72. Un sanctuaire qui n’est pas sur terre

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. (Romains 12:1-2)

Un culte spirituel de louange

Nous sommes esprit, c’est donc pour cela que nous avons été créés. Culte et louange viennent du même mot grec et vont donc ensemble. On ne peut pas louer Dieu sans Lui rendre un culte ou Le servir. De même, on ne peut pas servir Dieu sans Le louer. Mon service et mes louanges font partie de la volonté de Dieu dans ma vie, ma destinée éternelle, et seront révélés au fur et à mesure que je viens m’offrir en sacrifice vivant.

Un sacrifice vivant

On peut voir ce sacrifice vivant comme une analogie, ce que la plupart d’entre nous font déjà. Nous pouvons aussi présenter notre vie comme un sacrifice vivant par la foi, dans la réalité des choses. Cela peut-être quelque chose de réel que nous faisons à un endroit précis, en l’offrant à Dieu.

L’autel pour nous offrir en sacrifice se trouve dans le tabernacle du royaume des cieux. En macro-échelle, le tabernacle est une représentation des cieux mais en micro-échelle, c’est une dimension réelle de l’autorité dans le royaume des cieux.

Autrefois, l’agneau qui allait être sacrifié était préparé par un prêtre, il ne se préparait pas lui-même ! Nous pouvons toujours essayer de toute notre force, nous n’arriverons jamais à nous transformer par nous-même. Nous avons besoin de la présence et du pouvoir de Dieu pour cela. Il suffit simplement de nous remettre entièrement entre ses mains et laissez Dieu faire le reste.

Autrefois, le prêtre tranchait la gorge de l’animal et le vidait de son sang, puis il lui enlevait toute la peau, l’ouvrait en grand et lavait les organes intérieurs. Il lui brisait ensuite l’épine dorsale pour mettre à jour la moelle. Tout au long de cette série d’article sur la transformation, nous avons vu ce que ces choses représentent pour nous.

La tête et les pattes

La dernière partie de la préparation consistait à couper la tête et les pattes de l’animal.

La tête représente toujours le gouvernement, l’autorité ou le pouvoir. En abandonnant nos choix, nos droits et nos prises de décision pour nous remettre entre les mains de Dieu, c’est comme si l’on nous coupait la tête pour pouvoir être connecté à La Tête : Jésus et nous avons alors Son intelligence. Si nous recherchons en tout premier le royaume de Dieu, Il règne en nous, autour de nous et au travers de nous. Nous recherchons Sa droiture, « …ce qui est juste à ses yeux » (Matthieu 6:33). Ceci est manifesté par le fruit de l’Esprit : Ses manières de faire avec le pouvoir de l’Esprit. Nous sommes alors sous Son autorité et nous pouvons exercer notre autorité, avec l’assurance que Dieu ajoutera en nous tout ce dont nous avons besoin.

Nos jambes sont un symbole de notre marche et style de vie : nous acceptons de marcher sur le chemin que Dieu nous montre, un chemin d’obéissance. Celui qui prétend qu’il demeure en Christ doit aussi vivre comme Christ lui-même a vécu. (1 Jean 2:6)

Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. Ma vie en tant qu’homme, je la vis maintenant dans la foi au Fils de Dieu qui, par amour pour moi, s’est livré à la mort à ma place. (Galates 2:20)

Nous pouvons alors vivre par la foi et non par la vue. Nous ne serons pas détournés du bon chemin par ce que nous pouvons voir autour de nous. Lorsque nous avons une perspective divine, nous voyons les choses comme Dieu les voit. Il a béni Adam en lui donnant le pouvoir de réussir. Il lui a ensuite commandé de croître et de se multiplier, de soumettre la terre et de lui imposer le règne de Dieu. Il n’a pas changé son commandement et Il nous demande de faire la même chose.

Jésus est l’unique chemin

Je suis, moi, le chemin, répondit Jésus, la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. (Jean 14:6)

Il n’y a pas d’autre chemin.  Notre seul point d’accès pour développer une relation avec notre Père est Jésus et ce qu’Il a réalisé sur la croix. Il est notre seule manière d’accéder la présence de Dieu dans le royaume des cieux.

Un sanctuaire qui n’est pas sur terre

Jésus est allé dans le lieu saint du tabernacle divin et nous pouvons lire dans ce même passage que nous pouvons aussi y aller:

Or, Christ est venu en tant que grand-prêtre pour nous procurer les biens qu’il nous a désormais acquis. Il a traversé un tabernacle plus grand et plus parfait que le sanctuaire terrestre, un tabernacle qui n’a pas été fabriqué par des mains humaines, c’est-à-dire qui n’appartient pas à ce monde créé… Car ce n’est pas dans un sanctuaire construit par des hommes, simple image du véritable, que Christ est entré : c’est dans le ciel même, afin de se présenter maintenant devant Dieu pour nous. (Hébreux 9:11 & 24)

Ainsi donc, frères et sœurs, nous avons une pleine liberté pour entrer dans le lieu très saint, grâce au sang du sacrifice de Jésus. Il nous en a ouvert le chemin, un chemin nouveau et vivant à travers le rideau du sanctuaire, c’est-à-dire à travers son propre corps. Ainsi, nous avons un grand-prêtre éminent placé à la tête de la maison de Dieu. Approchons-nous donc de Dieu avec un cœur sincère, avec la pleine assurance que donne la foi, le cœur purifié de toute mauvaise conscience et le corps lavé d’une eau pure. (Hébreux 10:19-22)

Nous pouvons pénétrer dans ce lieu saint (il n’y en a plus aucun autre où que ce soit) et être purifiés, changés, transformés en l’image que Dieu nous a réservée.

Connaître la volonté de dieu

Dans ce lieu saint se trouve l’arche de l’alliance contenant la manne, les tablettes  de pierre et le bâton d’Aaron. La manne (le pain de vie) est la volonté de Dieu (Jean 4:34), les tablettes sont la Parole de Dieu, maintenant gravée sur notre cœur (Jérémie 31:33) et qui nous permet de Le reconnaître dans tout ce qui se passe autour de nous. Le bâton d’Aaron est l’autorité de Dieu, l’oint et le pouvoir pour faire Sa volonté et réaliser Son but (Matthieu 6:10).

Je veux connaître la volonté de Dieu dans ma vie quotidienne. Pour cela,  tous les jours, je viens en la présence de Dieu qui repose sur l’arche et je prends ce qu’il y a dans l’arche et l’applique dans ma vie. Le sang de Jésus est perpétuellement sur le propitiatoire (le couvercle de l’arche), j’ai donc un accès constant pour établir une connexion.

Mon esprit doit résonner, être en harmonie et agréer avec ce qu’il y a dans l’arche.

Lorsque j’agrée, je peux m’attendre à ce que Dieu révèle Sa volonté, Sa parole et Son cœur puis dispense Son autorité. Je reçois Ses pensées et je Lui demande de me montrer ce qu’Il désire que je fasse durant la journée, ce que je dois recevoir en révélation et quoi que ce soit de spécifique. Si je ne reçois rien, je Lui demande de toucher mon cœur afin de Le voir et Le reconnaître tout autour de moi.

Dieu et Sa volonté ont une fréquence. Lorsque je vibre à la même fréquence que Dieu, cela créé une résonance qui engendre harmonie et agrément. C’est à ce moment-là que je reçois autorité et assurance. Comme Dieu m’a demandé de faire quelque chose, j’ai une assurance absolue  qu’Il va me donner tout ce dont j’ai besoin pour accomplir Sa volonté : autorité, pouvoir, ressources…

Pratiquer

J’administre le gouvernement du royaume de Dieu par ma vie, avec autorité et pouvoir, dans les sphères d’influence qu’Il m’a données. Mais c’est toujours d’abord dans les cieux et ensuite sur terre. J’ai besoin de connaître la volonté de Dieu dans les cieux avant de pouvoir l’appliquer ici sur terre.

Je vous encourage à pratiquer ce genre d’engagement avec Dieu jusqu’à ce que vous puissiez vivre et opérer à partir des révélations que vous avez reçues et que cela devienne votre point d’entrée.

Lorsque vous apprenez à conduire une voiture, au début, l’instructeur vous rappelle constamment ce que vous devez faire : regarder dans les rétroviseurs, passer une vitesse supérieure ou inférieure, freiner, etc… Une fois que vous conduisez et pratiquez régulièrement, vous consolidez votre expérience et vous le faites sans y penser. Cela devient instinctif !

Lorsque j’ai commencé à accéder au royaume des cieux, cela de demandait pas mal de temps. Je suivais le processus, j’apprenais à m’offrir comme sacrifice vivant. Maintenant, j’accède à la présence de Dieu en un clin d’œil, en suivant le chemin que j’ai appris. C’est cela que nous appelons suivre les protocoles pour accéder aux cieux. C’est ainsi que nous pouvons accéder à n’importe quelle dimension que nous devons visiter, chaque fois qu’il le faut, afin de faire sur terre comme aux cieux.

Nous devons apprendre à vivre de l’autre côté du rideau, dans le royaume de Sa présence. Les choses sur terre changent lorsque nous gouvernons à partir des cieux. Nous ne devons pas chercher pas à vivre sur terre à partir des ressources des cieux (c’est une idée assez intéressante) mais nous devons vivre sur terre et dans les cieux à la fois, dans les deux royaumes en même temps. Nous ne devons pas chercher à faire descendre les cieux sur terre mais à aller dans les cieux et les ramener avec nous, au travers de nous.

Passons le rideau :

Jésus, je Te remercie d’avoir ouvert le Rideau.
Tu es la porte, la matrice pour accéder au Père
dans le royaume de Sa présence.

Je Te remercie d’avoir déchiré le rideau.
Aujourd’hui, par la foi, je passe le rideau pour passer du monde nature
au royaume de Ta présence.

Je Te remercie pour le fait que lorsque je me tiens en Ta présence
Je suis une porte d’éternité.
J’ouvre la porte d’éternité en moi<
Et je pénètre dans le royaume éternel.

Je reçois la plénitude du souffle de Dieu dans mon corps…

(inspirez)

Pour que mon corps prenne la réflexion de qui je suis
dans Ton royaume : Ton fils !

Père, j’engage ce principe
et je le fais pénétrer dans l’entité de mon esprit.
Je Te demande de souffler en moi pendant que je suis en Ta présence,
souffle en moi Ton Esprit et Ton entité.

Je le reçois dans mon esprit afin de ne plus faire qu’un avec Toi.

Je reviens dans l’atmosphère de la terre
Pour administrer Ton souffle.

(expirez)

J’expire le souffle de Dieu
Dans l’atmosphère de la terre autour de moi
Afin d’établir Ton royaume.

Je reviens dans le royaume de Ta présence.
J’ouvre ma vie pour exposer mon être intérieur devant Ta présence.
Tout ce que je suis, Père, je Te le présente
Pour que Tu puisses l’observer.

Jésus, Tu es mon Grand Prêtre,
Tu m’as accepté comme sacrifice vivant et tu m’as purifié.
Je reçois Ta pureté et Ta sainteté
Par la purification absolue de Ta présence.

Seigneur, j’inhale Ta présence,
Baptise-moi de nouveau par Ton Saint-Esprit.
Amène-moi dans la maison du vin,
A la table du banquet de Ta présence
Sous la protection de Ton gouvernement et de Ton amour.

Je Te demande de me remplir du vin de Ton amour et de Ta présence.
Je bois le vin de Ta présence
Et m’engage en lui comme la provision pour ma vie
à partir du royaume des cieux.

Je reviens dans le royaume de la terre
Et libère Ton vin et l’atmosphère de Ta présence
dans l’atmosphère autour de moi.

Je le déclenche par l’entité de mon esprit,
au travers de la porte matrice d’éternité
dans l’atmosphère de la terre
pour administrer Ton royaume au travers de ma vie.

Ne répéter pas cette déclaration simplement parce que je l’ai écrite. Trouvez vos propres mots, ce qui vous convient.  Pendant que vous déclarez votre propre déclaration, faites un pas en avant et en arrière avec votre corps pour l’engager réellement. Si vous adoptez cette pratique de manière quotidienne, les choses vont commencer à changer tout autour de vous. Vous amènerez le royaume de Dieu dans l’atmosphère autour de vous, pour Sa gloire.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

12. Dieu dans le jardin

12. Mike Parsons

brebisLes Cieux transmettent une fréquence sur terre: celle de la voix de Dieu.

Nous pouvons lire dans Jean 10:27: « Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. »

Combien d’entre nous peuvent entendre la voix de Dieu?

Dieu veut que nous entendions sa voix à tout moment, pas seulement dans les grandes rencontres ou lorsque vous écoutez quelqu’un prêcher ou encore lorsque vous lisez votre Bible. Il désire que vous puissiez l’entendre tout le temps.

Il appelle ses enfants à Lui

Il parle tout le temps, sa voix vient des Cieux et c’est la voix du renouveau, la voix de Dieu appelant ses enfants à Lui. Relisez Psaume 42:8  « Un abîme en appelle un autre : tu fais gronder tes chutes, tous tes flots et tes lames ont déferlé sur moi ». Ce son venant des Cieux est comme une chute d’eau, il contient toutes les fréquences du son. Nous avons besoin de fréquences limpides pour nous toucher. Les fréquences les plus basses vibrent en nous et nous pouvons les sentir passer au travers de nous. Il est prouvé que l’on peut briser une maison de ses fondations en y dirigeant de basses fréquences or ce n’est rien comparé au son de la voix de Dieu.

La voix de Dieu est puissante et Il veut la libérer sur terre pour que nous puissions l’entendre. Nous en avons déjà parlé en regardant Apocalypse 1:15-16 : « …et ses pieds étincelaient comme du bronze incandescent au sortir d’un creuset. Sa voix retentissait comme celle des grandes eaux. Dans sa main droite, il tenait sept étoiles et de sa bouche sortait une épée aiguisée à double tranchant. Son visage était éblouissant comme le soleil quand il brille de tout son éclat. »

La voix de Dieu peut souvent être une voix d’amour. Il vient pour nous séduire, lorsque nous chantons par exemple, pour nous attirer à Lui, nous enveloppant de son amour.  Lorsque nous avons atteint cet endroit où nous sentons l’amour de Dieu, il arrive que sa voix change pour nous déclarer la vérité.

Le son du renouveau, c’est la visite de Dieu

Pourquoi Dieu opère-t-Il comme Il le fait dans ce nouveau renouveau ?

La réponse est simple : parce que nous ne faisons pas ce que nous devrions faire. Si nous manifestions la présence de Dieu, l’Esprit de Dieu et le pouvoir de Dieu qui sont en nous, Il n’aurait pas besoin de venir comme Il le fait. Lorsque nous nous réunissons entre chrétiens, venons-nous pour recevoir ou pour libérer ? Dieu désire que nous nous connections à Lui, à sa présence à l’intérieur de nous car c’est là que nous sommes connectés aux Cieux et c’est par là que nous libérons le son qui vient des Cieux, au travers de nous. « Que ta volonté soit faite et tout cela, sur la terre comme au ciel ». Le son, la lumière et le pouvoir des Cieux seront libérés au travers de nous.

L’église glorieuse

Nous savons qu’au fil des années, l’église est devenue très traditionnelle et institutionnelle. Elle a cessé de faire les choses que les chrétiens faisaient au début de l’Eglise comme nous pouvons le lire dans le Nouveau Testament (Actes entre autres).

Nous avons vu comment l’église est finalement tombée dans les ténèbres au Moyen-âge et comment Dieu a restauré son église depuis, la ramenant dans la gloire qui avait toujours été la sienne. Il ne s’agit pas de la gloire de la première église décrite dans le Nouveau Testament mais de la gloire de l’église de la fin des temps qui va déclencher le retour de Jésus. Cette église va être encore plus glorieuse. Quelle est cette église ? C’est nous et nous allons connaître une gloire encore plus fantastique !

Le Fleuve et l’Arbre de la Vie

Comme je l’ai déclaré dans mon article précédent, Adam éblouissait dans le Jardin d’Eden car il portait la gloire de Dieu. Je pourrais écrire des pages entières sur le Jardin d’Eden mais je vais m’en tenir à une petite description.

Le jardin d’Eden n’était pas le Jardin de Dieu c’était le jardin de l’homme. Lisez soigneusement la Bible et vous verrez que ce jardin était à l’Est d’Eden : « L’Eternel Dieu planta un jardin vers l’Orient : l’Eden, le Pays des délices. Il y plaça l’homme qu’il avait façonné » (Genèse 2:8) et ce jardin de l’homme était arrosé par un fleuve qui venait du Jardin de Dieu, le pays d’Eden : « Du pays d’Eden sortait un fleuve qui arrosait le jardin. De là, il se divisait en quatre bras » (verset 10).

Le Fleuve de la Vie (Apocalypse 22:1) coulait du Jardin de Dieu dans le jardin d’Eden et se divisait en quatre bras sur la terre. L’Arbre de la Vie était dans ce jardin et si Adam avait mangé son fruit, il aurait eu la révélation entière de sa destinée.

De nos jours, nous pouvons manger de l’Arbre de la Vie mais pas sur terre parce que le jardin de Dieu est remonté dans les Cieux lorsque Adam et Eve ont péché. Le Fleuve et l’Arbre de la Vie aussi. Lorsqu’ils étaient sur terre, les Cieux et la terre se « chevauchaient » et tout ce qui était aux Cieux se répandait librement sur terre. C’est pour cela que Dieu pouvait parcourir le jardin avec Adam et Eve dans la brise du soir (Genèse 3:8). Adam et Eve marchaient avec Dieu, ils avaient une relation intime avec Lui. Dieu avait insufflé en eux l’essence éternelle de son Esprit et en avait fait des êtres vivants (ils sont devenus des êtres humains après le péché). Nous sommes avant tout des esprits. Avant le péché, l’esprit d’Adam l’enveloppait, il était à l’extérieur de son corps et Adam n’avait pas du tout l’apparence que nous avons aujourd’hui. Il avait un corps mais la gloire de Dieu l’enveloppait donc il brillait, il resplendissait. Dieu va restaurer cela.

Amener le Royaume des Cieux sur terre

Dieu ne veut pas nous restaurer pour remplir le but de la première église du Nouveau Testament, Il veut nous ramener au but pour lequel Il avait créé Adam et Eve. Un but qu’ils auraient rempli s’ils n’avaient pas péché. Il leur avait donné un mandat pour amener le Royaume des Cieux sur terre, pour vivre comme une manifestation des Cieux sur terre. Ils vivaient en parfaite intimité avec Dieu et ils avaient une relation avec Lui qui allaient bien au-delà de ce que la plupart d’entre nous connaissent. Nous commençons enfin à en faire l’expérience et Dieu va restaurer cela pleinement.

La déclaration de Dieu est pour maintenant. Il appelle SON église. Elle Lui appartient, elle ne nous appartient pas. Il a envoyé son fils mourir pour elle afin de l’établir. Dieu appelle son église. Il désire nous préparer. Il demande notre attention la plus complète, nous devons garder les yeux fixés sur Lui. Il ne veut pas que nous nous concentrions sur les signes et les prodiges, les guérisons et les miracles car ils ne sont là que pour pointer vers Lui. Tout doit pointer vers Lui. Lorsque nous allons véritablement fixer nos yeux sur Lui, nous allons devenir comme Lui et comme Jésus : « Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit » (2 Corinthiens 3:18).

Articles liés (en français)

Article originel en anglais

Articles liés (en anglais)

Collectif Cieux Ouverts – Comme le cerf(session acoustique) – Psaume 42:

8. La séparation par l’épée

Mike Parsons

« Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur » Hébreux 4:12.

Cette épée de l’Esprit, la Parole de Dieu, permet de séparer notre âme de notre esprit. Elle va séparer tout ce qui vient de la chair (de notre âme) de ce qui vient de l’esprit, dans notre vie, dans le monde et dans l’Eglise.

L’épée arrive

Elle arrive dans notre vie et nous ne pouvons rien faire contre. Elle sort de la bouche de Jésus. Elle va séparer les pensées et les intentions de notre cœur. Elle va nous montrer ce qui est dans notre cœur. Ce n’est peut-être pas l’un des processus les plus agréables ou faciles mais il va nous transformer ainsi que le monde dans lequel nous vivons. L’épée arrive dans l’église, pas seulement la nôtre mais L’Eglise et elle va causer une division entre « qui est pour moi (Dieu et Jésus) et qui est contre moi ». Il va y avoir une division parce qu’une grande partie de ce qu’est et fait l’Eglise ne vient pas de Dieu. Etre chrétien, ce n’est pas  simplement d’aller à l’église une fois par semaine.

L’Eglise n’est pas un bâtiment et ce n’est pas non plus une réunion. L’Eglise c’est nous, les chrétiens. Tous les gens qui croient en Dieu et en son fils Jésus et qui se rassemblent en la présence de Dieu, pour le louer et le servir.

Dans les milieux charismatiques, il y a des années que nous avons abandonné l’idée que l’église était simplement un bâtiment. Malheureusement, tout s’est concentré sur les réunions ou les services du dimanche. En fait, cela n’a rien à voir avec les réunions ou les services mais tout à voir avec Dieu et qui nous sommes en Lui 24/7. C’est un style de vie, c’est qui nous sommes et ce que nous faisons tous les jours de la semaine, au travail, chez nous, avec notre famille, nos amis, nos voisins…

Un nouveau niveau de pureté

Dieu amène l’épée dans l’Eglise. Nous devons nous préparer pour être prêts à voir ce que Dieu va libérer. Il faut que nous puissions voir dans le surnaturel ce qui va arriver dans le naturel. Nous devons être prêts pour subir une transformation car si nos vies restent telles qu’elles sont maintenant, lorsque la gloire de Dieu va se répandre sur terre, nous ne pourrons pas la supporter.

Relisez le passage sur le mensonge d’Ananias et de Saphira (Actes 5) et les conséquences de leur choix. C’était leur décision de vendre leur bien et de le donner à l’église mais ils ont décidé de mentir sur sa valeur et d’en cacher une partie. Le Saint-Esprit ne les a pas laissés survivre ce terrible mensonge. Il faut réfléchir sérieusement au fait que le niveau de sainteté, de pureté requis pour l’Eglise de Jésus-Christ afin de servir le monde est bien supérieur à celui qui existe à l’heure actuelle. Personne ne désire mourir ou voir les autres mourir ainsi, alors réfléchissons aux conséquences de tous nos choix.

Notre niveau de relation avec Dieu et celui de nos responsabilités envers Lui ne vont que s’accroitre. Au nouveau niveau auquel Dieu nous appelle, le nouveau niveau de sa présence, correspond un nouveau niveau obligatoire de sainteté, de pureté.

Si vous êtes vraiment sérieux dans votre foi et votre relation avec Dieu, il va falloir changer. Les erreurs du passé ne seront plus acceptées.

Dieu va nous ouvrir des portes et nous révéler toutes ces choses si nous nous préparons. Nous devons être prêts à agir, nous ne pouvons pas simplement être des spectateurs. Nous devons nous préparer à nous battre car la bataille est proche. Ce que nous voyons arriver aujourd’hui n’est rien comparé à ce que nous allons voir arriver. Nous devons nous préparer à être les ambassadeurs du Royaume des Cieux sur terre. Nous ne pouvons pas continuer de vivre selon le monde: « Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait » Romains 12:2.

« N’aimez pas le monde ni rien de ce qui fait partie de ce monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour pour le Père n’est pas en lui » 1 Jean 2:15.

Nous devons vivre selon le Royaume des Cieux, selon la présence de Dieu et le pouvoir de son royaume. Nous sommes ses ambassadeurs et nous devons amener son royaume sur terre.

Amener le Royaume des Cieux sur terre

C’est notre mission : amener le Royaume des Cieux sur terre par la manière dont nous vivons: « que ton règne vienne, que ta volonté soit faite et tout cela, sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6:10). C’est ce que Dieu nous demande de faire. Nous devons nous préparer à être révélés comme les fils de Dieu qui vont briller de toute sa gloire. Jésus a été transfiguré ici, sur terre donc nous pouvons l’être aussi. Les gens vont avoir beaucoup de mal à comprendre ce qui arrive lorsque nous allons commencer à briller et refléter physiquement la  gloire de Dieu. Ils ne sauront pas quoi faire.

Jésus l’a fait pour nous démontrer ce que nous allons vivre. Souvenez-vous de ce qu’il a déclaré en Jean 14:12, « Vraiment, je vous l’assure : celui qui croit en moi accomplira lui-même les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes parce que je vais auprès du Père. »

Il a déclaré « de plus grandes », il vaudrait mieux nous y préparer sérieusement. Nous devons être prêts à dominer. Dieu a demandé à Adam et Eve de dominer la terre:

« Dieu les bénit en disant : soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre, rendez-vous en maîtres et dominez les poissons des mers, les oiseaux du ciel et tous les reptiles et les insectes » (Genèse 1:28).

Dieu a délégué son autorité à Adam et Eve afin qu’ils dominent toute la planète. Satan leur a volé cette autorité en les manipulant pour qu’ils pêchent mais Jésus la lui a reprise en mourant sur la croix. Il faut nous préparer à opérer suivant ce qui se fait dans le Royaume des Cieux. Nous avons autorité, Jésus nous l’a rendue.

« Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite et tout cela, sur la terre comme au ciel. »

Articles liés (en français)

Article originel en anglais

Articles liés (en anglais)

7. Le son de Dieu est comme une cascade

Mike Parsons

landscape-1844741_1280Dieu est lumière et sa lumière est créatrice. Il a tout créé.

Il a créé des luminaires (Genèse 1) pour éclairer: le soleil, la lune, les étoiles… ce sont les lumières créées. Dans ce même chapitre, on peut lire que la lumière existait avant qu’il ne crée le soleil. Il est lumière. Nous pouvons lire dans Apocalypse 22:5 que lorsque Dieu vivra de nouveau avec ses enfants « Il n’y aura plus jamais de nuit. On n’aura donc plus besoin ni de la lumière d’une lampe, ni de celle du soleil car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière… ».

Dans Jean 12:36, Jésus déclare: « Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin de devenir vous-mêmes des enfants de lumière ».

Nous sommes appelés à devenir des enfants de lumière. Je ne vais pas expliquer ce qu’est la lumière et comment elle existe ou fonctionne mais il est très important de réaliser ce qui suit: Dieu répand un nouveau niveau de lumière sur ses enfants. Nous allons voir sa gloire briller. « Lève-toi, resplendis, car voici ta lumière, car sur toi s’est levée la gloire du Seigneur » (Ésaïe 60:1).

C’est la lumière de révélation, du pouvoir divin et de dynamiques spirituelles qui dépassent l’entendement humain.

Au-delà de notre entendement

Dans les Cieux, Dieu m’a montré certaines choses qui vont arriver et je peux vous dire que c’est vraiment extraordinaire. Nous n’avons pas vraiment de références pour les comprendre. Je ne vais pas tout décrire dans cet article mais je vous encourage à réfléchir au fait qu’il va se passer des choses sur terre, des choses auxquelles nous allons devoir faire face et contre lesquelles nous allons nous battre, que vous ne pouvez absolument pas concevoir maintenant. Elles sont au-delà de notre entendement humain. Le problème est que nous allons les confronter et que nous devons nous y préparer. Il nous faut donc les connaître avant pour être prêt.

Dieu est en train de restaurer auprès de ses enfants les bandes supérieures de lumière, ce sont les dimensions de son pouvoir, de ses révélations et de son autorité. Nous sommes enfants de Dieu qui est lumière, nous sommes donc enfants de lumière et nous pouvons opérer non seulement dans la lumière créée mais aussi dans la lumière créatrice.

La fréquence de Dieu

De la même manière, Dieu est train de libérer sa fréquence ou son. Il arrive des Cieux, c’est le son de Dieu. Certains d’entre nous peuvent déjà l’entendre, surtout parmi les musiciens chrétiens qui le captent plus facilement.

« Un abîme appelle un autre abîme à la voix de tes cataractes; toutes tes vagues et tes flots ont passé sur moi » (Psaume 42:7 Darby). J’ai grimpé et descendu des tas de cataractes ou chutes d’eau dans les Cieux. Au départ, j’ai eu du mal à les grimper car dans ma tête, je n’arrivais pas à concevoir que l’on puisse « monter » de l’eau qui tombe. Je n’arrivais pas à m’engager dans ce phénomène. Heureusement, le Saint-Esprit et les anges m’ont aidé jusqu’à ce que j’accepte et donc conçoive de pouvoir les monter comme les descendre.

Comment est-ce possible?

Parce que le Royaume des Cieux suit des lois différentes de celles de la terre. L’eau peut aussi passer au travers de vous, c’est complètement différent.

Résonner avec la voix de Dieu

A l’heure actuelle, la voix et  les  « abîmes » de Dieu, ses choses les plus profondes, appellent nos esprits et y résonnent : « Un abîme appelle un autre abîme… ». Il y a un son venant des Cieux avec lequel Dieu veut que nous résonnions et c’est un son qui ressemble au bruit d’une cascade.

Lorsque vous utilisez un oscilloscope pour mesurer les ondes sonores près d’une cascade, il va réagir par les deux extrémités. Simplement parce que dans une chute d’eau, il y a en même temps des sons plus graves et des sons plus aigus que ceux que nous captons. En fait, nos oreilles naturelles sont assez limitées. Mais dans notre esprit, avec nos « oreilles spirituelles », nous pouvons être connectés à Dieu et entendre sa voix.

Une épée aiguisée

Nous pouvons lire dans Apocalypse 1:15: « Sa voix retentissait comme celle des grandes eaux ». Ce n’est pas une image, c’est un fait. Ce son est sa manière de communiquer les choses qu’Il veut nous révéler et nous pouvons entendre ce qu’il dit.

Verset 16: «… de sa bouche sortait une épée aiguisée à double tranchant. Son visage était éblouissant comme le soleil quand il brille de tout son éclat ». Je dois avouer que j’ai une épée à double tranchant mais je ne l’ai pas encore aiguisée… j’y songe!

En 2009, lors d’une conférence, Dieu m’a défié de m’armer d’une épée. Je n’en avais vraiment pas envie parce que je suis un pacifique. Je n’aime ni contredire ni offenser les gens et Dieu me demande de prendre en main une épée ! Je me suis battue avec cette idée pendant deux jours, je n’arrivais pas à Lui obéir. Il m’a tellement secoué spirituellement que je l’ai finalement fait. En prenant en main une épée, c’était un défi personnel, dans mon corps. Je savais que l’une des raisons pour lesquelles Dieu voulait que je m’arme d’une épée était pour tracer une ligne de séparation.

Un amour pur

Jésus m’a alors apporté une épée. Certains d’entre vous ne vont pas aimer l’idée mais laissez-moi vous rappeler que Dieu est pur amour. Le motif à l’origine de tout ce qu’Il fait, c’est l’amour. Il passe son temps à nous sourire avec tout son amour. Même lorsqu’Il nous discipline, Il le fait avec tout son amour. C’est plus facile à comprendre lorsque l’on a de jeunes enfants. On les aime et on veut leur offrir le meilleur alors on les éduque, on les discipline. Dieu fait la même chose mais avec un amour complètement pur.

Relisez Matthieu 10:34: « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur terre : ma mission n’est pas d’apporter la paix, mais l’épée ».

Cette épée est destinée à tracer une ligne séparatrice. Elle sépare des tas de choses comme les gens qui sont avec Jésus de ceux contre lui. Avec Dieu, il n’y a pas de zone neutre. Il n’y a pas de gris non plus, c’est blanc ou noir! Dieu nous demande maintenant de choisir. Qui allons-nous écouter? Qui allons-nous suivre?

C’est maintenant qu’il faut choisir.

Articles liés (en français)

Articles liés (en anglais)