54. L’image de Jésus

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Transformation : comment accepter cette nouvelle saison

Nous avons devant nous une saison de préparation à la sainteté de Dieu. C’est une saison pour nous débarrasser de nos pierres d’achoppement, une saison de préparation afin de pénétrer dans le domaine de la gloire, une saison de transformation. Il ne s’agit pas d’un simple ajustement dans notre apparence mais d’un changement radical et fondamental, touchant corps, âme et esprit.

Ne résistons surtout pas à cette transformation mais acceptons-la avec joie. Coopérons afin d’être transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. Commencer ce processus de raffinement et de purification est le libre choix de chacun.  Ceci dit, nous savons que Dieu se sert souvent des circonstances particulières dans notre vie pour nous offrir l’opportunité de faire un choix. Nous pouvons tomber sur la pierre ou la pierre peut tomber sur nous.

Quelque chose dont vous n’avez jamais fait l’expérience

Voici un extrait de paroles prophétiques que Dieu m’a données avant que je ne commence à enseigner cette série sur la transformation en 2012.

« Il est temps de prier pour que le couvercle soit retiré et pour appeler mes anges qui attendent de collecter et de retirer les pierres d’achoppement, à l’intérieur et à l’extérieur.  Mon feu de sainteté arrive, la route de sainteté est prête. Il est temps de marcher dans Ma rivière de feu. Vous êtes passés prêt et avez senti sa chaleur mais il est maintenant temps d’être baptisés dans le feu. Sa chaleur retournera vos idoles à la poussière dont elles ont été tirées et elles seront de nouveau sous vos pieds et non plus dans votre cœur.

Appelez les anges collecteurs. Les couvercles vont être levés des égouts, les choses secrètes et cachées de votre cœur vont être révélées. Tout ce que je vous demande est d’accepter librement de vous soumettre à ce feu qui va vous raffiner, vous purifier et vous préparer pour une véritable sainteté.

Je vais bientôt restaurer votre âme telle que vous ne l’avez jamais connue et je vous conduirai sur des sentiers de droiture dont vous n’avez jamais fait l’expérience.

Je vais élaguer l’église. Je vais couper les branches qui ne produisent pas de fruits. Je vais retirer les pierres d’achoppement du véritable gouvernement du royaume. Je vais verrouiller les portes d’accès dont l’ennemi s’est servi. Certaines ont déjà disparu.

J’appelle tous ceux qui veulent bien voir non seulement les branches stériles de leur vie être élaguées mais aussi leurs désirs et leurs priorités. »

Métamorphosé et transfiguré

C’est l’expérience que nous avons connue à Freedom Church. Nous avons maintenant un gouvernement du royaume bien établi dans notre église. Mais, dans le processus de transformation, nous avons vu nombre de couvercles d’égouts être soulevés pour révéler les choses secrètes et cachées, nous avons connu un élagage douloureux, au niveau individuel comme communautaire.

Ce qui est une vérité pour nous l’est aussi pour vous, qui que vous soyez et quelle que soit l’époque à laquelle vous lisez ceci. Dieu désire voir son église entière être transformée, métamorphosée, transfigurée, changée, conforme à l’image de Jésus. Il ne veut pas d’une église suivant un modèle, sortant d’un moule ou se conformant au monde.

Je vous recommande donc, frères et sœurs, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte raisonnable. Ne prenez pas comme modèle le monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait (Romains 12:1-2).

Une transformation est un processus de changement, de renouvellement, de restauration des conditions d’origine, pas celles d’Adam avant le péché mais de ce qu’il serait devenu. Quelles seraient  nos conditions aujourd’hui si Adam et Eve n’avaient pas péché mais s’ils avaient passé tous ces siècles à poursuivre le plan de Dieu pour les êtres humains et pour la création ? Comment serions-nous ?

Notre but en suivant cette transformation est de devenir véritablement comme Jésus : de vivre comme Lui, de faire comme Lui et même plus (Jean 14:12), d’être conforme à Son image.

En effet, ceux que Dieu a connus d’avance, il les a aussi destinés d’avance à devenir conformes à l’image de son Fils… (Romains 8:29).

Une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir

De nos jours, les livres prophétiques ou portails sont ouvert et nous pouvons recevoir des niveaux de révélation et de compréhension plus profonds que jamais.  Le seul problème est qu’ils demandent un niveau plus profond de transformation. C’est un peu comme de passer du jardin d’enfants à l’école primaire, puis au secondaire et tous les niveaux universitaires qui s’en suivent. Je pense sincèrement que la plupart d’entre nous en sont encore malheureusement au jardin d’enfants.

Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit (2 Corinthiens 3:18).

La transformation pour atteindre notre maturité est progressive et opère par paliers, tout comme pour atteindre les niveaux de responsabilité et d’autorité. Dieu désire nous faire passer de l’état de serviteur  à celui d’intendant, puis à celui d’ami, de seigneur, de roi et de fils.

Grâce aux bontés de Dieu

Affranchis du péché (Romains 6:16-18), le don de la vie éternelle (Romains 6:23), en paix avec Dieu (Romains 5:1), la grâce de Dieu (Romains 5:2),  sauvés de la colère de Dieu (Romains 5:9), le don de la repentance (Romains 2:4-5), l’amour de Christ (2 Corinthiens 5:14-15) : les bontés de Dieu sont renouvelées chaque matin et elles nous poussent à nous présenter comme sacrifice vivant, prêt à être transformé.

C’est de toute évidence un processus et il peut demander du temps. Mais nous pouvons commencer aujourd’hui (et le faire chaque jour) en nous offrant comme sacrifice vivant. Nous pouvons inviter Dieu à faire ce qu’Il désire en nous.

Il va défier notre conscience, notre imagination, notre raison, notre intelligence, nos émotions, notre volonté et nos choix mais aussi nos motifs, désirs, attitudes, mentalités, croyances, esprits familiers, modèles de péché, nos systèmes d’échange, idoles, pierres d’achoppement, nos enchevêtrements : nos blessures, douleurs, réjections, peurs, insuffisances, infériorités, déceptions et encore plus. Il s’occupera de nos péchés, transgressions et iniquités. Il restaurera nos aptitudes surnaturelles.

Sommes-nous prêts pour cela ?
Si oui, prions :

Mon Dieu, je te remercie pour ta présence dans ma vie.
J’ouvre mon portail du premier amour et je T’invite dans mon esprit.
Je T’invite à activer mes sens spirituels, à vivre et opérer en moi.
Jésus, je remets ma vie entre Tes mains.
Tu es le Seigneur de ma vie.

Je choisis d’être Ton serviteur.
Forme-moi à être un bon intendant
Afin de pouvoir devenir Ton ami.

Renouvelle mon esprit,
Guéri mes émotions,
Restaure ma conscience,
Purifie mon imagination,
Guide ma volonté.

Entraîne mes sens à entendre Ta voix
Afin de connaître Ton cœur,
Voir Tes visions
Et être guidé par Ta paix.

Purifie ma lignée familiale ascendante et descendante,
Transforme mon ADN.

Ô Père, je choisis de suivre mon éternelle destinée,
Afin de devenir seigneur, roi puis fils.
Je choisis, en tant qu’ambassadeur des cieux,
d’administrer les lois du royaume des cieux
sur terre comme elles le sont aux cieux.

Présente-moi comme un fils de lumière sur la terre.
Manifeste au monde qui m’entoure les lois de Ton royaume au travers de moi.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

Publicités

52. Le blé et l’ivraie

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Précédemment, nous avons vu la question des disciples sur le retour de Jésus et la fin des temps. Il est essentiel de voir tout cela au travers du principe des alliances. Dieu a toujours opéré avec les hommes suivant des alliances et chaque fois ce sont les hommes qui les ont brisées. Heureusement, elles ont toutes été remplies par Jésus et chacune des promesses de Dieu trouve son « Oui » et son « Amen » en Lui.  De nos jours, il n’y a qu’une seule alliance en cours et aucun homme ne peut la rompre parce qu’elle n’a pas été établie avec nous mais avec Jésus.

70 après J.C.

Nous avons vu que la réponse de Jésus dans Mathieu 24 (au moins jusqu’au verset 34 si ce n’est tout le chapitre) fait référence à la fin de l’Ancienne Alliance ainsi qu’à la destruction de Jérusalem et tout particulièrement de son temple. «  Vraiment, je vous assure que cette génération-ci ne passera pas jusqu’à ce que tout cela vienne à se réaliser ». L’année 70 après J.C. correspond à la fin de la génération des disciples à qui Jésus s’adresse. Toutes ces paroles prophétiques ont été remplies durant cette période. Cela ne veut pas pour autant dire que nous ne verrons pas les mêmes choses arriver en notre temps. La différence est que nous n’attendons pas qu’elles arrivent comme le signe de la fin des temps. La fin dont parle Jésus est déjà arrivée.

Nous avons vu succinctement le déclin et le renouveau de l’église au travers des siècles et comment le Saint-Esprit a commencé à percer, une fois que la Bible a été traduite en langage courant. Je vous encourage à lire « God’s Generals », la série de livres par Roberts Liardon (en anglais uniquement). Vous pourrez y découvrir comment Dieu a commencé à restaurer la vérité dans Son église au travers de fantastiques hommes et femmes pieux. Malheureusement, pendant que Dieu semait du blé, l’ennemi semait de l’ivraie. Cette dernière ressemble énormément au blé mais ne produit rien, c’est la seule différence.

Alors que Dieu opérait en renouveau et pouvoir, nous avons vu la naissance du darwinisme, du marxisme, de la philosophie humaniste, etc… les faux systèmes de croyance semés dans le monde entier. Malheureusement,  non seulement dans le monde mais aussi dans l’église avec les Mormons, les Témoins de Jéhovah et la science chrétienne. Tous ces systèmes ont commencé à peu près à la même époque.

Certains sont si proches de la vérité que nombre de personnes tombent dans le panneau, même de nos  jours.

Les fausses doctrines

En 1826, le mouvement des Assemblées de Frères a rejeté les dons du Saint-Esprit et retardé les objectifs de Dieu de 80 ans. En rejetant la vérité, ils ont embrassé la déception, comme cela arrive si souvent. L’ennemi en a profité pour semer un faux enseignement et de fausses doctrines qui empoisonnent l’église depuis. C’est ce que Dieu est en train de défier et de faire disparaître afin que nous puissions retrouver une perspective correcte de Son royaume.

Quels sont certains de ces faux enseignements et doctrines?

  • Le dispensationalisme : il sépare les Écritures en époques particulières selon lesquelles Dieu opéreraient de différentes façons. Ceci brise la continuité de la Bible et empêche les chrétiens de voir la vision entière du plan et des objectifs de Dieu au travers des temps.
  • Le cessationisme : il enseigne que les dons du Saint-Esprit ne sont pas pour aujourd’hui, qu’ils n’étaient que pour la première église et ont disparu lorsque le dernier apôtre est mort.
  • Le pré-millennialisme : il enseignait que Jésus allait revenir avant le Millennium. Jusqu’à cette époque, les Jésuites étaient les seuls à enseigner cette doctrine. Personne d’autres n’y croyait. Cet enseignement prévaut aujourd’hui dans d’importantes sections de l’église.
  • Le ravissement : une doctrine qui déclare que Dieu viendrait chercher Ses enfants par le biais d’un « ravissement secret » et laisserait tous les autres sur terre. Elle a commencé à peu près à la même époque. Elle fait maintenant partie d’une série entière de romans chrétiens connaissant un immense succès. Cette doctrine est acceptée sans question par presque toute l’église comme  un enseignement de la Bible.
  • Sept années de tribulation sur terre : une croyance qui a seulement commencé à cette époque.
  • La séparation d’Israël et de l’église.

C’était tellement insidieux que cela s’est répandu comme le feu aux poudres. La Bible Schofield est née de tout cela. Son enseignement vole toute son autorité à l’église en promouvant une eschatologie de défaite et de sauvetage, au lieu de victoire et d’accroissement du royaume de Dieu couvrant la terre entière.

D’un seul coup, tout est devenu protection : bâtissons de grands murs, protégeons nos croyances, n’ayons rien à faire avec le reste du monde. L’Assemblée de Frères était si exclusive que vous ne pouviez même pas assister à leurs réunions si vous ne pouviez pas prouver que vous veniez d’un autre de leurs groupes. C’est là que j’ai été élevé et lorsque j’ai été baptisé du Saint-Esprit, Dieu a commencé à me pousser à remettre ma théologie en question. J’ai dû revoir tout ce que je croyais et même maintenant, je garde un esprit résolument ouvert afin que Dieu me montre Sa vérité.

Mentalités grecque et hébraïque

Il faut se souvenir qu’il y a une énorme différence entre ces deux mentalités comme je l’ai déjà expliqué dans des articles précédents. Attention, je ne parle pas de lire les Écritures en grec ou en hébreux mais de comprendre comment approcher les Écritures lorsqu’on les lit. Voici deux images PowerPoint qui illustrent bien ce que je veux dire :

Greek and Hebrew mindset (Fr) 1

Greek and Hebrew mindset (Fr) 2Nombre des approches de la colonne de gauche vous sont familières. Elles résument l’enseignement que la plupart d’entre nous ont reçu et elles ont affecté notre manière de voir toutes les choses. Dieu est en train de retirer les pierres d’achoppement et nous allons découvrir que la mentalité grecque va être de plus en plus remise en question.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)
Ebook gratuit par Jonathan Welton au sujet du « ravissement secret » (en anglais uniquement)

50. Et ce sera la fin

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

J’ai suggéré la dernière fois que Mathieu 24 était le chapitre de la Bible le plus mal compris et mal interprété. Tout simplement parce que les gens le lisent avec la compréhension de ce qu’on leur a enseigné et l’approchent sans une véritable appréciation des alliances et de leur langage.

La Bonne Nouvelle ?

Nous couvrirons Mathieu 24 dans son intégralité en son temps. Pour l’instant, j’aimerais mettre le point sur deux parties en particulier. Voici la première :

De nombreux faux prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens. Parce que le mal ne cessera de croître, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui tiendra bon jusqu’au bout sera sauvé. Cette Bonne Nouvelle du royaume de Dieu sera proclamée dans le monde entier pour que tous les peuples en entendent le témoignage. Alors seulement viendra la fin (Mathieu 24:11-14).

Jésus est en train de prophétiser et Il décrit une époque épouvantable : des faux prophètes, des gens trompés, une véritable anarchie, l’amour allant en se refroidissant, devoir tenir bon… puis Il déclare : «  Cette Bonne Nouvelle du royaume de Dieu sera proclamée… ». Je croyais que les Évangiles étaient supposés être une bonne nouvelle ! Si c’est ainsi que cela doit être, je comprends que les chrétiens se sentent si misérables et pessimistes. Je comprends que certains aient une mentalité d’état de siège et se contentent de tenir bon, attendant que Jésus revienne et les sorte de là.

Le verset 14 est particulièrement intéressant. J’ai entendu prêcher sur ce verset tant de fois. On nous dit que Jésus ne peut pas revenir pour l’instant car certains groupes de population n’ont pas encore entendu la Bonne Nouvelle. La fin ne peut pas venir tant que nous n’avons pas prêché les Évangiles à toutes les nations.

La fin de quoi exactement ? C’est la question que chacun devrait poser. La fin du monde ? La fin des temps ?

De toute évidence ce n’est pas cela car nous sommes toujours là. Pourquoi dis-je cela ? Voyons la deuxième partie que je désire couvrir aujourd’hui.

Amen, Amen

De même, quand vous verrez tous ces événements, sachez que le Fils de l’homme est proche, comme aux portes de la ville. Vraiment, je vous assure que cette génération-ci ne passera pas jusqu’à ce que tout cela vienne à se réaliser (Mathieu 24:33-34).

« De même, quand vous verrez… », Jésus s’adresse directement à ses disciples, « cette génération-ci ne passera pas jusqu’à ce que tout cela vienne à se réaliser » (l’italique est de moi). L’adverbe « vraiment » est la traduction de « Amen, Amen » ou « En vérité, je vous le dis… » des versions plus anciennes de la Bible. Il signifie en fait : «  Écoutez attentivement et faites tout particulièrement attention à ce que je vais dire, c’est vraiment très important ».

« Cette génération » signifie une période maximum de 40 ans. Il faut vraiment déformer le sens du mot pour lui faire dire autre chose. Pourtant certaines personnes n’ont pas manqué de le faire.

Donc, tout ce que Jésus déclare dans Mathieu 24, jusqu’au verset 33 : « Tout cela.. » y compris prêcher les Évangiles dans le monde entier, devait arriver durant les 40 années suivantes maximum, c’est-à-dire du vivant de la plupart de ses disciples. Les faux prophètes, les gens trompés, la véritable anarchie, l’amour allant en se refroidissant, devoir tenir bon… tout cela est déjà arrivé ! Bien sûr, il y a une application de tout cela et dans un certain sens, cela est arrivé et arrive toujours, à toutes les époques et dans toute l’histoire de l’église.

Mais dans les faits, cela est déjà arrivé. Et la fin est venue.

Alors là, votre théologie en a pris un grand coup ! Dans le monde entier, les gens qui opèrent dans le prophétique ont un mal fou à faire coïncider ce que Dieu leur révèle avec une eschatologie qui tout simplement ne « colle » pas. Pourquoi ? Parce qu’elle elle est basée sur une fausse prémisse et une mauvaise interprétation de nombreux passages de la Bible dont ceux que je viens de citer. Cela vient du fait, comme je l’ai déjà expliqué, que les gens n’ont pas approché ces versets avec une compréhension appropriée des alliances et de leur langage.

La prochaine fois, nous verrons comment « tout » a été réalisé durant cette génération. Nous explorerons aussi la question « la fin de quoi ? ». Une fois encore, nous étudierons de près des versets qui vous sont très familiers et dont vous avez déjà une bonne compréhension parce que c’est que l’on vous a enseigné. Une fois de plus, je vais vous demander d’y regarder à deux fois…

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

45. Ne me massacrez pas…

Nous allons poursuivre l’étude du Calendrier prophétique que Dieu m’a montré mais j’aimerais maintenant aborder un sujet qui va demander un peu de temps. Nous allons voir comment nous devons comprendre les prophéties.

Les fils d’Issacar

Nous pouvons lire dans la Bible que les Fils d’Issacar avaient l’intelligence des temps. Ils comprenaient à quelle époque ils se trouvaient et savaient ce qu’il fallait faire.

Nous avons reçu cette prophétie pour notre église et elle est en opération chez nous. Mais elle est vraie pour tous les gens qui désirent recevoir la vérité de Dieu et l’appliquer dans leur vie. Si nous devons accroître notre compréhension émanant de Dieu, afin de savoir ce que nous devons faire, nous devons nous débarrasser de tout ce qui nous empêche de vivre cette vérité. Nous devons accepter le fait que Dieu va nous défier et changer les choses en place dans notre vie, nos manières de penser et d’assimiler, afin de nous aligner sous Lui.

Dieu adore donner aux gens des opportunités continues afin qu’ils y répondent. Si vous regardez le diagramme du calendrier prophétique, vous pourrez voir que lorsque Dieu passe à l’étape suivante, Il poursuit tout ce qu’Il a déjà entrepris, de manière à ce que chacun puisse « prendre le train en marche » et se joindre à Lui à n’importe quel moment et ce, jusqu’à ce que Jésus revienne.

Comprendre les temps

Nombre de personnes dans l’église et nombres d’églises aussi, n’ont toujours pas entendu l’appel à l’intimité, à l’identité ou à devenir des fils. Un grand nombre n’a toujours pas réalisé que Dieu est en train de mettre en lumière les pierres d’achoppement, c’est-à-dire les illégalités dans l’église. Beaucoup de gens ne voient toujours pas que Dieu est en train de suivre un processus pour nous raffiner et nous purifier, afin que l’église soit présentée à Jésus comme une mariée sans tache, ni ride, ni aucun défaut (Éphésiens 5:27) et non plus comme Joan Hunter le déclare, une « église dalmatienne » (couverte de taches). Certaines personnes peuvent avoir entendu ou vu mais n’ont pas encore répondu.

Savoir ce que nous devons faire

Nous avons encore le temps mais il s’amenuise. Si nous avons reçu une révélation, il nous faut agir. Avez-vous vraiment le désir de faire partie de cette génération de moissonneurs ? Ou de la génération qui va les former ? Un grand ébranlement arrive et lorsqu’il commencera, les systèmes du monde entier vont s’effondrer, entièrement. Il est vital que nous comprenions bien ce que Dieu va faire et que nous sachions ce que nous devons faire. Nous ne pouvons pas nous permettre d’aborder cette époque sans être prêts.

Dans les prochains articles, je vais défier vos vaches sacrées. Je vais questionner certaines de vos croyances les plus profondes et la manière dont vous avez toujours compris et interprété les Écritures. Jusqu’à présent, nombre d’entre nous ont accepté de nombreuses doctrines sans les mettre en doute mais Dieu les expose maintenant comme des doctrines de démons.

Je vous en prie, ne me massacrez pas avant d’avoir lu et réfléchi à tout ce que je vais présenter. Je ne fais pas de déclarations à la légère et ce n’est pas dans ma personnalité de confronter les gens, bien au contraire. Dieu m’a montré des vérités et je sais que je dois les partager avec vous.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

25. Qui de nous peut rester en présence de ce feu qui consume?

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Sommes-nous prêts à « déraciner » complètement les idoles qui ne manqueront pas de nous garder aveugles, sourds et muets dans les choses de Dieu ?

La dernière fois, nous avons vu ce que ces idoles pouvaient être. La raison pour laquelle ces idoles nous conservent aveugles, sourds et muets est qu’elles sont elles-mêmes aveugles, sourdes et muettes. Une image gravée n’a ni vie ni voix ni vision. Les idoles vont donc nous maintenir sans but, sans pouvoir et sans efficacité si nous n’apprenons pas à gérer notre âme. C’est ce que Dieu cherche à nous dire en ce moment.

Un feu qui consume

Dans Ésaïe 33:14, nous pouvons lire les questions suivantes :

« Qui de nous peut rester en présence de ce feu qui consume? Qui pourra séjourner auprès de brasiers éternels ? »

La première réponse qui nous vient à l’esprit est « personne » car nous serions continuellement brûlés. Mais si nous pouvons vivre en présence de ce feu alors nous serons continuellement transformés et purifiés.

Qui de nous peut rester en présence de ce feu qui consume?

«  Celui qui se conduit selon ce qui est juste et qui parle toujours selon la vérité, qui rejette les gains acquis par extorsion, qui n’accepte jamais de pots-de-vin, qui ferme ses oreilles aux propos criminels, qui se bouche les yeux pour ne pas voir le mal… » (Esaïe 33:14-15).

Non seulement il nous faut être droits et justes mais nous devons marcher dans la droiture et la justice. Nous allons devoir cesser de regarder et d’écouter certaines choses car nous devons être prêts à nous soumettre.

Fixer notre attention

« Je vous invite donc, frères, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte spirituel.

Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait » (Romains 12:1-2).

Dans «The Message», une version anglaise moderne de la Bible, Eugene Peterson offre le texte suivant :

« Voici donc ce que je veux que vous fassiez avec l’aide de Dieu : prenez votre vie quotidienne (la manière dont vous mangez, dormez, allez au travail et faites tout ce que vous faites en général) et placez-la devant Dieu comme une offrande. La meilleure chose que vous pouvez faire pour Dieu est d’épouser ce qu’Il fait pour vous et en vous, de l’accepter entièrement.  Ne vous laissez pas entraîner par la culture dans laquelle vous vivez sans songer à ce que vous faites. Fixez plutôt votre attention sur Dieu et Il vous transformera à partir de l’intérieur. Acquiescez sans hésitation avec tout ce qu’Il désire que vous fassiez et répondez immédiatement. A l’inverse de la culture dans laquelle vous vivez et qui vous nivelle par le bas, Dieu fera ressortir le meilleur de vous et développera en vous une saine maturité. »

Nous devons garder notre attention sur Dieu qui a les yeux fixés sur nous et ces yeux de feu peuvent tout voir en nous. Lorsque nous aurons Dieu dans notre esprit et la gloire de Dieu venant au travers de notre esprit, notre âme sera restaurée. Nous serons transformés à partir de l’intérieur comme nous pouvons le lire dans ce passage.

J’ai déjà déclaré que les « anges de rassemblement » sont parmi nous. Le temps est maintenant venu où l’église va être séparée : certaines choses vont disparaître de l’église de Dieu et de la même manière, les choses de ce monde vont aussi devoir disparaître de notre vie. Nous pourrons alors briller comme le soleil, transfigurés par Sa gloire, capables d’être les véritables fils De Dieu, révélés au monde dans lequel nous vivons.

Les onctions du passé

Je pense sincèrement que Dieu va représenter et restaurer dans son église d’aujourd’hui, tous les manteaux d’autorité et onctions divins qu’Il avait donnés dans l’Ancien Testament.

Tous les manteaux d’autorité et de pouvoir que chaque renouveau a connus vont être redonnés à l’église dans les derniers jours. Il est bon d’attendre cela avec impatience mais si vous avez lu ou écouté les témoignages des renouveaux, vous savez que pour ainsi dire tous les leaders chrétiens impliqués dans ces phénomènes divins sont éventuellement tombés par le péché d’une manière ou d’une autre.

Soit eux, soit leur ministère ont connu une fin précoce et cela leur est arrivé parce qu’ils n’étaient pas purs et saints. Dieu ne va pas faire confiance aux gens qui ne sont pas purs et saints, Il ne leur donnera pas les manteaux et les onctions qu’Il va déverser durant les derniers jours. C’est la raison pour laquelle Il veut que nous préparions notre vie. Si nous voulons porter ces manteaux et ces onctions, sans tomber dans les pièges de l’ennemi, c’est maintenant que nous devons effectuer les changements nécessaire pour être prêts.

Ne soyez pas satisfaits de ce que vous avez, recherchez plus car Dieu va déverser ce plus et plus encore. Il faut donc changer. Dieu désire nous préparer, nous équiper, nous donner plus de pouvoir. Il veut que nous devenions réellement ses fils, des super-héros de la foi. C’est ce que Dieu recherche de nos jours et nous ne pouvons pas nous permettre de nous accrocher à quoi que ce soit qui va nous empêcher d’être prêts.

Si Dieu nous demande de lâcher prise, il faut le faire.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

24. L’heure est venue

Mike Parsons

Le temps est venu pour nous de réfléchir sérieusement à certaines questions auxquelles nous devons répondre.

La dernière fois, nous avons vu que Jésus nous déclarait : «  Change donc, sinon… ». Il y a des choses que Dieu désire voir disparaître de son église et si nous somme censés, il vaudrait mieux que nous le fassions nous-mêmes sinon Dieu viendra et les fera disparaître… mais pas comme nous l’espérons !

C’est ce dont parle Jude lorsqu’il déclare : « Malheur à eux! Ils ont marché sur les traces de Caïn ; par amour du gain, ils sont tombés dans la même erreur que Balaam ; ils ont couru à leur perte en se révoltant comme Qoré (verset 11).

Caïn était un meurtrier qui s’est laissé dominer par la colère et la jalousie. Nous devons faire très attention à ne pas manquer de pardonner dans nos relations les uns avec les autres. Le refus de pardonner n’est pas acceptable dans l’église et ne sera plus toléré par Dieu. Comme nous l’avons vu la dernière fois, non seulement Balaam vivait dans la débauche, l’immoralité et l’idolâtrie mais il encourageait les autres à faire de même (Apocalypse 2:14).

Pour Balaam, tout a commencé par un ministère créé pour sa propre satisfaction où il était payé pour prophétiser contre le peuple de Dieu. Quant à Qoré, il s’est rebellé contre l’autorité divine, il voulait faire les choses à sa manière. L’époque des francs-tireurs dissolus au sein du corps de Christ est finie. Il n’y a plus aucune place pour les « solitaires ». Nous servons ensemble dans l’unité et en harmonie, côte à côte, pas tout seul.

Il faut bien nous souvenir que toutes ces choses ont été écrites pour notre instruction : « Tous ces faits nous servent d’exemples pour nous avertir de ne pas tolérer en nous de mauvais désirs comme ceux auxquels ils ont succombé. Ne soyez pas idolâtres comme certains d’entre eux l’ont été, selon ce que rapporte l’Ecriture: le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent tous pour se divertir. Ne nous laissons pas entraîner à l’immoralité sexuelle comme firent certains d’entre eux et en un seul jour, il mourut vingt-trois mille personnes. N’essayons pas de forcer la main au Christ comme le firent certains d’entre eux qui, pour cela, périrent sous la morsure des serpents. Ne vous plaignez pas de votre sort, comme certains d’entre eux, qui tombèrent sous les coups de l’ange exterminateur. Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d’exemples. Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin » (1 Cor 10:6-11).

Nous devons faire très attention à ne pas polluer nos corps. 23 000 personnes sont mortes en un seul jour sous l’Ancienne Alliance or la Nouvelle Alliance nous donne de plus grandes responsabilités.  Il vaudrait donc mieux ne pas pousser la patience de Dieu trop loin.

Râler ne semble pas être terrible mais c’est en fait fatal ! Ceux qui ont râlé ont péri. Dieu ne va pas continuer à accepter ce genre de comportement plus longtemps. Il vient pour purifier son peuple et si nous continuons à mal nous comporter, nous devrons faire face aux très sérieuses conséquences.

Nous avons été appelés en vue de telles circonstances. C’est ce qu’a déclaré Mardochée à Esther. Elle était reine et mariée, le symbole de la mariée de Jésus-Christ dans la Nouvelle Alliance. Elle vivait à une époque très dangereuse, comme nous, mais elle a surmonté sa peur et s’est présentée devant le roi et elle a finalement sauvé son peuple. Il faut se souvenir qu’elle avait passé un an à se préparer avant d’être présentée au roi comme épouse potentielle. Rien n’avait été épargné pour qu’elle soit digne du roi : les meilleurs parfums, crèmes, onctions…  et le roi l’a choisie.

Nous devons nous préparer parce que l’heure est venue pour nous. Nous devons nous débarrasser de toutes les idoles que nous faisons passer avant Dieu. C’est peut-être la famille, le travail, l’église, le sport, les relations, les ministères, l’argent, le succès… La maladie peut être une idole, de même que les dépendances à certains produits (alcool, drogue, médicaments…) ou les problèmes qui nous arrivent. Cela peut être aussi des images que vous avez vues, des mots que vous avez entendus et répétés, des souvenirs de blessures et traumatismes reçus, le refus de pardonner, l’amertume, le ressentiment, les déceptions… la liste est longue. Les mentalités, les tournures et états d’esprit, les croyances auxquelles vous croyez dur comme fer et auxquelles vous tenez, les doctrines et traditions de l’église (Marc 7:8)… tout ce qui a plus d’importance que Dieu à vos yeux, dans votre manière de penser tous les jours. Le tabac est une idole car beaucoup de gens fument pour faire face au stress ou relaxer, d’autres utilisent la nourriture.

Se concentrer sur le problème plutôt que sur une solution ne fera qu’envenimer les choses et le problème grandira jusqu’à devenir un obstacle entre Jésus et nous. Nous verrons peut-être un peu Jésus mais nous ne pourrons plus vraiment nous concentrer sur Lui. Le problème pourra devenir tellement grand que nous ne verrons que lui ; nous verrons tout au travers du problème qui agira comme un filtre et transformera tout ce que nous verrons, pour le pire bien évidement. Ce dont il faut nous souvenir, c’est que Jésus est bien plus grand que le plus gros de nos problèmes.  Si nous gardons les yeux fixés sur Lui, le problème va diminuer et Jésus sera magnifié. Rien n’est impossible à Dieu (Luc 1:37).

Retirons les pierres d’achoppement qui sont dans nos cœurs. Ne regardons pas la vie au travers du filtre de nos idoles. Dieu ne veut pas que nous le regardions de cette manière. Il ne veut pas que nous vivions ainsi. L’épée arrive ! Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur (Hébreux 4:12). L’épée va révéler nos motifs les plus profonds, elle va exposer l’égoïsme et l’égocentrisme.

Lorsque j’ai effectué mon long jeûne, J’ai passé pas mal de temps à nettoyer ma vie, année après année, me repentant et me purifiant. Cela a été très efficace mais je sais que je n’ai fait qu’effleurer la surface du problème. Dieu veut nous emmener plus loin, au plus profond de nous-mêmes. Il veut nettoyer et purifier notre conscience, les oreilles de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre imagination, les yeux de notre cœur. Il veut nettoyer et purifier notre raison, la voix de notre cœur.

Le sourd ne peut entendre Dieu, l’aveugle ne peut Le voir et le muet ne peut prononcer Ses paroles. Mais nous pouvons faire toutes ces choses si nous acceptons d’être nettoyés et purifiés.

Je l’ai dit et je le répète, nos choix donnent pouvoir à Dieu… ou à l’ennemi. Dieu ne veut pas que nous soyons distraits. Il désire que nous fassions le bon choix.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

23. Change donc, sinon…

Mike Parsons

Dieu a toujours eu l’intention, depuis toute éternité, de donner une épouse à son Fils.

Son désir est que la mariée soit parée de ce qu’il y a de plus beau, parfumée des parfums les plus onctueux et ornée des plus précieux bijoux qui soient. Il refuse qu’elle soit sale ou couverte de haillons.

Un mariage royal

La Grande-Bretagne a été le témoin d’un mariage royal il y a quelques années lorsque que le Prince William a épousé Kate Middleton. Vous souvenez-vous du luxe de ce mariage ?

La mariée portait une robe de grand prix toute ornée de dentelle. Elle était superbe et cela faisait des mois qu’elle se préparait pour ce grand jour. Dieu désire la même chose pour son Fils.

Il désire que la mariée se prépare méticuleusement, au point que les anges en soient émerveillés et ébahis. Elle sera parée de la personnalité de Jésus-Christ – qui est la véritable beauté : le fruit de l’Esprit – et elle sera ornée de la splendeur de Dieu. C’est pour venir chercher cette mariée-là que Jésus va revenir. Mais qui est cette mariée si belle et si pure ?

C’est l’Eglise, c’est nous ! Nous pouvons faire partie intégrante de cette mariée ou nous pouvons être un obstacle à sa préparation.

Discipline

Nous pouvons lire dans Hébreux 12:6 :
Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu’il te reprend. Car le Seigneur corrige celui qu’il aime : il châtie tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. Supportez vos souffrances : elles servent à vous corriger. C’est en fils que Dieu vous traite. Quel est le fils que son père ne corrige pas ?

Et au verset 11 :
Certes, sur le moment, une correction ne semble pas être un sujet de joie mais plutôt une cause de tristesse. Mais par la suite, elle a pour fruit, chez ceux qui ont ainsi été formés, une vie juste, vécue dans la paix.

Dieu nous donne le meilleur de Lui-même parce qu’Il veut le mieux pour nous. Il désire des enfants qui ont acquis un bon enseignement, qui sont bien disciplinés, qui ont véritablement approfondi leur relation avec Lui. Nous devons Lui ouvrir complètement notre cœur et nous remettre entièrement entre ses mains.

Se concentrer sur Jésus

Mais si nous désirons recevoir le meilleur de Dieu, nous devons faire notre part :

C’est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d’une telle foule de témoins, débarrassons-nous de tout fardeau et du péché qui nous cerne si facilement de tous côtés et courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée. Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection (Hébreux 12:1-2).

On ne court pas un marathon avec des poids sur le dos. On ne porte pas des vêtements lourds et encombrants. Certains le font mais leur but n’est pas de gagner ! On n’a jamais vu quelqu’un portant un costume de gorille ou quelque chose du même genre, remporter un marathon ! Le vainqueur porte des vêtements appropriés, des chaussures adéquates et se concentre durant toute l’épreuve sur le but pour lequel il s’est entraîné, franchir le premier la ligne d’arrivée et remporter le prix.

Nous devons nous concentrer sur Jésus et garder nos yeux fixés sur lui.

Nous sommes si facilement distraits. Quelque chose passe devant nos yeux, attire notre attention et nous voilà sur un tout autre chemin. Une distraction n’est pas toujours mauvaise en elle-même, bien sûr mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre Jésus de vue car il nous ouvre le chemin de la foi et il la porte à la perfection (Hébreux 12:1-2).

Il va nous falloir prendre des décisions radicales et drastiques. Nous allons devoir nous poser des questions bien précises :
Qu’est-ce qui m’empêche d’aller de l’avant ? … qui m’empêtre ? … qui me distrait et me détourne de Jésus ?
On dérive tellement facilement et parfois pendant des années, sans vraiment s’en rendre compte.
Quelle que soit la distraction et aussi bonne soit-elle, il va falloir s’en détourner et courir avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, en gardant les yeux fixés sur Jésus.

Idoles

Ce qui nous distrait se transforme en idoles car ces distractions prennent plus d’importance que Dieu dans notre cœur.

« Voici ce que déclare le Seigneur, L’ETERNEL : Si un homme de la communauté d’Israël qui porte ses idoles dans son cœur et tourne ses regards vers ce qui le fait tomber dans le péché, vient consulter le prophète, c’est moi, l’Eternel, qui lui répondrai et je lui donnerai la réponse que mérite la multitude de ses idoles» (Ézéchiel 14:4).

Dieu a horreur des idoles. Il désire avoir la première place dans notre vie et c’est ce qu’Il nous demande. Quelles sont vos idoles ? Qu’est-ce que vous faites passer avant Dieu ? Débarrassez-vous en avant qu’elles ne vous fassent tomber !

Change donc, sinon…

Dans ces versets, vous pouvez mettre le nom de n’importe quelle église car le message de Jésus est destiné à toutes les églises :

A l’ange de l’Eglise de …, écris : «Voici ce que dit celui qui tient l’épée aiguisée à double tranchant : Je sais que là où tu habites, Satan a son trône. Mais tu me restes fermement attaché, tu n’as pas renié ta foi en moi… J’ai pourtant quelques reproches à te faire : tu as chez toi des gens attachés à la doctrine de Balaam qui avait appris au roi Balaq à tendre un piège devant les Israélites. Il voulait qu’ils participent au culte des idoles en mangeant les viandes provenant de leurs sacrifices et en se livrant à la débauche. De même, tu as, toi aussi, des gens attachés à la doctrine des Nicolaïtes. Change donc, sinon je viens à toi sans tarder et je vais combattre ces gens-là avec l’épée qui sort de ma bouche » (Apocalypse 2:12, 14, 16).

Le péché de Balaam était l’idolâtrie et l’immoralité. Dieu va faire un grand nettoyage. Tout ce dont nous ne nous débarrasserons pas par nous-même, Il va venir s’en occuper. Jésus déclare : « … Change donc, sinon… ». Ce n’est pas une parole à la légère, ne l’ignorons pas car cela pourrait nous coûter très cher. Le « sinon » implique : « je viens à toi sans tarder et je vais combattre ces gens-là avec l’épée qui sort de ma bouche ». Personnellement, je n’ai aucune envie de faire cette expérience et je ne pense pas que vous le désiriez non plus, pour vous-même ou pour quiconque. Dieu nous donne une nouvelle et dernière opportunité pour nous repentir et nous détourner de toutes ces choses.

Réfléchissons-y sérieusement et saisissons cette dernière chance.

Articles liés (en français)
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)