49. Jésus, le centre de toute l’Histoire

Jésus est le centre de toute l’Histoire

Si on prend l’eschatologie, l’étude des derniers temps, c’est entièrement sur Jésus. Ce n’est pas notre histoire, ce n’est pas l’histoire de l’église, ce n’est pas l’histoire du monde, c’est l’histoire de Jésus. Il va venir pour tout « résumer ». C’est Lui qui tient tout ensemble. Tout dans l’Ancienne Alliance prépare la venue de Jésus et tout dans la Nouvelle Alliance se base sur Lui. Donc, chaque fois que nous lisons les Écritures, nous devons les interpréter avec en tête le message de Jésus et Sa personnalité. Vous ne pouvez pas les ignorer.

Certaines personnes déclarent : « Paul déclare ceci dans les évangiles et il contredit Jésus ». Non, il ne le contredit pas, on ne peut jamais contredire Jésus. Ce que Jésus a fait, ce que Jésus a dit, personne ne peut le contredire, c’est un fait. Il faut absolument l’accepter ainsi et interpréter les Écritures en conséquence.

Tout l’Histoire a été achevée en Jésus et pour l’avenir, elle le sera en Lui. Donc,

 C’est en lui que Dieu a dit «oui» à tout ce qu’il avait promis. Aussi est-ce par lui que nous disons «oui», «amen», pour que la gloire revienne à Dieu (2 Corinthiens 1:20).

Chaque promesse de Dieu dans la Bible trouve sa réponse en Christ. Elles sont toutes remplies par Jésus. C’est un principe très important que vous devez absolument acquérir.

J’aimerais maintenant vous donner quelques versets qui forment une fondation pour vous aider à comprendre certains passages ou questions plus compliqués. C’est tout particulièrement le cas lorsque l’on étudie Mathieu 24 qui couvre l’enseignement de Jésus sur les choses et temps à venir.

Il vous enverra Jésus

… il vous enverra celui qu’il vous a destiné comme Messie : Jésus. En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu’au jour où l’univers entier sera restauré, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes (Actes 3:20-21).

Donc tout ce qui a été prophétisé par un prophète, y compris tout ce que nous comprenons comme une prophétie dans la Bible, tout cela va être réalisé avant que Jésus ne quitte les Cieux.  Il ne les quittera pas tant que l’univers entier ne sera pas restauré comme dieu le désire, tant que toutes les prophéties ne sont pas réalisées. Il ne reviendra que lorsque tout sera fait selon la volonté de Son père.

Il ne peut pas revenir avant que tout ne soit en place. Il ne va pas revenir et puis restaurer l’univers. Il va le faire avant de revenir. Toutes les promesses et les prophéties seront remplies et réalisées avant qu’Il ne revienne.

« Il doit demeurer au ciel ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Après leur avoir ainsi parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu (Marc 16:19).  

Lorsqu’Il a été enlevé au ciel, Dieu L’a intronisé, Il L’a assis à Sa droite, sur Son trône. Lorsque quelqu’un est assis sur un trône, cela signifie que cette personne gouverne, qu’elle règne avec la plus haute autorité et un pouvoir suprême. C’est ce que fait Jésus et Il restera là jusqu’à ce que tout soit restauré.

Régner

Il faut, en effet, qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort. Car, comme il est écrit : Dieu a tout mis sous ses pieds… (1 Corinthiens 15:25-27).

Jésus reviendra pour abolir la mort qui est le dernier ennemi.

Voici un autre verset qui déclare que tout est soumis à Jésus :

… en la faisant agir en Christ lorsqu’il l’a ressuscité et l’a fait siéger à sa droite, dans le monde céleste. Là, Christ est placé bien au-dessus de toute Autorité, de toute Puissance, de toute Domination et de toute Souveraineté : au-dessus de tout nom qui puisse être cité, non seulement dans le monde présent mais aussi dans le monde à venir. Dieu a tout placé sous ses pieds et Christ qui domine toutes choses, il l’a donné pour chef à l’Eglise » (Éphésiens 1:20-22).

Voilà donc où est Jésus en ce moment, dans l’âge où nous vivons (le monde présent). Il règne avec autorité et pouvoir. Maintenant, si Jésus est la tête et nous sommes Son corps sur terre, Ses pieds sont nos pieds. Donc si tout est sous Ses pieds, tout est aussi sous nos pieds. Dieu a tout placé sous Ses pieds et L’a donné pour chef à l’Église. Je n’ai pas vraiment la place pour entrer dans tous les détails de ces versets mais vous pouvez y réfléchir en lisant dans Psaume 110 ce que cela signifie d’être un repose-pied. Commencez à vous familiariser avec le langage prophétique et étudiez ce qu’il signifie.

Par le moyen de l’Église

Nous pouvons lire dans Éphésiens 3:10 :

Par cette mise en lumière, les Autorités et les Puissances dans le monde céleste peuvent connaître, par le moyen de l’Eglise, les aspects infiniment variés de sa sagesse.

J’aime l’expression « les aspects infiniment variés ». Elle signifie des tas de couleurs et de facettes qui expriment toute la personnalité de Dieu et Sa merveilleuse sagesse.

Par quel moyen le monde céleste peut la connaître ? Par l’Église, c’est-à-dire nous !

Pour être révélé à qui ? Aux Autorités et aux Puissances dans le monde céleste.

Cela s’accomplit conformément à ce qui a été fixé de toute éternité et qui s’est réalisé par Jésus-Christ notre Seigneur (verset 11).

Donc le but éternel de Dieu est de manifester et de démontrer Sa sagesse. Il le réalise en Christ et au travers de son Église.

Est-ce que vous commencez à bien comprendre comment tout se tient ?

Est-ce que cela commence à remettre en cause certaines de vos doctrines ?

Et ce n’est pas fini !

La prochaine fois, nous étudierons Mathieu 24. C’est certainement et de loin, le chapitre de la Bible qui a été le plus mal compris et interprété par l’église. Tout simplement parce qu’il a été interprété en suivant une pensée grecque (occidentale) et par des gens qui voulaient l’adapter aux événements mondiaux. C’est d’ailleurs toujours le cas.

Comme nous allons le voir, c’est une grave erreur.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

Publicités

41. Le royaume de Dieu couvre la terre

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

La planète entière

Le Royaume de Dieu est en train d’affecter la planète entière.

Pendant que tu étais plongé dans ta contemplation, une pierre se détacha sans l’intervention d’aucune main, vint heurter la statue au niveau de ses pieds de fer et d’argile et les pulvérisa. Du même coup furent réduits ensemble en poussière le fer, l’argile, le bronze, l’argent et l’or, et ils devinrent comme la bale de blé qui s’envole de l’aire en été; le vent les emporta sans en laisser la moindre trace. Quant à la pierre qui avait heurté la statue, elle devint une immense montagne et remplit toute la terre (Daniel 2:34-35).

Daniel interprète le rêve du roi où une statue représentait les quatre empires : Babylone, Perse, Grèce et Rome. Une pierre devait se détacher durant l’empire romain. Cette pierre est Jésus et la montagne, c’est son royaume qui va couvrir la terre.

Le royaume éternel

A l’époque de ces rois-là, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit et dont la souveraineté ne passera pas à un autre peuple; il pulvérisera tous ces royaumes-là et mettra un terme à leur existence, mais lui-même subsistera éternellement (Daniel 2:44).

Dieu est en train d’élever un royaume qui ne sera jamais détruit. La Bible nous explique très précisément que ce royaume ne passera à aucun autre peuple. Il va pulvériser tous les autres royaumes. Ces vérités, l’ennemi s’est démené afin qu’elles ne nous soient pas révélées, parce que le jour où nous allons vraiment les recevoir dans notre cœur et les comprendre, nous allons enfin nous lever et cesser de déclarer : « Jésus vient nous sauver ». Au lieu de cela, nous allons déclarer : « Viens Jésus et donne-nous le pouvoir de jouer notre rôle pour voir arriver cette victoire : le Royaume de Dieu couvrant la terre entière ».

Paroles en l’air ?

Voici un autre passage sur ce même royaume :

Je regardai encore dans mes visions nocturnes :
Sur les nuées du ciel,
je vis venir quelqu’un semblable à un fils d’homme.
Il s’avança jusqu’au vieillard âgé de nombreux jours
et on le fit approcher devant lui.
On lui donna la souveraineté et la gloire et la royauté,
et tous les peuples, toutes les nations, les hommes de toutes les langues lui apportèrent leurs hommages.
Sa souveraineté est éternelle,
elle ne passera jamais,
et quant à son royaume, il ne sera jamais détruit.
(Daniel 7:13-14).

Est-ce que ce sont des paroles en l’air ? Voyons quelques faits et chiffres sur la manière dont le royaume est en train de se développer. Voyons un peu ce que Dieu a réalisé depuis le jour où 120 personnes dans une pièce d’un premier étage ont reçu le feu et le pouvoir du Saint-Esprit et se sont dispersées dans la rue pour, éventuellement, couvrir la planète entière.

  • A la fin du premier siècle, pour chaque véritable chrétien, il y avait 360 non-chrétiens, un ratio de 360:1. De nos jours, le ratio est inférieur à 7:1. Cela signifie que le Royaume est en train de réellement couvrir la terre.
  • Jusqu’en 1960, aucun chrétien ne pouvait officiellement vivre au Népal. Il y a maintenant une église dans chacun des 75 districts du pays et l’on estime à plus d’un demi-million le nombre de chrétiens dans cette nation.
  • Chaque jour, 20 000 Africains deviennent chrétiens. En 1900, les chrétiens représentaient seulement 3% de la population africaine. De nos jours, ce chiffre est passé à plus de 50%. C’est un continent entier où plus de la moitié de la population est chrétienne.
  • En 1900, la Corée n’avait aucune église protestante et l’on disait qu’il était impossible de pénétrer dans ce pays. De nos jours, 30% des Coréens sont chrétiens et la ville de Séoul compte à elle seule 7000 églises (plusieurs de ces églises ont plus d’un million de membres).
  • Dans les pays desservis par Asia Access, 50 000 personnes deviennent chrétiennes chaque jour.
  • A l’heure actuelle, il y a 60 à 80 millions de chrétiens en Chine et 25 000 Chinois deviennent chrétiens chaque jour. Ces estimations sont certainement très en-dessous de la vérité car malgré les persécutions, l’église dans ce pays se développe très rapidement.
  • En Amérique Latine, on estime que 35 000 personnes deviennent chrétiennes chaque jour.

Si seulement 1 sur 6 croyants aidait quelqu’un à devenir chrétien chaque année, c’est à dire que si seulement l’un de nous dans un groupe de six faisait un disciple chaque année et que ce disciple parmi six autres fasse de même, le monde entier deviendrait entièrement chrétien en 8 ans ! Et cela sans déversement du Saint-Esprit ou libération de la Rivière de Vie sur la terre, en lesquels nous croyons.

Levain

Jésus a déclaré que le royaume serait un jour comme le levain affectant toute la pâte à pain. Il a aussi dit que le royaume serait comme une petite graine qui deviendrait un arbre massif.

Il n’y a aucune erreur à ce sujet, nous sommes en train de gagner. Le royaume de Dieu commence à couvrir la planète entière. Nous appartenons à ce royaume et le royaume nous appartient.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

37. Libérés de la malédiction

Mike Parsons – 

L’Esprit de l’Eternel, du Seigneur, est sur moi
car l’Eternel m’a oint
pour annoncer aux humiliés une bonne nouvelle.
Oui, il m’a envoyé
afin de panser ceux qui ont le cœur brisé,
d’annoncer aux captifs leur délivrance
et à ceux qui sont prisonniers leur mise en liberté,
afin de proclamer l’année de la faveur de l’Eternel…
(Ésaïe 61:1-2).

Dieu désire pourvoir à nos besoins financiers parce que la mesure de la tâche à laquelle l’église va devoir faire face dans ces jours à venir est au-delà de tout ce que nous pourrions amasser naturellement par nos propres ressources.

A Freedom, nous utilisons très souvent ces versets, ils représentent l’un des fondements de notre église. Ils résument parfaitement le fondement de ce que nous pensons que Dieu nous demande de faire dans notre communauté. L’expression : « proclamer l’année de la faveur de l’Eternel » signifie l’Année du Jubilé où toutes les dettes étaient effacées. Chacun recevait de nouveau leur héritage ancestral et toutes les propriétés qui avaient été perdues étaient restaurées à leur propriétaire originel.

Dieu déclare que nous vivons l’Année du Jubilé et que nous pouvons donc voir revenir dans notre vie ce qui a été volé ou perdu et que toutes nos dettes sont effacées. Il faut bien comprendre que si nous avons des dettes, nous sommes sous la malédiction. Lisez Deutéronome 28 pour comprendre que toute forme de pauvreté est en fait une malédiction.

Vous serez asservis aux ennemis que l’Eternel enverra contre vous. Vous aurez faim et soif, vous manquerez de vêtements et vous serez privés de tout. L’Eternel placera un joug de fer sur vos épaules jusqu’à ce qu’il vous ait détruits (Deutéronome 28:48).

Dans Jean 10:10, Jésus décrit notre ennemi comme venant voler, tuer et détruire. Heureusement, Le Christ nous a libérés de la malédiction que la Loi faisait peser sur nous en prenant la malédiction sur lui, à notre place. Il est, en effet, écrit : Maudit est quiconque est pendu au gibet. Jésus-Christ l’a fait pour que, grâce à lui, la bénédiction d’Abraham s’étende aux non-Juifs et que nous recevions, par la foi, l’Esprit que Dieu avait promis (Galates 3:13-14).

La bonne nouvelle est que nous avons été libérés de la malédiction.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

29. Donnez votre vie entière à Dieu

Mike Parsons

Je crois que Dieu nous défie de Lui donner toute notre vie.

Tout particulièrement si vous avez endurci votre cœur lorsque vous avez vu les manifestations de renouveau de Dieu et que vous avez résisté parce que tout ne se passait pas comme vous l’espériez. Voici maintenant l’opportunité de vous remettre entièrement entre Ses mains et Lui permettre de faire ce qu’Il doit faire.

Notre vie entière, tout

« Maintenant donc, changez et tournez-vous vers Dieu pour qu’il efface vos péchés. Alors le Seigneur vous accordera des temps de repos… » (Actes 3:19-20)

Si nous sommes prêts à nous détourner de nos chemins habituels et à nous remettre entièrement entre Ses mains, Sa Présence nous donnera du repos. C’est une promesse. La question est : êtes-vous d’accord pour le faire ou préférez-vous continuer à tout faire selon votre volonté ? Voulez-vous continuer à faire les choses suivant vos manières de penser ou êtes-vous prêts à capituler et permettre à Dieu de faire les choses comme Il le désire ? Etes-vous prêts à tout Lui donner ? Il désire notre cœur, notre intellect, Il veut tout. Il ne se satisfait pas du peu que nous Lui donnons, nous devons tout donner, notre vie entière.

Abandonnons-nous entre Ses mains, soyons ce sacrifice vivant dont nous avons parlé précédemment.  Donnons-Lui tout. Donnons-Lui notre passé afin qu’Il nous en guérisse et nous restaure. Il restaurera notre âme si nous sommes prêts à nous reposer dans Ses verts pâturages près des eaux tranquilles et à Le regarder en face. Voir Ses yeux, nous regarder, nous aimer, observer nos souffrances et blessures puis offrir Sa guérison parce qu’Il nous aime. Il s’est laissé crucifier pour se charger de toutes les maladies, toutes les souffrances, tous les chagrins. Il a pris sur Lui tous les péchés que nous avons commis et que nous commettrons, tous les péchés qui ont été commis contre nous et Il est mort pour nous. Mais il est ressuscité et vivant, renforçant la victoire de la croix dans notre vie… si nous Lui permettons de le faire.

Alors la question est : allons-nous Lui permettre de le faire ? Nous devons recevoir notre véritable identité en tant que fils de Dieu. La seule manière de le faire est d’abandonner notre vieille identité, nos vieilles manières de faire les choses,  nos forteresses ainsi que nos manières de penser et d’embrasser notre destinée. Chacun d’entre nous a une destinée  en Dieu. Dieu désire que nous embrassions cette destinée.

Aujourd’hui

Je crois sincèrement qu’aujourd’hui est le moment de décider au plus profond de nous-même.  Certains d’entre nous ont été tièdes, résistants, faisant aussi peu qu’il était possible. Si nous avons pensé que cela suffisait, nous devons reconnaître maintenant que ce n’est pas suffisant. Cela ne l’a jamais été. Ce n’est plus le moment de « jouer », Dieu veut notre vie entière : tout. Lorsque nous Lui donnons tout, nous recevons en échange Son abondance : tout ce que nous avons toujours désiré ou voulu mais qui était bloqué par notre entêtement, par les désirs de notre chair et de nos forteresses. Aujourd’hui est le moment de capituler.

Prenez quelques minutes pour réfléchir en silence. Fermez les yeux et soyez honnêtes avec Dieu, reconnaissez où vous en êtes avec Lui. Si nous nous débattons en ce domaine, donnons-lui ce débat. Si nous savons qu’il y a des choses que nous ne Lui avons pas remises, remettons-les entre Ses mains maintenant. Essayez de calculer ce que cela va vous coûter de faire les choses comme vous le désirez, de rater l’opportunité de ce que Dieu veut faire avec vous maintenant. Réfléchissez où cela va vous mener. Comparez cela avec tout ce qui va arriver si nous capitulons devant Dieu, si nous vivons notre destinée en Dieu, dans la force du Saint-Esprit, dans le futur Royaume des cieux.

Sélah (pause en Hébreux)

Faites une pause pour cela et ne reprenez votre lecture que lorsque vous aurez fini.

Une prière de capitulation

Maintenant, je vous invite à prier avec moi si vous désirez remettre votre vie entière entre les mains de Dieu. Que vous ayez déjà prié une telle prière avant ou pas, sachez que Dieu désire vous donner tellement plus que tout ce que vous pouvez imaginer ou penser. Pour ce faire, il faut que vous remettiez TOUT entre Ses mains. Donnez-Lui TOUT maintenant. Oubliez ce que les gens font autour de vous, venez simplement en la présence de Dieu.

Père Éternel,
Je prie pour que tu acceptes le sacrifice vivant
Que je présente devant Toi maintenant.
Que tu vas le recevoir entre tes mains.
Reçois ma vie, reçois mon âme,
Mon intellect, mon cœur, ma volonté, mes émotions, mes choix.
Reçois-moi en tant que sacrifice vivant,
Guéris-moi, restaure-moi, recrée mon intégrité,
Habilite-moi, envisonne-moi, équipe-moi.
Attire-moi dans une relation intime avec Toi, Père Éternel.

Maintenant que je capitule devant Toi, viens à ma rencontre.
Comme je Te donne ma vie, donne-moi Ta vie abondante,
Comme je Te donne mes blessures et mes souffrances,
Applique Ta guérison et restauration,
Comme je Te donne mon passé, donne-moi une révélation de mon avenir.
Ouvre les yeux de mon cœur que je puisse voir, entendre, sentir
Et savoir qui je suis en Toi, Ton fils.
Libère ma véritable identité en tant que Ton fils,
Appelé dans le Royaume pour ce temps.
Prépare mon corps avec des huiles et des parfums fragrants
Afin que je vienne en la présence du Roi.

Je viens en la présence du Roi maintenant,
En tant que sacrifice vivant,
Je me présente devant Toi dans les lieux célestes
Afin de prendre mon siège,
De m’assoir avec Christ, en autorité et en pouvoir, dans les lieux célestes.
Pour manifester Ton royaume
Sur terre comme il est dans les cieux, par ma vie,
Pour manifester la lumière de Ta gloire.
Prends-moi mon Dieu,
Prends mon cœur et fais-le fondre avec ton amour.

Tu vois dans le cœur des gens avec Tes yeux remplis d’amour
Et Tu déclares :
« Donnez-moi votre cœur,
Ne soyez pas entêtés,
Cessez de résister,
Capitulez,
Soyez un sacrifice vivant.
J’ai tant à vous donner,
Bien plus que tout ce que vous avez pu imaginer ou penser.
Alors, aujourd’hui, capitulez tout simplement
Et permettez-moi de faire ce que Je veux dans votre vie.
Permettez-moi de vous conduire
Dans la meilleure direction,
De vous habiliter et de vous envisionner.
Embrassez votre destinée. »

Saint-Esprit, je prie pour que tu touches ma vie aujourd’hui.
Comme je me détourne des sentiers que j’avais choisis,
Comme je me repens et me tourne vers Toi,
Donne-moi du repos en Ta Présence.
Que Ta Présence repose sur moi.
Ouvre les lieux célestes
Puisque Tu m’invites dans la salle du Trône
Pour rencontrer le Roi.

Dieu désire vous donner des choses nouvelles : Il veut vous investir de nouveaux vêtements, de nouvelles tuniques de droiture et d’autorité royale. Il veut passer un anneau d’autorité à votre doigt. Il désire libérer pouvoir et oint sur vous. Vous avez été appelé au Royaume pour ce temps.

Le premier pas que vous avez à faire est de capituler devant Lui.

Bande sonore : Holding Nothing Back (Sans Rien Retenir) – Jesus Culture (via YouTube)

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

27. Capitulation, crucifixion et sacrifice

drapeau blanc
Traduction de la chanson « I surrender » (Hillsong)

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Nous allons aujourd’hui continuer d’étudier le calendrier prophétique que Dieu m’a montré. Il s’agit de la présentation de Ses intentions pour nous jusqu’au retour de Jésus. Comme je l’ai déjà déclaré, il n’y a pas de dates précises, seulement des périodes durant lesquelles Dieu va opérer d’une certaine manière.

Dans les temps qui viennent, Dieu va équiper les chrétiens de ministères surnaturels. Il y aura des cités de refuge comme celles décrites dans l’Ancien Testament où les gens pouvaient se réfugier et être en sécurité (Nombres 35:11). Dieu nous a demandé, à Freedom, de devenir une de ces villes de refuge. Il y en aura nombre d’autres car avec les temps qui viennent, les gens vont avoir besoin d’endroits où ils seront en sécurité.

Capituler

Tous les dons créatifs vont être libérés, que ce soit en musique, dans les arts, les médias, etc… en bref, dans toute sorte de domaines. Dieu va les déverser sur nous mais avant de pouvoir le faire, Il doit retirer les pierres d’achoppement. Les « anges de rassemblement » attendent. Pourquoi attendre la dernière minute et les difficultés qui ne manqueront pas à ce moment-là ? Nous pouvons être proactifs et capituler maintenant, nous remettre entièrement entre les mains de Dieu dès aujourd’hui. Nous pouvons nous soumettre à Lui et Lui permettre de faire ce qu’Il désire dans notre vie. Nous pouvons capituler et Lui permettre de transformer tout ce qu’Il veut dans notre vie : ne plus être soumis à la chair, la fierté, la rébellion, l’impureté, l’incroyance, etc…. Et si nous capitulons, Il le fera.

Il veut que nous capitulions, que nous Lui disions « Oui »  en tout afin que nous puissions  briller comme le soleil, briller de toute Sa gloire : c’est le temps de la lumière et il faut qu’elle soit libérée, manifestée au travers de nous, les véritables enfants de Dieu et manifestée en force.

La création toute entière attend avec un ardent désir la manifestation des fils de Dieu (Romains 8:18-21), ceux qui reflètent réellement la gloire de Jésus, qui vivent  véritablement comme des chrétiens : des « petits Christs ». Christ n’est pas le nom de famille de Jésus, cela veut dire « L’Oint de Dieu », c’est qui Il est. Donc lorsque nous sommes chrétiens, nous sommes des oints de Dieu, nous portons Son onction et Sa puissance. Dans les temps qui viennent, Dieu va distribuer toutes les anciennes onctions ainsi que les nouvelles, alors ne ratons surtout pas la distribution.

Crucifixion

“Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi. Ma vie en tant qu’homme, je la vis maintenant dans la foi au Fils de Dieu qui, par amour pour moi, s’est livré à la mort à ma place » (Galates 2:20).

Ce verset est absolument essentiel dans notre capitulation devant Dieu. C’est ce que Jésus a réalisé pour nous sur la croix… mais allons-nous l’accepter pleinement ? Est-ce que nous nous comptons parmi ceux qui ont été crucifiés avec Jésus ? Nous allons devoir capituler devant cette crucifixion de la chair. Tout ce qui peut nous entraver et faire de nous une pierre d’achoppement ou nous faire rater le coche, tout ce qui nous est arrivé : toutes les blessures et les douleurs, les déceptions, les gens qui nous ont fait faux bond et les abus dont nous avons été l’objet ; allons-nous les laisser nous arrêter ? Ou bien allons-nous nous en servir comme tremplin pour capituler devant Dieu, être guéris, restaurés et retrouver notre intégrité ?

Faites-en une question personnelle et demandez-vous : « Vais-je permettre à Dieu de changer ma vie de manière à ce que je poursuive mon développement spirituel et réalise ce qu’Il m’appelle à faire ? » Il veut vivre par nous. Le mouvement du le nous a volé tant de choses en « falsifiant » ce qui est réel. Lorsque nous déclarons être un canal pour le Saint-Esprit ou le pouvoir de Dieu, nombre de chrétiens vous répondront que vous ne pouvez pas dire cela. Tout simplement parce que le Nouvel Age parle d’être un canal pour les esprits. En fait, nous somme supposés être un canal pour le Saint-Esprit : des fleuves d’eau vive devraient jaillir de nous (Jean 7:38), nous sommes supposés être ceux au travers desquels Dieu vit et respire afin que les gens Le voient dans notre vie.

Sacrifice

« Je vous invite donc, frères, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte spirituel. Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu: ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait » (Romains 12:1-2).

C’est la définition de véritables louanges ou culte spirituel. Nous pouvons exprimer nos louanges par des chants mais les louanges ne sont pas que cela. Les louanges, c’est obéir et déclarer : « Tu es Dieu et je me soumets à toi, je me remets entièrement entre tes mains, je capitule. Je t’offre ma vie comme sacrifice vivant, fais de moi ce que Tu veux. Je ne vais pas entraver Tes désirs pour moi, je ne vais pas décider de ce que je vais faire dans ma vie parce que je Te la donne. Je désire me soumettre à Ta direction. »

Les enfants de Dieu sont conduits par le Saint-Esprit. Nous ne sommes pas modelés par le monde actuel. Nous ne sommes pas obligés de nous soumettre aux règles de ce monde et je ne parle pas des lois d’un pays car nous devons honorer et respecter ceux qui nous gouvernent. Je parle des choses de ce monde qui cherchent à nous avilir, ces choses qui nous déclarent : « Tu n’es pas assez bien, tu n’arriveras à rien. »

« Dieu a choisi ce que le monde considère comme une folie pour confondre les « sages » » (1 Corinthiens 1:27). Il ne recherche pas les savants, Il recherche ceux qui désirent Le suivre. Ce qui compte n’est pas de connaître la Bible par cœur, c’est de connaître Jésus, c’est d’avoir une relation personnelle avec Lui. Personne dans le monde n’en est exclu. Avoir un diplôme universitaire est une très bonne chose, j’en ai un. Est-ce que cela m’a aidé à connaître Dieu ? Absolument pas ! En fait, la plupart du temps cela m’a gêné parce que je cherchais à rationaliser et analyser au lieu de chercher à ressentir Dieu en moi, à le découvrir et à avoir une expérience avec Lui.

Maintenant que je peux le ressentir, le connaître et avoir des expériences avec Lui, c’est une révélation extraordinaire !  Pouvoir le rencontrer et le connaître, rencontrer le Saint-Esprit et savoir ce que Dieu déclare, recevoir des visions, des rêves et une direction de Dieu… voilà ce qu’Il désire pour nous et c’est de cette manière qu’Il veut nous parler. Nous ne pouvons pas connaître Dieu sans le rencontrer, sans avoir une expérience avec Lui. Ce n’est pas une question d’acquérir une connaissance ou des informations, il s’agit d’être transformé par le renouvellement de notre pensée. Ce n’est qu’à ce moment-là que nous connaîtrons la volonté de Dieu pour notre vie et que nous pourrons l’appliquer.

C’est pour cette raison que Dieu désire que nous nous offrions en sacrifice, que nous nous soumettions à Lui et capitulions, nous remettant entièrement entre Ses mains, l’acceptant comme le Seigneur de notre vie, Lui permettant de décider qui nous sommes, que dire et faire.

Comment est-ce que nous capitulons devant Lui ? En nous offrant comme sacrifice vivant, préparé à l’avance. Dans le prochain article, nous verrons exactement ce que cela implique.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

Bande sonore: I surrender (Je capitule) – Hillsong

24. L’heure est venue

Mike Parsons

Le temps est venu pour nous de réfléchir sérieusement à certaines questions auxquelles nous devons répondre.

La dernière fois, nous avons vu que Jésus nous déclarait : «  Change donc, sinon… ». Il y a des choses que Dieu désire voir disparaître de son église et si nous somme censés, il vaudrait mieux que nous le fassions nous-mêmes sinon Dieu viendra et les fera disparaître… mais pas comme nous l’espérons !

C’est ce dont parle Jude lorsqu’il déclare : « Malheur à eux! Ils ont marché sur les traces de Caïn ; par amour du gain, ils sont tombés dans la même erreur que Balaam ; ils ont couru à leur perte en se révoltant comme Qoré (verset 11).

Caïn était un meurtrier qui s’est laissé dominer par la colère et la jalousie. Nous devons faire très attention à ne pas manquer de pardonner dans nos relations les uns avec les autres. Le refus de pardonner n’est pas acceptable dans l’église et ne sera plus toléré par Dieu. Comme nous l’avons vu la dernière fois, non seulement Balaam vivait dans la débauche, l’immoralité et l’idolâtrie mais il encourageait les autres à faire de même (Apocalypse 2:14).

Pour Balaam, tout a commencé par un ministère créé pour sa propre satisfaction où il était payé pour prophétiser contre le peuple de Dieu. Quant à Qoré, il s’est rebellé contre l’autorité divine, il voulait faire les choses à sa manière. L’époque des francs-tireurs dissolus au sein du corps de Christ est finie. Il n’y a plus aucune place pour les « solitaires ». Nous servons ensemble dans l’unité et en harmonie, côte à côte, pas tout seul.

Il faut bien nous souvenir que toutes ces choses ont été écrites pour notre instruction : « Tous ces faits nous servent d’exemples pour nous avertir de ne pas tolérer en nous de mauvais désirs comme ceux auxquels ils ont succombé. Ne soyez pas idolâtres comme certains d’entre eux l’ont été, selon ce que rapporte l’Ecriture: le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent tous pour se divertir. Ne nous laissons pas entraîner à l’immoralité sexuelle comme firent certains d’entre eux et en un seul jour, il mourut vingt-trois mille personnes. N’essayons pas de forcer la main au Christ comme le firent certains d’entre eux qui, pour cela, périrent sous la morsure des serpents. Ne vous plaignez pas de votre sort, comme certains d’entre eux, qui tombèrent sous les coups de l’ange exterminateur. Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d’exemples. Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin » (1 Cor 10:6-11).

Nous devons faire très attention à ne pas polluer nos corps. 23 000 personnes sont mortes en un seul jour sous l’Ancienne Alliance or la Nouvelle Alliance nous donne de plus grandes responsabilités.  Il vaudrait donc mieux ne pas pousser la patience de Dieu trop loin.

Râler ne semble pas être terrible mais c’est en fait fatal ! Ceux qui ont râlé ont péri. Dieu ne va pas continuer à accepter ce genre de comportement plus longtemps. Il vient pour purifier son peuple et si nous continuons à mal nous comporter, nous devrons faire face aux très sérieuses conséquences.

Nous avons été appelés en vue de telles circonstances. C’est ce qu’a déclaré Mardochée à Esther. Elle était reine et mariée, le symbole de la mariée de Jésus-Christ dans la Nouvelle Alliance. Elle vivait à une époque très dangereuse, comme nous, mais elle a surmonté sa peur et s’est présentée devant le roi et elle a finalement sauvé son peuple. Il faut se souvenir qu’elle avait passé un an à se préparer avant d’être présentée au roi comme épouse potentielle. Rien n’avait été épargné pour qu’elle soit digne du roi : les meilleurs parfums, crèmes, onctions…  et le roi l’a choisie.

Nous devons nous préparer parce que l’heure est venue pour nous. Nous devons nous débarrasser de toutes les idoles que nous faisons passer avant Dieu. C’est peut-être la famille, le travail, l’église, le sport, les relations, les ministères, l’argent, le succès… La maladie peut être une idole, de même que les dépendances à certains produits (alcool, drogue, médicaments…) ou les problèmes qui nous arrivent. Cela peut être aussi des images que vous avez vues, des mots que vous avez entendus et répétés, des souvenirs de blessures et traumatismes reçus, le refus de pardonner, l’amertume, le ressentiment, les déceptions… la liste est longue. Les mentalités, les tournures et états d’esprit, les croyances auxquelles vous croyez dur comme fer et auxquelles vous tenez, les doctrines et traditions de l’église (Marc 7:8)… tout ce qui a plus d’importance que Dieu à vos yeux, dans votre manière de penser tous les jours. Le tabac est une idole car beaucoup de gens fument pour faire face au stress ou relaxer, d’autres utilisent la nourriture.

Se concentrer sur le problème plutôt que sur une solution ne fera qu’envenimer les choses et le problème grandira jusqu’à devenir un obstacle entre Jésus et nous. Nous verrons peut-être un peu Jésus mais nous ne pourrons plus vraiment nous concentrer sur Lui. Le problème pourra devenir tellement grand que nous ne verrons que lui ; nous verrons tout au travers du problème qui agira comme un filtre et transformera tout ce que nous verrons, pour le pire bien évidement. Ce dont il faut nous souvenir, c’est que Jésus est bien plus grand que le plus gros de nos problèmes.  Si nous gardons les yeux fixés sur Lui, le problème va diminuer et Jésus sera magnifié. Rien n’est impossible à Dieu (Luc 1:37).

Retirons les pierres d’achoppement qui sont dans nos cœurs. Ne regardons pas la vie au travers du filtre de nos idoles. Dieu ne veut pas que nous le regardions de cette manière. Il ne veut pas que nous vivions ainsi. L’épée arrive ! Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur (Hébreux 4:12). L’épée va révéler nos motifs les plus profonds, elle va exposer l’égoïsme et l’égocentrisme.

Lorsque j’ai effectué mon long jeûne, J’ai passé pas mal de temps à nettoyer ma vie, année après année, me repentant et me purifiant. Cela a été très efficace mais je sais que je n’ai fait qu’effleurer la surface du problème. Dieu veut nous emmener plus loin, au plus profond de nous-mêmes. Il veut nettoyer et purifier notre conscience, les oreilles de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre imagination, les yeux de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre raison, la voix de notre cœur.

Le sourd ne peut entendre Dieu, l’aveugle ne peut Le voir et le muet ne peut prononcer Ses paroles. Mais nous pouvons faire toutes ces choses si nous acceptons d’être nettoyés et purifiés.

Je l’ai dit et je le répète, nos choix donnent pouvoir à Dieu… ou à l’ennemi. Dieu ne veut pas que nous soyons distraits. Il désire que nous fassions le bon choix.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

23. Change donc, sinon…

Mike Parsons

Dieu a toujours eu l’intention, depuis toute éternité, de donner une épouse à son Fils.

Son désir est que la mariée soit parée de ce qu’il y a de plus beau, parfumée des parfums les plus onctueux et ornée des plus précieux bijoux qui soient. Il refuse qu’elle soit sale ou couverte de haillons.

Un mariage royal

La Grande-Bretagne a été le témoin d’un mariage royal il y a quelques années lorsque que le Prince William a épousé Kate Middleton. Vous souvenez-vous du luxe de ce mariage ?

La mariée portait une robe de grand prix toute ornée de dentelle. Elle était superbe et cela faisait des mois qu’elle se préparait pour ce grand jour. Dieu désire la même chose pour son Fils.

Il désire que la mariée se prépare méticuleusement, au point que les anges en soient émerveillés et ébahis. Elle sera parée de la personnalité de Jésus-Christ – qui est la véritable beauté : le fruit de l’Esprit – et elle sera ornée de la splendeur de Dieu. C’est pour venir chercher cette mariée-là que Jésus va revenir. Mais qui est cette mariée si belle et si pure ?

C’est l’Eglise, c’est nous ! Nous pouvons faire partie intégrante de cette mariée ou nous pouvons être un obstacle à sa préparation.

Discipline

Nous pouvons lire dans Hébreux 12:6 :
Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu’il te reprend. Car le Seigneur corrige celui qu’il aime : il châtie tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. Supportez vos souffrances : elles servent à vous corriger. C’est en fils que Dieu vous traite. Quel est le fils que son père ne corrige pas ?

Et au verset 11 :
Certes, sur le moment, une correction ne semble pas être un sujet de joie mais plutôt une cause de tristesse. Mais par la suite, elle a pour fruit, chez ceux qui ont ainsi été formés, une vie juste, vécue dans la paix.

Dieu nous donne le meilleur de Lui-même parce qu’Il veut le mieux pour nous. Il désire des enfants qui ont acquis un bon enseignement, qui sont bien disciplinés, qui ont véritablement approfondi leur relation avec Lui. Nous devons Lui ouvrir complètement notre cœur et nous remettre entièrement entre ses mains.

Se concentrer sur Jésus

Mais si nous désirons recevoir le meilleur de Dieu, nous devons faire notre part :

C’est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d’une telle foule de témoins, débarrassons-nous de tout fardeau et du péché qui nous cerne si facilement de tous côtés et courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée. Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection (Hébreux 12:1-2).

On ne court pas un marathon avec des poids sur le dos. On ne porte pas des vêtements lourds et encombrants. Certains le font mais leur but n’est pas de gagner ! On n’a jamais vu quelqu’un portant un costume de gorille ou quelque chose du même genre, remporter un marathon ! Le vainqueur porte des vêtements appropriés, des chaussures adéquates et se concentre durant toute l’épreuve sur le but pour lequel il s’est entraîné, franchir le premier la ligne d’arrivée et remporter le prix.

Nous devons nous concentrer sur Jésus et garder nos yeux fixés sur lui.

Nous sommes si facilement distraits. Quelque chose passe devant nos yeux, attire notre attention et nous voilà sur un tout autre chemin. Une distraction n’est pas toujours mauvaise en elle-même, bien sûr mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre Jésus de vue car il nous ouvre le chemin de la foi et il la porte à la perfection (Hébreux 12:1-2).

Il va nous falloir prendre des décisions radicales et drastiques. Nous allons devoir nous poser des questions bien précises :
Qu’est-ce qui m’empêche d’aller de l’avant ? … qui m’empêtre ? … qui me distrait et me détourne de Jésus ?
On dérive tellement facilement et parfois pendant des années, sans vraiment s’en rendre compte.
Quelle que soit la distraction et aussi bonne soit-elle, il va falloir s’en détourner et courir avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, en gardant les yeux fixés sur Jésus.

Idoles

Ce qui nous distrait se transforme en idoles car ces distractions prennent plus d’importance que Dieu dans notre cœur.

« Voici ce que déclare le Seigneur, L’ETERNEL : Si un homme de la communauté d’Israël qui porte ses idoles dans son cœur et tourne ses regards vers ce qui le fait tomber dans le péché, vient consulter le prophète, c’est moi, l’Eternel, qui lui répondrai et je lui donnerai la réponse que mérite la multitude de ses idoles» (Ézéchiel 14:4).

Dieu a horreur des idoles. Il désire avoir la première place dans notre vie et c’est ce qu’Il nous demande. Quelles sont vos idoles ? Qu’est-ce que vous faites passer avant Dieu ? Débarrassez-vous en avant qu’elles ne vous fassent tomber !

Change donc, sinon…

Dans ces versets, vous pouvez mettre le nom de n’importe quelle église car le message de Jésus est destiné à toutes les églises :

A l’ange de l’Eglise de …, écris : «Voici ce que dit celui qui tient l’épée aiguisée à double tranchant : Je sais que là où tu habites, Satan a son trône. Mais tu me restes fermement attaché, tu n’as pas renié ta foi en moi… J’ai pourtant quelques reproches à te faire : tu as chez toi des gens attachés à la doctrine de Balaam qui avait appris au roi Balaq à tendre un piège devant les Israélites. Il voulait qu’ils participent au culte des idoles en mangeant les viandes provenant de leurs sacrifices et en se livrant à la débauche. De même, tu as, toi aussi, des gens attachés à la doctrine des Nicolaïtes. Change donc, sinon je viens à toi sans tarder et je vais combattre ces gens-là avec l’épée qui sort de ma bouche » (Apocalypse 2:12, 14, 16).

Le péché de Balaam était l’idolâtrie et l’immoralité. Dieu va faire un grand nettoyage. Tout ce dont nous ne nous débarrasserons pas par nous-même, Il va venir s’en occuper. Jésus déclare : « … Change donc, sinon… ». Ce n’est pas une parole à la légère, ne l’ignorons pas car cela pourrait nous coûter très cher. Le « sinon » implique : « je viens à toi sans tarder et je vais combattre ces gens-là avec l’épée qui sort de ma bouche ». Personnellement, je n’ai aucune envie de faire cette expérience et je ne pense pas que vous le désiriez non plus, pour vous-même ou pour quiconque. Dieu nous donne une nouvelle et dernière opportunité pour nous repentir et nous détourner de toutes ces choses.

Réfléchissons-y sérieusement et saisissons cette dernière chance.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)