101. La restauration de toutes choses

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

… il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes. (Actes 3:20-21, LS)

Nous allons voir aujourd’hui certaines questions que l’on peut se poser à la lecture de cette déclaration de Pierre. Comme d’habitude, je ne vous demande pas de me croire sur parole mais de poser ces questions à Dieu, en ouvrant en grand votre cœur et votre esprit, afin d’entendre Ses réponses.

Avant, pendant ou après ?

Jésus doit-Il revenir avant, pendant ou après les temps de restauration de toutes choses?

J’aurais tendance à répondre : les trois. Il est déjà venu, Il revient continuellement comme Il l’a promis (Car là où deux ou trois sont ensemble en mon nom, je suis présent au milieu d’eux. Matthieu 18:20) et Il va revenir.

Les attentes chrétiennes sont généralement concentrées sur l’avenir où tout devrait changer à un moment particulier souvent appelé « La seconde venue de Jésus ». Nous attendons Son retour et lorsque cela va arriver, tout sera restauré suivant la volonté de Dieu. Le problème, c’est que la Bible ne mentionne pas un moment particulier mais des temps ou une période.

Quand la période de restauration va-t-elle arriver ?

J’ai entendu suggérer que nous sommes dans une période spéciale en ce moment, durant laquelle il est possible que toutes choses soient restaurées et que cela n’était pas possible avant. Cependant, il y a eu un événement dans l’histoire humaine qui a rendu toutes les choses possibles : la croix avec la mort, la résurrection et l’ascension de Jésus. Il a repris tout ce qu’Adam avait perdu et nous l’a restauré. Notre problème est que nous avons été très lents et très longs à comprendre toute l’ampleur de l’œuvre qu’Il a accompli et ses implications.

L’église des premiers temps a bien œuvré en propageant ce message dans le monde entier connu à  l’époque. Malheureusement, il a été détourné et déformé par la religion. Durant l’âge des ténèbres, la grande majorité de la vérité a été oubliée puis perdue. Pour la plupart des chrétiens, tout est devenu une question d’observance ou de devoir religieux, au lieu de la relation intime que Dieu avait prévue depuis toujours. Dieu a restauré cela à la croix. Nous pouvons maintenant recevoir cette vérité et poursuivre le processus de restauration qui n’a, en fait, jamais cessé.

Revenir à quelle époque ?

La restauration de toutes choses devrait nous ramener à quelle époque ?

Certains répondent : « A celle de l’église du Nouveau Testament. Nous devons revenir à l’époque où de nouveaux chrétiens venaient s’ajouter chaque jour à la première église. (Actes 2:47) » D’autres pensent que nous devrions revenir bien plus loin, à l’époque où Adam et Eve vivaient dans le jardin d’Eden. Une époque où ils avaient cette merveilleuse relation intime avec Dieu et parcouraient le jardin durant la brise du soir (Genèse 3:8). Personnellement, je pense que Dieu désire nous ramener encore plus loin : à l’origine même de Son plan et but de création.

Attention, ce n’est pas la fin mais seulement le commencement de cette restauration. Essayez de réfléchir à tout ce qui serait possible si nous coopérions maintenant avec Dieu, en tant que Ses fils. C’est au-delà de notre compréhension car la Bible nous dit bien que nous ne pouvons même pas imaginer ce que Dieu a prévu (1 Corinthiens 2:9). Tout ce que nous pouvons imaginer est restreint, limité et filtré par les idées religieuses qui nous ont été inculquées et ce que nous pouvons voir. En revanche, lorsque nous nous engageons dans le cœur de Dieu et faisons table rase de ces idées, alors notre compréhension n’a plus de limites. Nous sommes supposés avoir la pensée ou l’intelligence de Jésus (1 Corinthiens 2:16) qui contient de toute évidence toutes les intentions originelles de Dieu. Lorsque nous commençons à avoir cette intelligence restaurée, nous avons le potentiel d’aller au-delà des limites et restrictions qui existent dans notre manière de penser.

Qu’est-ce que la restauration ?

Larousse donne comme définition de réparer quelque chose pour le remettre dans son état initial. Lorsque nous lisons « état initial » nous pensons à Dieu le Créateur mais en fait, Il a donné la création à l’humanité (Genèse 1:26).

En fait, la définition même de ce mot nous limite. Son sens biblique est « Recevoir plus que ce qui a été perdu, au point que le stade final est meilleur que l’état originel. » C’est à dire une amélioration au-delà de ce qui existait. Cela vient de deux mots hébreux et un grec :

Le mot hébreux chadash signifie renouveler, réparer, restaurer.
L’autre mot hébreux est arukah : restauration, rétablissement, réparation, guérison, santé, perfection.
Le mot grec est apokatastasis qui a deux racines : apo (venant de) et katastasis (ordre premier ou originel).
Apokatastasis : restitution, ré-établissement, reconstitution, correctement, la restauration finale de toutes choses en leur état d’origine, revenir à l’ultime idéal. Au sens figuré : restauration de la pleine liberté (liberté originelle), jouir de quelque chose de nouveau (c’est-à-dire retrouver quelque chose qui avait été retiré/dérobé).

La restauration implique réconciliation, renouvellement, réparation, reconstruction, restitution, résurrection, relation, révélation et même repos. Nous avons tous besoin d’une transformation cosmique de proportion éternelle :

  • La restauration de l’identité que Dieu avait prévue pour nous en tant que Ses fils et la révélation qui découle d’une relation intime.
  • Reconnaître que nous avons été réconciliés avec Dieu, avec les autres et avec la création entière.
  • Retrouver notre position originelle au niveau de notre relation et notre autorité.
  • La réparation de tout ce qui a été cassé, endommagé ou fragmenté.
  • La restitution de tout ce qui nous a été volés ou perdus.
  • Le renouvellement de notre rouleau de destinée et de notre manière de penser pour revenir à la pensée de Jésus-Christ.
  • La résurrection de notre vie par rapport à tous les effets de la mort.
  • Le repos dans l’intimité de l’amour, de la joie et de la paix.

Que veut dire “toutes choses” ?

« Tout » est un superlatif. Il n’y a rien au-dessus. Il vient du mot grec « pas » signifiant entier, tout type, chaque, tout. L’accent est mis sur une image totale, composée d’éléments, ajoutés un à la fois, un tout composé de parties individuelles.

C’est un peu l’idée d’un puzzle. Vous ne le réalisez pas d’un seul coup, vous le composez pièce par pièce et en  mettant chaque pièce à la bonne position. En règle générale, il faut regarder l’image sur la boîte. Si nous sommes impliqués dans la restauration de toutes choses, il faut que nous puissions voir « l’image sur la boîte » : le but originel de Dieu. Alors, nous réaliserons que Dieu travaille sur cette restauration depuis toujours, nous faisant passer de la position où nous sommes et de l’identité que nous avons de nous-mêmes, à la position et l’identité qui étaient les nôtres à l’origine.

En tant qu’êtres humains, nous ne formons qu’une partie de cette image. Si Dieu restaure TOUT selon Son intention originelle, quelles sont les autres choses qu’Il va restaurer ?  Nous savons que « la création attend, avec un ardent désir, la révélation des fils de Dieu. (Romains 8:19) » Cela couvre-t-il seulement le domaine physique ? Existe-t-il des choses ou des créatures dans les domaines célestes qui ne sont pas comme Dieu l’avait originellement prévu ? Doivent-elles être restaurées et si oui, cela nous pose-t-il un problème ?

La traduction de la Bible du Semeur parle de la restauration de l’univers entier :

Maintenant donc, changez et tournez-vous vers Dieu pour qu’il efface vos péchés. Alors le Seigneur vous accordera des temps de repos et il vous enverra celui qu’il vous a destiné comme Messie : Jésus. En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu’au jour où l’univers entier sera restauré, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes. (Actes 3:19-21)

Si le concept de la restauration de toutes choses ou de l’univers ne nous fait pas carburer les méninges, je me demande si nous en avons bien compris le sens !

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

 

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

12 réflexions sur « 101. La restauration de toutes choses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.