148. L’amour est toujours vainqueur

Mike Parsons
assistée par Jeremy Westcott 

Nous avons vu la dernière fois que l’amour de Dieu est inconditionnel et que lorsque nous en faisons vraiment l’expérience personnellement, alors nous pouvons aimer les autres inconditionnellement.

Il faut que…

Notez bien que je n’ai pas dit : « il faut que » notre amour soit inconditionnel. Durant ce merveilleux voyage que j’effectue avec Lui, Dieu m’a vraiment fait remettre en question cette expression et j’essaye de l’éliminer complètement de mon vocabulaire. Je ne veux pas faire des choses parce qu’ « il faut que » je les fasse. Qui a dit qu’ « il faut que » je les fasse ? Dieu ? Si oui, quelles sont les conséquences de ne pas les faire ? Ceci implique une condition : si je ne fais pas ce que Dieu veut que je fasse, alors que va-t-Il faire ?

IL FAUT QUE j’aille à l’église, que je prie, que je lise la Bible, que je témoigne… Dieu m’a fait remettre en question ces affirmations. L’obéissance : faut-il que je sois obéissant ? Bien sûr ! Pourquoi est-ce que je refuserais d’obéir à Dieu ? Et bien Il m’a montré que cette mentalité était appropriée uniquement à l’Ancienne Alliance car l’obéissance implique une « loi » à respecter. Dieu ne veut pas que nous Lui obéissions, Il désire que nous ayons une relation avec Lui où nous Lui ouvrons notre cœur et coopérons ensemble. A partir de là, nous ne désirons faire que ce que nous Le voyons faire, non pas parce qu’ « il faut que » nous le fassions mais parce que cela devient le désir de notre cœur. Nous désirons avoir une relation avec Celui qui nous aime d’une manière absolument extraordinaire.

Alors, Est-ce que j’adopte un style de vie particulier pour essayer de plaire à Dieu ? Si oui, alors une fois de plus, c’est une mentalité d’Ancienne Alliance. C’est quelque chose que Dieu m’a demandé : « Essayes-tu de chercher à me plaire ? » et bien sûr, j’ai répondu « oui » parce que c’était la vérité. Il a alors répondu : « Tu me plais tel que tu es. Pourquoi cherche-tu à gagner ce que tu as déjà ? ». J’ai alors réalisé à quel point j’avais été conditionné par cette expression « il faut que ».

Dieu désire sincèrement que nous ayons avec Lui une relation intime, profonde, à cœur ouvert, afin de recevoir Ses révélations sur qui nous sommes réellement. Alors, nous pouvons enfin cesser de constamment « œuvrer » pour Lui. La religion adore les œuvres : essayer de plaire à Dieu, d’être obéissant, d’aimer les autres, de faire ce que Dieu veut que nous fassions… Nous nous épuisons à essayer !

Alors pourquoi ne pas nous reposer et essayer simplement d’être ? Il est très heureux de nous accepter tel que nous sommes. En revanche, nous acceptons difficilement d’être acceptable à Ses yeux tels que nous sommes. Tout simplement parce que nous avons été conditionnés à penser qu’ « il faut que » nous changions.

Changer

Bien sûr, j’aimerais changer pour Lui ressembler mais certainement pas pour être acceptable à Ses yeux ! Il m’aime inconditionnellement, je n’ai pas à changer pour Lui plaire. Ma motivation pour changer est donc positive, pas négative. Je désire ressembler au Dieu que j’aime contempler. Donc, quand je suis face à Lui, vivant dans la lumière de Sa présence, je suis transformé sans avoir à faire quoi que ce soit.

Dans le passé, j’étais très systématique dans la manière d’approcher (et d’enseigner) des tas de choses car c’était la manière dont j’étais « construit ». Je suis devenu, assez récemment, moins systématique et plus relationnel. Donc, au lieu d’essayer de fixer par moi-même qui je suis, de renouveler mon esprit, d’agir sur mon ADN ou mes lignées génétique et familiale, je laisse le Père le faire Lui-même. Il décide du sujet qu’Il désire traiter et du moment donc je n’ai plus qu’à agréer et coopérer avec Lui. La plupart du temps, cela veut dire de ne pas L’entraver ou vouloir faire quelque chose à tout prix. Je me souviens de la manière dont j’avais été « choqué » lorsque j’avais questionné certains changements dans ma vie et qu’Il m’avait répondu : « Je n’ai pas besoin de ton aide, je te demande simplement de te remettre entièrement entre Mes mains. » Cela était un défi énorme parce que je voulais L’aider. Je voulais absolument faire quelque chose et, une fois encore, cela fait partie de la programmation qui rend l’amour conditionnel. Nous avons été programmés afin de penser que nous devons faire quelque chose : «  Il faut que… »

Le cercle de conversation

Lorsque nous « vivons aimés » (l’amour pour soi), nous nous sentons sécurisés par notre identité dans la relation que nous avons au sein de la perichoresis – le cercle de conversation que le Père, le Fils et le Saint-Esprit (qui sont notre famille) ont constamment sur nous. Ils sont en train de parler de vous en ce moment même et c’est une bonne conversation. Ils aiment et sont heureux de parler de vous car ils parlent de vous tel qu’ils vous connaissent et non pas tel que vous vous voyez. Nous avons tendance à penser que personne ne devrait savoir ce que Dien pense de nous ou sait à notre sujet parce que nous ne pouvons penser qu’au « négatif » dans notre vie. Evidemment Il connait le « négatif » à notre sujet mais Il sait tout sur nous et cela ne l’empêche en rien de nous aimer inconditionnellement.

Maturité

Le Père m’a dit un jour : « J’ai créé une pure fondation qui peut porter le poids de l’humanité entière afin que chaque être humain puisse atteindre sa pleine maturité en tant que fils de Dieu. » Cela m’a vraiment intrigué : tous les êtres humains peuvent devenir des fils pleinement mûrs, pas seulement quelques individus. Dieu aime si inconditionnellement qu’Il ne laisse absolument personne « à l’extérieur ». Il est totalement inclusif.

Il a ajouté : « Les âges à venir vont être des époques d’émerveillement et d’ébahissement car je vais entraîner Mes fils dans un voyage extraordinaire de découverte créatrice. » Je pense que nous avons entamé ce voyage et nous allons découvrir à quel point nous sommes créatifs. Nous savons que nous sommes cohéritiers mais savons-nous réellement à quel point nous sommes co-créateurs et jusqu’où va cette créativité ?

Puis Il a déclaré : « Découvrir de manière multi-dimensionnelle la profondeur, la hauteur, la largeur et la longueur de Mon amour inconditionnel est le but de cet âge. Il existe 12 âges chez l’être humain et 12 âges au sein de chaque âge. Ils offrent tous l’opportunité de devenir des fils mûrs au sein d’une relation et de prises de responsabilité. » Je ne vais pas approfondir ce sujet pour l’instant car j’ai seulement commencé à m’y engager. Je sais que Dieu opère en cycles et en saisons mais ils ne commencent pas où le précédent se termine, ils forment des intersections. C’est ce processus qui va nous permettre d’accéder à cette plénitude dans notre maturité en tant que fils de Dieu.

« Cette ascension des êtres humains dans leur pleine maturité est un processus lent dans la perspective créatrice car elle est entravée par les fausses images que la religion a données de Moi. » Nous avons donc besoin de savoir qui est notre véritable Dieu sinon nous Le voyons au travers des filtres imposés par la religion.

Les voiles religieux

« Pouvoir révéler à quel point JE SUIS est bon n’a jamais été une tâche facile car tout ce que je fais pour dévoiler la vérité sur Mon amour est déformé par des mensonges et des duperies. » J’en ai fait moi-même l’expérience tout particulièrement lorsque je discute avec des gens qui cherchent la dispute. J’ai remarqué qu’en ligne, tout particulièrement, il y a des gens qui déforment complètement ce que vous avez écrit. Si vous leur répondez : « Je n’ai jamais dit cela et je n’en ai jamais eu l’intention », ils insistent que si, quoi que vous fassiez. Résultat, je ne m’engage plus dans ce genre d’argument. Heureusement, je peux maintenant discerner lorsque quelqu’un pose sincèrement une question comparé à ceux qui ne cherchent que la dispute. Leur raison primordiale pour cela vient de leur propre compréhension de ce que vous semblez croire. Personnellement, je ne veux pas être « étiqueté » sous un ensemble particulier de croyances car cela limite et restreint. Dieu désire ouvrir une nouvelle compréhension de Lui complètement différente, afin que nous puissions véritablement savoir à quel point Il est bon et que nous ne soyons pas aveuglés par des duperies.

Le Père m’a déclaré : « La religion a placé nombre de voiles épais sur les yeux de bien des gens (même sur ceux qui ne croivent rien) pour qu’ils ne puissent pas Nous voir comme pur amour, désirant seulement faire le bien en bénissant tout le monde et toute chose. » Donc, non seulement il y a des gens qui sont religieux et portent un grand nombre de voiles religieux mais il y a aussi des athéistes qui ne croivent en rien et qui portent aussi des voiles épais ! Essentiellement, la nature de Dieu est de vouloir tout bénir (les gens et tout ce qui existe) et d’apporter des bienfaits dans la vie de tous. Voilà la mesure de Sa bonté.

L’amour est toujours vainqueur

« Même Nos efforts pour démontrer le pouvoir et l’ampleur de Notre amour brûlant d’ardeur, qui touche les gens au-delà de la tombe, ont été déformés pour présenter une chambre d’horreur : l’enfer. » Lorsque les gens passent au travers de terribles  situations qu’ils déclarent être l’enfer, c’est parce qu’ils ont été conditionnés à ne voir dans le feu que l’horreur et non la purification. Entre 2005 et 2010, je me suis rendu dans cet endroit quatre ou cinq fois et, à chaque fois, je l’ai décrit comme l’enfer parce que je n’avais pas d’autre point de référence. C’était une réalité surnaturelle et dimensionnelle remplie de feu où j’ai trouvé nombre de gens horriblement malheureux. Que pouvais-je penser d’autre ?

Cette programmation est tellement puissante ! Durant mon voyage d’éclaircissement et de déconstruction, c’est probablement ce que j’ai trouvé le plus dur dans tout ce que Dieu a remis en cause et brisé dans mes croyances. Il m’a pourtant expliqué la nature de ce feu mais je ne L’ai pas cru, jusqu’à ce que j’y retourne de nouveau et là, Il m’a montré : non seulement ce qui se passait réellement dans cet endroit mais aussi ce que je pouvais faire et cela a totalement changé ma propre compréhension.

Le Père m’a déclaré : « Mon fils, je n’abandonnerai jamais aucun de Mes fils quel qu’il soit car je refuse de me parjurer. » Dieu ne peut pas se parjurer car Il est pur amour. « L’amour ne peut pas perdre, en aucun cas. Nous n’abandonnerons jamais. Être renié ou résisté aura une fin. »

« L’amour est toujours vainqueur »

Cette série d’articles sur « L’amour inconditionnel  » a été tiré de l’enseignement de Mike durant les réunions mensuelles Patreon sur Zoom. Faites défiler le texte plus bas pour regarder la vidéo d’où cet article est tiré. (En anglais seulement).

Articles récents
Article original en anglais
Les médias sociaux
Dons en ligne

Si vous appréciez notre site, vous pouvez nous soutenir financièrement (via Freedom Trust, notre charité associée et déclarée au Royaume-Uni) en cliquant ici.

Auteur : Freedom ARC

Freedom Apostolic Resource Centre, Barnstaple, UK.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :