104. Revêtus de la gloire de Dieu

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott  

Quant à moi, j’enverrai bientôt sur vous ce que mon Père vous a promis. Vous donc, restez ici dans cette ville, jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. (Luc 24:49)

Jésus parlait de la Pentecôte qui allait bientôt arriver et de cette première étape où le Saint-Esprit allait nous guider dans « la liberté que les enfants de Dieu connaîtront dans la gloire », nous revêtant à nouveau de la gloire que portait Adam et Eve. Ce devait être le commencement de ce processus et notre transformation devait se poursuivre mais nombre sont restés « coincés » ou ont simplement refusé de s’y soumettre.  Il est vital que nous acceptions cette vérité et la réalité de nos dons spirituels. Mais, nous devons les voir comme une première étape dans le processus de notre restauration intégrale de fils de Dieu avec l’autorité qui y est attachée.

Car ainsi parle l’Éternel des armées : Encore un peu de temps, Et j’ébranlerai les cieux et la terre, La mer et le sec ; J’ébranlerai toutes les nations ; Les trésors de toutes les nations viendront, Et je remplirai de gloire cette maison, Dit l’Éternel des armées… La gloire de cette dernière maison sera plus grande Que celle de la première, Dit l’Éternel des armées ; Et c’est dans ce lieu que je donnerai la paix, Dit l’Éternel des armées. (Aggée 2:6-7 & 9, LS)

Pour Israël et selon l’ancienne alliance, la maison qui devait être remplie de la gloire de Dieu était le Temple. Lorsque Jésus est venu au Temple, Il y a rapporté la gloire de Dieu. Malheureusement, Il a été rejeté par les leaders religieux et donc, lorsqu’Il a quitté le Temple pour la dernière fois (Matthieu 23 et 24),  Il l’a laissé abandonné et désert,  c’est-à-dire sans la gloire de Dieu. Dans la  nouvelle alliance, nous savons que  nous sommes cette maison ou ce temple et nous allons être remplis de cette gloire.

Celui dont la voix a fait alors trembler la terre fait maintenant cette promesse : Une fois encore j’ébranlerai, non seulement la terre, mais aussi le ciel. Ces mots : une fois encore signifient que tout ce qui peut être ébranlé, c’est-à-dire ce qui appartient à l’ordre ancien de la création, disparaîtra, pour que subsistent seules les réalités inébranlables. Le royaume que nous recevons est inébranlable : soyons donc reconnaissants et servons Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec crainte et profond respect, car notre Dieu est un feu qui consume. (Hébreux 12:26-29)

Nos corps sont le temple de Dieu et nous faisons partie de « la montagne du temple de l’Éternel » (Ésaïe 2:2, LS) qui est restaurée par le feu. Nous ne devons pas être effrayés par le feu de Dieu parce que Son feu est Son amour. Il ne consumera que ce qui est sans valeur et temporaire, ce que nous avons créé par notre « bricolage religieux ». Son feu est nécessaire à la restauration car nous ne pouvons rien restaurer par nos méthodes de bricolage qui compromettent, avant tout, l’intention et le but originels de Dieu.

Dans l’avenir, il adviendra que le mont sur lequel est le temple de l’Eternel sera fermement établi au-dessus des montagnes et il s’élèvera par-dessus toutes les hauteurs, et tous les peuples étrangers y afflueront. (Ésaïe 2:2)

Lorsque Dieu va révéler Ses fils au monde, lorsque nous serons intégralement restaurés dans notre position filiale, élevés et assis sur notre trône d’autorité dans les lieux célestes, les gens seront attirés par la gloire qu’ils verront restaurée sur nous.

Quelle forme va prendre cette gloire sur nous ?

Transfiguration

Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, comme la lumière. Et voici que Moïse et Elie leur apparurent : ils s’entretenaient avec Jésus. (Matthieu 17:2-3)

Moïse représente la Loi et Élie les Prophètes, tout était là pour honorer Jésus dans Sa révélation étincelante de Fils de Dieu. Si Jésus a été transfiguré, nous pouvons l’être aussi.

Pendant qu’il parlait ainsi, une nuée lumineuse les enveloppa et une voix en sortit qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qui fait toute ma joie. Ecoutez-le ! (Matthieu 17:5)

Ce n’était pas la première fois que Dieu révélait Jésus comme Son fils mais cette fois-ci Sa déclaration s’est enrichie d’un commandement : « Ecoutez-le ! »

Lorsque nous connaîtrons notre position, lorsque Dieu fera Sa déclaration sur nous, la création saura qu’elle doit nous écouter. La création attend la manifestation des fils de Dieu. Elle nous écoutera et nous répondra lorsque nous commanderons, une fois que notre autorité aura été restaurée.

Aperçus mystiques

A différentes époques de l’histoire, Dieu a donné à un nombre restreint de personnes quelques aperçus mystiques de l’état originel des êtres humains et donc de Son intention originelle pour nous. En 1820, Anne Catherine Emmerich a reçu une révélation personnelle extraordinaire d’Adam et Eve qu’elle a décrits comme habillés de lumière.

« Ils étaient comme deux enfants, indiciblement beaux et nobles. Ils étaient resplendissants, revêtus de rayons de lumière comme on porterait un voile. De la bouche d’Adam sortait un large flot de lumière scintillante et sur son front, je pouvais voir comme une auréole de majesté. Autour de sa bouche luisait un rayon de soleil, qu’il n’y avait pas chez Eve. Je vis le cœur d’Adam, exactement comme celui des hommes maintenant, mais des rayons lumineux enveloppaient sa poitrine. Au milieu de son cœur, je voyais une auréole brillante de gloire1. »

En 1882, Luisa Piccarreta a rencontré Jésus. Il lui a expliqué qu’en créant l’être humain, Il l’avait placé dans le soleil de la Volonté Divine. C’était un vêtement de lumière scintillante dont les rayons couvraient son corps de manière à l’honorer et le rendre plus magnifique. Lorsqu’Adam a perdu ses vêtements d’innocence, il s’est servi des choses matérielles qui l’entouraient pour se couvrir. Les vêtements que portaient Jésus Lui ont été retirés avant qu’Il soit crucifié. « Il n’a pas repris de tels vêtements après Sa résurrection. Au lieu de cela, Son Humanité a été recouverte du vêtement lumineux du soleil de la Volonté Suprême… La Volonté Divine, bien que vivante, c’est aussi le véritable vêtement de l’être humain qu’il a reçu à la Création2. »

Adam et Eve se sont retrouvés « nus » au sens figuré (c’est une métaphore) parce qu’ils avaient perdu la connaissance de leur état originel (celui d’avant le péché), qui leur était cachée par « un voile d’oubli ». Il n’en reste pas moins qu’Adam et Eve se promenaient avant dans le  jardin d’Eden « trainant des nuages de gloire autour d’eux ».  Tant qu’ils n’avaient pas commis de transgression, ils pouvaient se tenir « nus » devant Dieu sans aucune honte car ils étaient « vêtus de pureté » dans ce que des témoins anciens ont décrit comme des « vêtements de lumière » ou « des vêtements de contentement ». Selon une source, Eve décrit son apparence ainsi : « J’étais parée comme une mariée et j’étais étendue dans une chambre nuptiale de lumière 3. »

Ces témoignages ont été divinement créés pour nous inciter à rechercher notre restauration en êtres lumineux et ne pas nous contenter de moins que l’intention originelle de Dieu. Mais aussi pour que nous nous reconnections avec le sens d’éternité que Dieu a placé au tréfonds de l’être humain. La tradition hébraïque et nombre d’écrits rabbiniques décrivent la perte d’innocence et de gloire en termes de disparition de lumière. Mes propres rencontres avec la lumière et mes discussions avec Adam ont révélé la même chose.

Le désir de notre Père Éternel est de voir restaurée en nous tous, la lumière étincelante engendrée par notre identité et notre gloire d’être Ses fils. Plus nous allons réaliser/accepter cela et apprendre la vérité sur qui nous sommes réellement (par notre relation avec Dieu), plus nous allons commencer à resplendir.

Références (en anglais uniquement).

The Life of Jesus Christ and Biblical Revelations, vol 1 – Anne Catherine Emmerich, cité par Frank Rega (référencé ci-dessous).
2 Were Adam and Eve originally clothed in garments of light? – blogue par Frank Rega
The Nakedness and the Clothing of Adam and Eve – Jeffrey M. Bradshaw.

Articles récents (en français)

103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses
100. Des temps de rafraîchissement
99. Restaurés dans la plénitude de notre relation filiale
75. Libre accès dans les lieux célestes

Les médias sociaux
Article original en anglais

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

5 réflexions sur « 104. Revêtus de la gloire de Dieu »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.