49. Jésus, le centre de toute l’Histoire

Jésus est le centre de toute l’Histoire

Si on prend l’eschatologie, l’étude des derniers temps, c’est entièrement sur Jésus. Ce n’est pas notre histoire, ce n’est pas l’histoire de l’église, ce n’est pas l’histoire du monde, c’est l’histoire de Jésus. Il va venir pour tout « résumer ». C’est Lui qui tient tout ensemble. Tout dans l’Ancienne Alliance prépare la venue de Jésus et tout dans la Nouvelle Alliance se base sur Lui. Donc, chaque fois que nous lisons les Écritures, nous devons les interpréter avec en tête le message de Jésus et Sa personnalité. Vous ne pouvez pas les ignorer.

Certaines personnes déclarent : « Paul déclare ceci dans les évangiles et il contredit Jésus ». Non, il ne le contredit pas, on ne peut jamais contredire Jésus. Ce que Jésus a fait, ce que Jésus a dit, personne ne peut le contredire, c’est un fait. Il faut absolument l’accepter ainsi et interpréter les Écritures en conséquence.

Tout l’Histoire a été achevée en Jésus et pour l’avenir, elle le sera en Lui. Donc,

 C’est en lui que Dieu a dit «oui» à tout ce qu’il avait promis. Aussi est-ce par lui que nous disons «oui», «amen», pour que la gloire revienne à Dieu (2 Corinthiens 1:20).

Chaque promesse de Dieu dans la Bible trouve sa réponse en Christ. Elles sont toutes remplies par Jésus. C’est un principe très important que vous devez absolument acquérir.

J’aimerais maintenant vous donner quelques versets qui forment une fondation pour vous aider à comprendre certains passages ou questions plus compliqués. C’est tout particulièrement le cas lorsque l’on étudie Mathieu 24 qui couvre l’enseignement de Jésus sur les choses et temps à venir.

Il vous enverra Jésus

… il vous enverra celui qu’il vous a destiné comme Messie : Jésus. En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu’au jour où l’univers entier sera restauré, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes (Actes 3:20-21).

Donc tout ce qui a été prophétisé par un prophète, y compris tout ce que nous comprenons comme une prophétie dans la Bible, tout cela va être réalisé avant que Jésus ne quitte les Cieux.  Il ne les quittera pas tant que l’univers entier ne sera pas restauré comme dieu le désire, tant que toutes les prophéties ne sont pas réalisées. Il ne reviendra que lorsque tout sera fait selon la volonté de Son père.

Il ne peut pas revenir avant que tout ne soit en place. Il ne va pas revenir et puis restaurer l’univers. Il va le faire avant de revenir. Toutes les promesses et les prophéties seront remplies et réalisées avant qu’Il ne revienne.

« Il doit demeurer au ciel ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Après leur avoir ainsi parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu (Marc 16:19).  

Lorsqu’Il a été enlevé au ciel, Dieu L’a intronisé, Il L’a assis à Sa droite, sur Son trône. Lorsque quelqu’un est assis sur un trône, cela signifie que cette personne gouverne, qu’elle règne avec la plus haute autorité et un pouvoir suprême. C’est ce que fait Jésus et Il restera là jusqu’à ce que tout soit restauré.

Régner

Il faut, en effet, qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort. Car, comme il est écrit : Dieu a tout mis sous ses pieds… (1 Corinthiens 15:25-27).

Jésus reviendra pour abolir la mort qui est le dernier ennemi.

Voici un autre verset qui déclare que tout est soumis à Jésus :

… en la faisant agir en Christ lorsqu’il l’a ressuscité et l’a fait siéger à sa droite, dans le monde céleste. Là, Christ est placé bien au-dessus de toute Autorité, de toute Puissance, de toute Domination et de toute Souveraineté : au-dessus de tout nom qui puisse être cité, non seulement dans le monde présent mais aussi dans le monde à venir. Dieu a tout placé sous ses pieds et Christ qui domine toutes choses, il l’a donné pour chef à l’Eglise » (Éphésiens 1:20-22).

Voilà donc où est Jésus en ce moment, dans l’âge où nous vivons (le monde présent). Il règne avec autorité et pouvoir. Maintenant, si Jésus est la tête et nous sommes Son corps sur terre, Ses pieds sont nos pieds. Donc si tout est sous Ses pieds, tout est aussi sous nos pieds. Dieu a tout placé sous Ses pieds et L’a donné pour chef à l’Église. Je n’ai pas vraiment la place pour entrer dans tous les détails de ces versets mais vous pouvez y réfléchir en lisant dans Psaume 110 ce que cela signifie d’être un repose-pied. Commencez à vous familiariser avec le langage prophétique et étudiez ce qu’il signifie.

Par le moyen de l’Église

Nous pouvons lire dans Éphésiens 3:10 :

Par cette mise en lumière, les Autorités et les Puissances dans le monde céleste peuvent connaître, par le moyen de l’Eglise, les aspects infiniment variés de sa sagesse.

J’aime l’expression « les aspects infiniment variés ». Elle signifie des tas de couleurs et de facettes qui expriment toute la personnalité de Dieu et Sa merveilleuse sagesse.

Par quel moyen le monde céleste peut la connaître ? Par l’Église, c’est-à-dire nous !

Pour être révélé à qui ? Aux Autorités et aux Puissances dans le monde céleste.

Cela s’accomplit conformément à ce qui a été fixé de toute éternité et qui s’est réalisé par Jésus-Christ notre Seigneur (verset 11).

Donc le but éternel de Dieu est de manifester et de démontrer Sa sagesse. Il le réalise en Christ et au travers de son Église.

Est-ce que vous commencez à bien comprendre comment tout se tient ?

Est-ce que cela commence à remettre en cause certaines de vos doctrines ?

Et ce n’est pas fini !

La prochaine fois, nous étudierons Mathieu 24. C’est certainement et de loin, le chapitre de la Bible qui a été le plus mal compris et interprété par l’église. Tout simplement parce qu’il a été interprété en suivant une pensée grecque (occidentale) et par des gens qui voulaient l’adapter aux événements mondiaux. C’est d’ailleurs toujours le cas.

Comme nous allons le voir, c’est une grave erreur.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

48. Mille fois plus ?

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Royaume et alliance

C’est dans le contexte du royaume de Dieu et de Ses alliances que nous devons baser notre compréhension prophétique. Royaume et alliances sont les deux côtés d’une même pièce. Pour comprendre les objectifs de Dieu, nous devons comprendre les deux. Depuis le tout début, le but de Dieu était d’avoir un peuple qui manifesterait Son royaume « sur terre comme il est aux cieux ». Ses alliances représentent les accords qu’Il établit avec les hommes afin que ce but soit atteint.

En 2011, lorsque j’ai commencé à présenter ce sujet, il y a eu pas mal de déclarations et de textes sur le fait que c’était une année « 11 ». Certaines personnes sentaient que Dieu désirait souligner en particulier Deutéronome 1:11  : « Que l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres, vous rende mille fois plus nombreux encore et qu’il vous bénisse comme il vous l’a promis ». D’autres voyaient « 111 » partout lorsqu’ils se concentraient sur ce que Dieu voulait leur dire. Ils étaient inspirés par ce verset et encourageaient tout le monde à croire que Dieu n’allait pas multiplier les choses par cent mais par mille.

Est-ce vraiment la signification réelle ?

Tout d’abord, il est évident que le Saint-Esprit peut prendre ce verset et nous inspirer personnellement en nous disant : « C’est pour toi ». Mais si nous ne l’entendons pas ainsi, comment abordons-nous les questions qui ne manqueront pas d’être posées : Vraiment ? Cela veut vraiment dire ça ? Et si oui, est-ce réellement pour nous ?

Remarquez bien que ce verset mentionne « le Dieu de vos ancêtres ». C’est la langue des alliances. « Le Dieu de vos ancêtres » fait référence à Abraham et l’alliance que Dieu a passée avec lui par laquelle toutes les familles de la terre seraient bénies au travers de lui (Genèse 12:3). Nous pouvons lire en Deutéronome 8:18 : « Souviens-toi au contraire que c’est l’Eternel ton Dieu qui te donne la force de parvenir à la prospérité et qu’il le fait aujourd’hui pour tenir envers toi les engagements qu’il a pris par serment en concluant alliance avec tes ancêtres ». C’est donc pour confirmer cette alliance que Dieu nous donne le pouvoir de prospérer. Au vu de tout cela, j’estime que nous pouvons déclarer Deutéronome 1:11 comme une promesse de Dieu de nous rendre mille fois plus prospères.

Mais est-ce exactement 1000 ou bien cela veut-il dire « beaucoup » ? Prenons Psaume 50:10 qui déclare : « Car tous les animaux des forêts sont à moi et les bêtes sur mille montagnes sont à moi aussi ! » (New Living Translation). Si l’on trouve un nombre supérieur à 1000, cela veut-il dire que ces bêtes et ces montagnes n’appartiennent pas à Dieu ? Je pense que vous savez déjà la réponse. Donc 1000 n’est pas toujours un chiffre exact dans la Bible, il signifie un grand nombre et dans ce cas particulier, il veut dire « tout ».

Limiter Dieu

Ce que je veux démontrer, c’est que si nous voulons comprendre correctement les prophéties, nous ne pouvons pas tout prendre littéralement parce qu’en faisant cela nous limitons Dieu. Certaines personnes objectent en déclarant que lorsque Deutéronome 1:11 a été écrit, il n’y avait de chiffres ni pour les chapitres ni pour les versets, ils ont été ajoutés bien plus tard. Cela n’empêche pas Dieu de les utiliser pour illustrer quelque chose. C’est pour notre bénéfice, pas le Sien.

Ceci fait donc partie d’approcher les Écritures avec une tournure d’esprit hébraïque (orientale) plutôt que grecque (occidentale). Les significations littérales, profondes, personnelles et cachées peuvent être toutes correctes et on peut toutes les trouver dans un seul verset de la Bible, si c’est ce que Dieu désire nous révéler.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

47. Une seule et simple réponse?

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Interpréter les temps

Vous êtes peut-être assez âgé(e) pour vous souvenir de tous ces livres sur la soi-disante importance du Marché Commun de 12 états ou sur le Communisme et l’URSS. Et bien, nous pouvons voir maintenant qu’aucun d’entre eux ne présentait la vérité. De nos jours, ces livres reposent sur des étagères, couverts de poussière et si les gens les lisaient, ils riraient bien. Les dates, les temps, tout semblait tellement plausible. Mais rien n’est arrivé comme ils le déclaraient.

Ces interprétations ont vu le jour parce que leur(s) auteur(s) ont simplement observé le monde qui les entourait et ont essayé de faire « coller » leur propre compréhension des Écritures sur ces événements. Ce n’est de toute évidence pas la bonne méthode. Nous devons recevoir la révélation de ce que les Écritures disent réellement. Comme je l’ai déjà mentionné auparavant, ceci implique de voir les choses d’un point de vue hébraïque et non occidental.

Alliance

Prenez le symbolisme biblique et le langage des alliances. La Bible dans son intégralité est écrite en termes d’alliances. Les chrétiens parlent librement de l’Ancienne Alliance et de la Nouvelle Alliance. Si vous n’avez jamais pris le temps d’étudier les alliances, je suis désolé car je n’ai pas la place ici de le faire en détail. Le meilleur conseille que je puisse vous donner est de voir les différents enseignements de Ian Clayton sur les alliances.

En bref, les alliances sont des contrats d’engagement et Dieu les a toujours utilisés pour interagir avec Son peuple. Dieu établit les alliances et les signe par le sang. Il a toujours rempli ses engagements. Le triste côté de l’histoire, c’est que la race humaine n’a jamais tenu ses engagements. Du moins jusqu’à ce que Jésus vienne et signe de son propre sang une nouvelle alliance avec Dieu. Cette nouvelle alliance est infaillible parce que Jésus ne peut pas faillir : Son sang est éternel. Nous recevons donc maintenant tous les avantages et toutes les promesses de Dieu grâce au sacrifice de Jésus.

L’Ancienne Alliance couvrait tout ce qui devait être fait pour être acceptable aux yeux de Dieu. Ce n’est plus le cas. Mais l’alliance reste la base des opérations de Dieu. Pour comprendre la Bible, nous devons comprendre le langage des alliances et comment Dieu l’utilise.

Révélation personnelle

Parce que Jésus est la Parole Vivante de Dieu, Il peut vous donner une révélation personnelle pour n’importe quel mot, verset ou passage des Écritures qu’Il a choisi. Il se peut que cette révélation soit complètement hors du contexte de ce qui a été originellement écrit mais cela peut toucher votre cœur et vous parler. Ce peut être une révélation qui vous concerne vous seul, pour votre situation ou circonstance et personne d’autre. Il est essentiel que vous ayez une compréhension générale appropriée des buts de Dieu. Ceci vous protégera de toute erreur, de manière à ce que si Dieu vous donne une révélation de cet acabit, vous ne dévierez pas complètement à un point ou un autre parce que vous avez imaginé quelque chose qui vous plaît.

Par exemple, si vous recevez ce que vous croyez être une révélation qui vous dit d’aller voler une personne dans votre rue, vous saurez que cela ne vient certainement pas de Dieu. Vous devez comprendre la nature et le caractère de Dieu, comment Il opère afin de ne pas « dérailler ». Il faut que vous acceptiez le fait que toutes les voix que vous entendez ne sont pas toutes de Dieu. Parfois, c’est notre âme qui parle, tout particulièrement si nous avons un désir profond pour quelque chose et notre âme peut nous convaincre que c’est bien Dieu qui parle ! Elle peut aussi nous convaincre que ce que nous faisons est juste alors que cela ne l’est pas. Jésus peut prendre Sa Parole et l’appliquer sur nous comme Il le désire. Il faut simplement être prudent et certain que cette révélation vienne bien de Lui.

Plan A

Mon but ici est de vous montrer à quel point nous devons comprendre le contexte des buts éternels de Dieu. Il ne change jamais de plan parce qu’Il n’a pas de plans B, C ou D.

Maintenant, il existe un enseignement qui déclare qu’Il a des plans de rechange. Vous l’avez entendu, vous avez peut-être été influencé par cet enseignement. Vous n’y avez peut-être pas vraiment pensé de cette manière. Cet enseignement était proéminent dans la ville où j’ai été élevé comme je l’ai déclaré précédemment. Cet enseignement divise les Écritures en blocs et périodes dans lesquels Dieu opère différemment. Il déclare que « ceci n’est pas pour maintenant » et nie la continuité des buts de Dieu de Genèse à Apocalypse. Si vous lisez ces deux livres, vous verrez que la plupart des symboles sont les mêmes. Ce qui est au début est aussi à la fin. C’est pourquoi il est si important de bien les comprendre.

1 + 1 = ?

Notre manière de penser occidentale est basée sur la logique linéaire grecque. Par exemple : 1 + 1 = 2.  Nous en comprenons le sens. Comment cela pourrait-il égaler quoi que ce soit d’autre ? La logique hébraïque ne voit pas les choses comme cela. Dans la logique hébraïque (que l’on appelle aussi « logique ouverte »), les compréhensions sont multiples et peuvent toutes êtres correctes même si elles semblent contradictoires pour la pensée occidentale. C’est comme cela que Dieu opère.  Donc dans la logique hébraïque, 1+1 peut donner 11. C’est la même proposition mais avec une manière différente d’aborder la réponse. Qui plus est, dans le contexte hébraïque, 11 est une réponse nettement plus plausible que 2.

Si vous n’arrivez pas à en voir le sens, abordez-le d’une autre manière. Il peut y avoir différents niveaux de vérité. Il y a ce qui est évident au premier abord mais il y a d’autres vérités en-dessous qui ne sont pas si évidentes. Le premier niveau de vérité peut être littéral : Joseph a reçu une déclaration stipulant que le peuple de Dieu passerait 430 années de servitude en Égypte avant d’être libéré. L’histoire prouve que c’est ce qui s’est passé. C’est simple et facile à comprendre. Mais cette déclaration peut avoir d’autres sens, tous aussi véridiques et valides.

Il peut y avoir différents accomplissements des paroles prophétiques dans les Écritures. Il y a souvent un accomplissement initial ou immédiat comme par exemple dans la vie de Jésus  mais il peut aussi y avoir un accomplissement progressif qui se  poursuit. Attention, ce n’est pas le cas pour toutes les prophéties, simplement pour certaines. On ne peut donc pas lire un texte, voir ce qui s’est passé et penser que tout a été réalisé et que c’est fini. Il peut arriver qu’il y ait une répétition, d’une autre manière.

Alors, qu’elle est le sens correct ? Qu’est-ce que Dieu veut que nous tirions d’un verset particulier ? En fait, nous n’avons pas toujours besoin de choisir une seule et simple réponse.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

40. Défier les vaches sacrées

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

La dernière fois, j’ai souligné qu’il y avait un grand nombre de doctrines démoniaques solidement implantées dans l’église, qui déclarent que le royaume de Dieu et son autorité appartiennent à une autre époque que la nôtre ou à d’autres gens.

L’ancienne Alliance

L’ennemi essaye constamment de nous ramener dans le système de l’Ancienne Alliance. Ce système était défini par un pays, une ville, un temple. C’était là où Dieu résidait et Il ne se manifestait nulle part ailleurs. Dans la Nouvelle Alliance, Dieu est partout. Il existe à l’intérieur de chacun de ses enfants, nous sommes Son temple et nous n’avons pas besoin d’un autre temple. Pour pouvoir voler son autorité et son pouvoir à l’église, l’ennemi essaye de faire de l’église un bâtiment, un temple quelque part. Ce n’est pas du tout ce qu’est l’église car l’église, ce sont les gens que Dieu a appelés, qui ont une relation avec Lui et entre eux, dans le royaume de Dieu.

L’ennemi cherche toujours à nous ramener au système de l’Ancienne Alliance avec un prêtre leader alors que nous sommes tous appelés à être prêtres et avoir un accès direct à Dieu. Dieu ne veut pas que nous ayons un médiateur autre que Jésus, il est le seul dont nous avons besoin. Bien sûr, nous avons des dons et des appels différents au sein de l’église mais chacun d’entre nous a la capacité de pouvoir entendre Dieu directement.

Les leaders de l’église n’ont pas besoin d’entendre Dieu pour vous. Vous avez besoin d’entendre Dieu par vous-même, autrement, tout ce que vous faites c’est d’obéir à quelqu’un d’autre que Dieu.

Destinée

Dieu désire inspirer et toucher nos cœurs individuellement puis libérer chacun de nous dans sa propre destinée. Chaque personne qui lit ce blogue a une destinée à remplir en Dieu mais l’ennemi essaye toujours de nous détourner de cette destinée par toutes sortes de moyens et de méthodes. C’est pourquoi Dieu déclare à chacun d’entre nous : « Lève-toi et remplis ta destinée ».

Il y a un immense troupeau de « vaches sacrées » dans l’église auquel nous allons devoir nous attaquer. La seule raison pour laquelle je le fais est que Dieu me l’a demandé. Personnellement, je préfèrerais ne pas y toucher mais, comme je l’ai mentionné auparavant, j’ai eu une expérience convaincante lors d’une conférence avec Bill Johnson et Jill Austin. J’ai passé une journée entière à trembler jusqu’à ce que j’accepte finalement de faire ce que Dieu me demandait.  Dieu voulait me mettre une épée en main et je savais pertinemment ce que cela signifiait. Si, pour cette raison, nous devons subir des persécutions, nous devons nous y préparer et nous devons être prêts à pouvoir y répondre. Nous devons savoir ce que Dieu nous dit, où nous devons nous placer dans tout cela et l’appel que Dieu a pour nous. Nous devons être sûrs de ce que nous croyons et pourquoi nous y croyons.

La domination du royaume

Nous devons être prêts pour la domination du royaume, c’est-à-dire pour ce que Dieu a l’intention de faire depuis toujours.

Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l’Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu’elle s’élèvera par-dessus les collines Et que toutes les nations y afflueront (Ésaïe 2:2, Louis Segond).

C’est l’un des versets clés des Écritures qu’il nous faut véritablement comprendre. Cette vérité est dans la trame même de la Bible mais l’ennemi essaye constamment de la cacher afin que nous pensions que ce n’est pas pour nous.

Nous allons voir que, en fait, c’est bien pour nous. Ce verset parle du royaume de Dieu opéré par l’église. Il sera fondé sur le sommet des montagnes or le terme montagne est symbolique d’autorité. Cette autorité sera appliquée dans et par l’église. Je ne parle pas d’autorité politique mais de l’autorité spirituelle sur terre.  Nous devons avoir une domination spirituelle sur toutes les œuvres de l’ennemi, ce qui amènera les bénédictions de Dieu sur terre. C’était ce que Adam et Eve devaient faire.

Le centre de la scène mondiale

Tous les systèmes des cultures mondiales vont s’effondrer. Notez bien que ce ne sont que des « collines » pas des montagnes. Elles seront réduites à néant et dans l’ébranlement de tous les systèmes mondiaux, il faudra que nous soyons prêts à prendre la relève. Je suis certain que cet ébranlement sera plus puissant que tout ce que nous pouvons imaginer. C’est pourquoi au milieu de tout cela, l’église doit être prête à prendre la relève et à fournir les réponses que tous les systèmes mondiaux ne pouvaient pas offrir.

Nous aurons besoin de réponses sur le plan médical, financier, spirituel, gouvernemental, sociétal. Nous devrons faire preuve de sagesse, de connaissance, d’autorité et de pouvoir. Ryan Wyatt a déclaré (en référence à Bobby Conner, je pense) : « L’église va être déplacée du coin du terrain au centre de la scène mondiale ». Lorsque les systèmes médicaux vont s’effondrer, les gens rechercheront désespérément à être guéris.  Qui pourra les guérir ? Nous, bien sûr ! Nous pourrons imposer les mains sur les malades et les voir guérir. Lorsque les systèmes financiers vont commencer à s’effondrer, les gens seront attirés par ceux qui seront prospères et bénis. Encore une fois, ce sera nous car nous aurons un transfert de richesses et une provision surnaturels

Nous devons être prêts à recevoir et opérer avec tout ceci car Dieu nous bénit pour être une bénédiction et pour amener le royaume des cieux sur terre.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

24. L’heure est venue

Mike Parsons

Le temps est venu pour nous de réfléchir sérieusement à certaines questions auxquelles nous devons répondre.

La dernière fois, nous avons vu que Jésus nous déclarait : «  Change donc, sinon… ». Il y a des choses que Dieu désire voir disparaître de son église et si nous somme censés, il vaudrait mieux que nous le fassions nous-mêmes sinon Dieu viendra et les fera disparaître… mais pas comme nous l’espérons !

C’est ce dont parle Jude lorsqu’il déclare : « Malheur à eux! Ils ont marché sur les traces de Caïn ; par amour du gain, ils sont tombés dans la même erreur que Balaam ; ils ont couru à leur perte en se révoltant comme Qoré (verset 11).

Caïn était un meurtrier qui s’est laissé dominer par la colère et la jalousie. Nous devons faire très attention à ne pas manquer de pardonner dans nos relations les uns avec les autres. Le refus de pardonner n’est pas acceptable dans l’église et ne sera plus toléré par Dieu. Comme nous l’avons vu la dernière fois, non seulement Balaam vivait dans la débauche, l’immoralité et l’idolâtrie mais il encourageait les autres à faire de même (Apocalypse 2:14).

Pour Balaam, tout a commencé par un ministère créé pour sa propre satisfaction où il était payé pour prophétiser contre le peuple de Dieu. Quant à Qoré, il s’est rebellé contre l’autorité divine, il voulait faire les choses à sa manière. L’époque des francs-tireurs dissolus au sein du corps de Christ est finie. Il n’y a plus aucune place pour les « solitaires ». Nous servons ensemble dans l’unité et en harmonie, côte à côte, pas tout seul.

Il faut bien nous souvenir que toutes ces choses ont été écrites pour notre instruction : « Tous ces faits nous servent d’exemples pour nous avertir de ne pas tolérer en nous de mauvais désirs comme ceux auxquels ils ont succombé. Ne soyez pas idolâtres comme certains d’entre eux l’ont été, selon ce que rapporte l’Ecriture: le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent tous pour se divertir. Ne nous laissons pas entraîner à l’immoralité sexuelle comme firent certains d’entre eux et en un seul jour, il mourut vingt-trois mille personnes. N’essayons pas de forcer la main au Christ comme le firent certains d’entre eux qui, pour cela, périrent sous la morsure des serpents. Ne vous plaignez pas de votre sort, comme certains d’entre eux, qui tombèrent sous les coups de l’ange exterminateur. Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d’exemples. Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin » (1 Cor 10:6-11).

Nous devons faire très attention à ne pas polluer nos corps. 23 000 personnes sont mortes en un seul jour sous l’Ancienne Alliance or la Nouvelle Alliance nous donne de plus grandes responsabilités.  Il vaudrait donc mieux ne pas pousser la patience de Dieu trop loin.

Râler ne semble pas être terrible mais c’est en fait fatal ! Ceux qui ont râlé ont péri. Dieu ne va pas continuer à accepter ce genre de comportement plus longtemps. Il vient pour purifier son peuple et si nous continuons à mal nous comporter, nous devrons faire face aux très sérieuses conséquences.

Nous avons été appelés en vue de telles circonstances. C’est ce qu’a déclaré Mardochée à Esther. Elle était reine et mariée, le symbole de la mariée de Jésus-Christ dans la Nouvelle Alliance. Elle vivait à une époque très dangereuse, comme nous, mais elle a surmonté sa peur et s’est présentée devant le roi et elle a finalement sauvé son peuple. Il faut se souvenir qu’elle avait passé un an à se préparer avant d’être présentée au roi comme épouse potentielle. Rien n’avait été épargné pour qu’elle soit digne du roi : les meilleurs parfums, crèmes, onctions…  et le roi l’a choisie.

Nous devons nous préparer parce que l’heure est venue pour nous. Nous devons nous débarrasser de toutes les idoles que nous faisons passer avant Dieu. C’est peut-être la famille, le travail, l’église, le sport, les relations, les ministères, l’argent, le succès… La maladie peut être une idole, de même que les dépendances à certains produits (alcool, drogue, médicaments…) ou les problèmes qui nous arrivent. Cela peut être aussi des images que vous avez vues, des mots que vous avez entendus et répétés, des souvenirs de blessures et traumatismes reçus, le refus de pardonner, l’amertume, le ressentiment, les déceptions… la liste est longue. Les mentalités, les tournures et états d’esprit, les croyances auxquelles vous croyez dur comme fer et auxquelles vous tenez, les doctrines et traditions de l’église (Marc 7:8)… tout ce qui a plus d’importance que Dieu à vos yeux, dans votre manière de penser tous les jours. Le tabac est une idole car beaucoup de gens fument pour faire face au stress ou relaxer, d’autres utilisent la nourriture.

Se concentrer sur le problème plutôt que sur une solution ne fera qu’envenimer les choses et le problème grandira jusqu’à devenir un obstacle entre Jésus et nous. Nous verrons peut-être un peu Jésus mais nous ne pourrons plus vraiment nous concentrer sur Lui. Le problème pourra devenir tellement grand que nous ne verrons que lui ; nous verrons tout au travers du problème qui agira comme un filtre et transformera tout ce que nous verrons, pour le pire bien évidement. Ce dont il faut nous souvenir, c’est que Jésus est bien plus grand que le plus gros de nos problèmes.  Si nous gardons les yeux fixés sur Lui, le problème va diminuer et Jésus sera magnifié. Rien n’est impossible à Dieu (Luc 1:37).

Retirons les pierres d’achoppement qui sont dans nos cœurs. Ne regardons pas la vie au travers du filtre de nos idoles. Dieu ne veut pas que nous le regardions de cette manière. Il ne veut pas que nous vivions ainsi. L’épée arrive ! Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur (Hébreux 4:12). L’épée va révéler nos motifs les plus profonds, elle va exposer l’égoïsme et l’égocentrisme.

Lorsque j’ai effectué mon long jeûne, J’ai passé pas mal de temps à nettoyer ma vie, année après année, me repentant et me purifiant. Cela a été très efficace mais je sais que je n’ai fait qu’effleurer la surface du problème. Dieu veut nous emmener plus loin, au plus profond de nous-mêmes. Il veut nettoyer et purifier notre conscience, les oreilles de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre imagination, les yeux de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre raison, la voix de notre cœur.

Le sourd ne peut entendre Dieu, l’aveugle ne peut Le voir et le muet ne peut prononcer Ses paroles. Mais nous pouvons faire toutes ces choses si nous acceptons d’être nettoyés et purifiés.

Je l’ai dit et je le répète, nos choix donnent pouvoir à Dieu… ou à l’ennemi. Dieu ne veut pas que nous soyons distraits. Il désire que nous fassions le bon choix.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)