147. L’amour pour soi, l’amour pour la vie, l’amour pour les autres

Mike Parsons
assisté par Jeremy Westcott

Marcher avec Dieu

Je suis tellement heureux de voir le nombre de gens qui nous ont rejoints dans cet extraordinaire voyage de découverte de notre filiation : qui nous sommes en tant que fils de Dieu, notre relation avec Lui, couvrant le côté relationnel mais aussi celui de gouvernement. Gardez bien en tête que c’est un voyage et non une destination. Nous marchons avec Dieu, pas devant ou derrière Lui, sans tourner à droite ou à gauche, sans courir mais simplement en marchant tout à côté de Lui dans une relation d’intimité. Le chemin n’est pas souvent facile et nous ne pouvons pas toujours voir ce qui nous attend au tournant mais Dieu voit et sait où nous allons : un endroit où nous allons être restaurés, un lieu de profonde intimité et de créativité dans notre filiation.

C’est une sacrée chevauchée et il n’y a aucun signe de ralentissement ! Je pense que si vous lisez cet article, c’est parce que vous savez qu’il y a encore plus à découvrir et que vous en voulez plus. Vous avez probablement envie d’aller au-delà des limites et de découvrir ce qu’il y a plus haut et plus loin. Dieu désire voir disparaître toutes ces restrictions et limitations imposées par la religion, tout ce qui nous empêche d’atteindre les endroits où Dieu veut que nous allions afin de pouvoir remplir notre destinée. Il déteste nous voir limités et restreints par quoi que ce soit. C’est pour cela qu’il y a nombre de défis qui surgissent lors de notre voyage de découverte et de déconstruction, des défis qui challengent ce que nous croyions sur Dieu et sur nous-mêmes, des défis qui vont nous faire changer nos manières de penser.

Pour moi, cela a été un voyage où mon intimité avec Dieu a été profondément développée et où j’ai appris par expérience qui est Dieu : mon Père, ma Mère, mon Frère et mon Ami. Dieu n’est ni homme ni femme, Dieu est esprit et Il couvre tout  parce qu’Il est infini. Il sait tout et il est partout : omniconscient et omniprésent. Connaître la réalité de qui Dieu est véritablement ne peut venir que de rencontres intimes avec Lui, en tête-à-tête. On ne peut pas apprendre à véritablement Le connaître intellectuellement, cela ne peut être qu’au travers d’une relation : nous apprenons à Le connaître au travers de nos expériences avec Lui. Et lorsque nous Le rencontrons, Il nous révèle notre véritable identité en tant que fils.

C’est pour cela que le Dieu que je connaissais il y a 20 ans (et même 12 ans) n’est plus qu’un souvenir. Dieu n’est absolument pas ce que la religion m’a enseigné ou ce que l’église m’a conditionné à croire, Il est tellement plus fantastique que cela ! Il est si bon, si profondément aimant, si gentil, si attentionné et si passionné, bien au-delà de tout ce que j’ai pu imaginer. Ce n’est que lorsque je L’ai rencontré, en tête-à-tête, que j’ai commencé à avoir des expériences avec Lui, qu’Il s’est véritablement révélé à moi.

Heureusement, Il ne l’a pas fait d’un seul coup car cela m’aurait sans doute fait “sauter les plombs”. C’est pour cela qu’Il a démantelé ma manière de penser petit à petit et a entrepris d’élargir progressivement ma conscience au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer.

Une programmation religieuse

Comme la plupart des gens, j’ai été programmé pour croire que l’on ne pouvait aller dans le royaume des cieux que lorsque nous mourrons. En fait, un nombre impressionnant de choses que je croyais sur Dieu ont été programmées en moi au travers de doctrines religieuses et de compréhensions théologiques qui, je le sais maintenant, n’ont jamais reflété la vérité. Je croyais qu’elles représentaient la vérité parce que c’était ce que croyaient les autres chrétiens dans les dénominations que j’avais choisies de suivre. J’ai commencé dans l’église méthodiste, j’ai bifurqué sur l’église des Frères (une dénomination chrétienne évangélique anabaptiste) et puis j’ai fondé une église charismatique. J’ai donc bien fait un voyage de découverte mais qui n’avait absolument rien à voir avec mes expériences de rencontrer Dieu en tête-à-tête dans le royaume des cieux ou en moi, dans mon lieu d’intimité avec Lui.

J’ai finalement réalisé que tout mon endoctrinement sur qui Il était : un Dieu en colère, qui avait besoin d’être apaisé, le Dieu de l’Ancien Testament à l’opposé de celui du Nouveau, toutes ces informations déroutantes, je ne les avais crues que parce que je ne L’avais jamais rencontré. Un jour, Dieu m’a demandé : « Quel est le pourcentage des connaissances que tu as sur Moi et que tu crois qui vient de livres, de sermons et d’autres personnes en général ? » Il m’a bien fallu admettre que probablement 99% de tout ce que je connaissais et pensais ne venaient pas d’expériences personnelles et ne représentaient donc que des informations, pas des révélations divines, pas la vérité.

Un amour inconditionnel

La vérité que Dieu est pur amour et que Son amour est inconditionnel est tellement difficile à croire pour nombre de gens à cause de cette endoctrinement. Nous avons tous été programmés par ce qu’on nous a enseigné et ce n’est pas uniquement en matière de religion. Certaines personnes ont été élevées dans des foyers athéistes où on les a programmées pour croire que Dieu n’existait pas. D’autres ont été élevées dans des principes religieux déterminant ce qu’il fallait croire sur Dieu et sur la Bible (et tout le reste).

Pour moi, cela a été un long voyage, bien souvent ardu, pour arriver à la connaissance de la vérité et pour finalement réaliser que Dieu est véritablement amour, que Son amour est inconditionnel et qu’Il désire que nous en fassions l’expérience afin d’adopter la réalité où nous pouvons aimer comme Il nous aime. Il m’a fallu beaucoup de temps pour me libérer de cette programmation, de cet endoctrinement et je suis certain qu’il y a encore des choses que je crois maintenant qui peuvent ne pas être la vérité mais pour lesquelles je n’ai pas encore reçu de connaissances le prouvant. Nos connaissances sont limitées mais plus nous passons de temps avec notre Père, avec Jésus, plus ce que nous connaissons change. Et cela change toujours pour le mieux ! Tout ce dont j’ai fait l’expérience avec Dieu a toujours été bien meilleur que ce que je pensais que cela pourrait être.

Le Dieu que je connais maintenant est tellement meilleur que Celui que je connaissais. Même les expériences que j’ai vécues (et certaines ont été tellement bonnes et souvent si amusantes), je réalise maintenant qu’elles étaient vraiment limitées mais qu’elles me donnaient un avant-goût de ce que je pouvais découvrir si je cherchais à aller plus loin.

En fait, je pense que c’est la plus importante de toutes les vérités clés qui ont impacté ma vie ces dernières 10 ou 12 années. La raison pour laquelle cette vérité a été attaquée et déformée de si nombreuses et différentes manières est simplement parce qu’il est tellement important que nous la comprenions et en fassions l’expérience. Lorsque nous faisons l’expérience de cet amour inconditionnel, nous sommes libérés. Cette vérité nous permet de devenir qui nous sommes réellement et met fin au mensonge que nous devons absolument faire quelque chose pour mériter cet amour et le recevoir.

L’amour pour soi, l’amour pour la vie, l’amour pour les autres

J’utilise énormément cette phrase tout simplement parce que Dieu me l’a déclarée tellement de fois. Il me l’a déclarée pour me motiver et m’encourager à réaliser que c’est simplement la manière dont nous pouvons vivre. L’amour pour soi : nous pouvons vivre aimé de Dieu sans avoir besoin d’être suffisamment bon ou de faire quoi que ce soit pour mériter de l’être. Vivez simplement en sachant que vous êtes aimé sans aucune condition : c’est la clé pour la connaissance et les expériences. Si nous vivons sachant que nous somme véritablement aimé sans condition, sans « avoir à faire des œuvres » alors nous pouvons vraiment aimer la vie car elle est remplie de bonnes choses. L’amour pour la vie : je commence chaque journée tellement enthousiaste car je sais qu’il y a encore plus à explorer, d’autres expériences à vivre ou simplement à apprécier dans le repos et à être moi-même.

Ce n’est qu’après cela que nous pouvons aimer les autres. Car c’est là que le bas blesse ! L’amour pour les autres signifie témoigner à tous l’amour que nous avons reçu. Jésus a déclaré : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Les chrétiens essaient donc d’aimer les autres mais c’est parfois si dur, tout particulièrement lorsque les autres sont déplaisants (et c’est là le moindre mal). Lorsque vous voyez comment ils se comportent, vous pensez sans doute : «  Je n’ai vraiment pas envie de les aimer. Ils m’ont tellement mal traité. Ils m’ont tellement blessé !” Si vous êtes dans une église depuis pas mal de temps, vous avez sans doute fait l’expérience d’avoir été blessé, délibérément ou pas. Dans toute relation, il est difficile de montrer de l’amour tout le temps. Et pour tout le monde ? Ça c’est encore plus dur ! Mais pas impossible, parce que c’est comme cela que Dieu nous aime et Il désire que nous aimions tout le monde de la même manière (et on peut aimer de loin).

De quoi méditer

Alors, prenez un moment et réfléchissez. Dans votre programmation, existe-t-il quoi que ce soit qui vous empêche de recevoir et de faire l’expérience de l’amour inconditionnel de Dieu comme Il désire que vous le fassiez ? Méditez sur cela. Si la réponse est oui, alors je vous encourage à donner toutes ces choses à Dieu afin de vous en libérer, afin d’être libre de tout ce qui est contraire à la réalité que Dieu vous aime sans aucune condition. Ce n’est que lorsque vous ferez l’expérience de cet amour inconditionnel qu’il vous sera possible d’aimer les autres inconditionnellement.

Articles récents
Article original en anglais
Les médias sociaux
Dons en ligne

Si vous appréciez notre site, vous pouvez nous soutenir financièrement (via Freedom Trust, notre charité associée et déclarée au Royaume-Uni) en cliquant ici.

 

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

Une réflexion sur « 147. L’amour pour soi, l’amour pour la vie, l’amour pour les autres »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :