorités, les Puissances. C’est par lui et pour lui que Dieu a tout créé (Colossiens 1:16). Donc tous ces domaines ont été créés par Jésus mais ils ont été créés pour Lui, par pour les puissances qui les occupent actuellement. Au fur et à mesure que nous les reprenons, nous pouvons les lui remettre et les mettre sous Son autorité et Son règne.

C.S. Lewis, le célèbre écrivain britannique, avaient vu ces choses. Il les décrit dans ses histoires sur Narnia. Lisez ou relisez ses livres et vous verrez toutes les analogies.

L’ennemi est désarmé et vulnérable

Là, il a désarmé toute Autorité, tout Pouvoir, les donnant publiquement en spectacle quand il les a traînés dans son cortège triomphal après sa victoire à la croix (Colossiens 2:15).

C’est une grande nouvelle pour nous ! A la croix, Jésus a désarmé toutes ces autorités et tous ces pouvoirs. Notre rôle et d’aller dans ces domaines d’autorité et de les reprendre pour ne plus que l’ennemi y opèrent. Ils sont maintenant vulnérables, nous pouvons donc les confronter et les vaincre.

Tant qu’un homme fort et bien armé garde sa maison, ses biens sont en sécurité ; mais si un autre, plus fort que lui, l’attaque et parvient à le maîtriser, il lui enlève toutes les armes sur lesquelles le premier comptait, lui prend tous ses biens et les distribue (Luc 11:21-22). Comment quelqu’un peut-il pénétrer dans la maison d’un homme fort et s’emparer de ses biens s’il n’a pas, tout d’abord, ligoté cet homme fort ? C’est alors qu’il pillera sa maison. (Matthieu 12:29)

Dans ces histoires racontées par Jésus, Satan est l’homme fort qui a des biens. Tant qu’ils étaient gardés, on ne pouvait pas y toucher. Mais Jésus étant plus fort que Satan, Il l’a vaincu. Il lui a pris toutes ses armes sur lesquelles il comptait pour défendre les biens qu’il a volés. Alors maintenant, Jésus peut distribuer ses biens.

Piller la salle des trophées de Satan

Cette salle est sous la terre. C’est l’endroit où il a entreposé tout ce qu’il a volé à l’église : les bénédictions, l’autorité, le pouvoir, les rouleaux ou livres, les mandats, les armes, les provisions… tout est là. La salle est gardée mais nous avons le pouvoir de vaincre. Nous pouvons reprendre les choses qui nous ont été volées durant les générations précédentes.

Il y a un hymne qui dit : « Nous allons dans le camp ennemi pour arracher ce que le diable a volé ». Il y a là des choses qui nous appartiennent et qui peuvent nous être restituées, des puits qui étaient bloqués et qui peuvent être ré-ouverts.  Mais il y a des conditions pour cela : il nous faut admettre que nous sommes plus forts et régner dans les lieux célestes, en autorité et en pouvoir.

Lorsque nous répondons à ces conditions, alors nous pouvons marcher sur l’ennemi et tout lui reprendre.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

3 réflexions sur « 83. L’ennemi est désarmé et vulnérable »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.