116. Les services rendus (Les anges – 2ème partie)

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Jésus a réalisé tous Ses miracles en tant qu’homme, pas en tant que Fils de Dieu. Il les a performés en tant que précurseur de l’église à venir. Les cieux étaient constamment ouverts au-dessus de Lui. Il vivait dans les deux royaumes à la fois, connectant les cieux et la terre. Les anges faisaient partie de cette connexion et étaient activement impliqués dans tout ce qu’Il faisait, depuis l’annonce de Sa naissance jusqu’à la découverte de Sa tombe vide. Jésus interagissait avec cette dimension entière du surnaturel. Si nous devons « accomplir de plus grandes œuvres » que Lui (Jean 14:12), nous ne pouvons faire autrement que d’interagir comme Il le faisait.

Sur terre comme dans les cieux

Jésus est mort pour que nous puissions hériter.  Cet héritage est sur terre et dans les cieux, naturel et surnaturel. Il s’aligne avec l’intention éternelle de Dieu que l’homme applique Sa manière de gouverner sur toute la création :

que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel.
(Matthieu 6:10).

Durant la plus grande partie de l’histoire de l’Église, l’ennemi nous a aveuglés et nous a convaincus que nous étions faibles, sans pouvoir et dépourvus d’effets. Si nous commençons à croire la vérité sur qui nous sommes réellement et à accepter notre identité de fils de Dieu, alors nos vies vont devenir des portes ouvertes pour que le royaume des cieux soit manifesté sur terre. Exactement comme Jésus le faisait car nous sommes cohéritiers de Christ qui a autorité dans les cieux et sur terre.

Nous avons vu la dernière fois qu’en tant que membre de la génération Josué, nous sommes appelés à opérer avec les anges et dans les domaines célestes. La « Terre Promise » dans laquelle nous entrons est la plénitude de l’héritage, physique et spirituel, que Dieu nous a réservé. Josué a discuté avec un ange (le chef de l’armée de l’Eternel, Josué 5-13) venu le voir pour lui donner une révélation émanant des cieux. Avec les cieux ouverts au-dessus de nous, nous devons nous attendre à ce genre d’expérience.

Des esprits ministériels

Si les anges sont « des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut » (Hébreux 1:14), ils doivent s’ennuyer profondément car la plupart d’entre nous n’ont aucune connexion avec eux. Nous sommes ceux qui vont hériter du salut mais combien d’entre nous demande aux anges leur aide de manière quotidienne ?

Quel service aimerions-nous qu’ils nous rendent ? Désirons-nous qu’ils nous apportent bénédictions, faveurs, argent, guérison… pour nous ou pour d’autres personnes ? Voulons-nous qu’ils rendent service aux membres de notre famille, nos enfants, nos amis et nos collègues de travail ? Ce sont des messagers, des loueurs de Dieu, des guerriers et plus encore. Il nous faut adopter une nouvelle perspective sur ce sujet et l’élargir car ils peuvent faire tellement de choses pour nous. Dieu désire que nous développions notre compréhension (et notre expérience) des anges afin de pouvoir faire ce que Jésus faisait.

Lorsque notre petit-fils, tout bébé, est tombé très malade, nous avons prié pour que les anges entourent la pièce dans laquelle il était afin que l’esprit de mort ne puisse pas entrer. Lorsque nous sommes allés le voir, nous avons senti leur présence et sa guérison a impressionné tout le monde à l’hôpital.

Caractéristiques personnelles de Dieu

Les anges opèrent souvent lorsque l’on mentionne une caractéristique de Dieu comme Sa main, Son bras ou Son œil. Dieu est esprit et Il n’a pas un corps physique. Lorsqu’Il apparait, c’est généralement entouré d’un nuage sombre pour  notre protection. Les anges sont ceux qui exécutent les actions de Dieu. C’est Sa manière de Se révéler aux êtres humains.

Les activités du Saint-Esprit sont souvent confondues avec celles des anges. Une explication classique des raisons pour lesquelles nous ne devrions pas chercher à interagir  avec les anges est : « Nous n’avons pas besoin des anges car Dieu nous envoie le Saint-Esprit ».

Le Saint-Esprit est Dieu. Il n’a été envoyé qu’une seule fois sur terre, à la Pentecôte, pour remplir l’Église. Nous en faisons l’expérience personnelle lorsque nous sommes nés de nouveau et baptisés dans le Saint-Esprit. Il est notre Guide intérieur, notre Consolateur et notre Conseiller. Il nous apporte la sensation d’amour, de paix et de joie de Dieu. Nous savons que nous sommes des enfants tendrement aimés, c’est là l’œuvre du Saint-Esprit. C’est Lui qui nous apporte le pouvoir et l’oint de nos missions. Je ne cherche en aucun cas à minimiser l’importance du Saint-Esprit. Je désire simplement vous faire comprendre que Dieu se sert des anges pour réaliser ce qu’Il veut faire.  Je pense donc que lorsque nous ressentons des tremblements, de la chaleur, de l’électricité, des effluves, etc… lorsque nous louons le Seigneur, c’est en fait la présence des anges. Vous allez me dire : « Mais c’est la présence de Dieu ! ». Oui, je suis d’accord mais c’est Dieu utilisant les anges pour manifester ces choses afin que nous en fassions l’expérience.

L’ange de Dieu

L’ange de l’Eternel lui apparut dans une flamme au milieu d’un uisson…L’Eternel vit que Moïse faisait un détour pour aller voir et il l’appela du milieu du buisson: Moïse, Moïse! –Je suis là, répondit Moïse. (Exode 3:2 et 4).

Quelle partie est l’action de Dieu et quelle partie est l’action d’un ange ? Je pense que toute l’action était celle d’un ange mais aussi celle de Dieu qui utilisait l’ange pour parler à Moïse.

L’ange de Sa présence

Dans toutes leurs détresses, il a été lui-même dans la détresse et l’ange qui se tient en sa présence les a sauvés. Dans son amour et dans sa compassion, il les a libérés,
il les a soutenus et il les a portés tous les jours d’autrefois. (
Ésaïe 63:9

Nous pouvons sentir la présence de Dieu lorsque les anges sont présents. Les anges nous communiquent Sa présence. L’ange de Sa présence apporte amour et compassion mais aussi, selon ce verset, rédemption et salut.

La main de Dieu

Alors, une main me toucha, elle me fit me redresser tout tremblant sur mes genoux et sur les paumes de mes mains. Puis le personnage me dit: Daniel, homme bien-aimé de Dieu, sois attentif aux paroles que je t’adresse, mets-toi debout où tu es, car j’ai été maintenant envoyé vers toi. Pendant qu’il prononçait ces mots, je me relevai, tout tremblant. (Daniel 10:10-11).

Lorsque nous tremblons, est-ce un ange qui nous touche ?

Les yeux de Dieu

Car l’Eternel parcourt toute la terre du regard pour soutenir ceux dont le cœur est tourné vers lui sans partage. (2 Chroniques 16:9).

La crainte de Dieu

Car mon ange marchera devant vous et vous fera entrer dans le pays… Je sèmerai la panique devant vous,  je mettrai en déroute tous les peuples chez lesquels vous entrerez, et je ferai s’enfuir tous vos ennemis devant vous. (Exode 23:23 & 27)

Dieu a envoyé Ses anges avant que Son peuple n’entre dans la Terre Promise. Lorsque nous cherchons à recevoir notre héritage, nous devons nous attendre à ce que des anges soient envoyés en avant-garde pour préparer le chemin.

La parole de Dieu

… la parole de l’Eternel fut adressée à Zacharie le prophète… Cette nuit j’ai vu, dans une vision, un cavalier monté sur un cheval roux. Il se tenait parmi les myrtes dans les profondeurs, et derrière lui, il y avait d’autres chevaux: des roux, des gris-verts et des blancs. Je demandai alors: Mon seigneur, que représentent-ils? L’ange qui me parlait répondit: Je vais te montrer ce quils représentent. Et l’individu qui se tenait parmi les myrtes intervint en disant: Ce sont les coursiers que lEternel a envoyés pour parcourir la terre. (Zacharie 1:7-10)

Il est temps pour nous de voir les anges commissionnés et libérés. Ce n’est pas un problème de demander à Dieu de le faire pour nous, surtout lorsque nous sommes immatures spirituellement. Mais au fur et à mesure que nous murissons, nous commençons à comprendre que nous avons l’autorité nécessaire pour commissionner les anges nous-mêmes.

Les anges sont-ils nombreux ?

Jésus a déclaré qu’Il pourrait demander que douze légions d’anges (plus de 72 000) Lui soient envoyées instantanément (Matthieu 26:53). Si nous sommes cohéritiers de Jésus, à votre avis combien d’anges pouvons-nous demander ? L’ennemi cherche toujours à nous rendre inefficace et donc, nous n’avons jamais appris à penser de cette manière.

On peut lire dans Hébreux 12:22 qu’il y a des milliers d’anges et dans Apocalypse 5:11, qu’il y en a des milliers de milliers et des millions de millions autour du trône.

Si il y a autant d’anges que d’étoiles dans les cieux (voir Apocalypse 12:4), il y a environ un milliards d’étoiles dans notre galaxie de la Voie Lactée, plus entre 1022 et 1024 étoiles dans l’Univers, cela fait beaucoup, beaucoup d’anges. (1022 signifie 10 suivi de 22 « 0 »)

En effet, que sont les anges? Des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut » (Hébreux 1:14)

Dieu a créé les anges pour nous.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

115. Les esprits ministériels (Les anges – 1ère partie)

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott 

La génération Josué opérera avec les anges et les cieux.

Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux et regarda. Voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui et lui dit : Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ? Il répondit : Non, mais je suis le chef de l’armée de l’Éternel, j’arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit : Qu’est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ? (Josué 5:13-14, LS)

Il est facile de lire « il leva les yeux et regarda » et de n’y prêter aucune attention particulière. Cependant, « lever les yeux » dans la Bible symbolise généralement de regarder dans les cieux, dans une autre dimension, pas celle de la terre. Dans la Bible du Semeur, le mot ange est mentionné 172 fois (plus de 300 fois dans certaines versions anglaises) et, cela vous surprendra sans doute, plus souvent dans le Nouveau Testament (132 et selon Strong 176), que l’Ancien (40). Lorsque les anges apparaissent sur terre, ils sont souvent des médiateurs entre Dieu et les gens, apportant un message. En fait, les termes angelos en grec et malak en hébreux veulent tous les deux dire « messager ». Il n’est donc pas surprenant que Josué s’attende à ce que l’ange lui donne un message.

Les anges existent depuis très longtemps. Nous avons été créés à l’image de Dieu, en tant qu’esprits immortels, dotés de l’habilité à communiquer avec les dimensions spirituelles et nous y engager. Cependant, Dieu a créé les anges avant nous.

Où étais-tu quand je posais les fondations du monde? Déclare-le, puisque ta science est si profonde! … quand les étoiles du matin éclataient, unanimes, dans des chants d’allégresse et que tous les anges de Dieu poussaient des cris de joie? (Job 38:4 & 7)

Vous avez peut-être déjà découvert qu’un nombre impressionnant de gens ont eu une expérience avec un ou plusieurs anges, bien que de nombreux chrétiens pensent que nous ne devrions pas interagir avec eux. C’est ce que nombre d’églises enseignent depuis très longtemps, sans fondement biblique puisque les anges y sont régulièrement mentionnés, décrits suivant leur rôle ou leur apparence et interagissant avec nombre de personnes. S’ils apparaissaient et interagissaient dans le passé pourquoi ne le feraient-ils plus dans le présent ?

Que sont les anges ?

Au sujet des anges, il dit: Il utilise ses anges comme des vents et ses serviteurs comme des flammes de feu…  En effet, que sont les anges? Des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut. (Hébreux 1:7 & 14)

Donc, lorsque l’on trouve le vent et les flammes mentionnés dans la Bible (comme lors de la pentecôte), il est très vraisemblable que des anges étaient présents. Chaque être humain a des anges qui lui ont été assignés avant sa naissance, qu’il devienne chrétien ou pas. Ils sont activement impliqués dans notre vie, bien souvent nous protégeant (mais sans s’y limiter) d’où le terme familier « d’anges gardiens ». Ils sont généralement très occupés en ce domaine !

Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies. (Psaume 91:11, LS)

Ian Clayton a créé une liste d’anges. Leur nom représente généralement le domaine dans lequel ils opèrent :

Anges gardiens
Archanges
Séraphins
Chérubins
Créatures vivantes
Puissances
Vertus
Pouvoirs
Autorités
Principautés ou gouverneurs (Dieu a des esprits territoriaux et l’ennemi aussi)
Jugements
Veilleurs
Saluts
Gloires
Gardes
Manuscrits/rouleaux
Lions
Sceaux
Mandats
Missions
Arts
Grâces
Saintetés
Guérisons
Rassemblements
Oints
Provisions
Manteaux
Louanges
Trésors célestes
Finances
Fragrances
Renouveaux
Portails
Délivrances
Prudences
Sagesses
Piliers
Commandés
Chasseurs
Moissonneurs

Diablerie dans les lieux célestes

Selon la Bible, un tiers des anges ont suivi Satan et ont chuté avec lui. Certains d’entre eux occupent des postes dans les cieux et dans l’atmosphère de la terre (où ils ont un droit légal d’être ou parce que nous ne les avons pas délogés) :

Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres et contre les esprits du mal dans le monde céleste. (Éphésiens 6:12)

… dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion… (Éphésiens 2:2)

Un tiers a chuté donc Dieu a deux fois plus d’anges à son service et ils opèrent dans toutes les dimensions et lieux célestes. Nous devrions nous-mêmes nous engager dans ces dimensions et amener la lumière dans ces zones de ténèbres.

On trouve dans la Bible nombre d‘attributs des anges. Ils sont :

(vous pouvez cliquer sur le lien du verset pour aller le lire)

Vous pouvez voir toutes sortes de présentation d’anges et d’activités angéliques sur notre tableau Pinterest intitulé « Angels ».

L’apparence des anges varient suivant le contexte de leur apparition. Ceux qui ont leur ministère autour du trône de Dieu dans les cieux ou font partie de Son armée sont appelés « fils de Dieu », « saints » et « armée céleste ». Le point est mis sur leur statut d’êtres célestes qui témoignent de la grandeur, la puissance et des actes de Dieu.

Lorsqu’ils apparaissent sur terre, le point est généralement mis sur le message qu’ils apportent et leur description détaillée est rare. Il est intéressant de noter que je n’ai pas trouvé dans la Bible une seule description d’anges mentionnant des ailes ou une action de voler. Ce qui ne veut absolument pas dire qu’il n’y a pas d’anges avec des ailes. Ils existent, je les ai vus. La plupart apparaissent sur terre sous une forme humaine. Nous avons tous entendu les histoires d’auto-stoppeurs ou d’étrangers qui apparaissent (souvent soudainement) et aident les gens puis disparaissent mystérieusement après. C’est ce que nous pouvons lire dans Hébreux :

Ne négligez pas de pratiquer l’hospitalité. Car certains, en l’exerçant, ont accueilli des anges sans le savoir. (Hébreux 13:2)

Entouré d’une armée d’anges

J’ai lu le témoignage de missionnaires à qui les indigènes ont déclaré : « Lorsque vous êtes arrivés, nous allions vous attaquer et vous tuer mais vous aviez des soldats vous protégeant ». C’est une version moderne de l’expérience d’Élisée :

Elisée répondit: Naie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux qu’eux. Puis il pria: Eternel, je ten prie: ouvre-lui les yeux, pour quil voie! L’Eternel ouvrit les yeux du serviteur qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée. (2 Rois 6:16-17)

L’ouverture d’un portail

J’ai demandé à Urandiel, l’ange gardien de notre église, d’ouvrir les cieux pour notre communauté et nous avons maintenant un portail. Une autre fois, je me suis engagé avec Métatron qui m’a donné une clé dorée pour ouvrir les yeux des gens afin qu’ils puissent voir ce qui se passe dans la pièce.

Les drapeaux, les fanions, la musique, les lumières et les couleurs ont tous un certain effet dans notre royaume de la terre. Ils changent l’atmosphère et les choses commencent à « bouger ». Des fois, nous étendons des drapeaux par terre et il y a une manifestation angélique différente sur chacun d’entre eux. Nous avons un portail qui s’ouvre et les anges viennent dans la pièce. Nous pouvons sentir et voir leur présence comme ils vont et viennent entre ciel et terre. Parfois, ils se joignent à nous lorsque nous chantons des louanges à Dieu.

Le désir de Dieu est que tout ceci s’accentue et se multiplie, pas seulement dans notre église mais partout.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

 

113. Toutes choses sont devenues nouvelles

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Comparer l’ancien et le nouveau

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. (2 Corinthiens 5:17, LS)

Il y a deux mille ans, Jésus est venu sur terre avec une nouvelle perspective totalement différente. Il a radicalement réinterprété tout ce que les gens religieux pensaient parfaitement connaître et, d’après mon expérience, Il continue de le faire. Voici certaines choses qu’Il nous a révélées et qui sont complètement différentes de ce que nous pensions :

Prier : nous avions l’habitude de prier sur terre pour demander l’aide de Dieu dans les cieux, en espérant qu’Il pourrait nous entendre. La nouvelle manière de faire est de nous présenter bravement devant Son trône de grâce, nous assoir sur Ses genoux et Lui parler, face à face.

Le renouveau : tellement désiré et espéré dans la communauté chrétienne en général. Seulement, nous avions l’habitude de prier à l’ancienne : « Oh, si tu déchirais le ciel et si tu descendaisL’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. ! (Ésaïe 63:19). Selon les nouvelles révélations, non seulement nous pouvons voir qu’Il est déjà descendu en déchirant le ciel mais en plus, qu’Il y est retourné et a déchiré le rideau pour que nous puissions le rejoindre. Nous avons passé notre temps à Lui demander de venir et de faire ce qui, en fait, Il nous demande de faire : venir à Lui.

Dans l’ancien, l’accès au Sanctuaire est réservé à quelques personnes très spéciales : les prêtres médiateurs. Dans le nouveau, nous y avons tous libre accès. Nous pouvons tous apprécier le repos et l’intimité de notre relation avec Dieu et, à partir de là, les fruits de notre aptitude à gouverner de manière responsable, en tant que fils de Dieu.

Après cela, je vis une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue me parler au début et qui résonnait comme une trompette me ditL’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. : Monte ici et je te montrerai ce qui doit arriver après cela. (Apocalypse 4:1)

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu… Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. (Hébreux 4:14 & 16, LS).

Nous aurons toujours des moments difficiles mais nous ne devons pas être effrayés et supplier Dieu de venir à notre secours. Il nous aide en nous donnant le pouvoir de vaincre les obstacles/problèmes que nous rencontrons lorsque nous participons à la restauration de toutes choses selon son but original.

… la création elle-même sera délivrée du joug de la corruption grâce à la liberté engendrée par la gloire des enfants de Dieu. (Romains 8:21, The Mirror Translation).

Opérer en tant que seigneurs, rois et fils

L’ancien est d’être dans le désert et attendre que Dieu résolve tout pour nous dans les cieux. Dans le nouveau, Dieu nous a donné la responsabilité de cohéritiers, nous sommes Ses partenaires dans les cieux et nous opérons comme seigneurs, rois et fils. En tant que Ses fils, une fois transfigurés, nous allons irradier Sa gloire pour mener toute la création dans sa liberté, la restaurer de manière à ce que la terre et les cieux soient en parfait harmonie.

Nos anciennes batailles spirituelles n’ont jamais été très efficaces parce que nous essayions d’abattre quelque chose en étant dessous. Nous faisions de grandes déclarations dirigées vers l’atmosphère de la terre ou vers les cieux, interdisant/liant ceci ou permettant/déliant cela mais personne n’allait jamais dans les cieux pour le faire. Dans le nouveau, tout cela est remplacé par des verdicts dans les tribunaux célestes, engendrant une autorité divine pour lier et délier (afin que les choses soient comme elles devraient l’être). Nous sommes passés des maisons ou groupes de prières sur terre à l’utilisation des tribunaux célestes, une approche ou mentalité complètement différente. Depuis, nous avons appris que tout devait être réalisé de l’autre côté du rideau pour être efficace.

L’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. Dans le nouveau, Dieu a en fait choisi d’opérer Sa souveraineté au travers de nous, nous ayant donné autorité sur tout l’ordre créé :

Dieu… nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, (Éphésiens 2:6)

Si Dieu nous a fait asseoir avec Jésus, nous sommes assis sur des trônes à partir desquels nous administrons dans les cieux.

Des fils mûrs

L’ancien est d’être comme des enfants dont les parents font tout pour eux. Il est temps de mûrir et de devenir des adultes responsables. De bons parents enseignent et encouragent leurs enfants à prendre de plus en plus de responsabilités dans leur vie. De la même manière, Dieu retire graduellement (parfois soudainement) mais sûrement Son soutien à l’ancien qui devient inefficace. Les anciennes manières de penser et d’opérer qui marchaient jusqu’à présent dans notre vie n’ont plus d’effet, même si elles semblent marcher pour d’autres personnes. A ce moment-là, nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter le nouveau. Si nous sommes réellement des pionniers, nous n’attendrons pas que cela arrive complètement mais nous irons de l’avant dès les prémices.

Dieu désire nous exposer comme Ses fils afin que nous remplissions notre destinée et restaurions la création. Nous avons chacun une destinée unique et elles interagissent toutes les unes avec les autres afin de réaliser le but de Dieu. Chacun d’entre nous a un rôle spécifique, choisi et conçu par Dieu. Tout comme Esther, Dieu nous a appelés en vue de telles circonstances.

Pourquoi ne pas garder nos anciennes habitudes ?

Lorsqu’Israël a traversé le Jourdain pour entrer dans la Terre Promise, deux tribus et demi ont choisi de retourner de l’autre côté du fleuve. A partir de ce moment-là, ces tribus ne sont plus jamais mentionnées dans les écritures et il n’existe aucune preuve que les anciennes méthodes aient continue d’opérer pour tous ceux qui avaient choisi de retourner.

Nous avons peut-être très envie de conserver la simplicité de l’enfance avec peu de responsabilités mais nous devons grandir et accepter d’être adulte. Nous ne pouvons pas continuer d’être allaités comme des bébés si nous voulons atteindre la maturité de fils.

Si vous choisissez de rester dans les anciennes manières de faire, vous risquez de mourir dans le désert avec ceux qui ont refusé de passer le fleuve et de recevoir leur héritage. Le problème est qu’ils veulent vous pousser à faire de même. Ces anciennes manières ont tendance à vous maintenir à la même place. Les chrétiens qui les utilisent ne veulent pas que vous entendiez Dieu par vous-mêmes car si cela arrivait, vous ne reviendriez plus aux conférences prophétiques qu’ils organisent (celles où ils vous disent ce que Dieu désire vous déclarer au lieu de vous équiper pour l’entendre Lui-même comme ils peuvent le faire). Le familier et le confortable ont un attrait puissant mais ce n’est qu’une illusion. Lorsque Dieu commence à vous travailler spirituellement, l’ancien et le familier risquent de devenir (et rester) très inconfortables.

Les vieilles manières de faire

Les anciennes manières de faire de Moïse n’ont pas marché pour préparer la récolte. De même, les cinq ministères n’ont pas réussi à équiper l’église mais ont permis à des chrétiens de construire leur propre empire. Ils n’ont pas réussi à guider les gens dans leur destinée ou à accéder leur rouleau de destinée et leur véritable appel, avec comme résultat de créer des générations d’esclaves dépendants au lieu de fils manifestés. Ils ont échoué dans leur tentative d’honorer les gens, les transformant en spectateurs ou serviteurs de leur vision. Ils n’ont pas libérer les gens dans l’appel qui était le leur et ne les ont pas aidés à découvrir leurs sphères d’autorité. Ils ont créé des systèmes religieux inspirés par l’arbre de la connaissance du bien et du mal, créant non seulement des activités commerciales sur le dos des louanges à Dieu mais aussi des gens célèbres (des idôles) au lieu de leaders-serviteurs.

Les prophètes, apôtres, pasteurs, enseignants et évangéliste sont devenus des professionnels. Sciemment ou non, ils ont fait en sorte que les gens dépendent d’eux comme médiateurs afin d’entendre ce que Dieu désire leur déclarer. Ils ont créé et entretenu une mentalité de dépendance et codépendance. Dans les nouvelles manières de faire, il n’y a pas de rabbins mais uniquement Jésus. Arrêtez de suivre les rabbins sur terre et, quoi que vous fassiez, ne me traitez pas comme tel.

Nous ne pouvons pas continuer à utiliser les méthodes du désert en espérant trouver la Terre Promise. Il faut que nous changions, que nous nous alignions sur ce que Dieu déclare et réalise maintenant. Il transforme nos manières de faire. Nous ne devons plus attendre que des gens nous disent ce qu’il faut que nous pensions ou fassions. Nous devons désirer apprendre à engager Dieu et venir en Sa présence. Tout est évalué sur la base « que tout soit fait sur terre comme au ciel ». Avons-nous appliqué les choses dans les cieux avant de nous en servir sur terre ?

Nous sommes appelés à être des précurseurs, tout comme Josué et Caleb ont été les seuls à l’être parmi les espions envoyés pour rapporter des informations sur la Terre Promise. Comme eux, nous devons fournir un bon rapport. Dans le prochain article, nous verrons comment nous pouvons faire cela avec les nouvelles manières.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

109. L’extrême profondeur, largeur, longueur et hauteur de Son amour

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Face à face

Nous avons été créés dès le départ pour connaître Dieu intimement. Dans Matthieu 22:37-38, Jésus nous déclare : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. » et dans Jean 14:6 que nul ne vient au Père que par Lui. Un engagement face à face permet de recevoir la révélation de qui Dieu est véritablement (pur Amour) et permet d’exposer les contre-vérités que nous avons assimilées au fil des années. Jésus est l’expression ultime de cet Amour. De toute évidence, si cet amour ne ressemble pas à Jésus, ce n’est probablement pas Son Amour.

Dieu désire que nous apprenions la vérité sur qui Il est et qui nous sommes, en tant que Ses enfants. C’est une tactique classique de l’accusateur de nous pousser à avoir des pensées erronées sur Dieu et nous-mêmes. Tant que nous imaginerons Dieu pouvant avoir un côté négatif, nous ne Lui ferons jamais complètement confiance. Il existera toujours une certaine peur allant à l’encontre de Son Amour.

Physique quantique 1.01

Un exemple typique est le fait que, quelle qu’en soit la raison, nous croyons que Dieu ne peut pas regarder le péché et qu’Il doit détourner Son regard loin de nous. Si cela était vrai, nous ne serions pas ici ! La loi de la physique quantique 1.01 nous montre que si Dieu cessait de nous observer, nous cesserions d’exister.

Sur la croix, lorsque Jésus a crié le premier verset  du Psaume 22 : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Il désirait attirer l’attention des gens sur le contenu de ce psaume et sa pertinence face aux évènements qui se déroulaient sous leurs yeux. Souvenez-vous qu’Il avait déclaré peu de temps auparavant à ses disciples :

« Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où vous serez dispersés chacun de son côté et où vous me laisserez seul. Mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. » (Jean 16:32)

Il est évident que l’heure à laquelle Il fait référence est celle de Sa crucifixion. Selon Jésus, non seulement Son Père n’a jamais détourné Son regard de Lui mais Il était là avec Lui.

La justice de Dieu

Comment avons-nous pu faire une telle erreur ? La réponse est sans doute qu’elle découle d’une bien plus grande erreur et celle-là est fondamentale. Parce qu’on nous l’a enseigné, nous croyons que sur la croix, Jésus a reçu la punition qui devait être la nôtre, souffrant la colère d’un Dieu demandant rétribution pour notre faute. Cela est inspiré de notre système de justice qui est toujours punitif. La vérité est que la justice de Dieu est toujours restauratrice. Nous reviendrons sur ce sujet plus longuement dans un article futur (déjà publié en anglais). Pour l’instant, concentrons-nous sur le véritable message de la croix puisque ce n’était pas une punition.

Le péché

Le mot grec original le plus souvent utilisé pour « péché » dans le Nouveau Testament est « hamartia ». C’est un nom (le péché) et non pas un verbe (pécher). Il s’agit du péché d’Adam et d’Eve qui ont choisi le chemin du bricolage religieux de l’arbre de la connaissance du bien et du mal plutôt que le chemin parfait de l’arbre de vie. Nous avons tous hérité d’Adam la mort spirituelle, c’est-à-dire la perte de notre relation avec Dieu et la perte de notre identité. Donc, comme Adam, nous vivons une vie qui est bien moindre que le plan originel de Dieu, nous n’arrivons pas à reconnaitre notre identité en tant qu’êtres créés à Son image.

Car le salaire du péché, c’est la mort (Romains 6:23, LS), mais Dieu avait tout prévu à l’avance : Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ (1 Corinthiens 15:22, LS). Le « péché » n’a jamais eu besoin d’être puni (comme la religion veut nous le faire croire) mais confronté, pardonné et retiré. Nous ne pouvons pas gagner le pardon de Dieu par nos « bonnes actions » (c’est le chemin du bricolage religieux encore une fois). Le pardon est le cadeau de Dieu pour chacun d’entre nous, en Christ.

Le message de la réconciliation

En effet, Dieu était en Christ, réconciliant les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes, et il a fait de nous les dépositaires du message de la réconciliation. (2 Corinthiens 5:19)

Le mot grec qui a été (mal) traduit par « les hommes » dans ce verset est « kosmos » que nous utilisons pour décrire tout l’univers. Jésus est venu réconcilier et restaurer tout et tout le monde dans toute la création, pour retrouver une relation avec Dieu. C’est cela qu’Il a accompli par Sa mort et Sa résurrection. Nous partageons tous cette victoire et cette résurrection. Lorsque nous choisissons d’avoir de nouveau une relation avec Dieu, nous pouvons tous recevoir la restauration de notre identité, sachant que nous sommes acceptés, pardonnés, bénis et déclarés justes.

Puisque nous avons le même ministère de réconciliation que Jésus, choisissons de montrer amour et miséricorde envers les autres, tout comme Il l’a fait pour nous. Qui plus est, plus nous nous engageons avec le véritable Dieu, plus nous allons découvrir l’extrême profondeur, largeur, longueur et hauteur de cet amour et de cette miséricorde.

Articles récents

108. Le plus grand scandale de cet âge
107. Qui est notre véritable Dieu ?
106. Le jugement dernier
105. Réalignement
104. Revêtus de la gloire de Dieu
103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais

108. Le plus grand scandale de cet âge

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott – 

Les nouvelles choses

Voici, les premières choses se sont accomplies,
Et je vous en annonce de nouvelles;
Avant qu’elles arrivent, je vous les prédis.

(Ésaïe 42:9, LS)

Réfléchissez à toutes les choses qui se sont déjà passées dans votre vie… et maintenant Dieu vous dit: « J’annonce de nouvelles choses ». Tout ce qui appartient au passé disparait. Les choses qui vous ont fait sentir sans valeur, coupable, honteux… tout cela est effacé grâce au pouvoir de la croix.

Les anciennes choses ne nous sont plus utiles, si elles ne l’ont jamais été. Dieu nous a annoncé un nouveau départ de relation avec Lui. Nous devons donc être conscients que les anciennes choses ont disparu, afin de pouvoir accepter les nouvelles que le pouvoir de la résurrection de Jésus a restaurées pour nous.

Nous sommes appelés à gouverner et régner en tant que fils de Dieu. Nous devons donc avoir une relation avec Dieu notre Père et apprendre à Le connaître, sinon nous allons opérer avec une mentalité d’orphelins. De plus, Dieu nous a créés à Son image donc si nous avons une image erronée de Lui, nous n’allons certainement pas opérer correctement. Si nous avons une image d’un Dieu en colère et désirant nous punir, c’est exactement comment nous allons opérer. Regardez bien autour de vous, le monde est en colère et cherche les punitions ou les revanches. Cela vient en grande partie de la manière dont l’Eglise a présenté Dieu et même si les gens ne croient pas en Lui, c’est l’image qu’ils En ont. C’est pour cela que Dieu veut Se révéler à nous et au monde entier, pour montrer qui Il est réellement.

Un scandale

Fin 2016, Dieu m’a déclaré :

“Mon fils, le plus grand scandale de cet âge va être dénoncé. Nombre n’y croiront pas mais la vérité sur qui Je suis (et donc qui vous êtes en tant que Mes fils) sera révélée. Les mensonges de la religion vont être exposés à la pure lumière de la vérité. Le grand JE SUIS va Se révéler comme l’amant de vos âmes et votre réalité va complètement changer. »

Donc tout ce que nous avons cru sur Dieu jusqu’à présent et la version de la réalité présentée par la religion dans l’église et le monde entier, vont être exposés par Dieu pour ce qu’ils sont : des mensonges. Une fois ces mensonges exposés, nous pourrons enfin voir la vérité sur qui est Dieu et qui nous sommes.

Le péché

Nous pouvons nous présenter devant Dieu et lui parler face à face.

Il ne s’est jamais caché de nous, c’est tout à fait l’inverse. Lorsqu’Adam et Eve ont cru Satan et que Dieu est venu les voir dans le jardin, Il n’a pas dit : « Qu’avez-vous fait ? » Il a dit : « Où êtes-vous ? » Ils se sont cachés parce qu’ils avaient honte de ce qu’ils avaient fait. Dieu désirait toujours une relation avec eux. C’est la stratégie de l’ennemi de nous pousser à toujours voir le mal que nous avons fait, si petit ou grand soit-il. Dieu ne cherche jamais cela.

En fait, le péché n’est pas comment nous nous sommes comportés ou ce que nous avons fait de mal. « Hamartia » est le mot le plus courant (174 fois) utilisé pour décrire le péché dans le Nouveau Testament. C’est un nom et pas un verbe, donc c’est plutôt « le péché » que « pécher », et ce n’est pas du tout au sujet de notre comportement. La religion s’intéresse principalement à ce que nous « faisons ou avons fait » comme si cela pouvait influencer l’amour de Dieu pour nous et la relation qu’Il désire avec nous. Quoi que nous ayons fait n’affecte en rien la manière dont Dieu nous voit et nous aime. C’est nous qui pensons comme cela, « …vos pensées ne sont pas mes pensées… » (Ésaïe 55:8).

L’arbre du bricolage

Le péché a ses conséquences. La traduction littérale de Romains 6:23 par Young donne :

« Le salaire du péché [est] la mort mais le don de Dieu [est] la vie durant tout cet âge en Jésus Christ notre Seigneur. »

Le péché n’a jamais eu besoin d’être puni mais confronté, pardonné et retiré. C’est ce que Jésus a réalisé par Sa mort et Sa résurrection. Il n’est pas vraiment venu pour confronter nos actions individuelles mais pour confronter le péché en tant que pouvoir à la racine même de notre situation. C’est-à-dire le péché d’Adam et Eve qui ont suivi le chemin du bricolage religieux de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, essayant de devenir comme Dieu mais par leurs propres efforts. Cela couvre la manière dont ils ont répondu à leur erreur, d’abord en refusant la responsabilité de leur choix et en accusant quelqu’un d’autre (Genèse 3:12-13), ensuite en ne faisant pas confiance à Dieu et ne Lui demandant pas comment réparer leur erreur.

C’est cela le péché que Jésus est venu retirer. Tout le reste n’est que la conséquence de ce péché.

Le serpent leur a déclaré : « … vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, décidant vous-mêmes ce qui est bien ou mal ». La vérité est qu’Adam et Eve avaient été créés à l’image de Dieu et qu’ils ont oublié qui ils étaient, leur réelle identité en Dieu. Dieu n’a jamais changé la manière dont Il nous voit, c’est Adam et Eve qui se sont soudain vus moindres que ce qu’ils étaient réellement. Dans cet aveuglement spirituel de leur propre identité et de Dieu, ils ont oublié qu’ils partageaient l’image de Dieu et y participaient par leur ressemblance.

C’est cet aveuglement qui a affecté tous les êtres humains par la suite. Nous passons notre temps à essayer de couvrir notre nudité avec des feuilles de figuier parce que nous avons cru au mensonge couvrant la manière dont Dieu nous voit. Nous n’arrivons pas à nous voir comme Dieu nous voit ou comment Il nous a originellement créés. La mort spirituelle dont nous avons héritée est fondamentalement la perte de notre identité et de notre relation avec Dieu.

Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ. (1 Corinthiens 15:22, LS)

Lisez et relisez ce verset et méditer sur les deux « TOUS ». TOUS ont hérité de l’aveuglement et de la mort spirituelle d’Adam et TOUS ont partagé la mort spirituelle de leur âme engendrée par cet aveuglement. Mais TOUS partagent la victoire sur la croix et la vie par la résurrection de Jésus.

L’amour

Lorsque nous nous présentons en la présence de Dieu et Lui parlons en tête-à-tête (ou plutôt esprit-à-esprit), c’est-à-dire que nous nous engageons avec Lui, nous verrons qui Il est réellement. Dieu est amour (1 Jean 4:7) et tout ce qu’il fait est par amour. Réfléchissez bien à cela puis comparez avec l’image que la religion donne de Dieu. Bien souvent, les non-croyants que j’ai déjà cités semblent OK avec Jésus mais ne sont pas certains de Dieu. Jésus est venu pour présenter la vérité sur qui Dieu et Lui-même sont réellement. Ce n’est pas un schizophrène avec un dédoublement de personnalité ! Père, Fils et Saint-Esprit forment une unité complète, parfaite et harmonieuse. Si vous avez vu Jésus, vous avez vu le Père.

Articles récents

107. Qui est notre véritable Dieu ?
106. Le jugement dernier
105. Réalignement
104. Revêtus de la gloire de Dieu
103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais

105. Réalignement

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Dans cette série d’articles, nous nous sommes embarqués pour un voyage de découverte sur tout ce que couvre « la restauration de toutes choses » (Actes 3:21) et sur le rôle que nous avons à jouer dans cette restauration, en tant que fils de Dieu.

Toutes choses

Que couvre l’expression « toutes choses » ? Pour moi, « la restauration de toutes choses » fait référence à toutes les choses physiques et spirituelles qui ont été perdues, déformées, endommagées, détruites, brisées ou déconnectées. Tout ce que Dieu a créé selon Son intention et Son but originels. Ceci comprend la restauration de :

  • La création et tout ce qu’elle contient
  • Tout le monde, tout, partout et au travers de tout le temps et l’Histoire
  • Toutes les dimensions relatives à l’espace et au temps
  • Notre position, compréhension, connaissances, sagesse et mémoire éternelles en tant qu’êtres de lumière, ce que nous étions avant de venir sur terre.
  • Tous nos pouvoirs et facultés
  • Toutes les matières noires et claires, l’énergie de l’obscurité et celle de la lumière, y compris la restauration de la vitesse de la lumière (qui a ralenti avec le temps).
  • L’accès à tous les domaines et endroits, partout, en tout temps, à l’intérieur et à l’extérieur du temps et de l’espace tels que nous les connaissons.
  • Notre héritage, identité, position et autorité en tant que fils. Ceci est fondamental et impacte la création entière car c’est en tant que fils que nous jouerons notre part dans la restauration de toutes choses.

Dieu désire voir restaurer tout ce qui a été perdu lorsque la lumière de gloire a disparu. Il est dans Sa nature d’apporter guérison, réconciliation, rédemption et restauration.  Pourquoi est-ce qu’Il ne voudrait pas la restauration de toutes choses selon leur condition et fonction originelles, telles qu’Il a toujours eu l’intention qu’elles soient ? Il n’a pas changé d’avis ou a trouvé une meilleure idée ! La restauration est pour nous, et pour toute la création, ni plus ni moins notre réalignement avec la pensée éternelle de Dieu sur qui nous sommes.

Père et fils

Car ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu… L’Esprit Saint lui-même témoigne à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Et puisque nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu et donc cohéritiers de Christ… En effet, la création attend, avec un ardent désir, la révélation des fils de Dieu…  la création elle-même sera délivrée de l’esclavage, de la corruption pour accéder à la liberté que les enfants de Dieu connaîtront dans la gloire. (Romains 8:14-21)

Nous sommes les héritiers de Dieu et les cohéritiers de Jésus. Il nous a habilités comme Ses fils et nous a donnés autorité sur la création. Cette dernière va donc nous reconnaître et réagir lorsque nous allons être révélés. Donc tout ce qui est révélé sur « toutes choses » dans le contexte de notre relation avec notre Père Éternel, a un lien direct avec cette relation et notre position de fils.

« Toutes choses » dans la Bible

Avant de nous pencher sur le terme « toutes choses » dans la Bible, voyons comment nous la lisons. Lorsque nous lisons des versets, nous avons la fâcheuse tendance à revenir automatiquement sur la compréhension que nous en avons ou que l’on nous a enseignée, que ce soit le sujet du passage que nous lisons ou sa signification. Donc, au lieu de lire et déclarer que nous savons de quoi ce passage parle, engageons-nous plus profondément, méditions sur ces versets et laissons Dieu (Père, Fils et Saint-Esprit) nous révéler ce qu’Il désire que nous comprenions. Cela demande une nouvelle manière de penser et de la pratique mais c’est une opportunité de recevoir une pléiade de nouvelles révélations.

Tout a été soumis

Car, comme il est écrit : Dieu a tout mis sous ses pieds. Mais quand l’Ecriture déclare : Tout lui a été soumis, il faut, de toute évidence, en excepter celui qui lui a donné cette domination universelle. Et lorsque tout se trouvera ainsi amené sous l’autorité de Christ, alors le Fils lui-même se placera sous l’autorité de celui qui lui a tout soumis. Ainsi Dieu sera tout en tous. (1 Corinthiens 15:27-28)

Que signifie « soumis » ici ? Qui et quoi sera soumis ?

Si nous Lui sommes soumis, alors nous reconnaissons que nous sommes Ses sujets. Le mot grec hupotasso veut dire « placer sous » donc nous sommes sous Sa protection, Ses bénédictions, Son amour et Son alliance.

Ce n’est pas seulement nous qui devons nous réaligner avec les buts et plans de Dieu mais « toutes choses ». En regardant ce qui vous entoure, vous vous demandez sans doute comment cela va arriver ! Pour moi, tout commence avec un groupe de chrétiens qui vont déclarer « Oui mon Dieu, je suis d’accord avec ce que Tu déclares : je suis Ton fils et je désire que cela soit révélé à toute la création. » La religion ne nous a jamais encouragés à faire cela mais Jésus est l’exemple à suivre : au travers de Sa relation avec notre Père Éternel, Il n’a jamais fait que ce qu’Il voyait Son Père faire (Jean 5:19).

Rien de tout cela ne vient de doctrines ou de théologies, que nous suivions un enseignement particulier ou pas. C’est une question de relation avec Dieu, avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Il s’agit d’être prêt à entretenir de bonnes relations affectueuses avec tout le monde en général et en particulier avec les gens qui sont très différents de nous ou qui ne pensent pas comme nous. Nous pouvons être dans une relation d’alliance même si nous voyons les choses de manière très différente. Nous n’avons pas besoin « d’avoir raison » et donc de rejeter tout ce qui « a tort ». Encore une fois, ce n’est pas quelque chose que la religion nous a encouragés à faire puisqu’elle n’en donne pas le modèle.

Quelques versets de la Bible

Voici quelques versets du Nouveau Testament qui mentionnent « toutes choses ». Je ne vais pas les expliquer ou les analyser. Comme je l’ai déjà déclaré, je vous encourage à les méditer, à « creuser » plus profondément, peut-être en lisant différentes traductions et à écouter ce que Dieu désire vous déclarer à leur sujet.

C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles ! Amen ! (LS, Romains 11:36)

… Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. (LS, 1 Corinthiens 2:9-10)

…néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. (LS, 1 Corinthiens 8:6)

… et tout vient de Dieu. (LS, 1 Cor 11:12)

… diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. (LS, 1 Corinthiens 12:6)

La charité (l’amour)…  elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. (LS, 1 Corinthiens 13:7)

 pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre. (LS, Éphésiens 1:10)

En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté (LS, Éphésiens 1:11)

Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. (LS, Éphésiens 4:10)

Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. (LS, Colossiens 1:16)

Il est avant toutes choses et toutes choses subsistent en lui. (LS, Colossiens 1:17)

Et c’est par lui qu’il a voulu réconcilier avec lui-même l’univers tout entier : ce qui est sur la terre et ce qui est au ciel, en instaurant la paix par le sang que son Fils a versé sur la croix… mais maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui par le sacrifice de son Fils qui a livré à la mort son corps humain, pour vous faire paraître saints, irréprochables et sans faute devant lui. (Colossiens 1:20, 22)

Réflexion

A la lumière de ce que Dieu vous a révélé dans Son amour lorsque vous méditiez sur ces versets, pensez-vous qu’il est possible que toutes les choses soient restaurées selon l’intention et le but originaux de Dieu?

Pensez-vous qu’il existe certaines choses qui ne pourront pas (ou ne devraient pas) être restaurées selon Son intention et Son but originaux ? Pourquoi ?

La seule chose qui dans mon esprit ne devrait pas être restaurée est le chemin du bricolage religieux, le chemin de la connaissance du bien et du mal. Cela n’a jamais fait partie de l’intention et du but originaux de Dieu.

Articles récents

104. Revêtus de la gloire de Dieu
103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses
100. Des temps de rafraîchissement
99. Restaurés dans la plénitude de notre relation filiale
75. Libre accès dans les lieux célestes

Les médias sociaux
Article original en anglais

102. Des êtres immortels et sans limites

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Restauration de notre filiation

Plus j’approfondis ma relation avec mon Père Eternel, plus je suis sensible aux deux priorités dans Son cœur : la restauration de notre filiation et le rétablissement de toutes choses. Mon journal est rempli des conversations que nous avons eues ensemble sur tout ce qui touche à la filiation et à la restauration. Voici quelques extraits de ce dont nous avons discuté :

Le cœur de Dieu notre Père

Savoir que Dieu est notre Père est une chose, choisir d’avoir une véritable relation Père/fils avec Lui et Le laisser nous aimer en est une autre. Son plus grand désir est qu’au travers d’une réelle relation avec Lui nous apprenions à connaître Ses voies, Ses travaux et Son cœur. En connaissant Son cœur et en mûrissant par notre relation avec Lui, Il nous fera partager Ses délibérations dans les conseils et les assemblées des cieux. Son profond désir est de voir Ses enfants reprendre la place qu’Il leur a donnée à la conception, au sein de Son cœur. C’est ainsi que nous apprendrons à Le connaître véritablement et que nous aurons une révélation bien plus précise de qui nous sommes : Ses enfants, créés à Son image, cohéritiers et co-créateurs

Sans limites

Il désire nous restaurer pleinement et complètement. Ceci comprend notre identité, position, autorité, sagesse, nos capacités, connaissances, relations et connections avec l’ordre créé. Il veut que nous nous débarrassions des limites imposées par notre nature mortelle dans notre manière de penser. Il désire restaurer l’absence totale de limites, réfléchissant notre origine transcendantale et infinie. Nous sommes des êtres de relation, créés à Son image, avec un potentiel créatif illimité.

Nous avons été conçus sur le modèle notre Père : des êtres immortels et sans limites. Il n’a jamais voulu pour nous cette existence limitée, restreinte, réduite et mortelle qui est la nôtre, parce que nous avons choisi la voie du bricolage et non celle de l’Arbre de Vie.

La restauration de notre véritable position de fils couvre des possibilités que nous ne pouvons même pas commencer à imaginer. Que diriez-vous d’avoir des yeux qui vous permettent de voir toutes les longueurs d’onde de la lumière, des oreilles capables d’entendre toutes les fréquences sonores, une intelligence pouvant créer par la pensée, des corps existant et voyageant de manière multidimensionnelle et dotés d’un pouvoir guérissant instantané ? J’imagine pouvoir faire les mêmes œuvres que Jésus et plus encore : contrôler les structures moléculaires de l’eau, devenir invisible, créer et manipuler la matière, être télépathe (pouvoir lire les pensées et le cœur des gens), utiliser la télékinésie (Ils voulurent alors le faire monter dans le bateau et au même moment, ils touchèrent terre à l’endroit où ils voulaient aller. Jean 6:21), les pensées créatrices, la translation, bilocation, avoir la connaissance innée du passé et de l’avenir, voyager dans le temps, etc…

Si je peux imaginer toutes ces choses, ça signifie que le véritable potentiel de notre restauration dépasse tout cela !

Priorité

Dieu m’a déclaré : « Mon fils, ta relation avec Moi est la toute première priorité sur laquelle tu dois te concentrer. » La restauration de notre relation intime avec notre Père engendre une pureté de notre être qui est Son plus profond désir. Le fruit en sera la restauration de toutes choses. « C’est Mon programme d’amour où toutes les choses faisant partie de l’ordre créé reviendront en relation avec Moi et au sein de Mon unité. Mon fils, toute personne qui découvre de manière intime les pensées et les intentions de Mon amour par une relation avec Moi,  ne peut manquer de voir que sa destinée est au plus profond des désirs de Mon cœur. »

Toutes choses

Paul déclare : « Nous savons en outre que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment, de ceux qui ont été appelés conformément au plan divin. » (Romains 8:28)

C’est ainsi que tout était prévu ! Il a créé toutes les choses pour opérer ensemble, uniques et individuelles en elles-mêmes, cependant complètes uniquement par l’union harmonieuse dans le tout. Il n’y aura donc plus aucune fragmentation, fracture ou cassure de quelque forme que ce soit. C’est le but ultime de la restauration :

  • Restauration personnelle de l’esprit, de l’âme et du corps selon la fonction, la condition et l’intention originelles.
  • Relation entre esprit et Dieu
  • Esprit et identité éternelle
  • Esprit pour toute la création, physique et spirituelle
  • ADN restauré avec 12 brins
  • Esprit, âme et corps
  • Tout ce que contient l’âme restauré en innocence : intellect, émotions, volonté, conscience, imagination, raisonnement et choix
  • Toute cassure, fragmentation, séparation, isolation et réjection…  restaurées
  • Tous les besoins remplis par harmonie, relations, intimité, union, unité, amour, joie et paix
  • L’intelligence restaurée dans sa pleine capacité créatrice
  • Le corps restauré en parfaite santé et complète intégrité, avec toutes ses capacités surnaturelles
  • Le souffle de vie restauré
  • Destinée et objectif restaurés
  • Héritage, identité, droit de naissance, position, autorité… restaurés
  • Des êtres spirituels devenant des êtres vivants devenant des êtres divins

Expansion

Cette intégrité et cette paix, qui sont le shalom de Dieu, continueront de se développer. Leur expansion ne connaîtra jamais de fin au sein du royaume de Dieu en constant accroissement. Nous serons les éléments vitaux du gouvernement de ce royaume. La restauration de notre relation avec notre Père mène à l’exercice de nos responsabilités, proportionnelles à la relation que nous avons développée. Nous apprendrons à gouverner, non seulement sur ce qui existe déjà mais sur tout ce que nous allons créer. Nous avons déjà la capacité de créer. Malheureusement, du fait de notre perte d’identité, nous avons essentiellement créé le chaos. Avec la connaissance de notre identité et la restauration de notre relation avec notre Père, notre capacité pour créer la beauté et l’ordre sera de plus en plus manifestée autour de nous.

La restauration des fils de Dieu sera comme Joseph sortant de la prison du donjon et prenant la plus haute position en Egypte après Pharaon. Nous sortirons de l’ombre et de la honte pour être investis, intronisés et assis dans les lieux célestes, pour gouverner et régner sur la montagne du temple de Dieu.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais