97. Notre destinée et les temps à venir

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

U2 a une chanson que j’ai énormément chantée : « Still haven’t found what I’m looking for » (Je n’ai toujours pas trouvé ce que je cherche). Je chantais cela en y mettant tout mon cœur car je savais dans mon esprit qu’il y avait plus et que je ne l’avais pas encore trouvé. De nos jours, je ne la chante plus comme je le faisais parce que j’ai commencé à trouver ce que je cherchais. En fait, je sais que je marche maintenant dans ma destinée. Elle était dans le royaume des cieux et n’était pas « écrite dans les étoiles », il s’agissait tout simplement de vivre parmi elles.

Trois rouleaux

Je vous donne ci-dessous trois rouleaux ou livres mentionnés dans la Bible :

  1. Le rouleau de destinée

Il y a tout d’abord le registre de notre destinée éternelle.

Je n’étais encore qu’une masse informe mais tu me voyais et, dans ton registre, se trouvaient déjà inscrits tous les jours que tu m’avais destinés alors qu’aucun d’eux n’existait encore. (Psaumes 139:16)

  1. Le livre de vie

Ensuite je vis un grand trône blanc et celui qui y était assis… Des livres furent ouverts. On ouvrit aussi un autre livre : le livre de vie. Les morts furent jugés, chacun d’après ses actes, suivant ce qui était inscrit dans ces livres… Puis la mort et le séjour des morts furent précipités dans l’étang de feu. Cet étang de feu, c’est la seconde mort. On y jeta aussi tous ceux dont le nom n’était pas inscrit dans le livre de vie. (Apocalypse 20:11-15).

Richard Murray explique :

Tous nos faux noms et nos fausses natures NE SONT PAS écrits dans le livre de vie. Seuls, nos vrais noms et nos vraies natures, donnés par Dieu, le SONT… Ce qui n’est pas écrit dans le livre de vie est jeté au feu. Mais il ne s’agit que d’éléments de notre personnalité, pas notre être entier. Ce sont seulement les aspects toxiques : fausses identités et masques de péché qui ont déformé, débilité et appauvri l’être que Dieu avait originellement créé. Ces identités forgées par le péché ont été greffées sur nous et dans nos âmes, avec notre consentement. Il faut soigneusement les éradiquer avec le couteau curatif et correctif de l’amour divin.

… pouvoir déclarer que la personnification des dynamiques ténébreuses au sein de nous seront détruites (i.e. : PAS écrites dans le livre de vie) est ultimement une chose merveilleuse. Nos fausses identités forgées par le péché seront jetées dans le lac de feu et ne nous troubleront plus jamais.1

  1. Le Rouleau de notre vie

Il existe aussi un rouleau de vie pour chacun d’entre nous, le recueil de tout ce que nous avons fait. Nous savons que Jésus a retiré le pouvoir du péché et de la mort. Il n’y a donc pas d’autre jugement pour le péché. Nous serons jugés par rapport à notre destinée divine, si nous avons bien rempli le but de Dieu pour notre vie. Qu’est-ce qui est écrit sur notre rouleau de vie ? Cela correspond-t-il exactement à ce qui est écrit sur notre rouleau de destinée ?

D’après mon expérience personnelle, ce n’est pas le cas. Mais nous pouvons aussi transformer cela. Nous pouvons nous aligner sur notre destinée et Dieu peut changer ce qui est écrit sur notre rouleau de vie.

Car nous aurons tous à comparaître devant le tribunal de Christ et chacun recevra ce qui lui revient selon les actes, bons ou mauvais, qu’il aura accomplis par son corps. (2 Corinthiens 5:10)

L’expression « … bons ou mauvais… » ne concerne pas le péché mais les intentions de notre cœur lorsque nous avons agi.

Nous n’avons pas à attendre de mourir ou de voir Jésus revenir pour comparaître devant le tribunal de Christ. Je l’ai fait et c’est l’endroit le plus impressionnant que j’ai visité dans le royaume des cieux. Il y a un feu vivant et dévorant, avec des yeux qui vont et viennent. Je tremblais de tout mon corps et en fait, tout tremblait. Mon rouleau de vie que je tenais en main et qui était écrit recto-verso, a été ouvert et j’ai vu ma vie défiler. Dieu m’a montré toutes les bonnes choses que j’avais réalisées et qui s’accordaient avec ma destinée. Puis, Il m’a montré le reste : les opportunités manquées de Lui obéir. Le feu de Dieu est venu couvrir le rouleau, les a effacées et j’ai reçu une nouvelle opportunité.

Nous pouvons tous aller devant le tribunal de Christ et voir à quel point notre rouleau de vie s’aligne sur notre rouleau de destinée. C’est dans les intentions de Dieu et Il veut que nous en profitions tous afin que nos deux rouleaux concordent. Ce qui est écrit sur ces rouleaux et le niveau de leur correspondance définira la place qui nous sera octroyée dans les cieux : sur le parvis extérieur, intérieur, dans le lieu saint ou le lieu très saint. Je sais où je veux être.

Les temps à venir

Nous avons aussi des responsabilités pour les temps à venir et elles sont déterminées par notre fidélité sur terre maintenant.

Notre destinée n’est pas quelque chose à accomplir juste maintenant sur terre. Lorsque Jésus va revenir, Il remettra la terre à sa place centrale dans le Royaume comme prévu par Dieu. Elle a perdu cette place et a été placée dans une « bulle de temps et d’espace » afin d’empêcher les effets du péché de se propager au reste de l’Univers. En entrant dans les temps à venir, le monde entier va être purifié par le feu de Dieu et repositionné à l’intersection des royaumes physique et spirituel où ils interagiront de nouveau. Nous aurons alors un nouveau corps physique, immortel, qui nous permettra d’opérer dans tous les royaumes.

Lorsque Satan, l’ange porteur de lumière, a chuté, la lumière a disparu dans de nombreux endroits du cosmos. Dans les temps à venir, ces trous noirs qui sont au cœur de nombre de galaxies, seront de nouveau remplis de lumière. Qui va avoir l’opportunité de le faire ? Nous, bien sûr, les fils de lumière.

A l’heure actuelle, une rivière de matière noire coule dans l’univers et a besoin d’être transformée. Qui va la transformer ? Encore une fois, nous.

Si Jésus a créé des galaxies, qui d’autre peut le faire ? Nous, bien sûr.

Il nous faut retirer nos œillères et comprendre pleinement ce que Dieu déclare sur ces choses. Notre destinée n’est pas limitée à la terre, elle s’étend bien plus loin. N’est-ce pas merveilleux ? Lorsque nous commençons à nous engager dans le royaume des cieux, il arrive souvent que notre intellect nous bloque jusqu’à ce que nous apprenions à voir et opérer dans les lieux célestes. Dieu désire que nous nous libérions des entraves qui nous retiennent. Elles nous sont imposées par notre intellect et notre manière de penser.

Nos choix

Nous devons absolument passer par un processus de transformation qui va nous préparer pour le retour de Jésus et notre destinée dans les temps à venir. Cette transformation est nécessaire afin que nous soyons manifestés en tant que fils de Dieu, sur terre comme aux cieux, puis au-delà.

Nous avons tous le choix d’accepter ou pas d’être transformés. C’est un choix qui va déterminer si nous allons remplir notre destinée et où nous allons passer l’éternité. Dieu nous offre ce choix et l’opportunité de le mettre en place jour après jour. Il y a toujours un choix et cela a toujours été le cas. Il y a toujours eu deux chemins : celui de l’arbre de vie ou celui de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, celui du royaume de Dieu ou celui du royaume dans les ténèbres (qui sont aussi proches de nous l’un et l’autre).

Notez bien que c’est le royaume dans les ténèbres pas le royaume des ténèbres. Satan n’a pas de royaume, il ne fait qu’occuper le royaume que nous devrions gouverner. C’est lui qui a apporté les ténèbres sur ce royaume et c’est à nous d’y apporter la lumière. Dieu désire que nous transformions l’atmosphère de la terre et apportions la lumière dans les ténèbres, non seulement sur la terre mais aussi dessous. C’est notre mission d’y régner.

Nous devons manifester et gouverner le royaume autour de nous. Nous devons aussi présider les tribunaux célestes qui couvrent notre vie afin d’y exercer nos mandats et d’en voir la manifestation physique sur terre. C’est quelque chose que nous pouvons tous apprendre à faire. Ce n’est ni de la magie ni du mysticisme mais simplement notre droit de naissance. Nous avons accès aux lieux célestes parce que nous sommes esprit. Nous avons tous originellement été créés en tant qu’esprit mais maintenant nous devons être transformés en fils, dans une gloire sans cesse croissante (c’est le processus par lequel nous passons en ce moment) et être manifestés comme fils sur terre.

Le calendrier prophétique de Dieu nous mène tous au retour de Jésus. Une fois que Jésus sera revenu, nous entrerons dans notre destinée éternelle dans les temps à venir. Ces temps vont au-delà de la capacité imaginative de la plupart des gens. Chacun d’entre nous a été désigné pour un but précis dans la destinée éternelle globale de Dieu.

Allons-nous l’atteindre ?

A nous de choisir.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

1 Richard Murray, Saul’s “name” was NOT written in “the book of life.”
[Le « nom » de Saul n’était pas écrit dans « le livre de vie ».]

Publicités

78. La lutte des descendances

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Satan a chuté parce qu’il avait aspiré à changer les plans de Dieu pour les Êtres humains.  Notre Père Éternel nous a créés pour hériter des cieux et Satan s’y est toujours opposé, voulant les gouverner lui-même.

Vous trouverez ci-dessous un diagramme dont je me sers à Freedom Church lorsque j’enseigne sur les luttes spirituelles :

(Pour mieux lire, vous pouvez cliquer sur le diagramme afin de le voir en plus gros plan ou le télécharger en PDF si vous le désirez)

Le Temps et l’Éternité

Sur le côté gauche, nous trouvons l’éternité avec Genèse 1:1. En quelque sorte, avant le temps tel que nous le connaissons maintenant. Dieu avait créé la terre pour être habitée mais Lucifer s’est rebellé comme nous l’avons vu la dernière fois. Il a été rejeté des cieux et a chuté sur la terre. Il s’y est tellement mal comporté que Dieu l’a jugé et a condamné la terre à être inondée par un premier déluge.

Un peu plus à droite vous pouvez voir Genèse 1:2. Nous entrons dans la parenthèse du Temps. Nous pouvons lire que la terre était chaotique (c’est-à-dire sans forme) et vide.  Dieu recommence et recrée la terre. Combien de temps s’est-il passé entre les versets 1 et 2 ou entre les versets 3 et 4 ? Nous n’en avons aucune idée, quelques microsecondes ou 14 milliards d’année ? Dieu seul le sait.

La chute de l’Humanité

Nous pouvons voir après la (re-)création de la terre et la chute de l’humanité, comment Satan a interagi avec Adam et Eve. Ce qu’il leur a offert est la seule chose qu’il avait à échanger : une information. Il leur a offert  l’opportunité de devenir comme Dieu mais sans Lui. La possibilité de savoir et de gouverner mais sans Dieu. Une tactique qu’il a réutilisée dans le désert, en essayant de tenter Jésus. C’est de là que vient l’humanisme.

Échanger une information pour une descendance

Mais cette information, il ne la leur a pas donnée gratuitement, il l’a fait en échange de quelque chose qu’il désirait. Adam et Eve n’ont pas échangé quoi que ce soit en mangeant un morceau de fruit, le langage utilisé est très symbolique. Vous pouvez le voir lorsque vous l’étudiez en hébreux, la langue dans laquelle cette histoire a été écrite originellement. Satan les a « couverts » et a volé leur ADN car il savait que seuls ceux qui ont l’ADN de Dieu hériteront des lieux célestes.

Une fois en possession de leur ADN, il a produit une graine pour une descendance. C’est un concept qui ne vous est sans doute pas familier mais vous pouvez le lire dans Genèse 3:14-15. Nous pouvons y lire la première prophétie du Messie à venir, le Rédempteur et dans le verset 15, nous pouvons lire ce qui va arriver à la descendance de Satan : « Je susciterai de l’hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Celle-ci t’écrasera la tête et tu lui mordras le talon. » Dieu parle à Satan et lui déclare : « … ta descendance et sa descendance… ». Il est donc évident que Satan a une descendance.

La lutte des descendances

D’où vient sa descendance ? C’est facile : Caïn et Abel étaient jumeaux mais chacun avait un père différent. Adam était le père d’Abel et son ADN a produit ce que Dieu a appelé « la descendance de la femme ». Le problème est que Caïn l’a tué et que Dieu a dû recommencer la descendance avec Seth. Caïn était le fils de Satan, sa descendance.

Nous pouvons voir toute cette époque comme la première lutte des descendances, un temps où la descendance de Caïn a essayé de dominer.

Polluer la descendance

La deuxième lutte se passe à l’époque de Noé. Nous avons les vigilants – Ben Elohim (les fils de Dieu) – tombés sur terre, ayant abandonné leur demeure au lieu de conserver leur rang (Jude 1:6).

Ils font à peu près la même chose avec les femmes humaines, les « couvrant » (ce ne sont pas des relations sexuelles comme nous les comprenons, dans le sens où c’est leur ADN qui est couvert et transformé) afin de produire la race des géants appelés Nephilim. La lutte spirituelle pour la pureté de la descendance devient alors intense. De nouveau, Dieu passe son jugement en envoyant le déluge mais en préservant la descendance de la femme.

Jésus, la descendance

Nous savons que Jésus est la descendance prophétisée comme devant venir et écraser la tête de Satan (qui ne ferait que lui mordre le talon). Donc tous les projets de Satan ont consisté à empêcher l’accomplissement de cette prophétie, en éliminant ou en altérant la descendance afin que Jésus ne naisse jamais.

Abraham et sa descendance

Vous vous souvenez de l’alliance que Dieu avait passée avec Abraham et sa descendance  (Galates 3:16) ? Et bien durant tout l’Ancien Testament, Satan a fait tout son possible pour empêcher le plan de Dieu d’aboutir. Depuis le génocide sous Pharaon au massacre des innocents sous Hérode, il a essayé d’empêcher l’accomplissement des déclarations de Dieu dans Genèse 3:15. Même quand Jésus était prêt à commencer Son ministère, il a essayé de faire dérailler Sa destinée en le tentant dans le désert.

L’accomplissement de la prophétie

Satan a cru que la croix  était son plus glorieux moment, son triomphe. Il a malheureusement (pour lui) réalisé rapidement que malgré tous ses efforts, tout ce qu’il avait fait entrait dans le but de Dieu : il a involontairement coopéré à l’assénement du coup promis qui devait lui écraser la tête !

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

73. Le jugement de Jésus

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Le jugement du peuple de Dieu

La transformation est un processus constant destiné à restaurer notre vie, conformément à notre condition et but originels : trouver notre véritable identité unique et notre destinée éternelle. C’est aussi une préparation pour le jugement de Dieu sur l’église (1 Pierre 4:17).

L’église, c’est nous : une structure biologique de relations dans le royaume. Lors du jugement, Dieu va donner son verdict (la racine de ce mot est « déclarer la vérité »). Il va déclarer son « oui » et son « non » à l’église, c’est-à-dire authentifier et affirmer la véritable église. Cependant, il y a des aspects de l’institution que nous appelons « église » que Dieu n’aime pas et Il va le montrer clairement. Les gens devront donc faire un choix : rester dans l’institution, la structure religieuse ou changer pour vivre en relation car Dieu nous appelle à avoir une relation avec Lui.

Conformité des manuscrits ?

Dieu va regarder le livre ou manuscrit de notre vie, le comparer à notre manuscrit de destinée et voir les différences. Notre manuscrit de destinée comprend tous les desseins de Dieu pour nous, tout ce qu’Il a écrit sur notre vie (Psaumes 139:16-17). Notre vie correspond-elle bien à ce que Dieu voulait qu’elle soit ? Nous devons être prêts à répondre à cette question et recevoir Son jugement.

Car nous aurons tous à comparaître devant le tribunal de Christ et chacun recevra ce qui lui revient selon les actes, bons ou mauvais, qu’il aura accomplis par son corps. (2 Corinthiens 5:10)

Nous savons maintenant que nous n’allons pas être jugés pour nos péchés mais pour voir si nous avons, ou pas, réalisé ce que Dieu nous a demandé de faire et avec quel motif nous l’avons fait. Chacun d’entre nous va devoir rendre des comptes à Dieu (Romains 14:11-12). La compréhension classique de ce verset est que nous le ferons après notre mort mais je sais par expérience que nous pouvons le faire maintenant.

Que nous ayons construit avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses ou de la paille, du chaume ou du bois, la qualité de nos œuvres sera testée par le feu (voir 1 Corinthiens 3:11-13). C’est la qualité qui sera testée pas la quantité. Le feu transformateur de Dieu brûlera tout ce qui ne vient pas de Lui mais purifiera et affirmera tout ce qui vient bien de Lui.

L’agneau et le Lion

Lorsque j’ai fait cette expérience, j’ai reçu un manuscrit scellé et on m’a amené à un endroit où se trouvait un agneau. La plupart des rencontres que nous faisons dans les lieux célestes sont remplies de symboles. Lorsque j’ai posé les mains sur la tête de l’agneau, exactement comme faisait le Grand Prêtre de l’Ancien Testament avec l’animal qu’il sacrifiait, j’ai compris que tous mes péchés était placés sur Jésus.

J’avais toujours le manuscrit en main lorsque je me suis soudainement retrouvé devant un gigantesque lion. Je me suis avancé et je suis entré dans la noirceur de Sa gueule grande ouverte. Mon chemin s’est effectué dans le noir jusqu’à ce que j’atteigne un pilier de feu, avec des yeux qui me regardaient et me transperçaient l’âme.

L’Agneau et le Lion de la tribu de Juda sont dignes d’ouvrir le manuscrit (Apocalypse 5). Les sceaux sur mon manuscrit se sont ouverts d’un seul coup alors que j’avançais. Je me tenais debout, tremblant de tout mon corps en la présence de Dieu.

Tout ce que j’avais fait pour Lui était écrit sur ce manuscrit. Je réalisais immédiatement que certaines des choses Lui plaisaient car je les avais réalisées pour Lui obéir et avec une bonne attitude dans mon cœur. Il n’était pas très heureux d’autres choses que j’avais faites avec un mauvais motif. J’ai senti le feu de Dieu qui brûlait tout ce bois, cette paille et ce chaume. Mon manuscrit venait d’être purifié.

Il a ensuite été retourné et, au dos, était inscrit tout ce que j’avais raté, toutes les opportunités de servir Dieu et de faire Sa volonté que j’avais laissé échapper. Une fois que les yeux de feu ont brûlé ce qui était inscrit, le manuscrit est apparu complètement vierge et Dieu m’a donné l’opportunité d’un nouveau départ, afin de voir le manuscrit de ma destinée correspondre au manuscrit de la vie.

Cela a été une expérience qui a renforcé mon humilité et a changé ma vie, quelque chose de difficile et en même temps d’extrêmement motivant.

Ce tribunal est pour les rétributions, pour les récompenses des temps à venir. Notre récompense est de pouvoir servir le but de Dieu, de gouverner mais seulement dans la mesure où nous avons rempli notre destinée à notre époque.

Nous pouvons tous accéder à cette partie du royaume des cieux où nos manuscrits sont traités par le feu de la présence de Dieu. Si nous désirons réellement être transformés, nous serons ravis de voir le bois, la paille et le chaume être brûlés. Le feu du jugement n’est pas pour punir mais pour transformer, purifier et raffiner afin de pouvoir mieux refléter Jésus dans notre vie.

Les charbons de l’autel

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur siégeant sur un trône très élevé. Les pans de son vêtement remplissaient le Temple. Des êtres à forme de serpents se tenaient debout ; chacun d’eux avait six ailes : deux ailes pour se couvrir le visage, deux autres pour se voiler le corps et les deux dernières pour voler. S’adressant l’un à l’autre, ils proclamaient : Saint, saint, saint est le Seigneur des armées célestes. Toute la terre est pleine de sa gloire. (Ésaïe 6:1-3).

C’est au travers de nous que la terre sera remplie de Sa gloire. Plus nous nous soumettons à Son but dans notre vie, à Sa transformation, plus nous pourrons démontrer Sa gloire et en remplir la terre.

Les montants des portes du Temple se mirent à trembler au son de ces voix, tandis que le sanctuaire se remplit de fumée. Je m’écriais : Malheur à moi ! Je suis perdu, car j’ai les lèvres impures et j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures. Et voici que, de mes yeux, j’ai vu le Roi, le Seigneur des armées célestes. Alors l’un des êtres à forme de serpent vola vers moi, il tenait à la main une braise qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes. Il m’en toucha la bouche et me dit : Maintenant que ceci vient d’être appliqué sur tes lèvres, ta faute est enlevée et ton péché est expié. (Ésaïe 6:4-7)

Nous ne pouvons absolument rien cacher dans le feu de Sa présence, tout est révélé. En la présence de Dieu, nous pouvons voir les choses comme elles existent réellement. Cela a été une véritable expérience pour Ésaïe. Il savait qu’il était en mauvaise posture, prêt à mourir. Heureusement, les courants de nos péchés et iniquités dans notre vie, sur toutes les années et toutes les générations, peuvent être purgés par le feu de l’autel. De nos jours, les anges recherchent partout ceux qui sont prêts à accepter d’être raffinés et purifiés.

Dieu désire que nous recherchions ces expériences. Il continue de déclarer : « Qui enverrai-je? Qui marchera pour nous? ». Il recherche ceux qui vont remplir la terre de Sa gloire. Tout comme Ésaïe, soyons prêts à répondre :
« Je suis prêt, envoie-moi. »

De telles rencontres nous dirigent vers notre destinée. Regardez Moïse, Joshua et Saul sur le chemin de Damas. Jésus vivait un style de vie où Il rencontrait le Père afin de faire ce qu’Il voyait Son Père faire (Jean 5:19). Rencontrer quotidiennement notre Dieu vivant dans le Lieu Saint pas sur terre va transformer notre vie et nous permettre de recevoir notre direction au jour le jour.

Identité, destinée et autorité

En tant que membres de la génération Josué, nous sommes appelés à marcher dans notre identité et notre destinée. Nous sommes Son peuple, transformé et prêt pour le jugement, prêt à recevoir une autorité mandatée et authentifiée, une génération de croyants recevant notre héritage sur terre et dans les cieux, remplissant notre destinée éternelle. Un peuple prêt à recevoir et discipliner une récolte d’ouvriers surnaturels afin qu’ils reçoivent leur héritage, un peuple pour remplir toute la terre de la gloire de Dieu.

Maintenant que nous arrivons à la fin de cette série Transformation, permettez-moi de déclarer ce qui suit sur chacun de vous :

J’attire l’attention de votre esprit.
Esprits, écoutez car vous êtes les véritables fils de Dieu.

Je vous appelle dans votre identité en tant que membre de la génération Josué.
Je vous appelle dans votre destinée de manifester le royaume de Dieu
sur terre comme il existe dans les cieux.
Je vous appelle dans votre destinée de remplir la terre de la gloire de Dieu.

Je vous appelle dans votre identité, votre destinée et votre autorité en tant que seigneur
Pour administrer les décrets de Dieu sur terre comme aux cieux.
Je vous appelle dans votre identité, votre destinée et votre autorité en tant que roi
pour juger la maison de Dieu.
Je vous appelle dans votre identité, votre destinée et votre autorité en tant que fils
pour vous tenir en la présence de Dieu et Le représenter sur terre.

Je vous appelle dans votre identité, votre destinée
et votre autorité en tant que fils de Dieu

Pour répondre à l’attente ardente de la création
et la restaurer selon sa condition et son but originels.

Je vous appelle en tant que membre de la génération Josué
à vous lever et à venir prendre possession de votre héritage.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

68. Scellé jusqu’au temps de la fin

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Information ou révélation ?

La bataille pour la vérité fait rage depuis des siècles. Notre ennemi fait tout son possible afin que l’église reste dans l’ignorance du surnaturel et n’en fasse surtout pas l’expérience ! De même lors du conseil de Constantinople en 553, la bataille a fait rage pour décider des livres qui seraient gardés pour former la Bible. C’est à cette époque que nombre de livres ont été retirés des Saintes Écritures. Il s’en est même fallu de peu que les livres de Jacques, Pierre et Jude ne disparaissent aussi car ils traitent du surnaturel que l’église n’a jamais pu expliquer.

Cette bataille ne s’est malheureusement pas arrêtée à cette époque. Martin Luther n’a jamais aimé les livres de Hébreux, Jacques et Pierre. Durant l’époque de l’obscurantisme du Haut Moyen Âge, lorsque les gens ne pouvaient pas lire la Bible, nous avons aussi perdu une grande partie de la vérité. Voilà plus de 1000 ans que Dieu la restaure et Il poursuit sans cesse la révélation de Sa vérité.

Je vous demande de ne pas accepter tout ce que je dis comme votre propre révélation, ce ne sont que des informations. Prenez chaque information et allez demander à Dieu de les transformer en révélation pour vous. Il peut le faire de différentes manières lorsque vous le Lui demandez. Dieu me fait souvent des révélations lorsque je regarde des films de science-fiction. Il peut donc communiquer avec vous de toutes sortes de manières. Gardez toujours à l’esprit de vérifier que ces révélations correspondent bien au caractère et à la nature de Dieu (qui est pur amour) et que cela ne va pas à l’encontre de l’enseignement de la Bible.

Faites vos recherches avec l’idée d’établir la vérité dans votre vie, pas pour prouver que ces informations sont fausses.

Ils y trouvèrent des gens qui étaient bien mieux disposés que les Juifs de Thessalonique et qui accueillirent la Parole de Dieu avec beaucoup d’empressement ; ceux-ci examinaient chaque jour les Ecritures pour voir si ce qu’on leur disait était juste. (Actes 17:11)

Scellé

Les hommes qui auront eu de la sagesse resplendiront alors comme le firmament, ceux qui auront amené un grand nombre à être justes brilleront comme les étoiles, à toujours et à jamais. (Daniel 12:3)

Dieu veut que nous fassions preuve de sagesse, de sagacité et de perspicacité. Nous devons comprendre la vérité et elle ne peut venir qu’au travers des révélations du Saint-Esprit. Dans notre église, Dieu nous a révélé que nous étions des fils d’Issacar, ceux qui ont l’intelligence des temps.

Quant à toi, Daniel, tiens caché le sens de ces paroles et conserve le livre scellé jusqu’au temps de la fin. Nombre de gens iront partout dans le monde et les connaissances iront en s’accroissant. (Daniel 12:4, New American Standard Bible).

La révélation que Daniel a mise par écrit, Dieu lui a demandé de la conserver cachée afin que sa pleine compréhension ne puisse être révélée qu’au temps de la fin.  Je crois sincèrement que nous sommes en plein dans cette époque. Les gens peuvent aller partout dans le monde et partager leurs connaissances avec n’importe qui, n’importe où. Grâce aux nouvelles technologies et surtout l’Internet, nous pouvons accéder à n’importe quelle connaissance et information, un phénomène qui est en fait assez récent et incomparable dans toute l’histoire de l’humanité.

Il me répondit : Va, Daniel, car le sens de ces paroles sera caché, elles seront scellées jusqu’au temps de la fin. Beaucoup seront purifiés, blanchis et éprouvés comme par le feu. Les méchants se conduiront avec perversité et aucun d’eux ne comprendra, mais ceux qui auront de la sagesse comprendront. (Daniel 12:9-10)

De nos jours, Dieu nous purifie, nous blanchi et nous éprouve comme par le feu afin que Jésus puisse revenir pour Son Église sans tache ni ride, irréprochable. Nous vivons une époque où Dieu fait des choses qu’Il n’a jamais faites auparavant.

Biais de normalité

Beaucoup de gens n’y croivent pas et on appelle cela un « biais de normalité » ou « syndrome de la partialité de normalité ». Le dictionnaire international en donne la définition suivante : « Le phénomène de la situation d’un incrédule face à un danger et/ou d’une catastrophe grave et imminent ». En fait, les gens sont en dénégation, ils refusent d’accepter que les choses vont changer drastiquement. C’est souvent une réaction due au fait que cela n’est jamais arrivé auparavant. Ils partent donc du principe que cela ne peut pas arriver dans l’avenir et agissent en conséquence.

Cependant, les choses vont changer drastiquement et rien ne va être comme auparavant.

Les effets et les conséquences de ce qui va se passer dépassent de loin l’entendement de la plupart des gens. Dieu a donc commencé à ouvrir les livres et dévoiler la vérité afin de nous montrer ces choses telles qu’elles vont se passer, pour nous pousser à nous préparer, à être prêts pour y faire face.

C’est le sujet du Calendrier prophétique que je vous ai donné. Dieu nous déclare « Soyez prêts à faire face à ce qui arrive ».

Tous les systèmes mondiaux vont être ébranlés. Ce sera l’œuvre de Dieu mais l’ennemi sera impliqué dans ce processus. Cela va arriver que nous soyons prêts ou pas.

Si Dieu déclare qu’il va se passer quelque chose, personnellement je préfère m’y préparer  sérieusement.  Ainsi, lorsque cela arrivera, je serai en bonne position pour que Dieu se serve de moi afin de réaliser ce qu’Il attend de Son Église. Il désire l’élever au-dessus de tous les systèmes de ce monde, pour qu’elle fournisse les réponses que personne d’autre n’aura et dont tout le monde aura désespérément besoin.

Quelque chose de nouveau

Je vais réaliser une chose nouvelle, elle germe dès à présent, ne la reconnaîtrez-vous pas ? (Ésaïe 43:19)

Cette question de Dieu implique que nous ne réalisons sans doute pas ce qui se passe. Nous devons être constamment à l’aguet des choses nouvelles que Dieu réalise. Il reste rarement sans rien faire ! Nous devons être prêts à changer.

Lorsque nous chantons « Strip everything away » (Retire tout de ma vie), nous devons nous préparer à ce qu’Il fasse exactement cela ! Lorsque nous déclarons Psaume 139:23-24, il faut nous attendre à ce que Dieu nous montre ce qui ne va pas dans notre vie afin que nous le changions.

Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’à la division de l’âme ainsi que de l’esprit, et des jointures ainsi que de la moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur. (Hébreux 4:12)

L’interprétation de ce verset ne concerne pas ce que dit la Bible mais Jésus qui est la Parole Vivante de Dieu : Il est lui-même bien avant toutes choses et tout subsiste en lui (Colossiens 1:17). Jésus, la Parole Vivante de Dieu est efficace, tranchant, pénétrant, divisant et jugeant afin de pouvoir restaurer notre intégrité (que rien ne manque ou ne sois endommagé) et que nous puissions revenir au but et aux objectifs originels de Dieu.

Coopérons avec Lui et présentons-nous en Sa présence. Ouvrons nos cœurs et donnons-Lui la permission d’y pénétrer. Permettons à Dieu de faire ce qu’Il veut dans notre vie. Recherchons-Le avec toute l’énergie que nous possédons. Que tous les désirs de notre cœur soient de ne faire qu’un avec Lui (1 Corinthiens 6:17). Voilà le niveau d’intimité qu’Il désire.

Il retirera tous les obstacles, toutes les pierres d’achoppement et toutes les chaînes. Il retirera toutes les impuretés de notre ADN afin que nous soyons transformés en l’image de Jésus. Alors coopérons, ouvrons notre cœur et laissons-Le nous transformer afin d’être prêts pour ce qui arrive.

« Pursuit » - chanson de Daniel Bashta
« Pursuit » – chanson de Daniel Bashta
Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

65. Modèles d’iniquité

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Pour faire face à tout ce qui va arriver, Dieu est en train de nous préparer. Il retire les pierres d’achoppement en nous afin que nous puissions soutenir Son jugement. Lorsque Dieu va juger Son peuple, ce sera très simple : « Ceci vient de Moi et pas cela ! »

Soyez transformés

Je vous recommande donc, frères et sœurs, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte raisonnable. Ne prenez pas comme modèle le monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait (Romains 12:1-2).

Nous sommes nés de nouveau et l’Esprit de Dieu est en nous mais Dieu nous laisse notre libre-choix. Nous pouvons choisir la large voie de la connaissance du bien et du mal qui mène à la mort ou bien la porte étroite qui mène au chemin de l’Arbre de la Vie apportant vie, paix et joie.

Si nous ne remédions pas à notre nature pécheresse et à l’iniquité dont nous avons héritée, nous sommes comme une boule de bowling biaisée et vouée à l’échec. Ce modèle est un véritable cercle vicieux : l’iniquité est le motif menant au péché (le désir) qui mène à la transgression (le résultat) et à l’iniquité, retour au point de départ.

Mais nous pouvons choisir de suivre l’Esprit. La transgression peut être pardonnée et purifiée par le sang de Jésus. La nature pécheresse est morte sur la croix : nous recevons cette vérité par le baptême en Christ et nous appliquons Sa victoire tous les jours, en reconnaissant que nous sommes mort face au péché et vivant en Lui. Nous renonçons à nous-même, nous nous chargeons de notre croix et nous Le suivons.

Pour nous débarrasser de l’iniquité dans notre vie, nous devons demander à en être légalement séparé. Nous appliquons le feu et la communion, en utilisant l’ADN de Dieu. Une fois que nous avons retiré les modèles d’iniquité de notre vie, Dieu peut en devenir  le centre afin que Sa présence gouverne notre esprit. Ceci retire la mauvaise voie de nos options, efficacement et complètement. Il ne nous reste donc plus qu’à suivre le bon chemin, guidé par l’Esprit, sans avoir à nous battre misérablement comme nous l’avons fait jusqu’à présent.

Pardonner l’iniquité

Il passa devant lui en proclamant : L’Eternel, l’Eternel, un Dieu plein de compassion et de grâce, lent à se mettre en colère et riche en amour et en fidélité !  Il conserve son amour jusqu’à la millième génération : il pardonne le crime, la faute et le péché, mais ne tient pas le coupable pour innocent, il punit la faute des pères sur leurs descendants jusqu’à la troisième, voire même la quatrième génération (Exode 34:6-7).

Grand espoir : l’iniquité peut être pardonnée et effacée.

Les malédictions familiales

Si je ne me repens pas et que je décide de poursuivre ou de créer des modèles de péché dans ma vie, ils seront transmis à mes futures générations. Nombre d’entre nous se débattent dans la vie à cause des modèles adoptés par nos générations passées. Dans toute lignée familiale, l’idolâtrie est le point d’accès le plus courant.

J’ai demandé un jour à Dieu de me montrer ce qui s’était passé dans mes générations passées pour causer les problèmes que je connaissais. Un weekend, Il a retiré toutes les contraintes que je m’étais imposées dans la vie et j’ai été submergé par toutes les formes de pensées de tous les péchés possibles et imaginables. J’ai alors réalisé que je pouvais tout garder sous contrôle parce que j’avais un esprit très fort. Mais Dieu m’a montré ce qui se passait réellement en moi.  Je L’ai supplié d’arrêter et Il a replacé toutes les contraintes.

Dieu m’a révélé les cartes que l’ennemi avait en main. J’ai pu voir et remédier à des tas de choses dans ma famille qui étaient à la source des difficultés que je connaissais. Nous ne commettons pas toujours les péchés des modèles d’iniquité dont nous avons hérités mais si notre esprit passe son temps à les garder sous contrôle, c’est une perte d’énergie qui serait mieux passée à accomplir certaines des grandes choses qui font partie de notre destinée.

Toute forme de problèmes chroniques  et répétitifs dans notre lignée familiale peut être le résultat d’une malédiction. Cependant, les malédictions sont liées à notre identité passée. Si nous connaissons notre véritable identité éternelle, ces malédictions ne peuvent plus opérer en nous. Faisons en sorte qu’elles n’aient plus aucun pouvoir dans notre vie en embrassant notre nouvelle identité en Christ.

Culpabilité et honte

Une transgression implique une culpabilité et  notre nature pécheresse implique une condamnation (et donc un sentiment d’être séparé de Dieu). Le péché laisse un goût amer de reproche. Nous nous sentons coupable, disgracié, discrédité, honteux, humilié, méprisé et désapprouvé. Ceci opère en nous à l’encontre des faveurs de Dieu : nous pensons que nous ne méritons pas Ses bénédictions. Dieu désire que nous sachions qu’Il a remédié au reproche lié à nos péchés passés, que ce soit dans notre vie ou dans notre lignée familiale.

Le mot hébreu « avon » (iniquité) comporte 3 lettres. Elles représentent un œil, un crochet et des poissons qui se multiplient. Ces mots permettent de former la phrase « Tout à quoi l’œil s’accroche est multiplié ».

L’iniquité est un penchant interne qui mène à un modèle de péchés récurrents et tous les péchés dont on ne se repent pas laissent dans notre ligné familiale une faiblesse spirituelle penchant vers ce péché.

Or, nos ancêtres ont péché mais ils ont disparu et c’est nous qui portons la peine de leurs fautes (Lamentations 5:7).

Dans notre propre vie

Cependant, nous ne pouvons pas tout blâmer sur nos générations passées. Lorsque nous identifions un modèle, nous devons le gérer tout d’abord dans notre vie avant de nous attaquer au passé de notre famille. Il nous est tout à fait possible de créer nos propres modèles d’iniquité qui pourront affecter nos générations futures. Il nous faut donc y remédier maintenant.

Lorsque nous sommes tentés, ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous attirent et nous séduisent, puis le mauvais désir conçoit et donne naissance au péché. Or le péché, une fois parvenu à son plein développement, engendre la mort (Jacques 1:14-15).

L’iniquité des générations qui se succèdent permet au péché de devenir une transgression et les mauvais comportements à répétition deviennent des modèles générationnels. Cela peut arriver au travers de rôles modèles (par exemple lorsque nous voyons comment se comportent nos parents) ou par la corruption génétique.

Par ce processus, l’iniquité devient une déviation générationnelle de notre destinée en Dieu. Il a une destinée pour chacun d’entre nous et nous ne la remplissons pas. Nous avons besoin d’être transformé : d’abandonner la manière dont nous avons été formé par notre passé et notre lignée familiale, d’être changé en l’image de notre destinée éternelle : l’image de la gloire de Dieu, l’image de Jésus.

L’ennemi cherchera toujours à voler, tuer et dérober. Il saisira toujours n’importe quelle opportunité pour le faire. Mais notre héritage en Dieu est la vie, abondante et bénie.

Le remède

Il existe un remède pour les transgressions, les péchés et l’iniquité : le sang de Jésus.

Mais Christ s’est offert lui-même à Dieu, sous la conduite de l’Esprit éternel, comme une victime sans défaut. A combien plus forte raison, par conséquent, son sang purifiera-t-il notre conscience des œuvres qui mènent à la mort afin que nous servions le Dieu vivant (Hébreux 9:14).

Nous appliquons dans notre propre vie le pouvoir de la mort de Jésus sur la croix. Alors Sa mort devient vie pour nous. La confession couvre la transgression (1 Jean 1:9), s’offrir tous les jours comme un sacrifice vivant couvre la nature pécheresse et appliquer le sang par la communion couvre l’iniquité génétique. L’iniquité est générationnelle, elle s’hérite de parents à enfants. Heureusement, lorsque nous communions, nous pouvons appliquer le sang de Jésus sur tout notre historique génétique.

La gloire

La présence de la gloire de Dieu dans notre vie va exposer tout cela. Avec Jesus Culture, nous chantons  « Show me Your glory (montre-moi ta gloire) » mais tout comme Ésaïe, lorsque cela arrive et que nous faisons l’expérience de Son éclat, nous nous sentons perdus :

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur siégeant sur un trône très élevé. Les pans de son vêtement remplissaient le Temple… Je m’écriai : Malheur à moi! Je suis perdu car j’ai les lèvres impures et j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures. Et voici que, de mes yeux, j’ai vu le Roi, le Seigneur des armées célestes. Alors l’un des êtres à forme de serpent vola vers moi, il tenait à la main une braise qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes. Il m’en toucha la bouche et me dit : Maintenant que ceci vient d’être appliqué sur tes lèvres, ta faute est enlevée et ton péché est expié (Ésaïe 6:1, 5-7).

La purification vient avec notre engagement dans le temple de Dieu, avec l’autel de feu et les séraphins.

Éliminer du royaume

 Le Fils de l’homme enverra ses anges et ils élimineront de son royaume tous ceux qui font tomber les autres dans le péché et ceux qui font le mal (Matthieu 13:41).

Notez bien que Jésus ne déclare pas « éliminer du monde » mais « éliminer de son royaume ». Dieu libère les anges afin qu’ils éliminent de notre vie tout ce qui nous fait trébucher et chuter ou qui cause l’iniquité.

Le plus important est d’être prêt et pour cela nous devons :

  • Nous repentir de nos péchés (se repentir n’a rien à voir avec être désolé ou réparer ce que nous avons fait. Cela veut dire nous détourner de notre voie habituelle et revenir sur le bon chemin).
  • Identifier les iniquités dans notre lignée familiale
  • Pardonner à nos ancêtres
  • Renoncer aux modèles d’iniquité
  • Utiliser les tribunaux célestes
  • Appliquer la justice du royaume : demander à être divorcé de chaque modèle d’iniquité dans nos comportements.
  • Appliquer le sang de Jésus dans notre vie par la communion

Si nous permettons à Dieu de nous purifier et de nous raffiner, notre avenir est bien meilleur que notre passé

Prions

Voici un exemple de prière pour nous permettre de nous séparer de ce qui est dans notre passé et d’en être libéré complètement. De cette manière, nous aurons dans notre vie le flot abondant de la provision de Dieu, Ses bénédictions et la vie qu’Il a prévue pour nous.

Père Éternel, je te remercie de l’amour que Tu me portes.
Merci d’avoir établi  Ton royaume sur la droiture et la justice.
Par la foi, je viens dans le tribunal d’accusation et je fais face à ceux qui m’accusent.
J’accepte et je conviens avec eux que l’iniquité opère dans ma vie.
J’admets avoir suivi le chemin de la connaissance du bien et du mal.
J’admets avoir été influencé et motivé par une sagesse démoniaque, naturelle et de ce monde.
Je me présente devant le tribunal et je déclare représenter mes ancêtres et moi-même, en m’identifiant à eux.
Je me repens de tout modèle d’iniquité et j’y renonce, en mon nom et au nom de mes ancêtres.

Je reçois le jugement de Dieu, je suis justifié et redressé grâce à Jésus, mon avocat.
Je renvoie le jugement de Dieu sur mes adversaires et ceux qui m’accusent.

 Je Te demande de libérer les Séraphins afin qu’ils prennent les charbons ardents de l’autel et les appliquent dans ma vie.
Purge-moi du péché et retire de ma vie, l’iniquité et toutes les malédictions pesant sur ma famille.
Je reçois un mandat pour être séparé de tout modèle d’iniquité dû aux péchés répétés.
Je reviens dans ce monde avec l’autorité pour identifier, rejeter et vaincre tout comportement d’iniquité.

Je choisis d’être identifié comme Ton fils, marchant dans la lumière, suivant Ta sagesse divine sur cette terre.
Je choisis de manifester le royaume des cieux sur terre par ma vie, en tant qu’enfant de Dieu.

Je vous encourage à appliquer ceci pour chaque domaine que Dieu va vous montrer, pour chaque modèle d’iniquité qu’Il va vous révéler. Soyez précis et débarrassez-vous en, une fois pour toute, afin d’être libre et recevoir le pouvoir, la présence et la sagesse de Dieu.

Articles liés (en français)

Texte pour Communion 🥖 🍷

Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

61. Échanger (1) : Information contre Élévation

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

L’illusion dans laquelle nous vivons

Il nous est difficile de porter un jugement sur nous-même. Nous sommes habitués à nos modes de penser et nos manières de satisfaire nos propres besoins. Dieu désire aller plus loin, en nous révélant et jugeant les pensées et les intentions de notre cœur. Il nous montre les réalités de nos motifs par la révélation de Sa parole et de Son esprit.

Sonde-moi, ô Dieu, pénètre mon cœur, examine-moi et pénètre les pensées qui me bouleversent ! Considère si je suis le chemin du mal et dirige-moi sur la voie prescrite depuis toujours ! (Psaume 139:23-24).

La différence entre la manière dont nous nous voyons et la manière dont Dieu nous voit représente l’illusion dans laquelle nous vivons.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal

Dans notre vie, nos décisions et expériences passées, ainsi que celles de nos ancêtres, donnent forme à nos motifs. Nous avons dans notre cœur un historique des décisions prises par les ancêtres de toutes nos générations passées, dans notre lignée familiale par le sang. Nous risquons fortement d’avoir été programmés par les courants d’iniquité de nos ancêtres qui engendrent dans notre cœur nos propres courants.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal est la voie et la source de tout ce qui concerne notre ego. Les racines viennent de l’échange de Satan lorsqu’il a déclaré : « Je monterai au sommet, je serai semblable au Très-Haut » (Ésaïe 14:14). Nous suivons la voie de nos échanges lorsque nous décidons de satisfaire nos propres besoins par nous-mêmes. Le fruit de cet arbre est toujours superbe à l’extérieur mais à l’intérieur, c’est la mort pour nous tous. Si nous pouvions voir sous sa peau rutilante, nous découvririons la pourriture et le poison que ce fruit contient et nous ne sombrerions jamais dans les mensonges séduisants de Satan.

Échanger c’est troquer. C’est une opération basée sur les désirs de notre cœur, malheureusement corrompu par le péché depuis Adam. Tous les échanges condamnables sont enracinés dans le désir au plus profond de notre cœur de devenir comme Dieu. Satan a été le premier à faire cet échange négatif, avant le début du monde. Le premier échange négatif sur terre a été réalisé entre Satan et Adam et Eve. Il leur a offert quelque chose et ils lui ont donné autre chose en échange.

Le chérubin protecteur

Sur l’arche de l’alliance, il y a deux chérubins, leurs ailes sont grandes ouvertes pour couvrir la révélation venant de la présence de Dieu. Lorsqu’ils déplacent leurs ailes, la lumière de cette révélation vient illuminer les pierres qui couvrent leur corps et elle est ensuite reflétée dans l’ordre créé.

Lucifer (l’un des chérubins protecteurs devenu Satan) s’est procuré la révélation du plan et des buts de Dieu. Il a découvert que la destinée future de l’univers ne lui serait pas soumise, à lui et aux anges mais qu’elle serait donnée aux hommes.  Il a échangé cette révélation pour mener un tiers des anges à se rebeller avec lui car il désirait empêcher Dieu de réaliser Son plan (voir Ezéchiel 28). Il a échangé cette révélation pour une future position.

Adam et Eve

Une fois Lucifer banni des cieux, il lui est devenu impossible de voir les plans de Dieu. Mais, parce qu’il connaissait le plan de Dieu pour les êtres humains, dès qu’Adam et Eve ont été créés, ils sont devenus son objectif principal.

Lucifer est venu les voir dans le jardin (Genèse 3:1-7) et il a commencé à entortiller les paroles de Dieu, créant un doute dans leur cœur sur ce que Dieu avait déclaré. Adam était là, juste à côté d’Eve durant toute la conversation. Eve a commencé à répondre en ajoutant quelque chose de son cru : « … ou y toucher… » car Dieu ne l’avait jamais mentionné. Lucifer en a profité pour mentir purement et simplement en déclarant : « Mais pas du tout! Vous ne mourrez pas! » Il leur a offert une nouvelle voie impie, émanant d’une sagesse corrompue, de remplir leur destinée sans Dieu : « … vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, décidant vous-mêmes ce qui est bien ou mal. »

A partir du moment où ils ont accepté cette offre, Adam et Eve ont commencé à suivre leur propre voie pour leur provision, cousant des feuilles de figuier pour s’en couvrir. Depuis lors, les êtres humains n’ont cessé de se couvrir de leurs propres efforts religieux.

Humanisme

L’échange d’informations pour obtenir une élévation où vous avez la connaissance et pouvez être comme Dieu, est la source de tout humanisme (élévation des capacités humaines) et rationalisme (élévation du raisonnement humain).

Satisfaire nos besoins

Dieu a placé en nous le besoin d’être accepté et aimé : un besoin d’affection, de valeur et d’estime de soi, un besoin d’être approuvé et de se sentir important, de recevoir une affirmation, un besoin d’identité et de but, de sécurité, sûreté et provision.  Il a toujours eu l’intention de satisfaire tous ces besoins par Lui-même, au travers de notre relation avec Lui. Toute tentative de notre part de puiser à une autre source ou d’essayer une autre voie engendre un échange sur des marchés démoniaques : offrir quelque chose en échange d’une réponse à un besoin.

On ne peut rien espérer de bon en suivant cette voie. Tous les chemins suivant la connaissance du bien et du mal ne mènent qu’à la mort, même ceux qui semblent « bons ». Ils substituent tous le bonheur à la joie, la satisfaction à la plénitude, les loisirs à la paix, les bonnes causes à la destinée. Ces choses peuvent sembler tout à fait attirantes, elles peuvent nous donner une grande satisfaction mais sur ce chemin, elles mènent toutes à la mort.

Les marchés démoniaques sont des substituts à la provision de Dieu. Ils offrent un autel de sacrifice pervers. Nous pouvons avoir en nous des courants générationnels qui nous poussent à échanger sur ces marchés et des esprits familiers qui les activent et les opèrent.  Ils ont tous des conditions, attachées à chaque échange, qui nous asservissent au péché et à la mort.

Lorsque nous suivons le chemin de la connaissance du bien et du mal, nous choisissons un raccourci pour notre propre satisfaction, le succès, l’argent, les positions, l’influence ou le pouvoir. Lorsque nous tirons notre identité de nos performances, notre ministère ou notre travail, nous négocions sur ces marchés démoniaques.

En effet, tout ce qui fait partie du monde : les mauvais désirs qui animent l’homme livré à lui-même, la soif de posséder ce qui attire les regards et l’orgueil qu’inspirent les biens matériels, tout cela ne vient pas du Père mais du monde (1 Jean 2:16).

La tentation de Jésus

La tentation de Jésus par Satan dans le Désert est un parfait exemple de la manière dont le diable nous attire dans ce piège (Matthieu 4:3-10). Il a commencé par semer un doute dans les déclarations de Dieu, les déformant et les utilisant sans leur contexte. Il a essayé de pousser Jésus à satisfaire ses propres besoins en dehors de la provision de Dieu. Jésus a répondu : « Il est écrit… ». A l’opposé d’Eve, Il n’a rien ajouté aux paroles de Dieu.

Lorsque Satan a emmené Jésus sur une très haute montagne (ce n’était pas sur terre bien évidemment car il  n’existe pas de montagne d’où l’on peut voir tous les royaumes de la terre), il Lui a montré Son propre héritage et Lui a offert un raccourci pour l’obtenir. Jésus pourrait l’avoir sans passer par la croix.  Quelle a été la réponse de Jésus ? « Va-t’en, Satan !  (Nous devons répondre de même à ces voix perfides que nous entendons en nous-même), car il est écrit : tu adoreras le Seigneur, ton Dieu et c’est à lui seul que tu rendras un culte ». Satisfaire nous-mêmes nos propres besoins, vouer un culte à quoi que ce soit d’autre que Dieu, correspond à suivre les voies de Satan.

Lorsque nous commençons à examiner les pensées et motifs de notre cœur, nous faisons face à un véritable challenge. Jésus est sorti victorieux de ce test et s’en est allé, rempli du pouvoir de l’Esprit Saint, réalisant des miracles et détruisant les œuvres du diable. S’Il avait succombé à l’une quelconque de ces tentations, Il n’aurait jamais pu faire les œuvres du royaume et Il n’aurait jamais pu mourir sur la croix pour nous sauver.

Impitoyablement honnête

Satan nous fait des offres similaires, très souvent au travers des esprits familiers qu’il nous a assignés.

Présentons-nous à Dieu pour qu’Il nous examine et examinons-nous nous-mêmes régulièrement. Soyons impitoyablement honnête sur notre passé, en nous souvenant qu’Il nous aime tous. Assumons la responsabilité de nos échanges et motifs, confessons nos échanges en tant que péchés et cherchons les révélations des échanges effectués par nos ancêtres afin de les confesser, s’en repentir et les effacer.

Père Éternel, je te remercie d’avoir créé un chemin
pour que je puisse venir en Ta présence céleste
Par la foi, je passe le rideau de Jésus, le chemin de la croix
Je me présente à Toi, Jésus, mon Grand Prêtre,
pour me remettre entre Tes mains comme sacrifice vivant 

Je me soumets à l’autorité de la parole vivante dans ma vie
Je passe le rideau de vérité pour pénétrer dans le Lieu Saint
Je me tiens dans la lumière de Ta vérité 

Je Te demande de me sonder
Révèle-moi mon être aveugle,
Présente-moi les motifs cachés de mon cœur
Montre-moi comment j’ai suivi la voie
menant à l’arbre de la connaissance du bien et du mal

Montre-moi quand j’ai accepté les tromperies de Satan
Montre-moi quand  j’ai adopté une sagesse terrestre, naturelle ou démoniaque
pour satisfaire mes propres besoins 

Montre-moi quand j’ai fait un échange
en acceptant un raccourci pour ma satisfaction personnelle
Par le moyen du succès, de l’argent, position, influence ou pouvoir 

Montre-moi quand j’ai adopté mon identité
à partir de mes performances, œuvres ou ministère

Montre-moi lorsque j’ai établi des relations
afin de satisfaire mes propres besoins
par le moyen de l’amour, l’acceptation, l’affirmation et l’approbation 

Montre-moi quand j’ai décidé de satisfaire mes propres besoins
par l’humanisme et le rationalisme
en suivant les voies interdites de l’ego

Je me soumets et je remets ma vie entre Tes mains
afin de suivre la voie de l’arbre de vie comme ma source
Je m’engage à un style de vie de repentance de tout échange négatif
Je me repens des courants de péché dans mon cœur

Je m’engage à un style de vie de renonciation à tout échange négatif
Je me repens de mes péchés lorsque j’ai suivi la voie
de l’arbre de la connaissance du bien et du mal
En tant que style de vie
Je renonce à tous mes mécanismes de défense, de compensation et de survie

Révèle-moi ma véritable identité en tant que fils de Dieu
Donne-moi un cœur sécurisé dans son identité
Renouvelle mon intelligence en celle de Jésus-Christ
Remplis par Toi-même tous mes besoins insatisfaits
Guéris toutes mes blessures ouvertes
Restaure mon âme à sa condition d’origine

Je reçois Ton amour, Ton acceptation,
Ton affirmation et Ton approbation inconditionnels
de la source de l’arbre de vie
Je me tiens devant Toi, transparent, nu et sans crainte
Je peux T’entendre me déclarer « Je te regarde et je t’aime »
Je reçois la valeur, l’estime et la force d’âme que Tu as pour moi 

Je choisi de suivre la voie qui mène à ma source, l’arbre de vie, Jésus

Je reviens sur terre pour suivre les voies de Ton royaume
Manifeste Ta gloire au travers de moi sur toute la terre comme elle existe aux cieux
Afin que je remplisse mon éternelle destinée.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

22. Il discipline ceux qu’Il aime

Mike Parsons

good-seed-frDieu nous prépare à l’inévitable conflit qui doit arriver si nous voulons rentrer la moisson qu’Il désire. Dans la parabole du grain et de l’ivraie dans Matthieu 13, nous pouvons lire que l’ivraie ou la mauvaise herbe a été semée délibérément par l’ennemi afin de causer confusion et consternation. Nous sommes fils du royaume mais les fils du diable sont là, tout proche,  plaçant des obstacles tout le long de notre chemin et s’opposant à nous de manière déterminée.

Les fils du diable

Je ne parle pas seulement d’êtres humains sur terre. Jésus a expliqué qui étaient « les fils du diable » dans Matthieu 13:36-43 : « Alors Jésus laissa la foule et il rentra dans la maison. Ses disciples vinrent auprès de lui et lui demandèrent : Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ. Il leur répondit : Celui qui sème la bonne semence, c’est  le Fils de l’homme ; le champ, c’est le monde ; la bonne semence, ce sont ceux qui font partie du royaume. La mauvaise herbe, ce sont ceux qui suivent le diable.

L’ennemi qui a semé les mauvaises graines, c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. Comme on arrache la mauvaise herbe et qu’on la ramasse pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde : le Fils de l’homme enverra ses anges et ils élimineront de son royaume tous ceux qui incitent les autres à pécher et ceux qui font le mal. Ils les précipiteront dans la fournaise ardente où il y aura des pleurs et d’amers regrets.

Alors LES JUSTES RESPLENDIRONT COMME LE SOLEIL dans le royaume de leur Père. Celui qui a des oreilles, qu’il entende. »

Nous sommes la bonne semence, nous sommes les fils du royaume et nous devons donc manifester le royaume. Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer à vivre comme le reste du monde. Les fils du diable ont été plantés délibérément pour s’opposer à nous alors que nous cherchons à appliquer la volonté de Dieu. Certains d’entre eux sont assis sur les plaques tectoniques en ce moment même. Ils opèrent dans l’atmosphère de la terre, avec un pouvoir et une autorité qui sont légalement les nôtres. C’est pour cela qu’il va y avoir un conflit car nous devons les confronter et reprendre ce qui nous appartient.

Les pierres d’achoppement

Jésus déclare que la moisson est à la fin des temps et que les anges nous aideront à la rentrer. Il dit aussi : « …le Fils de l’homme enverra ses anges et ils élimineront de son royaume (notez bien qu’il ne parle pas du monde mais de son royaume) tous ceux qui incitent les autres à pécher et ceux qui font le mal » (les pierres d’achoppement).  Les pierres d’achoppement sont là, devant nous, dans le royaume de Dieu, dans Son église, parmi les chrétiens.

Ceci est très sérieux. Nous pouvons nous-même être une pierre d’achoppement. Nous pouvons nous opposer à Dieu en faisant les choses selon notre désir. Si c’est le cas, nous risquons de nous entendre dire : « Je ne vous ai jamais connus ! Allez-vous-en, vous qui pratiquez le mal ! » (Matthieu 7:23). Il y a des gens qui sont morts et qui se sont retrouvés dans une fosse remplie de feu. La Bible nomme cet endroit Hades (en grec) ou Sheol (en hébreux). Ces gens-là pensaient sincèrement qu’ils allaient se retrouver au paradis ! Je les ai vus. Les pierres d’achoppement peuvent être des gens, tout comme elles peuvent être des « choses » dans notre vie qui nous font trébucher et tomber. Larousse définit une pierre d’achoppement comme « difficulté, obstacle sur lesquels on bute ». Dans le Nouveau Testament, le mot grec est  « skandalon » racine du mot scandale. En fait, la traduction correcte est « trappe ou piège ». Un « skandalon » est quelque chose qui nous fait tomber dans un piège, quelque chose de mauvaise foi, quelque chose qui nous fait tomber dans le péché ou l’erreur.

Dieu désire retirer les pierres d’achoppement de son royaume et Il désire le faire personnellement. Durant cette période « d’épuration », nous allons voir tomber les ministères qui ne sont pas alignés sous Son royaume. La même chose pour les églises, quel que soit leur taille ou leur succès apparent. Jésus recherche une église sainte et pure pour le Royaume de son Père.

« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ». C’est la phrase que Jésus déclare lorsqu’il veut tout particulièrement attirer notre attention sur ce qu’il dit.  Cela signifie qu’il déclare quelque chose de vraiment spécial et que nous devons l’acquérir. Dieu nous lance un défi ! Il désire retirer les pierres d’achoppement. Il envoie donc ses anges et, pour l’instant, ils nous surveillent et attendent que nous déclarions : « Oui mon Dieu, fais-le. Je me soumets, j’accepte que Tu retires tout ce qui me retient ». Seulement ils ne vont pas nous surveiller et attendre indéfiniment ! Maintenant est notre opportunité de déclarer : « Je ne veux pas être une pierre d’achoppement qui entrave le chemin de Dieu. Je peux voir arriver une avalanche de pierres (Matthieu 21:44 : « Celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera et celui sur qui elle tombera sera écrasé. »). Alors occupe-toi de moi, change-moi ».

Le jugement commence

1 Pierre 4:17 : « Maintenant a lieu la première étape du jugement : il commence par le peuple de Dieu ».

L’épée vient pour le jugement, pour séparer le bon du mauvais. Si aujourd’hui nous L’écoutons, Dieu nous montrera ce qui est bon et ce qui mauvais. Il cherche ceux qui ont ce désir dans leur cœur. C’est pour cela qu’Il veut que nous le connaissions intimement, parce qu’Il nous aime tellement qu’Il veut nous préparer pour ce qui va se passer. Il ne veut pas que nous soyons piégés ou coincés. Il ne veut pas que nous restions tels que nous sommes parce que nous ne pourrons pas faire face au niveau supérieur dans cet état.

Il discipline ceux qu’Il aime. Il discipline, il ne punit pas et cela s’applique non seulement à la correction mais aussi à la direction. Notre chemin n’est pas le meilleur et Il désire nous en montrer un bien supérieur à celui que nous avons choisi. Hébreux 12:11 : « Certes, sur le moment, une correction ne semble pas être un sujet de joie mais plutôt une cause de tristesse. Mais par la suite, elle a pour fruit, chez ceux qui ont ainsi été formés, une vie juste, vécue dans la paix. »

Nous devons porter témoignage de cette « vie juste vécue dans la paix », non pas pour être simplement appelés « juste » mais pour que nous l’appliquions et le devenions véritablement.

Il désire que nous nous conformions à Sa volonté, que nous devenions conforme à Son fils car Il veut nous révéler comme Ses fils.

Comme nous le verrons la prochaine fois, il veut une mariée radiante de beauté pour Son fils. Si nous voulons irradier cette beauté, il faut bien accepter le fait que nous devons changer, d’où la nécessité d’une préparation.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)