114. Un bon rapport

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Au-delà du voile

La dernière fois, nous avons vu qu’en tant que pionniers appelés dans l’ordre nouveau comme Josué et Caleb, nous devons donner un bon rapport. Nous ne pouvons pas garder le silence sur ce que nous faisons dans le royaume des cieux et laisser les autres dans l’ignorance comme si nous valions mieux qu’eux. Il y a tellement de gens, croyants et pas-encore-croyants, qui ont besoin d’entendre un bon rapport sur l’héritage qui est le leur s’ils décident de « traverser le Jourdain » et de réclamer ce qu’il leur a été promis. Nous devons témoigner ! Il nous faut appeler nos frères et sœurs qui sont encore dans le désert pour qu’ils viennent voir par eux-mêmes la Terre Promise qui est leur héritage en tant que fils de Dieu. Une fois découverte, nous devons les aider à traverser pour qu’ils prennent leur place dans le royaume des cieux, au-delà du voile.

Dans l’ancien ordre, nous aurions prié Dieu pour que cela arrive. Nous aurions aussi pu poster sur les médias sociaux, publier des blogues, donner des interviews à la radio ou télévision,  voire même écrire un livre sur le sujet et organiser un « grand lancement ». Dans le nouvel ordre, nous savons qu’il faut d’abord faire les choses dans les cieux. Nous allons donc rechercher des stratégies divines et produire une nouvelle législation dans les tribunaux célestes afin que cela arrive sur terre.  Une fois cela réalisé, tous les mandats que nous avons reçu afin d’appliquer des choses sur terre, auront acquis une plus grande autorité spirituelle et seront bien plus efficaces.

La loi de liberté religieuse

C’est une loi que j’ai reçue et qui a été ratifiée dans les cieux pour Freedom Church et les ministères que nous gérons.

J’autorise, par la présente, la loi de liberté religieuse.
Cette loi donne à la génération Josué le droit de libérer Mon peuple.

Vous avez l’autorisation de libérer les opprimés, d’apporter la lumière dans les ténèbres voilées de l’ancien ordre de Moïse. Vous avez l’autorisation de gérer des rencontres comme celles des disciples sur la route d’Emmaüs pour ceux qui ont l’esprit voilé par les actions des hommes.  

Vous avez l’autorisation d’appeler à la justice pour le peuple de Dieu et de la gérer.
Vous êtes habilités à défier, dans l’amour, les vieilles outres et les mentalités associées.
La montagne de l’ancien ordre de Moïse peut-être ébranlée par les Vents du Changement*.

Vous devez appeler la génération Josué à agir, à crier dans la vallée de décision et à libérer le son et la lumière des cieux.

Dieu m’a dit « d’utiliser cette législation avec sagesse et précision, ainsi nombre seront enfin libres de recevoir leur héritage ».

Voici ce que j’ai déclaré lorsque je m’en suis servie :

J’appelle à ce que les voiles de résistance et de rejet du nouvel ordre céleste soient retirés de ceux qui les portent.
J’appelle à la justice par le jugement de Dieu et la mise en évidence de ceux qui refusent d’amener le peuple de Dieu dans l’héritage promis.
J’appelle à ce que le cœur de ceux qui ont été couverts et limités soit remué et accéléré.
J’appelle une nouvelle génération à se lever.

J’appelle la compassion et la lumière de la vérité à briller davantage et avec plus d’intensité dans les ténèbres qui couvrent les êtres humains.
J’appelle à la justice et que le people de Dieu soit libéré de l’esprit évangélique religieux qui le détruit.

J’appelle à ce que croisse dans le cœur du peuple de Dieu une sainte insatisfaction et qu’un cri s’en échappe : « Il doit bien y avoir quelque chose de plus ».

J’appelle les cieux à émettre un son destiné à résonner dans le cœur des gens qui ne sont plus satisfaits de la pauvre ou malsaine nourriture spirituelle qui leur a été donnée et qui désirent plus.

J’appelle à un accroissement des rencontres et visites angéliques, des rêves, des visions et des engagements spirituels.

J’appelle à ce qu’un nouveau désir croisse dans le cœur de ceux qui ont été trompés et recouverts des voiles religieux de doctrines et théologies qui nient que le surnaturel dans notre vie soit chose normale.

Faites vos propres déclarations. Demandez à Dieu si vous pouvez utiliser cette loi ou bien engagez-vous auprès de Lui et demandez votre propre loi. Faites quelque chose pour aider ceux qui sont toujours dans l’ancien ordre. Dieu désire qu’ils passent dans le nouveau.

En ce qui concerne la législation céleste

Votre esprit a la permission de libérer ces lois à partir des cieux ainsi que de les décréter. Je n’ai pas écrit cette loi en essayant de deviner ce qu’il fallait que je dise, j’ai laissé mon esprit les déclarer et je les ai écrites au fur et à mesure que mon esprit les déclarait. Nous pouvons tous le faire mais nous devons prendre cette initiative en prenant notre position dans les cieux et en opérant avec l’autorité que nous y avons. Si nous voulons créer et utiliser la législation céleste de manière efficace, nous devons nous voir comme Dieu nous voit et nous comporter comme des fils et non comme des esclaves.

* « Vents du Changement »  est le nom d’un ange et d’un ordre d’anges.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

113. Toutes choses sont devenues nouvelles

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Comparer l’ancien et le nouveau

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. (2 Corinthiens 5:17, LS)

Il y a deux mille ans, Jésus est venu sur terre avec une nouvelle perspective totalement différente. Il a radicalement réinterprété tout ce que les gens religieux pensaient parfaitement connaître et, d’après mon expérience, Il continue de le faire. Voici certaines choses qu’Il nous a révélées et qui sont complètement différentes de ce que nous pensions :

Prier : nous avions l’habitude de prier sur terre pour demander l’aide de Dieu dans les cieux, en espérant qu’Il pourrait nous entendre. La nouvelle manière de faire est de nous présenter bravement devant Son trône de grâce, nous assoir sur Ses genoux et Lui parler, face à face.

Le renouveau : tellement désiré et espéré dans la communauté chrétienne en général. Seulement, nous avions l’habitude de prier à l’ancienne : « Oh, si tu déchirais le ciel et si tu descendaisL’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. ! (Ésaïe 63:19). Selon les nouvelles révélations, non seulement nous pouvons voir qu’Il est déjà descendu en déchirant le ciel mais en plus, qu’Il y est retourné et a déchiré le rideau pour que nous puissions le rejoindre. Nous avons passé notre temps à Lui demander de venir et de faire ce qui, en fait, Il nous demande de faire : venir à Lui.

Dans l’ancien, l’accès au Sanctuaire est réservé à quelques personnes très spéciales : les prêtres médiateurs. Dans le nouveau, nous y avons tous libre accès. Nous pouvons tous apprécier le repos et l’intimité de notre relation avec Dieu et, à partir de là, les fruits de notre aptitude à gouverner de manière responsable, en tant que fils de Dieu.

Après cela, je vis une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue me parler au début et qui résonnait comme une trompette me ditL’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. : Monte ici et je te montrerai ce qui doit arriver après cela. (Apocalypse 4:1)

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu… Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. (Hébreux 4:14 & 16, LS).

Nous aurons toujours des moments difficiles mais nous ne devons pas être effrayés et supplier Dieu de venir à notre secours. Il nous aide en nous donnant le pouvoir de vaincre les obstacles/problèmes que nous rencontrons lorsque nous participons à la restauration de toutes choses selon son but original.

… la création elle-même sera délivrée du joug de la corruption grâce à la liberté engendrée par la gloire des enfants de Dieu. (Romains 8:21, The Mirror Translation).

Opérer en tant que seigneurs, rois et fils

L’ancien est d’être dans le désert et attendre que Dieu résolve tout pour nous dans les cieux. Dans le nouveau, Dieu nous a donné la responsabilité de cohéritiers, nous sommes Ses partenaires dans les cieux et nous opérons comme seigneurs, rois et fils. En tant que Ses fils, une fois transfigurés, nous allons irradier Sa gloire pour mener toute la création dans sa liberté, la restaurer de manière à ce que la terre et les cieux soient en parfait harmonie.

Nos anciennes batailles spirituelles n’ont jamais été très efficaces parce que nous essayions d’abattre quelque chose en étant dessous. Nous faisions de grandes déclarations dirigées vers l’atmosphère de la terre ou vers les cieux, interdisant/liant ceci ou permettant/déliant cela mais personne n’allait jamais dans les cieux pour le faire. Dans le nouveau, tout cela est remplacé par des verdicts dans les tribunaux célestes, engendrant une autorité divine pour lier et délier (afin que les choses soient comme elles devraient l’être). Nous sommes passés des maisons ou groupes de prières sur terre à l’utilisation des tribunaux célestes, une approche ou mentalité complètement différente. Depuis, nous avons appris que tout devait être réalisé de l’autre côté du rideau pour être efficace.

L’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. Dans le nouveau, Dieu a en fait choisi d’opérer Sa souveraineté au travers de nous, nous ayant donné autorité sur tout l’ordre créé :

Dieu… nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, (Éphésiens 2:6)

Si Dieu nous a fait asseoir avec Jésus, nous sommes assis sur des trônes à partir desquels nous administrons dans les cieux.

Des fils mûrs

L’ancien est d’être comme des enfants dont les parents font tout pour eux. Il est temps de mûrir et de devenir des adultes responsables. De bons parents enseignent et encouragent leurs enfants à prendre de plus en plus de responsabilités dans leur vie. De la même manière, Dieu retire graduellement (parfois soudainement) mais sûrement Son soutien à l’ancien qui devient inefficace. Les anciennes manières de penser et d’opérer qui marchaient jusqu’à présent dans notre vie n’ont plus d’effet, même si elles semblent marcher pour d’autres personnes. A ce moment-là, nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter le nouveau. Si nous sommes réellement des pionniers, nous n’attendrons pas que cela arrive complètement mais nous irons de l’avant dès les prémices.

Dieu désire nous exposer comme Ses fils afin que nous remplissions notre destinée et restaurions la création. Nous avons chacun une destinée unique et elles interagissent toutes les unes avec les autres afin de réaliser le but de Dieu. Chacun d’entre nous a un rôle spécifique, choisi et conçu par Dieu. Tout comme Esther, Dieu nous a appelés en vue de telles circonstances.

Pourquoi ne pas garder nos anciennes habitudes ?

Lorsqu’Israël a traversé le Jourdain pour entrer dans la Terre Promise, deux tribus et demi ont choisi de retourner de l’autre côté du fleuve. A partir de ce moment-là, ces tribus ne sont plus jamais mentionnées dans les écritures et il n’existe aucune preuve que les anciennes méthodes aient continue d’opérer pour tous ceux qui avaient choisi de retourner.

Nous avons peut-être très envie de conserver la simplicité de l’enfance avec peu de responsabilités mais nous devons grandir et accepter d’être adulte. Nous ne pouvons pas continuer d’être allaités comme des bébés si nous voulons atteindre la maturité de fils.

Si vous choisissez de rester dans les anciennes manières de faire, vous risquez de mourir dans le désert avec ceux qui ont refusé de passer le fleuve et de recevoir leur héritage. Le problème est qu’ils veulent vous pousser à faire de même. Ces anciennes manières ont tendance à vous maintenir à la même place. Les chrétiens qui les utilisent ne veulent pas que vous entendiez Dieu par vous-mêmes car si cela arrivait, vous ne reviendriez plus aux conférences prophétiques qu’ils organisent (celles où ils vous disent ce que Dieu désire vous déclarer au lieu de vous équiper pour l’entendre Lui-même comme ils peuvent le faire). Le familier et le confortable ont un attrait puissant mais ce n’est qu’une illusion. Lorsque Dieu commence à vous travailler spirituellement, l’ancien et le familier risquent de devenir (et rester) très inconfortables.

Les vieilles manières de faire

Les anciennes manières de faire de Moïse n’ont pas marché pour préparer la récolte. De même, les cinq ministères n’ont pas réussi à équiper l’église mais ont permis à des chrétiens de construire leur propre empire. Ils n’ont pas réussi à guider les gens dans leur destinée ou à accéder leur rouleau de destinée et leur véritable appel, avec comme résultat de créer des générations d’esclaves dépendants au lieu de fils manifestés. Ils ont échoué dans leur tentative d’honorer les gens, les transformant en spectateurs ou serviteurs de leur vision. Ils n’ont pas libérer les gens dans l’appel qui était le leur et ne les ont pas aidés à découvrir leurs sphères d’autorité. Ils ont créé des systèmes religieux inspirés par l’arbre de la connaissance du bien et du mal, créant non seulement des activités commerciales sur le dos des louanges à Dieu mais aussi des gens célèbres (des idôles) au lieu de leaders-serviteurs.

Les prophètes, apôtres, pasteurs, enseignants et évangéliste sont devenus des professionnels. Sciemment ou non, ils ont fait en sorte que les gens dépendent d’eux comme médiateurs afin d’entendre ce que Dieu désire leur déclarer. Ils ont créé et entretenu une mentalité de dépendance et codépendance. Dans les nouvelles manières de faire, il n’y a pas de rabbins mais uniquement Jésus. Arrêtez de suivre les rabbins sur terre et, quoi que vous fassiez, ne me traitez pas comme tel.

Nous ne pouvons pas continuer à utiliser les méthodes du désert en espérant trouver la Terre Promise. Il faut que nous changions, que nous nous alignions sur ce que Dieu déclare et réalise maintenant. Il transforme nos manières de faire. Nous ne devons plus attendre que des gens nous disent ce qu’il faut que nous pensions ou fassions. Nous devons désirer apprendre à engager Dieu et venir en Sa présence. Tout est évalué sur la base « que tout soit fait sur terre comme au ciel ». Avons-nous appliqué les choses dans les cieux avant de nous en servir sur terre ?

Nous sommes appelés à être des précurseurs, tout comme Josué et Caleb ont été les seuls à l’être parmi les espions envoyés pour rapporter des informations sur la Terre Promise. Comme eux, nous devons fournir un bon rapport. Dans le prochain article, nous verrons comment nous pouvons faire cela avec les nouvelles manières.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

102. Des êtres immortels et sans limites

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Restauration de notre filiation

Plus j’approfondis ma relation avec mon Père Eternel, plus je suis sensible aux deux priorités dans Son cœur : la restauration de notre filiation et le rétablissement de toutes choses. Mon journal est rempli des conversations que nous avons eues ensemble sur tout ce qui touche à la filiation et à la restauration. Voici quelques extraits de ce dont nous avons discuté :

Le cœur de Dieu notre Père

Savoir que Dieu est notre Père est une chose, choisir d’avoir une véritable relation Père/fils avec Lui et Le laisser nous aimer en est une autre. Son plus grand désir est qu’au travers d’une réelle relation avec Lui nous apprenions à connaître Ses voies, Ses travaux et Son cœur. En connaissant Son cœur et en mûrissant par notre relation avec Lui, Il nous fera partager Ses délibérations dans les conseils et les assemblées des cieux. Son profond désir est de voir Ses enfants reprendre la place qu’Il leur a donnée à la conception, au sein de Son cœur. C’est ainsi que nous apprendrons à Le connaître véritablement et que nous aurons une révélation bien plus précise de qui nous sommes : Ses enfants, créés à Son image, cohéritiers et co-créateurs

Sans limites

Il désire nous restaurer pleinement et complètement. Ceci comprend notre identité, position, autorité, sagesse, nos capacités, connaissances, relations et connections avec l’ordre créé. Il veut que nous nous débarrassions des limites imposées par notre nature mortelle dans notre manière de penser. Il désire restaurer l’absence totale de limites, réfléchissant notre origine transcendantale et infinie. Nous sommes des êtres de relation, créés à Son image, avec un potentiel créatif illimité.

Nous avons été conçus sur le modèle notre Père : des êtres immortels et sans limites. Il n’a jamais voulu pour nous cette existence limitée, restreinte, réduite et mortelle qui est la nôtre, parce que nous avons choisi la voie du bricolage et non celle de l’Arbre de Vie.

La restauration de notre véritable position de fils couvre des possibilités que nous ne pouvons même pas commencer à imaginer. Que diriez-vous d’avoir des yeux qui vous permettent de voir toutes les longueurs d’onde de la lumière, des oreilles capables d’entendre toutes les fréquences sonores, une intelligence pouvant créer par la pensée, des corps existant et voyageant de manière multidimensionnelle et dotés d’un pouvoir guérissant instantané ? J’imagine pouvoir faire les mêmes œuvres que Jésus et plus encore : contrôler les structures moléculaires de l’eau, devenir invisible, créer et manipuler la matière, être télépathe (pouvoir lire les pensées et le cœur des gens), utiliser la télékinésie (Ils voulurent alors le faire monter dans le bateau et au même moment, ils touchèrent terre à l’endroit où ils voulaient aller. Jean 6:21), les pensées créatrices, la translation, bilocation, avoir la connaissance innée du passé et de l’avenir, voyager dans le temps, etc…

Si je peux imaginer toutes ces choses, ça signifie que le véritable potentiel de notre restauration dépasse tout cela !

Priorité

Dieu m’a déclaré : « Mon fils, ta relation avec Moi est la toute première priorité sur laquelle tu dois te concentrer. » La restauration de notre relation intime avec notre Père engendre une pureté de notre être qui est Son plus profond désir. Le fruit en sera la restauration de toutes choses. « C’est Mon programme d’amour où toutes les choses faisant partie de l’ordre créé reviendront en relation avec Moi et au sein de Mon unité. Mon fils, toute personne qui découvre de manière intime les pensées et les intentions de Mon amour par une relation avec Moi,  ne peut manquer de voir que sa destinée est au plus profond des désirs de Mon cœur. »

Toutes choses

Paul déclare : « Nous savons en outre que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment, de ceux qui ont été appelés conformément au plan divin. » (Romains 8:28)

C’est ainsi que tout était prévu ! Il a créé toutes les choses pour opérer ensemble, uniques et individuelles en elles-mêmes, cependant complètes uniquement par l’union harmonieuse dans le tout. Il n’y aura donc plus aucune fragmentation, fracture ou cassure de quelque forme que ce soit. C’est le but ultime de la restauration :

  • Restauration personnelle de l’esprit, de l’âme et du corps selon la fonction, la condition et l’intention originelles.
  • Relation entre esprit et Dieu
  • Esprit et identité éternelle
  • Esprit pour toute la création, physique et spirituelle
  • ADN restauré avec 12 brins
  • Esprit, âme et corps
  • Tout ce que contient l’âme restauré en innocence : intellect, émotions, volonté, conscience, imagination, raisonnement et choix
  • Toute cassure, fragmentation, séparation, isolation et réjection…  restaurées
  • Tous les besoins remplis par harmonie, relations, intimité, union, unité, amour, joie et paix
  • L’intelligence restaurée dans sa pleine capacité créatrice
  • Le corps restauré en parfaite santé et complète intégrité, avec toutes ses capacités surnaturelles
  • Le souffle de vie restauré
  • Destinée et objectif restaurés
  • Héritage, identité, droit de naissance, position, autorité… restaurés
  • Des êtres spirituels devenant des êtres vivants devenant des êtres divins

Expansion

Cette intégrité et cette paix, qui sont le shalom de Dieu, continueront de se développer. Leur expansion ne connaîtra jamais de fin au sein du royaume de Dieu en constant accroissement. Nous serons les éléments vitaux du gouvernement de ce royaume. La restauration de notre relation avec notre Père mène à l’exercice de nos responsabilités, proportionnelles à la relation que nous avons développée. Nous apprendrons à gouverner, non seulement sur ce qui existe déjà mais sur tout ce que nous allons créer. Nous avons déjà la capacité de créer. Malheureusement, du fait de notre perte d’identité, nous avons essentiellement créé le chaos. Avec la connaissance de notre identité et la restauration de notre relation avec notre Père, notre capacité pour créer la beauté et l’ordre sera de plus en plus manifestée autour de nous.

La restauration des fils de Dieu sera comme Joseph sortant de la prison du donjon et prenant la plus haute position en Egypte après Pharaon. Nous sortirons de l’ombre et de la honte pour être investis, intronisés et assis dans les lieux célestes, pour gouverner et régner sur la montagne du temple de Dieu.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

89. Les portes des cieux sont ouvertes

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

La dernière fois, nous avons discuté du rêve de Jacob, de cet escalier sur terre dont l’extrémité touchait aux cieux. Aujourd’hui, voyons un peu comment cela s’appliquait dans la vie de Jésus.

Et il ajouta : Oui, je vous l’assure, vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre entre ciel et terre par l’intermédiaire du Fils de l’homme. (Jean 1:51)

C’est ce qui se passait durant le ministère de Jésus sur terre et pourquoi Il pouvait faire tout ce qu’il faisait. Jésus a déclaré : « Vraiment, je vous l’assure : celui qui croit en moi accomplira les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes parce que je vais auprès du Père. » (Jean 14:12).

Si Jésus opérait avec les cieux ouverts et les anges y montant et descendant, Dieu ne va certainement pas nous demander d’opérer avec moins.

Jésus vivait dans les deux royaumes en même temps

Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. (Jean 3:13 LSG)

Jésus déclare qu’Il est aux cieux et pourtant, au même moment, Il parle avec Nicodème sur terre. Il était dans les cieux à cette époque et Il y est toujours. De même, nous pouvons vivre dans le royaume des cieux et sur terre en même temps, maintenant, emmenant et appliquant sur terre ce que nous voyons et découvrons dans les cieux.

Si quelqu’un veut être à mon service, qu’il me suive. Là où je serai, mon serviteur y sera aussi. Si quelqu’un est à mon service, le Père lui fera honneur. (Jean 12:26)

Si Jésus est aux cieux, nous pouvons y être aussi. C’est là que nous occupons nos trônes et nos montagnes. C’est de là que notre autorité vient, pour pouvoir régner sur terre.

Quand ce jour viendra, vous connaîtrez que je suis en mon Père ; vous saurez aussi que vous êtes en moi et que moi je suis en vous. (Jean 14:20)

C’est cette relation qui fait de nous la demeure de Dieu : « Si quelqu’un m’aime, il obéira à ma parole. Mon Père aussi l’aimera : nous viendrons à lui et nous établirons notre demeure chez lui. » (Verset 23)

Une demeure de Dieu

Le royaume de Dieu existe en nous (Luc 17:21). Nous sommes une demeure de Dieu, un endroit où Il habite : Père, Fils et Saint-Esprit. Nous sommes connectés à Dieu et nous sommes une porte par laquelle Sa gloire se répand sur terre.

Pour bien comprendre cela, il faut que nous sachions et acceptions que nous sommes tous, individuellement, une demeure en laquelle Dieu existe et vit sur terre mais aussi que les portes des cieux sont ouvertes pour nous accueillir.  Nous pouvons y aller, en faire l’expérience et rapporter l’autorité des lieux divins sur terre. Alors, tout sera « sur terre comme au ciel ». Nous devons manifester le royaume de Dieu tout comme Jésus le faisait.

Un renouveau perpétuel

Dans notre église Freedom, nous avons commencé depuis pas mal de temps déjà à faire l’expérience de cette porte éternelle ouverte. Il y a une porte ouverte au-dessus de notre église et la gloire de Dieu vient s’y manifester. Il arrive souvent que lorsque nous louons le Seigneur, dansant et jouant avec des drapeaux ou bannières de couleurs au son d’une musique rythmée, nous pouvons voir, avec nos yeux spirituels, des éclats de la gloire de Dieu descendant de cette porte. Nous sommes devenus une piste d’atterrissage pour les anges ! Et tout cela, grâce à une seule porte qui n’est même pas complètement ouverte, au-dessus d’une seule église ! Imaginez un peu ce qui va se passer lorsque nos sept portes vont être complètement ouvertes ! Le royaume des cieux viendra alors véritablement sur terre.

L’église de Dieu dans le monde entier a besoin d’ouvrir ces portes afin d’avoir un renouveau perpétuel, c’est à dire qui ne s’arrêtera plus jamais. Nous avons besoin de voir, sans aucune restriction, la manifestation de la gloire de Dieu pour nous guérir et nous purifier, nous délivrer et nous libérer, pour nous donner nos mandats afin de remplir pleinement notre destinée. Pour en arriver là, il faut que nous opérions tous ensemble. Personne ne peut faire des choses dans son coin, en isolation. Nous ne pouvons pas le faire non plus avec juste une poignée de gens, c’est l’église toute entière qui doit s’investir et s’impliquer. Dieu nous appelle tous à faire ce que Jésus faisait. Chacun d’entre nous a cet appel et un mandat portant l’autorité d’amener le royaume des cieux sur terre.

Dieu vous appelle

Mettons bien les choses au clair : Dieu vous appelle dans votre vie à venir prendre votre place d’autorité dans les cieux, c’est à dire d’abord à  l’intérieur de vous-même puis dans le royaume des cieux. Il vous appelle à venir occuper Son royaume et l’amener sur terre comme il existe au ciel. Êtes-vous prêts à faire cela ? Et ne commencez pas à vous exclamer : « Oh, ce genre de choses n’est pas pour moi. Je ne pourrai jamais faire des trucs comme ça ! »

Commencez à opérer avec Dieu, dans le jardin que vous portez à l’intérieur de vous-même. Une porte commencera alors à s’ouvrir dans les cieux, passez-là et vous vivrez encore plus d’expériences, cela ne fera qu’aller en s’accroissant au fur et à mesure que vous pratiquerez.

C’est ce que Dieu désire pour nous tous et pour chacun d’entre nous. Vous qui lisez cela, c’est pour vous et c’est pour cela que nous avons commencé ce blogue en 2011 en anglais, avant de le développer en d’autres langues. Nous savions que Dieu vous aiderait à le découvrir. L’une des raisons pour lesquelles Dieu nous prépare et nous forme à être un centre de ressources est que nous sommes appelés à vous encourager, vous soutenir et vous aider à trouver votre chemin personnel. Nous savons qu’il y a une accélération, que Dieu est en train de faire les choses différemment et plus rapidement. Ce qui prenait des années à réaliser arrive maintenant en quelques mois ou semaines, voire même jours.

Etes-vous prêts à aller de l’avant avec Lui ?

Prions.

Père, nous prions pour tous ces gens fatigués et épuisés.
Révèle-leur la vérité, directement de Ton esprit au leur.
Révèle à chacun son identité en Toi,
En tant que seigneur, roi et fils de Dieu.

Révèle-leur le domaine d’autorité que Tu leur as réservé à chacun
Afin de manifester Ton royaume sur terre comme il existe au ciel,
Au travers de leur vie,
Pour réaliser les mêmes œuvres que Jésus a faites sur terre.

Nous Te remercions et Te louons, Ô Seigneur,
Pour tout ce que Tu fais en ces jours,
Pour l’époque fascinante dans laquelle nous vivons,
Une époque où Ton royaume va venir sur terre
et y être manifesté comme au ciel.

Nous prions pour que tous ceux qui lisent ceci
puissent entendre Ton appel et savoir que Tu les as choisis,
pour recevoir l’autorité que Tu leur as réservée dans Ton royaume
et pour qu’ils viennent occuper leurs trônes.

Nous prions pour que Tu les intronises et qu’ils commencent à régner
Et  manifester Ton royaume, au travers de leur vie.

Nous prions pour que les esprits de sagesse, de révélation
et de connaissance de Dieu
Ouvrent les yeux de notre cœur afin que nous puissions commencer à voir
Et faire l’expérience de l’ampleur de notre héritage,
Sur terre comme au ciel.

Nous prions pour que Tu libères et envoies rêves, visions et révélations.
La liberté règne là où est l’Esprit du Seigneur :
La liberté de marcher dans les révélations de Dieu,
D’entrer et de sortir de Ton royaume, par la foi, à chaque instant de notre vie.

Réveille-nous et attire-nous dans ton royaume,
Là où nous pouvons être pleinement manifestés comme Tes fils sur terre.
Saint-Esprit, nous Te prions de réaliser cela dans notre vie.
Attire-nous dans Ton intimité et retire les pierres d’achoppement de notre vie.

Nous prions pour que Tu nous aides à élever et rehausser nos frontons
En tant que portes des cieux.

Amen.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

Image : Détail du Rêve de Jacob par William Blake (c. 1805, British Museum) – William Blake Archive, Public Domain,
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1869973

81. Venez dans les lieux célestes

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Dans les derniers blogues, nous avons vu que le désir de Dieu est que nous accédions aux lieux célestes maintenant, pendant que nous vivons sur terre.

Si vous vous sentez prêts, il est temps aujourd’hui d’essayer.

Entrez et sortez

Si cela vous est possible, levez-vous et priez en langue pendant une ou deux minutes, de préférence à voix haute, afin d’activer votre esprit. Ne sautez pas cette étape, s’il vous plaît. Si vous n’avez pas le temps ou la possibilité maintenant, continuez de lire mais revenez à ce blogue pour l’effectuer, c’est une excellente activation.

Lorsque vous avez prié en langue pendant une minute ou deux (n’arrêtez surtout pas), imaginez une porte ouverte devant vous.

Dieu se tient dans l’embrasure
et Il vous invite à venir dans le royaume des cieux.
Il y a un escalier avec des anges qui montent et qui descendent.
Dieu vous demande de venir Le rejoindre,
Il vous accueille et vous invite.

Pendant que vous continuez de prier en langue,
faites, physiquement, un pas en avant
et venez dans le royaume, là où est votre trône, dans les lieux célestes.

Vous êtes maintenant en la présence de Dieu.
Sa gloire et Son royaume vous entourent, vous drapent.

Avancez d’un pas et recevez votre seigneurie.
Vous avancez en tant que seigneur
et vous allez recevoir l’autorité pour gouverner
sur la montagne qui opère dans votre esprit.

Vous êtes dans les lieux célestes.
Vous êtes maintenant en la présence de Dieu
et Il vous investit avec le droit et le pouvoir de gouverner votre vie.

Vous pouvez maintenant faire, physiquement, un pas en arrière pour sortir.

Vous avez maintenant autorité
Vous pouvez exercer cette autorité et ce droit
de gouverner sur votre montagne,
afin de voir les choses changer dans ce royaume, celui de la terre.

Je vous encourage à entrer et sortir des lieux célestes chaque jour, autant de fois que vous le désirez. Entrez dans le royaume des cieux puis sortez. Ramenez sur terre l’autorité qui vous a été donnée  et appliquez-la dans votre vie.

S’il vous arrive un problème dans la journée, retournez simplement dans les lieux célestes et recevez votre robe de droiture. Puis sortez du royaume des cieux et exercer votre autorité selon la droiture de Dieu, ici sur terre.

Pratiquez d’entrer et de sortir. Priez en langue avec force, cela permettra à votre esprit d’être stimulé pour le faire.

Engagez la présence de Dieu dans votre jardin

Dans notre âme, nous avons un jardin qui fait partie de notre cœur (souvenez-vous qu’il comprend quatre cavités ou chambres).

Pour commencer, nous allons apprendre à communier, à fraterniser avec Dieu en ouvrant cette « porte éternelle » qui est en chacun de nous et en invitant Dieu à la passer.

Priez en langue pendant une ou deux minutes (et ne vous arrêtez pas).

Imaginez que vous ouvrez cette porte dans votre cœur.

Invitez le Roi de Gloire à pénétrer et à régner sur le trône de votre vie.
Recevez Sa seigneurie et Son autorité dans votre esprit,
afin que votre esprit gouverne votre corps et votre âme,
qu’il ait autorité sur eux.

Nous opérons dans l’autorité du royaume : dans les cieux, dans notre vie, dans notre esprit.
Nous développons cette connexion spirituelle avec Dieu, là où la Rivière de Vie coule,
où le jardin de Dieu devient le jardin dans notre cœur.

Ce qui existe dans les cieux est reproduit sur terre, en nous et au travers de nous.

Vous pouvez pratiquer cela tous les jours : ouvrez votre porte, invitez le Roi de Gloire à pénétrer et Il va régner sur le trône de votre vie quand vous vous remettrez entièrement entre Ses mains.

Lorsque nous pratiquons cette activité ainsi, Dieu règne en nous. Nous nous livrons à Lui. Comme nous faisons cela, que nous nous abandonnons à Lui, Il commence à nous donner un peu plus de l’autorité qui nous revient et que nous avions perdue à cause du péché. Il nous fait confiance pour agir sur terre comme dans les cieux. Une fois que nous avons appris à nous remettre entièrement entre Ses mains : corps, âme et esprit, Il nous redonnera le trône de notre vie pour que nous puissions régner ensemble.

Venez dans le royaume tous les jours, ouvrez les portes, invitez le Roi de Gloire à pénétrer dans votre cœur. Offrez-Lui le trône de votre vie et commencez à opérer votre seigneurie sur toutes vos portes, celles de votre âme, de votre corps et de votre esprit. Travaillez sur ces portes afin que le flot de la Rivière de Vie de Dieu puisse y couler librement. Vous pouvez utiliser le diagramme d’Ian Clayton, ci-dessous, pour vous aider. L’Esprit de Dieu commencera à se manifester au travers de vous dans votre vie quotidienne.

Vous pouvez entrer et sortir constamment des lieux célestes, cela a toujours été l’intention de Dieu.

Les portes

Diagramme d’Ian Clayton des portes de notre esprit, de notre âme et de notre corps
Pour mieux lire, vous pouvez cliquer sur le diagramme afin de le voir en gros plan dans une nouvelle fenêtre.

Dans le diagramme d’Ian Clayton des portes de notre esprit, de notre âme et de notre corps, nous pouvons voir que la gloire de Dieu est au centre de notre être et que les portes représentent les moyens par lesquels Dieu se manifeste au travers de nous. Il ne s’agit pas de portes pour qu’Il puisse entrer mais pour qu’Il puisse sortir puisque Dieu vit en nous. On commence généralement par la porte du Premier Amour avant de passer aux autres. Il faut demander à Dieu de bien vouloir nous montrer si chaque porte est bloquée par quelque chose. Avec notre autorité spirituelle, nous les « nettoyons » afin de les voir complètement ouvertes et libres pour que la gloire de Dieu circule librement dans chacune d’entre elles. Plus nos portes sont libres et grandes ouvertes, plus Dieu se manifeste dans notre vie quotidienne.

Le jardin (chanson, en anglais uniquement)

Voici une chanson de Misty Edwards que nous utilisons souvent pour nous aider à nous engager avec Dieu dans notre jardin.

Vous pouvez aussi cliquer ici :  Garden (Misty Edwards – via YouTube – s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Si pour une raison quelconque, vous n’accédez pas à cette chanson, cherchez « Misty Edwards Garden » sur YouTube ou ailleurs.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

77. La chute de Lucifer, l’ange porteur de lumière

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Nous avons vu précédemment que quelque chose de catastrophique était arrivé entre les deux premiers versets de Genèse. Satan a chuté !

Lorsque Dieu a créé la terre, telle qu’elle est maintenant, Il l’a retirée de l’endroit où elle était et l’a placée dans une « capsule de temps et d’espace ». Dieu a déclaré « que la lumière soit » avant de créer le soleil, la lune et les étoiles. Il a fait cela parce qu’Il est lumière et que cette lumière est créatrice. Il y a deux vitesses de lumière : celle des lieux célestes et celle qui opère dans l’atmosphère de la terre. Il est intéressant de noter que cette dernière ralentit, ce qui est maintenant suggéré par des scientifiques.

Cependant, au commencement, elles suivaient la même allure. A la suite du péché originel, la vitesse de la lumière a commencé à ralentir donc le temps passait plus rapidement avant (j’espère que vous me suivez). C’est pour cela que la terre semble n’avoir que 10 000 ans dans la Bible alors qu’elle en a plus de 14 milliards selon les scientifiques. A l’époque le temps était différent, plus « élastique ».

Il y a un passage dans la Bible qui parle de cette période. Voyons 2 Pierre :

Mais il y a un fait que ces gens oublient délibérément : c’est que Dieu, par sa parole, a créé autrefois le ciel et la terre. Il a séparé la terre des eaux et il l’a rassemblée du milieu des eaux. De la même manière, Dieu a détruit le monde d’alors par les eaux du déluge. (2 Pierre 3:5-6)

Il ne s’agit pas ici du déluge de Noé. Ce verset parle de la destruction originelle de la terre après la chute de Satan. La terre a été inondée à cette époque par le premier déluge. C’est pour cela que dans Genèse 1:2, nous pouvons lire que l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.

Origine de la chute de Satan 

C’était un chérubin protecteur. L’un des anges qui couvrent le trône et qui crient « saint, saint, saint ». Lorsqu’il criait « saint », il exprimait son émerveillement en recevant de Dieu la révélation de Ses buts.

Un jour, Dieu a révélé son intention d’utiliser un Être Humain, doté d’un ADN, afin d’opérer sur terre avec Son ADN. Dieu a aussi révélé que ce serait Ses fils porteurs de Son ADN qui hériteraient de la terre et des cieux, pas les anges ou les fils de gloire.

Cette fois-ci, au lieu de crier « saint », quelque chose a soudainement commencé à prendre forme dans le cœur de Satan. Il s’est rebellé et a déclaré dans son cœur : « C’est ce que je désire ! ». A cette époque, Satan avait une forme reptilienne et il était couvert de pierres. On l’appelait Lucifer, l’ange porteur de lumière. Il avait reçu la responsabilité de diriger les louanges dans les cieux.

Les pierres dont il était couvert reflétaient la lumière de la gloire de Dieu. Il avait aussi reçu la responsabilité de former l’Être Humain afin qu’il atteigne la plénitude divine.

La chute de Satan est relatée dans Ézéchiel 28 :

Fils d’homme, prononce une complainte contre le roi de Tyr. Dis-lui : «Ainsi te parle le Seigneur, l’Eternel : Par ta grande sagesse et ta beauté parfaite, tu étais un modèle de perfection. Tu étais en Eden, dans le jardin de Dieu. Tu étais recouvert de pierres très précieuses de toutes sortes : rubis, topaze et diamant, chrysolithe et onyx, jaspe, saphir, escarboucle, émeraude. Tes tambourins, tes fifres étaient d’or ouvragé, ils furent préparés le jour même où tu fus créé. (Ézéchiel 28:12-13).

Le jardin de Dieu, l’Eden, était connecté à la terre. Nous pouvons lire dans Genèse que Dieu avait un jardin en Eden et qu’Il planta un jardin pour Adam à l’est d’Eden. Il y avait donc deux jardins et à cette époque, les cieux et la terre étaient intersectés. Le jardin de Dieu était là où Il se promenait et Adam y avait accès. C’était là que se trouvait l’Arbre de Vie.

Nous découvrons aussi toutes les pierres précieuses que portait Lucifer. Il avait 9 pierres alors que l’Être Humain en avait 12 comme on peut le voir dans la description du pectoral du Grand Prêtre, correspondant aux 12 tribus d’Israël. La Nouvelle Jérusalem a 12 fondements et l’Arbre de Vie a 12 fruits. Le chiffre 12 représente un gouvernement et Adam avait reçu la responsabilité du gouvernement divin sur terre.

[La numérologie biblique est vraiment intéressante : si vous les recherchez, vous trouverez partout les chiffres 3, 7, 10, 12 et 40. Malheureusement, je ne peux pas trop m’étendre sur ce sujet cette fois-ci.]

On peut ensuite lire :

Je t’avais nommé comme le Chérubin protecteur oint. Tu avais accès à la montagne sainte de Dieu. Tu te promenais au milieu de ces pierres aux feux étincelants. Tu étais parfait dans toute ta conduite depuis le jour où tu as été créé, jusqu’à ce que le mal soit trouvé en toi. Ton commerce prospère t’a entraîné à la violence qui a rempli ton cœur et tu as péché. Je t’ai chassé de ma montagne comme un quelconque pécheur. Je t’ai détruit, toi le Chérubin protecteur et je t’ai expulsé du milieu de ces pierres aux feux étincelants. (Ézéchiel 28:14-16, New American Standard Bible)

Les cieux se trouvent donc sur une montagne : « la montagne sacrée de Dieu » (verset 14). La structure entière des cieux est une montagne avec un plateau au sommet. Sur la montagne, il y a un trône d’où coule une rivière de feu, comme la lave coule d’un volcan en éruption. Dans ce feu, il y a des pierres qui opèrent, ce sont les pierres de révélation. J’ai été sur cette montagne et j’ai marché sur ces pierres. Je vous expliquerai une autre fois ce que sont ces pierres. Elles représentent ce que Lucifer devait faire pour mener Adam à la plénitude divine.

Malheureusement, il a été déloyal et tout a été révélé parce qu’il était le Chérubin protecteur oint ayant reçu une révélation de Dieu. Le texte parle du commerce de Lucifer et de la violence qui a rempli son cœur.

Nous avons déjà parlé des échanges et des marchés d’échange. Lucifer a reçu une information, la révélation de ce que Dieu allait faire. Il a échangé cette information avec d’autres anges, expliquant que l’Être Humain allait hériter des cieux, pas les anges. Ces derniers devant être « des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut » (Hébreux 1:14). Tous les anges ont été créés pour nous servir et cela devenait d’un seul coup évident. Lorsque Lucifer a découvert cette révélation, il a approché les anges avec cette information et un tiers d’entre eux ont décidé de recevoir cette information et d’y répondre, en essayant de déposséder l’Être Humain du gouvernement des cieux. Et Lucifer est devenu Satan.

Tomber du ciel comme un éclair

Jésus déclare que Satan est tombé des cieux comme un éclair. Résultat, Satan ne peut plus venir dans les cieux mais seulement dans certaines parties des lieux célestes. Il n’a plus accès à la Rivière de Vie ou aux pierres de feu ou quoi que ce soit qui se trouve dans ces parties des lieux célestes.

Avant de chuter, nous pouvons lire : « … une bataille s’engagea dans le ciel : Michel et ses anges combattirent contre le dragon et celui-ci les combattit avec ses anges ; mais le dragon ne remporta pas la victoire et lui et ses anges ne purent maintenir leur position au ciel. Il fut précipité, le grand dragon, le Serpent ancien, qu’on appelle le diable et Satan, celui qui égare le monde entier. Il fut précipité sur la terre et ses anges furent précipités avec lui. (Apocalypse 12:7-9)

Comme vous pouvez le voir, l’origine du mot dragon vient de la Bible, c’est une description de Satan. Un tiers des anges, ce qui représente un nombre important, a accepté l’échange que leur offrait Satan et ils ont tous chuté avec lui.

Comme je l’ai déjà mentionné, il s’agit de la création originelle. Les activités de Satan sur terre ont mené au jugement de Dieu qui a envoyé un premier déluge, rendant la terre « chaotique et vide », la recouvrant d’eau sur laquelle l’Esprit de Dieu planait (Genèse 1:2). Avec la seconde création, la rébellion d’Adam (son échange) a donné à Satan un nouvel accès aux cieux et à d’autres parties des lieux célestes qui lui étaient fermées depuis sa chute.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

74. Un héritage sur terre et dans les cieux

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

En effet, là où il y a alliance, il est nécessaire que la mort de celui qui conclut l’alliance soit produite. (Hébreux 9:16)

Pour recevoir un héritage, il faut que quelqu’un meurt et nous lègue quelque chose dans son testament. Jésus, notre frère ainé, est mort pour nous. Il a reçu le jugement pour que nous puissions recevoir la bénédiction : un héritage éternel.

En hébreux, nachalah signifie héritage, possession de biens ou patrimoine. Il est utilisé 273 fois dans l’Ancien Testament et dans 183 de ces occasions, il s’agit d’un terrain donné en cadeau.

Le mot yarash veut dire saisir, déposséder, prendre possession ou hériter. On le trouve 255 fois dans L’Ancien Testament et dans 210 de ces occasions, il est lié à une opération militaire.

La génération Josué

Nous recevons notre héritage par grâce, c’est un cadeau mais pour le recevoir, nous devons en prendre possession. Il peut y avoir une énorme différence entre ce que Dieu désire nous donner et ce que nous sommes prêts à recevoir ou prendre possession.

Dieu désire que nous recevions notre héritage et notre destinée éternelle. Tout comme Josué a mené le peuple de Dieu à prendre possession de son héritage, nous sommes appelés à être la génération Josué qui va mener les gens à recevoir l’héritage que Dieu leur a réservé.

Quel est notre héritage ?

  • La vie éternelle, dès maintenant et pas seulement après notre mort.
  • La rédemption, notre rachat d’état d’esclave pour retrouver notre liberté.
  • Notre réconciliation avec Dieu et notre retour vers Lui, pour retrouver notre relation familiale.
  • Notre destinée, notre but et le « manteau » de Jésus (Son autorité) qu’Il nous a laissé et que nous devons reprendre.

Jésus a tout hérité du Père et Il nous a légué le droit de recevoir notre héritage familial :

« Tout ce que le Père possède m’appartient à moi aussi ; voilà pourquoi je vous dis qu’il puisera dans ce qui est à moi et vous l’annoncera. » (Jean 16:15)

Certains pourtant l’ont accueilli ; ils ont cru en lui. A tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu. (Jean 1:12)

L’Esprit Saint lui-même témoigne à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Et puisque nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu et donc cohéritiers de Christ. (Romains 8:16-17)

Nous sommes destinés à recevoir une partie de tout ce qui appartient à Dieu (absolument tout ce qu’Il a), à condition d’y croire. Dieu n’est pas pingre, Il veut que nous recevions tout ce qu’Il a pour nous. Mais Il désire que nous sachions ce qui nous appartient.

Car c’est en lui (Jésus) que Dieu a dit « oui » à tout ce qu’il avait promis. Aussi est-ce par lui que nous disons « oui », « amen », pour que la gloire revienne à Dieu. (2 Corinthiens 1:20)

Si vous lui appartenez, vous êtes la descendance d’Abraham et donc, aussi, les héritiers des biens que Dieu a promis à Abraham. (Galates 3:29).

Seuls les fils reçoivent un héritage, pas les esclaves ni les orphelins.

Ainsi donc, tu n’es plus esclave, mais fils ou fille et, puisque tu es fils ou fille, tu es héritier des biens promis, grâce à Dieu. (Galates 4:7)

Un héritage sur terre et un dans les cieux

Nous n’avons pas seulement un héritage sur terre, nous en avons aussi un dans les cieux. Nous héritons de Sa véritable nature, de Sa personnalité et de Son autorité :

Ainsi, nous bénéficions des dons infiniment précieux que Dieu nous avait promis. Il a voulu, par ces dons, vous rendre conformes au caractère de Dieu. (2 Pierre 1:4)

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ car il nous a comblés de toute bénédiction de l’Esprit dans le monde céleste en raison de notre union avec Christ… Par notre union avec Jésus-Christ, Dieu nous a ressuscités les uns et les autres et nous a fait siéger les uns et les autres dans le monde céleste. (Éphésiens 1:3, 2:6)

Alors Jésus s’approcha d’eux et leur parla ainsi : J’ai reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre : allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit. Et voici : je suis moi-même avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. (Matthieu 28:18-20)

En Jean, chapitres 13 à 17, Jésus parle longuement de notre héritage, de Sa relation avec le Père et de la relation qu’Il veut que nous ayons avec Lui.

Le commencement et la fin

Pour comprendre notre héritage, il nous faut étudier le commencement (Genèse) pour voir qu’elles étaient les intentions de Dieu à notre égard. Il nous faut aussi étudier la fin (Apocalypse) pour voir comment Ses intentions ont été remplies. Quand nous le faisons, nous pouvons voire nombre de parallèles entre le commencement et la fin.

Nous sommes entre les deux et Dieu désire que nous jouions notre part pour arriver à la fin. Tout ceci couvre la restauration. Dieu désire nous voir restaurer tout ce qu’Il avait originellement prévu dans le jardin, afin de trouver l’accomplissement final de tout dans le jardin éternel de Dieu.

Nous avons été créés à son image, pour gouverner (Genèse 1:26-28).

L’Eternel Dieu façonna l’homme avec de la poussière du sol, il lui insuffla dans les narines le souffle de vie et l’homme devint un être vivant. L’Eternel Dieu planta un jardin vers l’Orient : l’Eden, le Pays des délices. Il y plaça l’homme qu’il avait façonné… Du pays d’Eden sortait un fleuve qui arrosait le jardin. De là, il se divisait en quatre bras. (Genèse 2:7-10)

Deux royaumes entrecroisés

Tu étais en Eden, dans le jardin de Dieu… Or, je t’avais placé, avec un chérubin protecteur qui était oint, sur la montagne sainte de Dieu ; c’est là que tu étais, te promenant au milieu de ces pierres aux feux étincelants. (Ézéchiel 28:13-14)

L’Eden se trouve sur la montagne sacrée de Dieu. Le jardin terrestre et le jardin céleste étaient intersectés. Cette intersection est aussi celle de notre héritage physique et de notre héritage spirituel. Adam et Eve en ont été exclus à cause du péché mais Jésus a ré-ouvert l’accès à l’arbre de vie. Le jardin de notre cœur est intersecté avec celui de Dieu et nous pouvons, de nouveau, marcher avec Lui dans le jardin.

La fin rejoint le commencement, Dieu marche avec les êtres humains :

Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’existait plus. Et j’entendis une forte voix, venant du trône, qui disait : Voici la Tente de Dieu avec les hommes. Il habitera avec eux ; ils seront ses peuples et lui, Dieu avec eux, sera leur Dieu. (Apocalypse 21:1,3)

Finalement, l’ange me montra le fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui jaillissait du trône de Dieu et de l’Agneau. Au milieu de l’avenue de la ville, entre deux bras du fleuve, se trouve l’arbre de vie. Il n’y aura plus jamais de nuit. On n’aura donc plus besoin ni de la lumière d’une lampe, ni de celle du soleil, car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière. Et ils régneront éternellement. (Apocalypse 22:1-2, 5)

A la fin, nous ferons ce que Dieu nous avait demandé de faire au commencement : appliquer Son règne sur la création. Et Jésus ne reviendra que lorsque tout aura été restauré conformément à sa condition originelle.

… il vous enverra celui qu’il vous a destiné comme Messie : Jésus. En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu’au jour où l’univers entier sera restauré, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes. (Actes 3:20-21)

Voici notre héritage :

  • Être l’image de Dieu sur terre comme nous le sommes au ciel
  • Être bénis (habilités à prospérer)
  • Porter des fruits, nous multiplier et remplir la terre
  • Soumettre ou dominer, posséder et gouverner
  • Avoir une relation avec Dieu sur terre et dans les cieux
  • Vivre dans les cieux et sur terre simultanément, comme Adam le faisait et comme Jésus l’a fait.

La loi de la première mention

Il est très important de voir comment notre héritage est introduit pour la première fois dans la Bible car la première mention détermine comment interpréter ce mot dans toutes les Écritures.

« Je suis le Dieu de Béthel où tu as répandu de l’huile sur une pierre dressée en stèle et où tu m’as fait un vœu. Maintenant, lève-toi, quitte ce pays et retourne dans ton pays natal. » Rachel et Léa lui répondirent : Avons-nous encore quelque chose ou un héritage, chez notre père ? (Genèse 31:13-14)

Posons cette même question : avons-nous encore quelque chose ou un héritage chez notre Père ? Si oui, où se trouve-t-il ? Le mot Béthel signifie « la maison de Dieu ». Quel est donc notre pays natal où nous devons retourner ?

Notre héritage de l’alliance remonte jusqu’à Adam et l’alliance avec Abraham est ce qui nous connecte à notre héritage : « Toutes les familles de la terre seront bénies à travers toi ». (Genèse 12:1-3)

Dieu est apparu à Abraham à Béthel (Genèse 12:7-8). Plus tard, lorsque Jacob, son petit-fils, vint à Béthel, c’est là qu’il a vu une sorte d’escalier entre la terre et le ciel où les anges de Dieu montaient et descendaient. Il s’est écrié : « Ce lieu est redoutable ! Ce ne peut être que le sanctuaire de Dieu. C’est ici la porte du ciel.» (Genèse 28:10-17)

Notre relation avec Dieu nous permet de revenir à un endroit où les cieux sont ouverts et où nous devenons une porte du ciel et une maison/un sanctuaire de Dieu.

« Tu es mon fils bien-aimé »

Pour le monde dans lequel Il est venu, Jésus était illégitime. Selon la culture juive, il n’avait aucun droit d’hériter quoi que ce soit. Mais Dieu avait quelque chose de très différent en tête :

Au moment où il sortait de l’eau, il vit le ciel se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Une voix retentit alors du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, tu fais toute ma joie. (Marc 1:10-11)

Dieu désire vous légitimer et vous reconnaître comme Son enfant.

Nous sommes sous un ciel ouvert.
Dieu notre Père se tient sur le seuil entre la terre et les cieux. Il déclare des paroles d’affirmation, d’encouragement et de légitimation sur vous.
Recevez ces paroles dans votre esprit comme celles de Dieu :

Je déclare que tu es mon fils bien-aimé et que tu fais toute ma joie.
Je t’appelle Mon enfant. Je suis ton Père. Tu m’appartiens et je t’appartiens.
Je te légitime comme mon enfant.
J’appelle ta destinée éternelle.

Que ton esprit m’écoute !
Ecoute avec ton esprit les paroles que Moi, ton Père, je te déclare.

L’esprit de ton Père témoigne dans ton esprit et déclare que tu es Mon fils..
Je béni ton esprit avec la mentalité et l’esprit de filiation
Je te béni comme Mon enfant, avec une identité au plus profond de ton cœur, aimé en toute sécurité dans Ma famille.
Je te béni avec l’assurance définitive que j’ai pour toi un avenir plein d’espérance.
J’ai inscrit avec amour tous tes jours dans Mon livre, pour ton meilleur intérêt et Ma gloire suprême.

Je te béni avec la certitude que je sais ce dont tu as besoin et que J’ai toutes les ressources de l’univers pour répondre à ces besoins.

Ecoute avec ton esprit les paroles que J’ai pour toi.

Mon esprit témoigne dans ton esprit et déclare que tu es Mon fils.
Je béni tes oreilles afin qu’elles entendent le témoignage de l’Esprit de Dieu,
l’Esprit de la connaissance, de la sagesse et de la compréhension,
l’Esprit de conseil, de pouvoir et de respect de Dieu.

Je te béni en t’accordant à ma fréquence,
avec des yeux pour voir et des oreilles pour entendre
et une intelligence pour comprendre selon l’Esprit.

Je te béni afin d’être dirigé par l’abondance de Mon Esprit de vérité,
afin de voir les choses comme je les vois dans les lieux célestes.

Je te béni avec la certitude que tu es, avec ton frère Jésus,
un héritier de tous Mes trésors.

Je te béni avec l’assurance que tu ne manqueras de rien,
Spirituellement, émotionnellement, mentalement, physiquement et pratiquement.

Je te béni avec la certitude que je désire que tu reçoives Ma bénédiction et Ma gloire ainsi que ton droit de naissance.
Je te béni avec le désir d’aller de l’avant pour voir la gloire que je vais révéler.

Je te béni avec un cœur qui ne se rebelle pas et qui ne craint pas
les opportunités que Je place devant toi chaque jour.
Je te béni d’un désir de voir les manifestations de Ma gloire en toi et au travers de toi, jour après jour.

Je déclare que tu n’es plus ni un esclave ni un orphelin ni une victime.
Je déclare que tu M’appartiens et que Je t’appartiens.
Je suis ton héritage et tu es le Mien.

Je déclare que Je suis ton Père et que tu es Mon fils.
Je te donne accès à ton foyer céleste.
Je te donne accès à la rivière et l’arbre de vie.

Je te demande de devenir une porte entre les cieux et la terre.

Tu es mon enfant
et je t’appelle à démontrer sur terre que tu es un fils mûr.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)