108. Le plus grand scandale de cet âge

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott – 

Les nouvelles choses

Voici, les premières choses se sont accomplies,
Et je vous en annonce de nouvelles;
Avant qu’elles arrivent, je vous les prédis.

(Ésaïe 42:9, LS)

Réfléchissez à toutes les choses qui se sont déjà passées dans votre vie… et maintenant Dieu vous dit: « J’annonce de nouvelles choses ». Tout ce qui appartient au passé disparait. Les choses qui vous ont fait sentir sans valeur, coupable, honteux… tout cela est effacé grâce au pouvoir de la croix.

Les anciennes choses ne nous sont plus utiles, si elles ne l’ont jamais été. Dieu nous a annoncé un nouveau départ de relation avec Lui. Nous devons donc être conscients que les anciennes choses ont disparu, afin de pouvoir accepter les nouvelles que le pouvoir de la résurrection de Jésus a restaurées pour nous.

Nous sommes appelés à gouverner et régner en tant que fils de Dieu. Nous devons donc avoir une relation avec Dieu notre Père et apprendre à Le connaître, sinon nous allons opérer avec une mentalité d’orphelins. De plus, Dieu nous a créés à Son image donc si nous avons une image erronée de Lui, nous n’allons certainement pas opérer correctement. Si nous avons une image d’un Dieu en colère et désirant nous punir, c’est exactement comment nous allons opérer. Regardez bien autour de vous, le monde est en colère et cherche les punitions ou les revanches. Cela vient en grande partie de la manière dont l’Eglise a présenté Dieu et même si les gens ne croient pas en Lui, c’est l’image qu’ils En ont. C’est pour cela que Dieu veut Se révéler à nous et au monde entier, pour montrer qui Il est réellement.

Un scandale

Fin 2016, Dieu m’a déclaré :

“Mon fils, le plus grand scandale de cet âge va être dénoncé. Nombre n’y croiront pas mais la vérité sur qui Je suis (et donc qui vous êtes en tant que Mes fils) sera révélée. Les mensonges de la religion vont être exposés à la pure lumière de la vérité. Le grand JE SUIS va Se révéler comme l’amant de vos âmes et votre réalité va complètement changer. »

Donc tout ce que nous avons cru sur Dieu jusqu’à présent et la version de la réalité présentée par la religion dans l’église et le monde entier, vont être exposés par Dieu pour ce qu’ils sont : des mensonges. Une fois ces mensonges exposés, nous pourrons enfin voir la vérité sur qui est Dieu et qui nous sommes.

Le péché

Nous pouvons nous présenter devant Dieu et lui parler face à face.

Il ne s’est jamais caché de nous, c’est tout à fait l’inverse. Lorsqu’Adam et Eve ont cru Satan et que Dieu est venu les voir dans le jardin, Il n’a pas dit : « Qu’avez-vous fait ? » Il a dit : « Où êtes-vous ? » Ils se sont cachés parce qu’ils avaient honte de ce qu’ils avaient fait. Dieu désirait toujours une relation avec eux. C’est la stratégie de l’ennemi de nous pousser à toujours voir le mal que nous avons fait, si petit ou grand soit-il. Dieu ne cherche jamais cela.

En fait, le péché n’est pas comment nous nous sommes comportés ou ce que nous avons fait de mal. « Hamartia » est le mot le plus courant (174 fois) utilisé pour décrire le péché dans le Nouveau Testament. C’est un nom et pas un verbe, donc c’est plutôt « le péché » que « pécher », et ce n’est pas du tout au sujet de notre comportement. La religion s’intéresse principalement à ce que nous « faisons ou avons fait » comme si cela pouvait influencer l’amour de Dieu pour nous et la relation qu’Il désire avec nous. Quoi que nous ayons fait n’affecte en rien la manière dont Dieu nous voit et nous aime. C’est nous qui pensons comme cela, « …vos pensées ne sont pas mes pensées… » (Ésaïe 55:8).

L’arbre du bricolage

Le péché a ses conséquences. La traduction littérale de Romains 6:23 par Young donne :

« Le salaire du péché [est] la mort mais le don de Dieu [est] la vie durant tout cet âge en Jésus Christ notre Seigneur. »

Le péché n’a jamais eu besoin d’être puni mais confronté, pardonné et retiré. C’est ce que Jésus a réalisé par Sa mort et Sa résurrection. Il n’est pas vraiment venu pour confronter nos actions individuelles mais pour confronter le péché en tant que pouvoir à la racine même de notre situation. C’est-à-dire le péché d’Adam et Eve qui ont suivi le chemin du bricolage religieux de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, essayant de devenir comme Dieu mais par leurs propres efforts. Cela couvre la manière dont ils ont répondu à leur erreur, d’abord en refusant la responsabilité de leur choix et en accusant quelqu’un d’autre (Genèse 3:12-13), ensuite en ne faisant pas confiance à Dieu et ne Lui demandant pas comment réparer leur erreur.

C’est cela le péché que Jésus est venu retirer. Tout le reste n’est que la conséquence de ce péché.

Le serpent leur a déclaré : « … vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, décidant vous-mêmes ce qui est bien ou mal ». La vérité est qu’Adam et Eve avaient été créés à l’image de Dieu et qu’ils ont oublié qui ils étaient, leur réelle identité en Dieu. Dieu n’a jamais changé la manière dont Il nous voit, c’est Adam et Eve qui se sont soudain vus moindres que ce qu’ils étaient réellement. Dans cet aveuglement spirituel de leur propre identité et de Dieu, ils ont oublié qu’ils partageaient l’image de Dieu et y participaient par leur ressemblance.

C’est cet aveuglement qui a affecté tous les êtres humains par la suite. Nous passons notre temps à essayer de couvrir notre nudité avec des feuilles de figuier parce que nous avons cru au mensonge couvrant la manière dont Dieu nous voit. Nous n’arrivons pas à nous voir comme Dieu nous voit ou comment Il nous a originellement créés. La mort spirituelle dont nous avons héritée est fondamentalement la perte de notre identité et de notre relation avec Dieu.

Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ. (1 Corinthiens 15:22, LS)

Lisez et relisez ce verset et méditer sur les deux « TOUS ». TOUS ont hérité de l’aveuglement et de la mort spirituelle d’Adam et TOUS ont partagé la mort spirituelle de leur âme engendrée par cet aveuglement. Mais TOUS partagent la victoire sur la croix et la vie par la résurrection de Jésus.

L’amour

Lorsque nous nous présentons en la présence de Dieu et Lui parlons en tête-à-tête (ou plutôt esprit-à-esprit), c’est-à-dire que nous nous engageons avec Lui, nous verrons qui Il est réellement. Dieu est amour (1 Jean 4:7) et tout ce qu’il fait est par amour. Réfléchissez bien à cela puis comparez avec l’image que la religion donne de Dieu. Bien souvent, les non-croyants que j’ai déjà cités semblent OK avec Jésus mais ne sont pas certains de Dieu. Jésus est venu pour présenter la vérité sur qui Dieu et Lui-même sont réellement. Ce n’est pas un schizophrène avec un dédoublement de personnalité ! Père, Fils et Saint-Esprit forment une unité complète, parfaite et harmonieuse. Si vous avez vu Jésus, vous avez vu le Père.

Articles récents

107. Qui est notre véritable Dieu ?
106. Le jugement dernier
105. Réalignement
104. Revêtus de la gloire de Dieu
103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais

107. Qui est notre véritable Dieu ?

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Le nouveau remplace l’ancien

Dieu est toujours le même : pur amour, fidèle, rempli de bonté et de miséricorde, Il ne change jamais. Cela ne l’empêche pas de continuellement créer et de faire tout le temps des choses nouvelles. Lorsque vous avez une relation intime avec Lui, Il se révèle continuellement de différentes manières, souvent surprenantes, parfois impressionnantes !

Les événements du passé se sont produits. Et maintenant, j’annonce des événements tout nouveaux; avant quils germent, je vous les fais connaître. (Ésaïe 42:9)

Ne vous rappelez plus les événements du passé,
ne considérez plus les choses d’autrefois;
je vais réaliser une chose nouvelle,
elle germe dès à présent,
ne la reconnaîtrez-vous pas?
J’ouvrirai un chemin à travers le désert
et je ferai jaillir des fleuves dans la steppe.
(Ésaïe 43:18-19).

De nos jours, Dieu révèle des tas de nouvelles choses. Cependant, nous nous accrochons aux choses anciennes, confortables et familières, tout comme l’ont fait avant nous les Israéliens dans le désert avec Moïse. Il s’agit bien souvent des anciennes structures et gestions des églises (les vieilles outres : Matthieu 9:17, Marc 2:22, Luc 5:37) mais aussi les ministères, les prières et manières de prier, l’évangélisme, les doctrines et théologies, etc… Tout cela est confronté aux nouvelles révélations et vérités que Dieu communique.

Bien souvent, nous croyons ce que nous croyons parce que nous l’avons toujours fait, parce que c’est ce qui nous a été enseigné, à partir d’une certaine théologie, doctrine ou encore un concept. Tout cela est grandement influencé par la culture et la société dans laquelle nous avons grandi et vivons. Le plus important est la place que vous donnez aux révélations de Dieu Lui-même, celles qui émanent de votre relation personnelle et intime avec Lui. La question est : est-ce que vous « vous reposez sur votre propre intelligence »?

La génération Josué représente les pionniers ou les précurseurs des nouvelles choses de Dieu. Nous découvrons un nouveau niveau de relation, d’expérience, de communication avec Dieu, de nouvelles facultés pour entendre et voir ce qu’Il désire  nous révéler. Nous sommes en train de découvrir ce que signifie réellement penser comme Jésus !

Dieu nous demande d’abandonner l’ancien et d’adopter le nouveau : nouvelles  mentalités et visions du monde, nouveaux paradigmes et modèles. Bien évidemment, nous allons rencontrer une opposition féroce et pas seulement des gens auxquels nous nous attendons ! Il est évident que des tas de gens des clergés de toutes dénominations vont s’opposer à ce nouveau mouvement de Dieu. Je pense sincèrement que la plus forte résistance au changement viendra des courants les plus récents qui sont maintenant établis et « en vitesse de croisière ».

Profondément enraciné

Ne trouvez-vous pas vous-même difficile de remettre en question ce que vous avez toujours cru, de sortir de votre zone de confort ? L’inertie est une notion de facilité à la base de la résistance au changement. C’est tellement plus simple de continuer à faire comme nous l’avons toujours fait. Nous en avons fait l’expérience nous-même dans notre église. L’ancienne équipe pastorale qui dirigeait l’église de manière traditionnelle s’est opposée fermement, résistant pendant un certain temps au nouvel ordre apostolique divin qui émergeait. Nous avons découvert combien ces choses sont enracinées dans notre manière de penser et d’agir. Cela ne nous a pas empêchés, après un certain temps, d’adopter le nouveau non seulement au niveau individuel mais aussi collectif.

 “… La dynamique de notre stratégie est révélée par la faculté de Dieu de nous libérer des mentalités et perceptions qui nous ont emprisonnés dans des pseudo-forteresses depuis des siècles ! Tous les arguments et présomptions qui se dressent contre la connaissance de Dieu sont démantelés et exposés comme de simples inventions de notre imagination. » (2 Corinthiens 10:5-6, The Mirror Bible)

Dieu a commencé à défier les piliers mêmes de notre intelligence. Nous vivons une époque de transition, d’incertitude et de changement. Toutes nos connaissances sont remises en question. Voici ce qu’Il nous a déclaré :

« Je vous invite à découvrir qui Je suis véritablement afin que vous soyez les précurseurs de Ma glorieuse présence. »

S’Il nous invite à découvrir qui Il est véritablement, c’est que de toute évidence nous avions une pensée réellement erronée à Son sujet ! Depuis combien de temps et à quel point avons-nous eu et présenté une fausse image ? Nous avons donc introduits auprès des nouveaux croyants cette image erronée du Dieu que nous louons. Si le monde a rejeté cette fausse image, que va-t-il se passer lorsque nous allons déclarer la véritable nature de Dieu, lorsque nous allons présenter nos témoignages sur qui Il est véritablement ?

Jenn Johnson | In Over My Head | Pinterest 

Il est vital d’avoir une expérience personnelle de Dieu, de le rencontrer par nous-mêmes. Ce dont nous témoignerons alors ne sera pas une quelconque doctrine, théologie, perspective ou théorie mais une véritable relation avec un Dieu vivant et aimant. Et c’est ce dont le monde a besoin. Tout comme nous, il a besoin de rencontrer le véritable Dieu, pas l’image erronée que la religion a donnée de Lui jusqu’à présent.

Celui qui m’a vu, a vu le Père

Jésus est non seulement le rayonnement de la gloire de Dieu mais aussi son image parfaite.

Jésus est le crescendo de ce que Dieu déclare : Il nous donne le contexte et le contenu de Sa véritable pensée. Il témoigne de toutes les pensées de Dieu pour l’humanité. Jésus est le langage de Dieu. Il est le rayonnement et l’expression parfaite de qui est Dieu et de Ses intentions. Il reflète Sa personnalité et démontre tous Ses attributs sous forme humaine. Il est la voix de Dieu annonçant notre innocence retrouvée. Cette voix est la dynamique qui cimente le cosmos dans son intégralité. Il est la force de l’univers, maintenant ensemble tout ce qui existe, représentant l’autorité exécutrice de Dieu et intronisé par Sa majesté infinie. (Hébreux 1:3, The Mirror Bible)

Jésus a déclaré, « Celui qui m’a vu, a vu le Père. » Le traducteur François Du Toit, auteur de The Mirror Bible déclare : « La meilleure des traductions restera toujours l’incarnation ». Jésus est donc la “technologie” qui nous permet de voir Dieu et d’en donner la véritable image.

Transformation

Pour être les « précurseurs de Sa glorieuse présence »,  nous devons faire l’expérience de cette présence nous-mêmes. La présence glorieuse est la gloire de notre véritable Dieu, pas une image erronée, fragmentée et déformée. Nous pouvons lire en 2 Corinthiens 3:18 que nous allons être transformés en ce que nous observons. Si nous voyons Dieu comme quelqu’un en colère et vindicatif, qui cherche la moindre opportunité pour nous punir, de toute évidence nous allons présenter ces mêmes caractéristiques.  Pour mettre à nu ce que Brad Jersak appelle « la représentation toxique de Dieu » qui prévaut dans l’église traditionnelle (et donc dans la société occidentale séculaire en général), nous devons faire très attention d’opérer uniquement dans l’amour lorsque nous discutons avec qui que ce soit. Or nous ne pouvons le faire que si nous observons le véritable Dieu qui est pur amour. Le levain des Pharisiens et d’Hérode est toujours à l’œuvre dans la pâte (Marc 8:15) : les esprits religieux et politiques adore les disputes. En révélant et reflétant la vérité mais aussi en opérant dans l’amour de Dieu, nous pouvons aider les gens à désirer s’engager dans une relation avec Lui au lieu de s’engager dans des arguments.

Avant que les Israéliens entrent dans la Terre promise sous la direction de Josué, ils ont dû se soumettre à une purification (Josué 3:5). Avec nos nouvelles expériences et manières de penser, nos nouveaux niveaux et modèles d’autorité, nous devons absolument présenter de nouveaux niveaux d’ouverture d’esprit, d’honnêteté, sincérité, honneur, respect et engagement.

Les vaches sacrées

Nous devons abandonner l’ancien, le confortable et le familier puisque Dieu nous introduit dans un nouveau temps. Si nous voulons recevoir tout ce que Dieu a prévu pour nous, nous devons accepter de ne plus nous servir des vielles choses familières car elles ne marcheront plus, elles sont obsolètes. Dans le désert, deux tribus et demie ont renoncé à leur héritage de la Terre Promise et se sont satisfaites  d’être de l’autre côté du Jourdain. Nous devons nous détacher du passé : les manières anciennes ne doivent pas devenir des idoles auxquelles nous nous accrochons.

Quelles sont vos doctrines, idéologies, méthodes fétiches et vos « vaches sacrées » ? Etes-vous prêts à rencontrer Dieu tel qu’Il est véritablement et Lui demander de les mettre à nu, de les retirer et de les remplacer ?

Articles récents

106. Le jugement dernier
105. Réalignement
104. Revêtus de la gloire de Dieu
103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais