90. Vêtements sales et habits de fête

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Le royaume de Dieu est tout autour de nous.
Nous n’en sommes pas séparés et il n’est pas distant.
Il est si prêt qu’il suffit de nous tourner pour le voir.

C’est la même chose pour le royaume qui est dans les ténèbres.

De quel côté allons-nous regarder ?

Le royaume sur lequel nous nous concentrons est celui duquel nous allons tirer nos ressources. Notre esprit a accès au royaume de lumière. Dieu désire que nous puissions accéder à tout ce qu’Il a prévu pour nous dans Son royaume, que nous puissions en tirer chaque jour notre pouvoir et autorité afin de vaincre, de triompher.

Si nous ne tirons pas nos ressources de Son royaume, nous les tirons de l’autre à un moment ou un autre, c’est inévitable. L’âme et le corps répondent à leurs propres besoins d’une manière bien à eux et ils tireront leurs ressources du royaume dans les ténèbres.

Chaque fois que nous faisons quelque chose à partir de nos propres efforts, suivant le pouvoir de notre âme, cela finit toujours par un échec. Il faut que nous acceptions une fois pour toute que nous ne pouvons rien faire dans notre propre force. Pour chacun d’entre nous, le choix est simple : ou bien nous nous engageons dans le royaume de lumière ou bien nous nous tournons vers celui dans les ténèbres. Rappelons-nous simplement que coopérer avec Dieu est bien plus productif que de Lui résister.

Dieu désirait qu’Adam et Eve réussissent à appliquer le plan qu’Il avait conçu pour eux et pour la terre. Il avait donc mis à leur disposition tout ce dont ils avaient besoin pour remplir la terre et la dominer. Ils ont choisi de trouver leurs ressources ailleurs et n’ont pas réussi à remplir leur destinée.

« L’Éternel te réprime, Satan »

Nous avons déjà parlé de ces versets en Zacharie 3. C’est un passage très important pour comprendre tout ceci :

Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l’Éternel et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser. L’Éternel dit à Satan : Que l’Éternel te réprime, Satan ! que l’Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! N’est-ce pas là un tison arraché du feu ? Or Josué était couvert de vêtements sales et il se tenait debout devant l’ange. L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : Otez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité et je te revêts d’habits de fête. Je dis : Qu’on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un turban pur sur sa tête et ils lui mirent des vêtements. L’ange de l’Éternel était là. (Zacharie 3:1-5, LS).

La scène ne se tient pas sur terre mais dans le royaume des cieux. Josué était un homme, un prêtre comme nous sommes tous appelés à l’être et il avait accès à la présence de Dieu. Mais Satan était là pour l’accuser. Nous pouvons donc comprendre que nous sommes dans un tribunal céleste, parce que c’est dans un tribunal que l’on porte des accusations et obtient un verdict.

Ici, c’est Dieu et non pas Josué qui traite avec Satan. « L’Éternel dit à Satan : l’Éternel te réprime, Satan ! » Donc s’il y a des accusations formulées contre nous, c’est Dieu qui les traite.

Des vêtements sales

Notez bien que Josué est « couvert de vêtements sales ». Peut-on venir devant Dieu couvert de vêtements sales ? En fait, c’est exactement ce que nous devons faire : « (Il) dit à ceux qui étaient devant lui : Otez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité et je te revêts d’habits de fête. »

C’est Dieu qui nettoie et purifie. Nous n’avons pas besoin d’essayer de nous purifier par notre propre force ou initiative. En fait, c’est que qu’Adam a fait lorsqu’il a péché. Il s’est caché de Dieu dans les buissons et a essayé de se couvrir avec des feuilles. Ce n’est pas comme cela que ça marche et ce n’est pas à nous de nous purifier. Il n’y a pas besoin de se sentir coupable ou condamné. Nous n’avons pas besoin de faire amende pour nos péchés dans notre propre force.

Nous avons simplement besoin de venir en la présence de Dieu et c’est Lui qui retire nos vêtements sales pour nous donner de nouveaux habits.

Courir vers Lui et non pas loin de Lui

Maintenant, c’est un passage qui vous est sans doute familier mais il faut bien réaliser où cela se passe. Cette scène se passe dans le royaume des cieux. C’est pour cela qu’il est si important que nous puissions y accéder : nous pouvons être purifiés chaque fois que nous y accédons et une fois que nous sommes propres, nous pouvons avec confiance exercer  l’autorité que Dieu nous a donnée et triompher de l’ennemi. Si nous nous sentons coupables et condamnés par les accusations portées contre nous, alors nous perdons cette confiance en nous-même et nous avons peu de chance de vaincre. Lorsque nous faisons une « bêtise » (et cela nous arrive à tous), nous pouvons accéder au lieu de la présence de Dieu. Nous devrions courir vers Lui et non pas loin de Lui.

C’est Lui qui s’occupe des accusations formulées contre nous et Il réprime Satan. Il le fait parce que le sang de Jésus est constamment devant Lui comme témoignage de ce que Jésus a fait sur la croix :

En effet, Dieu était en Christ, réconciliant les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes… (2 Corinthiens 5:19).

La perspective de Dieu est qu’il n’y a aucune faute contre nous. Jésus a complètement réversé les conséquences du péché d’Adam qui avait provoqué notre mort spirituelle.

Car le salaire que verse le péché, c’est la mort, mais le don de la grâce que Dieu accorde, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 6:23)

En effet, de même que tous les hommes meurent du fait de leur union avec Adam, tous seront ramenés à la vie du fait de leur union avec Christ. (1 Corinthiens 15:22)

Comme nous avons hérité de la mort spirituelle et de l’aveuglement d’Adam, de la même manière, nous partageons la victoire de Jésus sur la croix et la résurrection. Lorsque nous communions avec le pain et le vin, nous partageons la vie de Dieu, Son essence même, Son ADN et nous sommes transformés. Le sang de Jésus nous purifie de tous nos péchés et toute iniquité est supprimée.

L’une des tactiques préférées de l’ennemi est de nous faire croire que nous ne pouvons pas venir en la présence de Dieu par ce que nous avons péché. En fait, c’est l’inverse car c’est ce que nous devons absolument faire et ce, le plus rapidement possible, pour bénéficier du pardon de Dieu et recevoir Sa purification.

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité (1 Jean 1:9, LS). « Fidèle » signifie qu’Il le fera toujours : Il nous revêtira toujours d’habits de fête (Zacharie 3:4).

Libre accès

Si nous pensons que nous n’en sommes pas dignes, nous ne profiterons jamais du libre accès au royaume des cieux. L’ennemi nous répétera tout le temps que nous ne le méritons pas. C’est sa tactique. Il nous faut connaître la vérité car nous découvrirons alors la promesse de Dieu :

L’ange de l’Éternel fit à Josué cette déclaration : Ainsi parle l’Éternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes ordres, tu jugeras ma maison et tu garderas mes parvis et je te donnerai libre accès parmi ceux qui sont ici. (Zacharie 3:6, LS)

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

 

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

8 réflexions sur « 90. Vêtements sales et habits de fête »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.