103. La gloire des enfants de Dieu

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Lorsque nous songeons au rétablissement de toutes choses, le premier point sur lequel nous devons nous concentrer est la restauration complète de notre relation avec Dieu et c’est quelque chose de tout à fait personnel. Il s’agit de la restauration de notre esprit, âme et corps selon l’intention originelle de Dieu, leur condition telle qu’Il l’a toujours désirée et leur fonctionnement parfait.

Cela couvre la restauration de l’identité éternelle de notre esprit mais aussi de retrouver l’innocence dans tout ce que contient notre âme : intellect, émotions, volonté, conscience, imagination, raison et choix. C’est être guéri de tout ce qui en nous est cassé, fragmenté, séparé, isolé et rejeté. C’est la restauration de l’intégralité et la santé parfaite de notre corps jusqu’au niveau le plus profond : notre ADN. C’est retrouver nos capacités « surnaturelles » (que nous voyons comme telles parce que nous avons perdu l’habileté naturelle de les manifester). Une fois cela réalisé, nous ferons l’expérience de la restauration de notre destinée éternelle avec son identité, autorité, position et but complets.

La gloire

… la création elle-même sera délivrée du joug de la corruption grâce à la liberté engendrée par la gloire des enfants de Dieu. (Romains 8:21)

Dieu désire que nous soyons reconnectés avec ce que « la gloire » signifie réellement et que nous opérions dans cette gloire pour libérer la création. Si nous ne portons pas cette gloire, la création ne sera jamais libérée. Cette gloire est en fait le poids de la nature ou de l’essence même des choses et dans ce cas, c’est le poids de l’essence de notre filiation. Adam était couvert de la gloire de Dieu et un jour, nous serons transfigurés afin de retrouver cet état. Si Jésus l’a fait devant les témoins qui allaient le faire savoir par la Bible, c’est qu’Il voulait que nous sachions quel serait notre état futur.

Ceux qu’il a ainsi destinés, il les a aussi appelés à lui ; ceux qu’il a ainsi appelés, il les a aussi déclarés justes, et ceux qu’il a déclarés justes, il leur a aussi donné sa gloire. Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui se lèvera contre nous ? (Romains 8:30-31)

La traduction de ce verset dans The Mirror Bible est très intéressante :

Jésus a révélé que nous préexistions en Dieu, Il nous définit. Il nous a justifiés et aussi glorifiés. Il a racheté notre innocence et a restauré la gloire perdue par Adam. Tout ceci mène à une seule conclusion : Dieu est pour nous ! Alors qui peut être contre nous ?

C’est ce que Jésus a achevé à la croix.  Vivons-nous vraiment cette réalité ? Faisons-nous réellement l’expérience de la gloire que nous devrions avoir en tant qu’enfants de Dieu ou bien cette gloire est-elle cachée par notre style de vie ? Si nos visions et choix sont le reflet de nos croyances limitées et si nous avons une image de nous inférieure à celle de Dieu, nous n’irradierons jamais Sa gloire !

Plus nous nous engageons avec metanoia(1) et voyons nous-mêmes comme Dieu nous voit, plus nous allons irradier cette gloire. Une fois que nous commencerons à en faire l’expérience, nous pourrons alors opérer dans la connaissance de notre autorité de vainqueurs.

Tu l’as fait (l’être humain) de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné (ou revêtu) de gloire et de magnificence. (Psaume 8: 5, LSG)

C’est ainsi que Dieu nous a créés. Le mot hébreu traduit par couronné signifie en fait encercler ou entourer. En d’autres termes, Adam et Eve étaient entourés de gloire et d’honneur. Ils irradiaient la gloire des êtres que Dieu avait créés et la création les honorait en tant que fils de Dieu.

Dieu leur avait offert de régner sur un environnement superbe, au sein duquel Il était véritablement leur provision et leur protection grâce à une relation intime. Ils étaient couverts de la gloire de Dieu, ils n’avaient donc pas besoin de vêtements. Ils vivaient dans une atmosphère de relation parfaite, ils n’avaient donc pas besoin de connaissances. Ils n’avaient même pas besoin de leur propre compréhension car ils pouvaient puiser dans celle de Dieu. Tout venait de leur relation intime avec Dieu.

Dans leur chute, Adam et Eve ont perdu leur position de gloire. Les évangiles sont la bonne nouvelle que notre Père Eternel a envoyé Jésus pour restaurer notre gloire. C’est ainsi que la restauration de la création commence. En choisissant de mourir comme un être humain, pour nous et à notre place, Jésus a prouvé l’amour de Dieu pour toute Sa création (Dieu a tant aimé le monde… (Jean 3:16) ne limite pas cet amour aux gens seulement). Il l’a fait pour nous réconcilier avec Dieu et restaurer cette relation, non seulement telle qu’elle existait dans le Jardin d’Eden mais telle qu’elle serait devenue si Adam et Eve n’avaient pas péché.  La réaction de la création devant notre gloire sera la même que notre réaction devant la gloire de Dieu.

Le ministère de réconciliation

Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu! (2 Corinthiens 5:18-20).

Dieu était en Christ lorsqu’Il a réconcilié le monde (le mot grec est kosmos) avec Lui-même. Il n’a pas abandonné Jésus, n’en a pas été séparé ou n’a pas détourné son visage de Lui comme on nous l’a tellement enseigné. Paul déclare que Dieu n’a pas imputé leurs offenses aux hommes lorsqu’Il a réconcilié le monde. Donc c’est fait, c’est fini ! Dieu nous a réconciliés avec Lui mais c’est notre choix de nous réconcilier avec Lui. Si quelqu’un ou quelque chose est séparé de Dieu, cela ne vient nullement de Lui.

Nous devons donc servir la création par le ministère de la réconciliation afin que tout soit restauré. Nous porterons les « paroles de réconciliation » au plus profond de nous-mêmes et elles nous transformeront complètement à partir de l’intérieur. C’est ainsi que nous deviendrons les ambassadeurs de Dieu, représentant Son royaume et Son autorité dans tout l’ordre créé.

De gloire en gloire

… mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. (2 Corinthiens 3:16-18).

Ce que nous verrons réfléchi est le but et l’intention originels de Dieu pour chacun d’entre nous.  C’est une image qui va nous transformer au fur et à mesure que nous nous soumettons au processus. Cela n’arrive pas en un instant ! Il va falloir regarder pendant très longtemps. Si cela devait arriver en un instant, nous risquerions de regarder ailleurs et d’être transformés en quelque chose d’autre. Ce processus constant fait partie intégrale de notre relation continue avec Dieu et de la manière dont nous Le représentons.

Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. (2 Corinthiens 4:6, LSG).

Lorsqu’une personne se donne à Dieu, un voile est retiré de sur son cœur, la lumière entre dans sa vie et elle peut connaître la gloire de Dieu dans le visage de Jésus. Les croyants qui poursuivent l’observation de cette gloire vont être transformés en cette même image de Jésus (l’intention originelle de Dieu), de gloire en gloire, par l’Esprit de Dieu.

Nota :
1.
Metanoia est le mot grec qui est généralement traduit par repentance dans la Bible. Le mot originel n’a rien à voir avec les regrets ou le pardon, il signifie se détourner et penser différemment. Donc se détourner de nos manières habituelles de faire ou de vivre et nous tourner vers Dieu pour penser comme Lui.

Articles récents (en français)

102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses
100. Des temps de rafraîchissement
99. Restaurés dans la plénitude de notre relation filiale

75. Libre accès dans les lieux célestes

Les médias sociaux
Article original en anglais

Image de fond par LoganArt de Pixabay

Publicités

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

4 réflexions sur « 103. La gloire des enfants de Dieu »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.