61. Échanger (1) : Information contre Élévation

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

L’illusion dans laquelle nous vivons

Il nous est difficile de porter un jugement sur nous-même. Nous sommes habitués à nos modes de penser et nos manières de satisfaire nos propres besoins. Dieu désire aller plus loin, en nous révélant et jugeant les pensées et les intentions de notre cœur. Il nous montre les réalités de nos motifs par la révélation de Sa parole et de Son esprit.

Sonde-moi, ô Dieu, pénètre mon cœur, examine-moi et pénètre les pensées qui me bouleversent ! Considère si je suis le chemin du mal et dirige-moi sur la voie prescrite depuis toujours ! (Psaume 139:23-24).

La différence entre la manière dont nous nous voyons et la manière dont Dieu nous voit représente l’illusion dans laquelle nous vivons.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal

Dans notre vie, nos décisions et expériences passées, ainsi que celles de nos ancêtres, donnent forme à nos motifs. Nous avons dans notre cœur un historique des décisions prises par les ancêtres de toutes nos générations passées, dans notre lignée familiale par le sang. Nous risquons fortement d’avoir été programmés par les courants d’iniquité de nos ancêtres qui engendrent dans notre cœur nos propres courants.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal est la voie et la source de tout ce qui concerne notre ego. Les racines viennent de l’échange de Satan lorsqu’il a déclaré : « Je monterai au sommet, je serai semblable au Très-Haut » (Ésaïe 14:14). Nous suivons la voie de nos échanges lorsque nous décidons de satisfaire nos propres besoins par nous-mêmes. Le fruit de cet arbre est toujours superbe à l’extérieur mais à l’intérieur, c’est la mort pour nous tous. Si nous pouvions voir sous sa peau rutilante, nous découvririons la pourriture et le poison que ce fruit contient et nous ne sombrerions jamais dans les mensonges séduisants de Satan.

Échanger c’est troquer. C’est une opération basée sur les désirs de notre cœur, malheureusement corrompu par le péché depuis Adam. Tous les échanges condamnables sont enracinés dans le désir au plus profond de notre cœur de devenir comme Dieu. Satan a été le premier à faire cet échange négatif, avant le début du monde. Le premier échange négatif sur terre a été réalisé entre Satan et Adam et Eve. Il leur a offert quelque chose et ils lui ont donné autre chose en échange.

Le chérubin protecteur

Sur l’arche de l’alliance, il y a deux chérubins, leurs ailes sont grandes ouvertes pour couvrir la révélation venant de la présence de Dieu. Lorsqu’ils déplacent leurs ailes, la lumière de cette révélation vient illuminer les pierres qui couvrent leur corps et elle est ensuite reflétée dans l’ordre créé.

Lucifer (l’un des chérubins protecteurs devenu Satan) s’est procuré la révélation du plan et des buts de Dieu. Il a découvert que la destinée future de l’univers ne lui serait pas soumise, à lui et aux anges mais qu’elle serait donnée aux hommes.  Il a échangé cette révélation pour mener un tiers des anges à se rebeller avec lui car il désirait empêcher Dieu de réaliser Son plan (voir Ezéchiel 28). Il a échangé cette révélation pour une future position.

Adam et Eve

Une fois Lucifer banni des cieux, il lui est devenu impossible de voir les plans de Dieu. Mais, parce qu’il connaissait le plan de Dieu pour les êtres humains, dès qu’Adam et Eve ont été créés, ils sont devenus son objectif principal.

Lucifer est venu les voir dans le jardin (Genèse 3:1-7) et il a commencé à entortiller les paroles de Dieu, créant un doute dans leur cœur sur ce que Dieu avait déclaré. Adam était là, juste à côté d’Eve durant toute la conversation. Eve a commencé à répondre en ajoutant quelque chose de son cru : « … ou y toucher… » car Dieu ne l’avait jamais mentionné. Lucifer en a profité pour mentir purement et simplement en déclarant : « Mais pas du tout! Vous ne mourrez pas! » Il leur a offert une nouvelle voie impie, émanant d’une sagesse corrompue, de remplir leur destinée sans Dieu : « … vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, décidant vous-mêmes ce qui est bien ou mal. »

A partir du moment où ils ont accepté cette offre, Adam et Eve ont commencé à suivre leur propre voie pour leur provision, cousant des feuilles de figuier pour s’en couvrir. Depuis lors, les êtres humains n’ont cessé de se couvrir de leurs propres efforts religieux.

Humanisme

L’échange d’informations pour obtenir une élévation où vous avez la connaissance et pouvez être comme Dieu, est la source de tout humanisme (élévation des capacités humaines) et rationalisme (élévation du raisonnement humain).

Satisfaire nos besoins

Dieu a placé en nous le besoin d’être accepté et aimé : un besoin d’affection, de valeur et d’estime de soi, un besoin d’être approuvé et de se sentir important, de recevoir une affirmation, un besoin d’identité et de but, de sécurité, sûreté et provision.  Il a toujours eu l’intention de satisfaire tous ces besoins par Lui-même, au travers de notre relation avec Lui. Toute tentative de notre part de puiser à une autre source ou d’essayer une autre voie engendre un échange sur des marchés démoniaques : offrir quelque chose en échange d’une réponse à un besoin.

On ne peut rien espérer de bon en suivant cette voie. Tous les chemins suivant la connaissance du bien et du mal ne mènent qu’à la mort, même ceux qui semblent « bons ». Ils substituent tous le bonheur à la joie, la satisfaction à la plénitude, les loisirs à la paix, les bonnes causes à la destinée. Ces choses peuvent sembler tout à fait attirantes, elles peuvent nous donner une grande satisfaction mais sur ce chemin, elles mènent toutes à la mort.

Les marchés démoniaques sont des substituts à la provision de Dieu. Ils offrent un autel de sacrifice pervers. Nous pouvons avoir en nous des courants générationnels qui nous poussent à échanger sur ces marchés et des esprits familiers qui les activent et les opèrent.  Ils ont tous des conditions, attachées à chaque échange, qui nous asservissent au péché et à la mort.

Lorsque nous suivons le chemin de la connaissance du bien et du mal, nous choisissons un raccourci pour notre propre satisfaction, le succès, l’argent, les positions, l’influence ou le pouvoir. Lorsque nous tirons notre identité de nos performances, notre ministère ou notre travail, nous négocions sur ces marchés démoniaques.

En effet, tout ce qui fait partie du monde : les mauvais désirs qui animent l’homme livré à lui-même, la soif de posséder ce qui attire les regards et l’orgueil qu’inspirent les biens matériels, tout cela ne vient pas du Père mais du monde (1 Jean 2:16).

La tentation de Jésus

La tentation de Jésus par Satan dans le Désert est un parfait exemple de la manière dont le diable nous attire dans ce piège (Matthieu 4:3-10). Il a commencé par semer un doute dans les déclarations de Dieu, les déformant et les utilisant sans leur contexte. Il a essayé de pousser Jésus à satisfaire ses propres besoins en dehors de la provision de Dieu. Jésus a répondu : « Il est écrit… ». A l’opposé d’Eve, Il n’a rien ajouté aux paroles de Dieu.

Lorsque Satan a emmené Jésus sur une très haute montagne (ce n’était pas sur terre bien évidemment car il  n’existe pas de montagne d’où l’on peut voir tous les royaumes de la terre), il Lui a montré Son propre héritage et Lui a offert un raccourci pour l’obtenir. Jésus pourrait l’avoir sans passer par la croix.  Quelle a été la réponse de Jésus ? « Va-t’en, Satan !  (Nous devons répondre de même à ces voix perfides que nous entendons en nous-même), car il est écrit : tu adoreras le Seigneur, ton Dieu et c’est à lui seul que tu rendras un culte ». Satisfaire nous-mêmes nos propres besoins, vouer un culte à quoi que ce soit d’autre que Dieu, correspond à suivre les voies de Satan.

Lorsque nous commençons à examiner les pensées et motifs de notre cœur, nous faisons face à un véritable challenge. Jésus est sorti victorieux de ce test et s’en est allé, rempli du pouvoir de l’Esprit Saint, réalisant des miracles et détruisant les œuvres du diable. S’Il avait succombé à l’une quelconque de ces tentations, Il n’aurait jamais pu faire les œuvres du royaume et Il n’aurait jamais pu mourir sur la croix pour nous sauver.

Impitoyablement honnête

Satan nous fait des offres similaires, très souvent au travers des esprits familiers qu’il nous a assignés.

Présentons-nous à Dieu pour qu’Il nous examine et examinons-nous nous-mêmes régulièrement. Soyons impitoyablement honnête sur notre passé, en nous souvenant qu’Il nous aime tous. Assumons la responsabilité de nos échanges et motifs, confessons nos échanges en tant que péchés et cherchons les révélations des échanges effectués par nos ancêtres afin de les confesser, s’en repentir et les effacer.

Père Éternel, je te remercie d’avoir créé un chemin
pour que je puisse venir en Ta présence céleste
Par la foi, je passe le rideau de Jésus, le chemin de la croix
Je me présente à Toi, Jésus, mon Grand Prêtre,
pour me remettre entre Tes mains comme sacrifice vivant 

Je me soumets à l’autorité de la parole vivante dans ma vie
Je passe le rideau de vérité pour pénétrer dans le Lieu Saint
Je me tiens dans la lumière de Ta vérité 

Je Te demande de me sonder
Révèle-moi mon être aveugle,
Présente-moi les motifs cachés de mon cœur
Montre-moi comment j’ai suivi la voie
menant à l’arbre de la connaissance du bien et du mal

Montre-moi quand j’ai accepté les tromperies de Satan
Montre-moi quand  j’ai adopté une sagesse terrestre, naturelle ou démoniaque
pour satisfaire mes propres besoins 

Montre-moi quand j’ai fait un échange
en acceptant un raccourci pour ma satisfaction personnelle
Par le moyen du succès, de l’argent, position, influence ou pouvoir 

Montre-moi quand j’ai adopté mon identité
à partir de mes performances, œuvres ou ministère

Montre-moi lorsque j’ai établi des relations
afin de satisfaire mes propres besoins
par le moyen de l’amour, l’acceptation, l’affirmation et l’approbation 

Montre-moi quand j’ai décidé de satisfaire mes propres besoins
par l’humanisme et le rationalisme
en suivant les voies interdites de l’ego

Je me soumets et je remets ma vie entre Tes mains
afin de suivre la voie de l’arbre de vie comme ma source
Je m’engage à un style de vie de repentance de tout échange négatif
Je me repens des courants de péché dans mon cœur

Je m’engage à un style de vie de renonciation à tout échange négatif
Je me repens de mes péchés lorsque j’ai suivi la voie
de l’arbre de la connaissance du bien et du mal
En tant que style de vie
Je renonce à tous mes mécanismes de défense, de compensation et de survie

Révèle-moi ma véritable identité en tant que fils de Dieu
Donne-moi un cœur sécurisé dans son identité
Renouvelle mon intelligence en celle de Jésus-Christ
Remplis par Toi-même tous mes besoins insatisfaits
Guéris toutes mes blessures ouvertes
Restaure mon âme à sa condition d’origine

Je reçois Ton amour, Ton acceptation,
Ton affirmation et Ton approbation inconditionnels
de la source de l’arbre de vie
Je me tiens devant Toi, transparent, nu et sans crainte
Je peux T’entendre me déclarer « Je te regarde et je t’aime »
Je reçois la valeur, l’estime et la force d’âme que Tu as pour moi 

Je choisi de suivre la voie qui mène à ma source, l’arbre de vie, Jésus

Je reviens sur terre pour suivre les voies de Ton royaume
Manifeste Ta gloire au travers de moi sur toute la terre comme elle existe aux cieux
Afin que je remplisse mon éternelle destinée.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)
Publicités

46. Révélation et interprétation

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Lève-toi, resplendis, car voici ta lumière,
car sur toi s’est levée la gloire du Seigneur.
Voici que les ténèbres couvrent la terre
et une nuée sombre couvre les peuples,
mais, sur toi, l’Eternel se lèvera lui-même comme un soleil
et l’on verra sa gloire apparaître sur toi.
Des peuples marcheront à ta lumière,
et des rois à cette clarté qui s’est levée sur toi
(Ésaïe 60:1-3).

J’ai déclaré la dernière fois que nous devons étudier la manière dont nous comprenons les prophéties. On cite souvent le verset ci-dessus mais comment pouvons-nous être certains qu’il est correctement interprété?

Quand les ténèbres couvrent-elles la terre ? Cela ne peut-être qu’au sujet de la naissance de Jésus ? Il est venu comme la lumière dans les ténèbres du monde ! C’est certainement la manière dont les gens qui ont reconnu Jésus comme le Messie lorsqu’Il est venu sur terre auraient interprété ce verset.

Qu’en est-il de nos jours ? Ou de l’époque où Jésus va revenir ? Nous savons qu’un ébranlement qui ne cessera de croître doit venir (et a même sans doute commencé), un temps d’accroissement des ténèbres dans le monde où seul le royaume de Dieu va demeurer.

Il est essentiel que nous puissions comprendre les Écritures sous leur vrai jour.

Les traditions et doctrines religieuses vont être révélées pour ce qu’elles sont réellement et les esprits religieux ont horreur d’être montrés sous leur vrai jour. Il nous faut bien garder à l’esprit que les esprits Nephilim cherchent à régner et à contrôler les systèmes mondiaux sans que personne ne s’en aperçoive. Si nous les laissons faire, ils se débrouilleront toujours pour nous faire croire que les promesses de Dieu sont pour un autre endroit, une autre époque ou d’autres gens.

Toujours revenir au passé

J’ai été élevé dans ce genre d’atmosphère. Dans la ville de Cornouailles où j’habitais, il n’y avait pas une seule église qui pratiquait le baptême par immersion totale. Lorsque j’ai découvert dans la Bible que c’était la volonté de Dieu, j’ai dû parcourir une vingtaine de kilomètres pour trouver une église qui le faisait. Dans mon église à cette époque, personne n’avait jamais entendu parler non plus du baptême du Saint-Esprit. J’ai dû aller encore plus loin pour le recevoir.

Et pourtant, toutes les églises de ma ville attendaient avec impatience le retour de Jésus et tout ce que Dieu allait faire (ils pensaient que Jésus viendrait les chercher et qu’ils n’auraient pas à vivre la grande tribulation). Ils étaient passionnés par ce que Dieu avait fait dans le passé : envoyer Jésus pour nous sauver. Entre la première et la deuxième venue de Jésus, ils n’avaient rien à quoi « s’accrocher ». Ils s’attendaient à de constantes défaites et échecs (et c’est ce qui arrivait). Tout tournait autour du passé et de l’avenir, jamais autour du moment présent. Ils sauvaient des gens. Je les ai vus faire, enthousiastes et optimistes mais avec le temps leur enthousiasme a disparu, comme si le réservoir s’était vidé sans aucun espoir d’être rempli. Les esprits religieux adorent ce genre de situation et cherchent à les perpétuer pour toujours.

Information ou révélation

Les révélations ne viennent pas de l’étude des Écritures. Je le sais parce que j’ai étudié la Bible pendant très longtemps. Tant qu’il s’agissait de donner des informations au sujet de ce que disait la Bible, j’étais très fort. Je pouvais répondre à presque toutes les questions qui m’étaient posées.

Malheureusement, le royaume de Dieu n’entrait pas dans mon système de croyances. Lorsque Dieu a commencé à m’en parler, j’avais comme un message d’ordinateur dans ma tête « pas de configuration valide ». Les gens qui me connaissent bien savent que lorsque je crois en quelque chose, j’y suis profondément attaché. Mais, je suis tout aussi prêt à changer si Dieu me montre que ce que je crois est faux. Il a fallu que j’en arrive au point d’être prêt à tout abandonner si Dieu voulait bien me montrer la vérité. Cela a été dur et sera sans doute dur pour vous si vous êtes prêts à rechercher la vérité (la seule valable, celle de Dieu). Sachez que vous ne serez pas seul en ce domaine. J’ai dû abandonner des doctrines et des concepts auxquels je croyais dur comme fer. Si je vous déclare que je vis toujours dans ce processus, vous comprendrez alors à quel point je connais bien la difficulté de remettre en question les assises de nos croyances.

Si les révélations ne viennent pas de l’étude de la Bible, comment peut-on comprendre la vérité ? Cela vient par la méditation et les révélations du Saint-Esprit. Nous ne pouvons pas comprendre par le biais de ce qui se passe autour de nous, ça ne marche pas. En fait, nous n’avons pas besoin de nous adapter à ce que le monde croit, nous devons simplement comprendre les objectifs de Dieu. Nous devons passer du temps à méditer les versets de la Bible et la meilleure manière de les comprendre est de laisser les Écritures nous inspirer.

Un principe important et largement reconnu dans l’interprétation de la Bible est de toujours rechercher la première mention d’un mot ou d’une phrase. On peut voir ainsi comment les mots et les phrases sont utilisés dans les Écritures. Cela nous évite de tomber dans l’erreur.

Mentalités grecque et hébraïque

Pour avoir une bonne compréhension de tout cela, il faut aussi prendre en considération le contexte hébraïque des Écritures. En Europe, notre culture occidentale est un énorme problème pour comprendre la véritable signification des textes bibliques. Nous avons appris à voir les choses de manière complètement différente. Dans les prochains articles, je m’efforcerai d’expliquer comment voir les choses à partir d’un point de vue hébraïque.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)