115. Les esprits ministériels (Les anges – 1ère partie)

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott 

La génération Josué opérera avec les anges et les cieux.

Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux et regarda. Voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui et lui dit : Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ? Il répondit : Non, mais je suis le chef de l’armée de l’Éternel, j’arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit : Qu’est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ? (Josué 5:13-14, LS)

Il est facile de lire « il leva les yeux et regarda » et de n’y prêter aucune attention particulière. Cependant, « lever les yeux » dans la Bible symbolise généralement de regarder dans les cieux, dans une autre dimension, pas celle de la terre. Dans la Bible du Semeur, le mot ange est mentionné 172 fois (plus de 300 fois dans certaines versions anglaises) et, cela vous surprendra sans doute, plus souvent dans le Nouveau Testament (132 et selon Strong 176), que l’Ancien (40). Lorsque les anges apparaissent sur terre, ils sont souvent des médiateurs entre Dieu et les gens, apportant un message. En fait, les termes angelos en grec et malak en hébreux veulent tous les deux dire « messager ». Il n’est donc pas surprenant que Josué s’attende à ce que l’ange lui donne un message.

Les anges existent depuis très longtemps. Nous avons été créés à l’image de Dieu, en tant qu’esprits immortels, dotés de l’habilité à communiquer avec les dimensions spirituelles et nous y engager. Cependant, Dieu a créé les anges avant nous.

Où étais-tu quand je posais les fondations du monde? Déclare-le, puisque ta science est si profonde! … quand les étoiles du matin éclataient, unanimes, dans des chants d’allégresse et que tous les anges de Dieu poussaient des cris de joie? (Job 38:4 & 7)

Vous avez peut-être déjà découvert qu’un nombre impressionnant de gens ont eu une expérience avec un ou plusieurs anges, bien que de nombreux chrétiens pensent que nous ne devrions pas interagir avec eux. C’est ce que nombre d’églises enseignent depuis très longtemps, sans fondement biblique puisque les anges y sont régulièrement mentionnés, décrits suivant leur rôle ou leur apparence et interagissant avec nombre de personnes. S’ils apparaissaient et interagissaient dans le passé pourquoi ne le feraient-ils plus dans le présent ?

Que sont les anges ?

Au sujet des anges, il dit: Il utilise ses anges comme des vents et ses serviteurs comme des flammes de feu…  En effet, que sont les anges? Des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut. (Hébreux 1:7 & 14)

Donc, lorsque l’on trouve le vent et les flammes mentionnés dans la Bible (comme lors de la pentecôte), il est très vraisemblable que des anges étaient présents. Chaque être humain a des anges qui lui ont été assignés avant sa naissance, qu’il devienne chrétien ou pas. Ils sont activement impliqués dans notre vie, bien souvent nous protégeant (mais sans s’y limiter) d’où le terme familier « d’anges gardiens ». Ils sont généralement très occupés en ce domaine !

Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies. (Psaume 91:11, LS)

Ian Clayton a créé une liste d’anges. Leur nom représente généralement le domaine dans lequel ils opèrent :

Anges gardiens
Archanges
Séraphins
Chérubins
Créatures vivantes
Puissances
Vertus
Pouvoirs
Autorités
Principautés ou gouverneurs (Dieu a des esprits territoriaux et l’ennemi aussi)
Jugements
Veilleurs
Saluts
Gloires
Gardes
Manuscrits/rouleaux
Lions
Sceaux
Mandats
Missions
Arts
Grâces
Saintetés
Guérisons
Rassemblements
Oints
Provisions
Manteaux
Louanges
Trésors célestes
Finances
Fragrances
Renouveaux
Portails
Délivrances
Prudences
Sagesses
Piliers
Commandés
Chasseurs
Moissonneurs

Diablerie dans les lieux célestes

Selon la Bible, un tiers des anges ont suivi Satan et ont chuté avec lui. Certains d’entre eux occupent des postes dans les cieux et dans l’atmosphère de la terre (où ils ont un droit légal d’être ou parce que nous ne les avons pas délogés) :

Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres et contre les esprits du mal dans le monde céleste. (Éphésiens 6:12)

… dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion… (Éphésiens 2:2)

Un tiers a chuté donc Dieu a deux fois plus d’anges à son service et ils opèrent dans toutes les dimensions et lieux célestes. Nous devrions nous-mêmes nous engager dans ces dimensions et amener la lumière dans ces zones de ténèbres.

On trouve dans la Bible nombre d‘attributs des anges. Ils sont :

(vous pouvez cliquer sur le lien du verset pour aller le lire)

Vous pouvez voir toutes sortes de présentation d’anges et d’activités angéliques sur notre tableau Pinterest intitulé « Angels ».

L’apparence des anges varient suivant le contexte de leur apparition. Ceux qui ont leur ministère autour du trône de Dieu dans les cieux ou font partie de Son armée sont appelés « fils de Dieu », « saints » et « armée céleste ». Le point est mis sur leur statut d’êtres célestes qui témoignent de la grandeur, la puissance et des actes de Dieu.

Lorsqu’ils apparaissent sur terre, le point est généralement mis sur le message qu’ils apportent et leur description détaillée est rare. Il est intéressant de noter que je n’ai pas trouvé dans la Bible une seule description d’anges mentionnant des ailes ou une action de voler. Ce qui ne veut absolument pas dire qu’il n’y a pas d’anges avec des ailes. Ils existent, je les ai vus. La plupart apparaissent sur terre sous une forme humaine. Nous avons tous entendu les histoires d’auto-stoppeurs ou d’étrangers qui apparaissent (souvent soudainement) et aident les gens puis disparaissent mystérieusement après. C’est ce que nous pouvons lire dans Hébreux :

Ne négligez pas de pratiquer l’hospitalité. Car certains, en l’exerçant, ont accueilli des anges sans le savoir. (Hébreux 13:2)

Entouré d’une armée d’anges

J’ai lu le témoignage de missionnaires à qui les indigènes ont déclaré : « Lorsque vous êtes arrivés, nous allions vous attaquer et vous tuer mais vous aviez des soldats vous protégeant ». C’est une version moderne de l’expérience d’Élisée :

Elisée répondit: Naie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux qu’eux. Puis il pria: Eternel, je ten prie: ouvre-lui les yeux, pour quil voie! L’Eternel ouvrit les yeux du serviteur qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée. (2 Rois 6:16-17)

L’ouverture d’un portail

J’ai demandé à Urandiel, l’ange gardien de notre église, d’ouvrir les cieux pour notre communauté et nous avons maintenant un portail. Une autre fois, je me suis engagé avec Métatron qui m’a donné une clé dorée pour ouvrir les yeux des gens afin qu’ils puissent voir ce qui se passe dans la pièce.

Les drapeaux, les fanions, la musique, les lumières et les couleurs ont tous un certain effet dans notre royaume de la terre. Ils changent l’atmosphère et les choses commencent à « bouger ». Des fois, nous étendons des drapeaux par terre et il y a une manifestation angélique différente sur chacun d’entre eux. Nous avons un portail qui s’ouvre et les anges viennent dans la pièce. Nous pouvons sentir et voir leur présence comme ils vont et viennent entre ciel et terre. Parfois, ils se joignent à nous lorsque nous chantons des louanges à Dieu.

Le désir de Dieu est que tout ceci s’accentue et se multiplie, pas seulement dans notre église mais partout.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

 

110. Une révolution d’amour

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Renverser complètement la loi

Chaque fois que Dieu fait quelque chose de nouveau, cela remet généralement en cause ce qui existe, pour la simple raison que nous devenons foncièrement habitués et attachés à nos manières de penser et d’agir.

Lorsque Jésus est venu remettre en cause toutes les normes religieuses, les institutions et personnes religieuses de Son époque l’ont complètement rejeté. Il apportait une perspective complètement nouvelle et radicale de l’Ancien Testament, en donnant une nouvelle interprétation et révélant la vérité sur son sens. Il a déclaré par exemple que « Le sabbat a été fait pour l’homme et non pas l’homme pour le sabbat ». Il renversait complètement les lois créées de toutes pièces par le pouvoir religieux et déclarait qu’il s’agissait de quelque chose à utiliser pour le bénéfice des gens et non pour les contrôler ou les limiter. La religion cherche toujours à garder les gens sous son contrôle et à les restreindre. Il est donc évident que les déclarations de Jésus ne risquaient pas d’être bien accueillies par l’élite religieuse. Il n’a pas fallu longtemps à cette dernière pour décider de se débarrasser de Lui, vu qu’Il menaçait sérieusement l’avenir du système religieux dont ils dépendaient.

Dans le Sermon sur la montagne, Jésus déclare maintes fois : « Vous avez appris qu’il a été dit…  Eh bien, moi, je vous dis… », replaçant l’importance sur ce que les gens ressentent dans leur cœur et non l’observation de lois religieuses créées par les hommes. Il déclare en Matthieu 5:17 : « Ne vous imaginez pas que je sois venu pour abolir ce qui est écrit dans la Loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir. » Seulement Il est venu l’accomplir de manière tout à fait inattendue, dans le contexte d’une relation avec Dieu et donc d’agir par amour ; au lieu du légalisme et des obligations religieuses. Les Juifs pratiquants avaient appris depuis toujours à respecter les 613 commandements créés par l’élite de leurs ancêtres, soi-disant pour les aider à vivre suivant les lois de Dieu. S’entendre dire qu’en fait ce qu’il y avait de plus important était d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa pensée remettait en cause l’intégralité du système de vie qu’ils avaient toujours connu.

Les nouveaux modèles et valeurs du royaume des cieux qu’Il présentait défiaient complètement ceux découlant d’une perspective légaliste de l’élite religieuse. C’était tout simplement une révolution d’amour où le Roi des rois ne venait pas pour se faire servir mais pour servir. Jésus présentait par la manière même dont Il vivait, un tout nouvel exemple de leadership et d’autorité où la hiérarchie et le contrôle n’avaient pas de place.

Jésus a donné toutes les opportunités possibles aux Pharisiens, Sadducéens et enseignants de la Loi pour qu’ils abandonnent leurs notions et idées préconçues afin de Le suivre. Malheureusement, ils ont presque tous choisi d’être offensés et de voir leur système de vie menacé par la remise en cause des fondations de leur monde.

Ces structures religieuses ont été complètement renversées en 70 apr. J.-C. et ceux qui étaient déterminés à les défendre ont fini tragiquement face à l’armée romaine. En revanche, ceux qui ont décidé de vivre selon l’exemple de Jésus et de devenir Ses disciples ont écouté Ses avertissements et quitté la ville.

De nouvelles outres pour le vin nouveau

Personne ne rapièce un vieux vêtement avec un morceau d’étoffe neuve, car la pièce rapportée arracherait une partie du vieux manteau et la déchirure serait pire qu’avant. De même, on ne verse pas dans de vieilles outres du vin nouveau, sinon celles-ci éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues. Non, on met le vin nouveau dans des outres neuves. Ainsi le vin et les outres se conservent. (Matthieu 9:16-17)

C’était la fin du vieil ordre établi et le commencement de quelque chose de tout nouveau, complètement différent des vieux rites religieux des sacrifices au temple. Nous avons déjà parlé  du vin nouveau et des nouvelles outres. Il nous faut rester très conscients de l’importance de ce sujet car, du fait de nos mentalités religieuses, nous avons malheureusement une tendance profondément enracinée de revenir aux vieilles outres.

L’outre de l’Ancienne Alliance était un temple, dans une ville, dans une nation ; avec un roi, une communauté de rois-prêtres d’une seule tribu (les Lévites) et un Grand-Prêtre d’une seule famille (celle d’Aaron).

Un tel système de médiation empêchait les gens d’accéder à Dieu par eux-mêmes : seuls les prêtres pouvaient entrer dans le tabernacle et uniquement le Grand-Prêtre accédait au Saint des Saints et ce, une seule fois par an.

Cela a encouragé un modèle de leadership descendant (contrôle de haut en bas) exactement à l’opposé de l’exemple de Jésus de leader-serviteur (soutien de bas en haut). Nous pouvons voir cet ancien système encore en opération un peu partout mais tout particulièrement dans la division entre clergé et laïcité ainsi que, sous une forme plus subtile, lorsqu’une position religieuse ou autre est héritée au sein d’une même famille, d’une génération à l’autre. Si on limite les gens artificiellement, ils risquent fort de ne pas remplir leur destinée.

Le tabernacle de David

Dans l’Ancien Testament, une personne a eu un aperçu des choses nouvelles et les a adoptées bien à l’avance, du moins pendant un certain temps, faisant de lui un précurseur. Dans le tabernacle de David, lors des louanges, on pouvait accéder librement à l’arche de l’Alliance et à la Présence de Dieu. Lorsqu’on lit ce qu’ils faisaient à l’époque, c’est assez incroyable si l’on prend en considération ce que la Loi prescrivait. Je n’ai jamais vraiment compris comment ils en étaient revenus à mettre Dieu dans une « boîte ». C’est sans doute la preuve du pouvoir de cette mentalité religieuse dont nous avons parlée. Le fait reste qu’ils sont revenus rapidement au cycle et rituel des sacrifices dans un temple tout neuf.

De rois-prêtres divins

Dans la Nouvelle Alliance, nous sommes tous appelés à être des rois-prêtres divins. Chacun d’entre nous est une nouvelle outre, une maison de Dieu et une porte des cieux. Nous opérons dans les lieux célestes et nous sommes une nation, une ville et un temple tout à la fois. Dieu demeure en nous et nous en Lui. Dans l’Ancienne Alliance, le Saint-Esprit venait sur les prophètes, les prêtres et les rois. Maintenant, il vit en nous. Nous sommes tous appelés à devenir prêtres du sacerdoce divin de l’ordre de Melchisédech, pas de l’ordre terrestre d’Aaron. Lorsque l’Ancienne Alliance est devenue obsolète, cela a marqué la fin de cet ancien système de prêtres avec leurs rôles et fonctions.

Chacun d’entre nous a une destinée, une mise en application terrestre et céleste du royaume de Dieu et de Son gouvernement. Chacun d’entre nous est une réflexion des quatre visages de Dieu (roi, prophète, prêtre et apostolique), exprimée et démontrée par rapport à ce que l’accomplissement de notre destinée couvre.

Un plan originel divin

Nous sommes aussi une nouvelle outre au niveau institutionnel. Des chrétiens peuvent former un groupe en se basant sur un plan originel divin en tant que pierres vivantes, formant un édifice divin fondé sur le royaume des cieux et reflétant son gouvernement. Ils deviennent des leaders-serviteurs, libérant les gens dans leur destinée, au lieu de les contrôler et de les limiter par l’ancien système de médiation qui empêchait l’accès à Dieu et aux lieux célestes.

Dieu vous a intégrés à l’édifice qu’il construit sur le fondement que sont les apôtres, ses prophètes et dont Jésus-Christ lui-même est la pierre principale. (Éphésiens 2:20)

Ecclésia

Et moi, je te déclare: Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise [ekklesia], contre laquelle la mort elle-même ne pourra rien. Je te donnerai les clés du royaume des cieux: tout ce que tu interdiras sur la terre sera interdit aux yeux de Dieu et tout ce que tu autoriseras sur la terre sera autorisé aux yeux de Dieu. (Matthieu 16:18-19)

J’emploie de plus en plus le mot « ekklesia ou ecclésia » parce que le terme « église » ne reflète pas du tout dans notre esprit ce qu’elle est selon Dieu. Les structures et institutions de « l’église » telle que nous la connaissons sont principalement des édifices réalisés de main d’hommes et basés sur les vieilles outres. Ils ont tendance à refléter l’Ancienne Alliance et non la Nouvelle. Ne voyez pas cela comme une critique des dénominations et courants établis car nous avons fait la même chose dans le passé à Freedom. A l’époque, nous ne savions pas.

De nos jours, Jésus met en place Son Ecclésia avec des pierres vivantes de toutes sortes. Il est donc évident que les ecclésias seront partout différentes suivant leur localité et le plan originel que Dieu leur attribue.

Nous ne pouvons pas nous server d’une formule ou d’un modèle et simplement le reproduire. Dans notre prochain article, nous aborderons les caractéristiques de la nouvelle Ecclésia. Pour l’instant, acceptons simplement de convenir que tout ce qui  n’a pas une fondation reflétant ce qui existe dans les lieux célestes est une vieille outre.

Articles récents

109. L’extrême profondeur, largeur, longueur et hauteur de Son amour.
108. Le plus grand scandale de cet âge
107. Qui est notre véritable Dieu ?
106. Le jugement dernier
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais

107. Qui est notre véritable Dieu ?

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Le nouveau remplace l’ancien

Dieu est toujours le même : pur amour, fidèle, rempli de bonté et de miséricorde, Il ne change jamais. Cela ne l’empêche pas de continuellement créer et de faire tout le temps des choses nouvelles. Lorsque vous avez une relation intime avec Lui, Il se révèle continuellement de différentes manières, souvent surprenantes, parfois impressionnantes !

Les événements du passé se sont produits. Et maintenant, j’annonce des événements tout nouveaux; avant quils germent, je vous les fais connaître. (Ésaïe 42:9)

Ne vous rappelez plus les événements du passé,
ne considérez plus les choses d’autrefois;
je vais réaliser une chose nouvelle,
elle germe dès à présent,
ne la reconnaîtrez-vous pas?
J’ouvrirai un chemin à travers le désert
et je ferai jaillir des fleuves dans la steppe.
(Ésaïe 43:18-19).

De nos jours, Dieu révèle des tas de nouvelles choses. Cependant, nous nous accrochons aux choses anciennes, confortables et familières, tout comme l’ont fait avant nous les Israéliens dans le désert avec Moïse. Il s’agit bien souvent des anciennes structures et gestions des églises (les vieilles outres : Matthieu 9:17, Marc 2:22, Luc 5:37) mais aussi les ministères, les prières et manières de prier, l’évangélisme, les doctrines et théologies, etc… Tout cela est confronté aux nouvelles révélations et vérités que Dieu communique.

Bien souvent, nous croyons ce que nous croyons parce que nous l’avons toujours fait, parce que c’est ce qui nous a été enseigné, à partir d’une certaine théologie, doctrine ou encore un concept. Tout cela est grandement influencé par la culture et la société dans laquelle nous avons grandi et vivons. Le plus important est la place que vous donnez aux révélations de Dieu Lui-même, celles qui émanent de votre relation personnelle et intime avec Lui. La question est : est-ce que vous « vous reposez sur votre propre intelligence »?

La génération Josué représente les pionniers ou les précurseurs des nouvelles choses de Dieu. Nous découvrons un nouveau niveau de relation, d’expérience, de communication avec Dieu, de nouvelles facultés pour entendre et voir ce qu’Il désire  nous révéler. Nous sommes en train de découvrir ce que signifie réellement penser comme Jésus !

Dieu nous demande d’abandonner l’ancien et d’adopter le nouveau : nouvelles  mentalités et visions du monde, nouveaux paradigmes et modèles. Bien évidemment, nous allons rencontrer une opposition féroce et pas seulement des gens auxquels nous nous attendons ! Il est évident que des tas de gens des clergés de toutes dénominations vont s’opposer à ce nouveau mouvement de Dieu. Je pense sincèrement que la plus forte résistance au changement viendra des courants les plus récents qui sont maintenant établis et « en vitesse de croisière ».

Profondément enraciné

Ne trouvez-vous pas vous-même difficile de remettre en question ce que vous avez toujours cru, de sortir de votre zone de confort ? L’inertie est une notion de facilité à la base de la résistance au changement. C’est tellement plus simple de continuer à faire comme nous l’avons toujours fait. Nous en avons fait l’expérience nous-même dans notre église. L’ancienne équipe pastorale qui dirigeait l’église de manière traditionnelle s’est opposée fermement, résistant pendant un certain temps au nouvel ordre apostolique divin qui émergeait. Nous avons découvert combien ces choses sont enracinées dans notre manière de penser et d’agir. Cela ne nous a pas empêchés, après un certain temps, d’adopter le nouveau non seulement au niveau individuel mais aussi collectif.

 “… La dynamique de notre stratégie est révélée par la faculté de Dieu de nous libérer des mentalités et perceptions qui nous ont emprisonnés dans des pseudo-forteresses depuis des siècles ! Tous les arguments et présomptions qui se dressent contre la connaissance de Dieu sont démantelés et exposés comme de simples inventions de notre imagination. » (2 Corinthiens 10:5-6, The Mirror Bible)

Dieu a commencé à défier les piliers mêmes de notre intelligence. Nous vivons une époque de transition, d’incertitude et de changement. Toutes nos connaissances sont remises en question. Voici ce qu’Il nous a déclaré :

« Je vous invite à découvrir qui Je suis véritablement afin que vous soyez les précurseurs de Ma glorieuse présence. »

S’Il nous invite à découvrir qui Il est véritablement, c’est que de toute évidence nous avions une pensée réellement erronée à Son sujet ! Depuis combien de temps et à quel point avons-nous eu et présenté une fausse image ? Nous avons donc introduits auprès des nouveaux croyants cette image erronée du Dieu que nous louons. Si le monde a rejeté cette fausse image, que va-t-il se passer lorsque nous allons déclarer la véritable nature de Dieu, lorsque nous allons présenter nos témoignages sur qui Il est véritablement ?

Jenn Johnson | In Over My Head | Pinterest 

Il est vital d’avoir une expérience personnelle de Dieu, de le rencontrer par nous-mêmes. Ce dont nous témoignerons alors ne sera pas une quelconque doctrine, théologie, perspective ou théorie mais une véritable relation avec un Dieu vivant et aimant. Et c’est ce dont le monde a besoin. Tout comme nous, il a besoin de rencontrer le véritable Dieu, pas l’image erronée que la religion a donnée de Lui jusqu’à présent.

Celui qui m’a vu, a vu le Père

Jésus est non seulement le rayonnement de la gloire de Dieu mais aussi son image parfaite.

Jésus est le crescendo de ce que Dieu déclare : Il nous donne le contexte et le contenu de Sa véritable pensée. Il témoigne de toutes les pensées de Dieu pour l’humanité. Jésus est le langage de Dieu. Il est le rayonnement et l’expression parfaite de qui est Dieu et de Ses intentions. Il reflète Sa personnalité et démontre tous Ses attributs sous forme humaine. Il est la voix de Dieu annonçant notre innocence retrouvée. Cette voix est la dynamique qui cimente le cosmos dans son intégralité. Il est la force de l’univers, maintenant ensemble tout ce qui existe, représentant l’autorité exécutrice de Dieu et intronisé par Sa majesté infinie. (Hébreux 1:3, The Mirror Bible)

Jésus a déclaré, « Celui qui m’a vu, a vu le Père. » Le traducteur François Du Toit, auteur de The Mirror Bible déclare : « La meilleure des traductions restera toujours l’incarnation ». Jésus est donc la “technologie” qui nous permet de voir Dieu et d’en donner la véritable image.

Transformation

Pour être les « précurseurs de Sa glorieuse présence »,  nous devons faire l’expérience de cette présence nous-mêmes. La présence glorieuse est la gloire de notre véritable Dieu, pas une image erronée, fragmentée et déformée. Nous pouvons lire en 2 Corinthiens 3:18 que nous allons être transformés en ce que nous observons. Si nous voyons Dieu comme quelqu’un en colère et vindicatif, qui cherche la moindre opportunité pour nous punir, de toute évidence nous allons présenter ces mêmes caractéristiques.  Pour mettre à nu ce que Brad Jersak appelle « la représentation toxique de Dieu » qui prévaut dans l’église traditionnelle (et donc dans la société occidentale séculaire en général), nous devons faire très attention d’opérer uniquement dans l’amour lorsque nous discutons avec qui que ce soit. Or nous ne pouvons le faire que si nous observons le véritable Dieu qui est pur amour. Le levain des Pharisiens et d’Hérode est toujours à l’œuvre dans la pâte (Marc 8:15) : les esprits religieux et politiques adore les disputes. En révélant et reflétant la vérité mais aussi en opérant dans l’amour de Dieu, nous pouvons aider les gens à désirer s’engager dans une relation avec Lui au lieu de s’engager dans des arguments.

Avant que les Israéliens entrent dans la Terre promise sous la direction de Josué, ils ont dû se soumettre à une purification (Josué 3:5). Avec nos nouvelles expériences et manières de penser, nos nouveaux niveaux et modèles d’autorité, nous devons absolument présenter de nouveaux niveaux d’ouverture d’esprit, d’honnêteté, sincérité, honneur, respect et engagement.

Les vaches sacrées

Nous devons abandonner l’ancien, le confortable et le familier puisque Dieu nous introduit dans un nouveau temps. Si nous voulons recevoir tout ce que Dieu a prévu pour nous, nous devons accepter de ne plus nous servir des vielles choses familières car elles ne marcheront plus, elles sont obsolètes. Dans le désert, deux tribus et demie ont renoncé à leur héritage de la Terre Promise et se sont satisfaites  d’être de l’autre côté du Jourdain. Nous devons nous détacher du passé : les manières anciennes ne doivent pas devenir des idoles auxquelles nous nous accrochons.

Quelles sont vos doctrines, idéologies, méthodes fétiches et vos « vaches sacrées » ? Etes-vous prêts à rencontrer Dieu tel qu’Il est véritablement et Lui demander de les mettre à nu, de les retirer et de les remplacer ?

Articles récents

106. Le jugement dernier
105. Réalignement
104. Revêtus de la gloire de Dieu
103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais

 

104. Revêtus de la gloire de Dieu

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott  

Quant à moi, j’enverrai bientôt sur vous ce que mon Père vous a promis. Vous donc, restez ici dans cette ville, jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. (Luc 24:49)

Jésus parlait de la Pentecôte qui allait bientôt arriver et de cette première étape où le Saint-Esprit allait nous guider dans « la liberté que les enfants de Dieu connaîtront dans la gloire », nous revêtant à nouveau de la gloire que portait Adam et Eve. Ce devait être le commencement de ce processus et notre transformation devait se poursuivre mais nombre sont restés « coincés » ou ont simplement refusé de s’y soumettre.  Il est vital que nous acceptions cette vérité et la réalité de nos dons spirituels. Mais, nous devons les voir comme une première étape dans le processus de notre restauration intégrale de fils de Dieu avec l’autorité qui y est attachée.

Car ainsi parle l’Éternel des armées : Encore un peu de temps, Et j’ébranlerai les cieux et la terre, La mer et le sec ; J’ébranlerai toutes les nations ; Les trésors de toutes les nations viendront, Et je remplirai de gloire cette maison, Dit l’Éternel des armées… La gloire de cette dernière maison sera plus grande Que celle de la première, Dit l’Éternel des armées ; Et c’est dans ce lieu que je donnerai la paix, Dit l’Éternel des armées. (Aggée 2:6-7 & 9, LS)

Pour Israël et selon l’ancienne alliance, la maison qui devait être remplie de la gloire de Dieu était le Temple. Lorsque Jésus est venu au Temple, Il y a rapporté la gloire de Dieu. Malheureusement, Il a été rejeté par les leaders religieux et donc, lorsqu’Il a quitté le Temple pour la dernière fois (Matthieu 23 et 24),  Il l’a laissé abandonné et désert,  c’est-à-dire sans la gloire de Dieu. Dans la  nouvelle alliance, nous savons que  nous sommes cette maison ou ce temple et nous allons être remplis de cette gloire.

Celui dont la voix a fait alors trembler la terre fait maintenant cette promesse : Une fois encore j’ébranlerai, non seulement la terre, mais aussi le ciel. Ces mots : une fois encore signifient que tout ce qui peut être ébranlé, c’est-à-dire ce qui appartient à l’ordre ancien de la création, disparaîtra, pour que subsistent seules les réalités inébranlables. Le royaume que nous recevons est inébranlable : soyons donc reconnaissants et servons Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec crainte et profond respect, car notre Dieu est un feu qui consume. (Hébreux 12:26-29)

Nos corps sont le temple de Dieu et nous faisons partie de « la montagne du temple de l’Éternel » (Ésaïe 2:2, LS) qui est restaurée par le feu. Nous ne devons pas être effrayés par le feu de Dieu parce que Son feu est Son amour. Il ne consumera que ce qui est sans valeur et temporaire, ce que nous avons créé par notre « bricolage religieux ». Son feu est nécessaire à la restauration car nous ne pouvons rien restaurer par nos méthodes de bricolage qui compromettent, avant tout, l’intention et le but originels de Dieu.

Dans l’avenir, il adviendra que le mont sur lequel est le temple de l’Eternel sera fermement établi au-dessus des montagnes et il s’élèvera par-dessus toutes les hauteurs, et tous les peuples étrangers y afflueront. (Ésaïe 2:2)

Lorsque Dieu va révéler Ses fils au monde, lorsque nous serons intégralement restaurés dans notre position filiale, élevés et assis sur notre trône d’autorité dans les lieux célestes, les gens seront attirés par la gloire qu’ils verront restaurée sur nous.

Quelle forme va prendre cette gloire sur nous ?

Transfiguration

Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, comme la lumière. Et voici que Moïse et Elie leur apparurent : ils s’entretenaient avec Jésus. (Matthieu 17:2-3)

Moïse représente la Loi et Élie les Prophètes, tout était là pour honorer Jésus dans Sa révélation étincelante de Fils de Dieu. Si Jésus a été transfiguré, nous pouvons l’être aussi.

Pendant qu’il parlait ainsi, une nuée lumineuse les enveloppa et une voix en sortit qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qui fait toute ma joie. Ecoutez-le ! (Matthieu 17:5)

Ce n’était pas la première fois que Dieu révélait Jésus comme Son fils mais cette fois-ci Sa déclaration s’est enrichie d’un commandement : « Ecoutez-le ! »

Lorsque nous connaîtrons notre position, lorsque Dieu fera Sa déclaration sur nous, la création saura qu’elle doit nous écouter. La création attend la manifestation des fils de Dieu. Elle nous écoutera et nous répondra lorsque nous commanderons, une fois que notre autorité aura été restaurée.

Aperçus mystiques

A différentes époques de l’histoire, Dieu a donné à un nombre restreint de personnes quelques aperçus mystiques de l’état originel des êtres humains et donc de Son intention originelle pour nous. En 1820, Anne Catherine Emmerich a reçu une révélation personnelle extraordinaire d’Adam et Eve qu’elle a décrits comme habillés de lumière.

« Ils étaient comme deux enfants, indiciblement beaux et nobles. Ils étaient resplendissants, revêtus de rayons de lumière comme on porterait un voile. De la bouche d’Adam sortait un large flot de lumière scintillante et sur son front, je pouvais voir comme une auréole de majesté. Autour de sa bouche luisait un rayon de soleil, qu’il n’y avait pas chez Eve. Je vis le cœur d’Adam, exactement comme celui des hommes maintenant, mais des rayons lumineux enveloppaient sa poitrine. Au milieu de son cœur, je voyais une auréole brillante de gloire1. »

En 1882, Luisa Piccarreta a rencontré Jésus. Il lui a expliqué qu’en créant l’être humain, Il l’avait placé dans le soleil de la Volonté Divine. C’était un vêtement de lumière scintillante dont les rayons couvraient son corps de manière à l’honorer et le rendre plus magnifique. Lorsqu’Adam a perdu ses vêtements d’innocence, il s’est servi des choses matérielles qui l’entouraient pour se couvrir. Les vêtements que portaient Jésus Lui ont été retirés avant qu’Il soit crucifié. « Il n’a pas repris de tels vêtements après Sa résurrection. Au lieu de cela, Son Humanité a été recouverte du vêtement lumineux du soleil de la Volonté Suprême… La Volonté Divine, bien que vivante, c’est aussi le véritable vêtement de l’être humain qu’il a reçu à la Création2. »

Adam et Eve se sont retrouvés « nus » au sens figuré (c’est une métaphore) parce qu’ils avaient perdu la connaissance de leur état originel (celui d’avant le péché), qui leur était cachée par « un voile d’oubli ». Il n’en reste pas moins qu’Adam et Eve se promenaient avant dans le  jardin d’Eden « trainant des nuages de gloire autour d’eux ».  Tant qu’ils n’avaient pas commis de transgression, ils pouvaient se tenir « nus » devant Dieu sans aucune honte car ils étaient « vêtus de pureté » dans ce que des témoins anciens ont décrit comme des « vêtements de lumière » ou « des vêtements de contentement ». Selon une source, Eve décrit son apparence ainsi : « J’étais parée comme une mariée et j’étais étendue dans une chambre nuptiale de lumière 3. »

Ces témoignages ont été divinement créés pour nous inciter à rechercher notre restauration en êtres lumineux et ne pas nous contenter de moins que l’intention originelle de Dieu. Mais aussi pour que nous nous reconnections avec le sens d’éternité que Dieu a placé au tréfonds de l’être humain. La tradition hébraïque et nombre d’écrits rabbiniques décrivent la perte d’innocence et de gloire en termes de disparition de lumière. Mes propres rencontres avec la lumière et mes discussions avec Adam ont révélé la même chose.

Le désir de notre Père Éternel est de voir restaurée en nous tous, la lumière étincelante engendrée par notre identité et notre gloire d’être Ses fils. Plus nous allons réaliser/accepter cela et apprendre la vérité sur qui nous sommes réellement (par notre relation avec Dieu), plus nous allons commencer à resplendir.

Références (en anglais uniquement).

The Life of Jesus Christ and Biblical Revelations, vol 1 – Anne Catherine Emmerich, cité par Frank Rega (référencé ci-dessous).
2 Were Adam and Eve originally clothed in garments of light? – blogue par Frank Rega
The Nakedness and the Clothing of Adam and Eve – Jeffrey M. Bradshaw.

Articles récents (en français)

103. La gloire des enfants de Dieu
102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses
100. Des temps de rafraîchissement
99. Restaurés dans la plénitude de notre relation filiale
75. Libre accès dans les lieux célestes

Les médias sociaux
Article original en anglais

Mon voyage au-delà de l’au-delà

(En anglais uniquement pour l’instant)
par Mike Parsons

My Journey Beyond Beyond est le récit autobiographique de Mike Parsons sur son voyage spirituel, à la recherche d’une relation intime avec Dieu.

C’est un livre destiné à la génération Josué. Non seulement à lire et méditer mais à passer à tous ceux qui pourront y trouver un encouragement et une inspiration. Ce livre introduit le concept d’opérer dans les domaines spirituels en tant que fils de Dieu et cohéritiers avec Jésus.

Voici un extrait de l’introduction :

Alors que je réfléchis pour me souvenir où mon voyage a vraiment commencé, je me remémore enfant, rêvant d’aventures et d’exploits, passionné de films et programmes de télévision comme Robinson Crusoé, Laurence d’Arabie, les Sentinelles de l’air ou Lady Pénélope, Stingray, Planète interdite et Perdus dans l’espace. Dans cette odyssée, je pense que le premier livre qui m’ait vraiment interpelé a été La machine à explorer le temps de H.G. Wells. Ce livre a véritablement fait résonner en moi la destinée que mon esprit avait acceptée avec Dieu avant le commencement du monde. Cette destinée était enfouie au plus profond de mon âme, bien cachée mais travaillant mon for intérieur avec des pensées me poussant à me libérer de l’existence banale que je vivais. Je rêvais de quitter les rivages de la petite ville de Cornouailles où j’habitais mais mes seules escapades étaient dans mes rêves et par les films.

Dieu m’a créé avec un sens profond de curiosité. J’ai toujours adoré découvrir les mécanismes des choses et comment elles fonctionnent. Il m’arrivait fréquemment de démonter ce qui m’intéressait, au grand dam de maman car j’étais bien souvent incapable de les remonter ! J’adorais essayer de fixer tout ce qui était cassé, en utilisant mon ingénuité innée pour résoudre les problèmes et tout ce qui me tombait sous la main.

J’adorais partir à l’aventure, parfois avec mes amis mais la plupart du temps seul, rapportant à la maison les trésors que j’avais découverts : généralement une pauvre créature que j’avais capturée et que j’ajoutais à mon zoo personnel.

Toute ma vie, j’ai toujours vibré avec les possibilités illimitées et stimulantes de la science-fiction : Star Wars, Star Trek, les superhéros de l’univers de Marvel, en bandes dessinées d’abord puis à l’écran. A l’école primaire, je frémissais d’excitation lorsqu’on nous lisait Le Hobbit et les aventures de Bilbo Bessac (Bilbon Sacquet dans la première traduction). Plus tard, j’explorais avec le plus grand plaisir le monde de La Terre du Milieu dans la trilogie du Seigneur des anneaux.

Dieu avait placé dans mon âme un désir d’aventure qui me travaillait profondément. Je n’ai pu l’exprimer véritablement qu’en découvrant que je faisais partie du plan cosmique de Dieu pour la restauration de l’univers.

Ce désir, profondément enraciné et qui ne cessait de m’inspirer, était au cœur même de ma recherche d’une réalité et de connaissances qui semblaient toujours m’échapper. Au plus profond de moi-même, il y avait toujours cette sensation que j’avais été créé pour vivre une vie bien plus intéressante. La chanson du groupe U2 « I still haven’t found what I’m looking for » (Je n’ai toujours pas trouvé ce que je cherche) a résonné très longtemps en moi comme traduisant bien ce que je vivais. Lorsque j’ai vu le film Matrix pour la première fois, j’ai réalisé que j’avais été aveuglée par une fausse réalité fabriquée de toute pièce par la religion. Ceci m’a inspiré à découvrir la vérité qui m’avait été cachée par le voile de la religion et j’étais prêt à payer le prix nécessaire pour découvrir ce que je ressentais depuis toujours mais que je ne pouvais pas voir. C’est ainsi que ma quête pour la véritable réalité a commencé, afin de découvrir ce que ma destinée me poussait depuis toujours à chercher.

Si j’étais Dieu (heureusement, je ne le suis pas !), le marécage religieux d’une petite ville du sud-ouest anglais n’aurait certainement pas été mon premier choix pour commencer un tel voyage de découverte. Mon appel et ma destinée étaient d’être un précurseur. Il était donc tout à fait normal que le chemin que je suive soit couvert d’obstacles et d’écueils. Tout cela suivait l’idée de Dieu qui espérait inspirer ceux qui me suivraient, en leur montrant que rien n’était impossible avec Lui. Dieu a choisi ce que le monde considère comme une folie pour confondre les sages… (1 Corinthiens 1:27)

Dans son livre My Journey Beyond Beyond, Mike témoigne de la restauration et du développement de sa relation avec notre Père Eternel, comment il a appris à entendre la voix de Dieu, mais aussi à voir et voyager par l’esprit. Il explique comment il a commencé à explorer les dimensions surnaturelles pour accéder aux lieux célestes, à s’engager dans les domaines des anges et légiférer dans les assemblées, les cours et tribunaux divins. Il raconte son expérience d’intégration de son esprit et de son âme, de déconstruction et renouvellement de son intellect, d’expansion de sa conscience et de sa quête de la réalité cantique.

My Journey Beyond Beyond est disponible sur Amazon.fr et dans toutes bonnes librairies physiques et virtuelles des pays anglophones.

Passez le message !

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

 

 

95. La ligne du temps

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

La dernière fois, nous avons parlé de notre rouleau de destinée et combien il est important d’avoir la révélation de ce qui y est inscrit. Nous avons aussi discuté des pensées de Dieu à notre égard et qu’il était vital de les connaître si nous voulons devenir pleinement la personne que Dieu a originellement créée. Chacun d’entre nous a été créé dans les pensées et le cœur de Dieu. Il nous connaissait. Nous faisions partie de Lui. Il savait tout sur nous et notre destinée. Nous devons rechercher nos origines divines, qui nous étions avant la fondation du monde, afin de vivre pleinement cette réalité maintenant.

Hier, aujourd’hui, demain
Passé, présent, avenir

«Moi je suis l’Alpha et l’Oméga » dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant. (Apocalypse 1:8)

Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours. (Hébreux 13:8)

C’est ce qui forme la ligne du temps. Dieu peut s’engager dans le passé, le présent et l’avenir. Il n’est pas restreint par le temps. Il peut choisir de nous montrer des choses sur cette ligne du temps. Il peut aussi intervenir à n’importe quel point hier, aujourd’hui ou demain. Nous avons tous accès à cette ligne du temps, une fois que nous commençons à nous engager dans le royaume des cieux.

Vous trouverez ci-dessous quelques déclarations à méditer sur la ligne du temps. Demandez à Dieu une révélation sur ces choses et méditez dessus. Si vous essayez de les traiter en les analysant avec votre cerveau, vous allez certainement « faire des nœuds » et cela ne sera pas agréable. Faites intervenir votre esprit pour cela :

  • Je peux changer qui je suis et ce que je suis aujourd’hui, à partir de ce que je peux voir dans l’avenir.

Ceci s’appelle une prophétie. Dieu me montre quelque chose dans mon avenir, par conséquent je peux faire quelque chose aujourd’hui correspondant à ce que Dieu m’a montré. Je choisis de changer aujourd’hui afin d’être équipé pour demain. C’est pour cela que nous avons le Saint-Esprit, il est là pour annoncer les choses à venir  (Jean 16:13).

  • Je peux engager qui j’étais hier, pour influencer qui je suis aujourd’hui et donc changer demain.

Hier comprend ce que Dieu a déclaré sur moi dans le passé éternel, ma destinée. Si Dieu déclare que je suis ceci ou cela, eh bien c’est ce que je veux devenir ! Ceci va changer qui je suis aujourd’hui, qui va changer qui je serai demain.

  • Je peux m’engager dans le passé, changer qui j’étais hier et par conséquent changer qui je suis aujourd’hui et qui je serai demain.

Lorsque je pardonne et libère les gens de ce qu’ils ont dit ou fait contre moi dans le passé, je me libère de ces expériences négatives. Lorsque je confesse et me repens de péchés que j’ai commis, je peux recevoir mon pardon et ne plus être affecté aujourd’hui. Jésus est présent dans mon passé. Il est là pour m’en libérer, pour m’en guérir et me restaurer. Tout ceci change qui je suis aujourd’hui et donc qui je serai demain.

Prenons une déclaration plus simple :

  • Demain va devenir mon aujourd’hui puis mon hier.

C’est simplement une question de temps : ma vie entière et tout dans ma vie sont sur cette ligne du temps. Si j’apprends à m’y engager correctement, à voir les révélations de ce qui est à venir, je serai prêt et équipé pour y faire face. Si je sais ce qui a été écrit depuis toujours à mon sujet, ceci m’équipera pour remplir ma destinée dans l‘avenir. Plus mon passé est influencé par mon avenir, plus je peux refléter ma destinée aujourd’hui. Ce ne sont que des mots mais vous pouvez tous vous engager dans ce processus et en faire l’expérience.

Témoignage

Nous connaissons tous la valeur et le pouvoir des témoignages : ils permettent à Dieu de les répéter. Un témoignage est ce qui m’est arrivé personnellement. Si je décide de changer mon témoignage, je peux changer mon présent et mon avenir. C’est mon témoignage, mon expérience et mon avenir potentiel : ils sont tous liés et opèrent ensemble.

Avec le temps, mon avenir potentiel devient mon expérience qui devient mon témoignage. Si j’engage ce que Dieu m’a révélé de mon avenir, je vais en faire l’expérience. Elle deviendra donc mon témoignage pour m’aider à avoir d’autres expériences.

Dans la pensée hébraïque, tout est circulaire et donc recyclé. Mon témoignage donne forme à mon expérience afin de remplir ma destinée, pas de l’opposer. C’est pour cela que j’ai besoin de changer mon témoignage. Les choses qui me sont arrivées dans le passé sont toujours mon témoignage. Il faut que j’en parle autrement. Je dois être guéri, libéré et je dois apprendre à penser différemment. Je peux alors être libre de faire les choses que Dieu m’a appelé à faire.

Dieu avait déjà écrit des choses que je vais faire, avant que je sois né. Je dois découvrir ce qu’elles sont. Ce rouleau est le compte-rendu des désirs de Dieu. Ces désirs, j’ai convenus avec Lui que je les réaliserai lorsque j’étais esprit, avant la fondation du monde.  Dieu ne me force en rien car mon esprit était d’accord avec cette destinée avant que je ne naisse. C’est à moi de la réaliser. Il faut donc que je sois en accord avec ma destinée maintenant. L’éternité est ma destinée et devient mon expérience.

Allons-nous permettre à notre passé de déterminer notre avenir ?

Nous avons le choix : être d’accord avec Dieu dans notre esprit ou alors permettre à notre âme de nous diriger et donc de laisser notre passé déterminer notre avenir. Il nous faut changer et transformer notre manière de penser ainsi que nos émotions afin de marcher dans tout ce que Dieu nous a destinés à être, pas dans ce que ce monde a déformé.

Si nous continuons à laisser tout ce qui est négatif dans notre vie déterminer notre présent, alors notre avenir sera en ligne avec notre passé. Mais nous pouvons changer cela ! Nous sommes nés dans une guerre cosmique où l’ennemi cherche à tout détruire. Nous ne pouvons pas laisser quoi que ce soit qui a été écrit par ce monde, cacher ou voler ce que Dieu a déclaré pour notre avenir.  Notre destinée vaut vraiment la peine que nous nous battions.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Autres ressources par FreedomARC en anglais

 

94. Notre rouleau de destinée

Mike Parsons
et Jeremy Westcott –

Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations. (Jérémie 1:5, Louis Segond)

Dieu nous connaissait avant même que nous soyons formés dans le ventre maternel. Il nous a connus avant que nous ne naissions sur terre. A cette époque, Il nous connaissait en tant qu’esprit. Dieu est esprit et nous sommes nés de Dieu. Notre esprit est éternel : il ne mourra jamais car il vient de l’essence même de Dieu.

Que fais-je sur terre ?

La dernière fois, nous avons vu que nous avions tous une destinée.

« Car moi je connais les projets que j’ai conçus en votre faveur, déclare l’Eternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance. » (Jérémie 29:11)

Le plan de Dieu est que nous connaissions la paix et l’intégrité de la personne que nous sommes véritablement. Son plan est de nous faire prospérer et de nous voir réussir. Il nous donne espoir en nous offrant une vision de notre destinée. Alors, est-ce que vous savez pourquoi vous êtes sur terre ? Savez-vous qui vous êtes véritablement supposé être ? Connaissez-vous votre véritable nom ?

Cela peut vous sembler une étrange question mais Dieu nous a donné un nom lorsque nous étions avec Lui, avant que nous ne venions sur terre.  C’est notre véritable nom. Il couvre tout ce que nous sommes et tout ce qu’Il a l’intention que nous fassions. C’est un nom divin qui nous a été assigné selon notre destinée. C’est le nom qui se trouve sur notre trône et sur notre rouleau de destinée. J’ai tout de suite su que c’était bien mon nom la première fois que je l’ai vu. Vous aurez la même expérience. Vous saurez parce que votre esprit le reconnaîtra et tressautera de joie, tout comme Jean a tressauté dans le ventre d’Elisabeth, sa mère, lorsqu’il a senti que Marie portait Jésus en elle. C’est ce qui arrive lorsque certains aspects de notre destinée se mettent en place dans notre vie. Les choses commencent à bouger et notre esprit tressaute de joie.

Dans Ton livre

Nous existions avant même d’avoir un corps. La Bible nous dit que Dieu nous voyait déjà alors que nous n’étions qu’une masse informe :

Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât.
Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables !
Que le nombre en est grand
!
(Psaumes 139:16-17, Louis Segond)

Nous avons déjà mentionné notre rouleau de destinée dans le passé. Ce rouleau a été écrit non seulement avant même que nous ne soyons formés dans le sein de notre mère mais avant même que Dieu ait créé les cieux et la terre. Si nous pouvons comprendre qui nous étions à ce moment-là (cette masse informe), cela nous aidera à comprendre qui nous sommes maintenant car tout ce que nous sommes appelés à faire était déjà inscrit sur notre rouleau, avant le commencement du monde.

Nous découvrirons peut-être que nous avons réalisé ce que nous devions faire, ce qui est écrit sur notre rouleau, sans l’avoir jamais lu. Ceci peut arriver parce que notre destinée est intrinsèquement liée à qui nous sommes. Lorsque nous choisissons de nous aligner sur les buts de Dieu et recherchons Sa direction, nous commençons à remplir notre destinée.

Mais si nous pouvons le lire, nous pouvons nous engager dans notre destinée à partir d’une dimension complètement différente.  Dieu désire nous montrer notre destinée. Pas tout à la fois bien sûr, autrement nous risquerions d’être complètement dépassés ou de paniquer.

Imaginez un rouleau comme celui de la photo ci-dessus. Nous pouvons en lire une partie mais la majorité, avant et après la partie que nous pouvons lire, est cachée. C’est la même chose avec un livre, nous pouvons lire les pages où le livre est ouvert mais toutes les autres pages nous sont cachées tant que nous ne les tournons pas. Si nous le Lui demandons, Dieu nous révèlera une partie de ce qui est inscrit sur notre rouleau. Peut-être va-t-Il nous le montrer ou nous le lire ou encore, nous le révéler d’une autre manière. Ce qui est certain, c’est que nous saurons et, selon ce que nous ferons avec la partie qu’Il nous aura révélée, Il sera toujours prêt à nous en révéler plus.

Que tes pensées semblent impénétrables !

Nous pouvons lire dans le psaume 139 que Dieu a un grand nombre de pensées à notre sujet parce qu’Il nous connaît intimement. Nous devons découvrir ces pensées parce qu’elles transformeront la manière dont nous nous voyons. Toute pensée de Dieu à notre sujet ne peut être que bouleversante. Je suis certain qu’aucun d’entre nous ne se voit comme Dieu nous voit et plus nous allons permettre aux pensées de Dieu de nous toucher, plus nous allons voir notre vie être transformée et plus nous deviendrons comme Jésus. Nous ferons tout ce qu’Il a fait et plus encore.

Les pensées de Dieu à notre sujet sont en parfaite harmonie avec ce qui a été écrit sur notre rouleau de destinée avant la fondation du monde. Attention, destinée ne veut pas dire fatalité. Nous avons un choix à faire : être d’accord avec Dieu et remplir notre destinée ou bien refuser. Notre rouleau a été écrit parce que nous étions d’accord avec Dieu. Si nous désirons donc confirmer notre accord, il est vital que nous connaissions Ses pensées et ce qui est inscrit sur notre rouleau.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

voir Anna Sophia’s Art (https://www.annasophiasart.com)