50. Et ce sera la fin

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

J’ai suggéré la dernière fois que Mathieu 24 était le chapitre de la Bible le plus mal compris et mal interprété. Tout simplement parce que les gens le lisent avec la compréhension de ce qu’on leur a enseigné et l’approchent sans une véritable appréciation des alliances et de leur langage.

La Bonne Nouvelle ?

Nous couvrirons Mathieu 24 dans son intégralité en son temps. Pour l’instant, j’aimerais mettre le point sur deux parties en particulier. Voici la première :

De nombreux faux prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens. Parce que le mal ne cessera de croître, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui tiendra bon jusqu’au bout sera sauvé. Cette Bonne Nouvelle du royaume de Dieu sera proclamée dans le monde entier pour que tous les peuples en entendent le témoignage. Alors seulement viendra la fin (Mathieu 24:11-14).

Jésus est en train de prophétiser et Il décrit une époque épouvantable : des faux prophètes, des gens trompés, une véritable anarchie, l’amour allant en se refroidissant, devoir tenir bon… puis Il déclare : «  Cette Bonne Nouvelle du royaume de Dieu sera proclamée… ». Je croyais que les Évangiles étaient supposés être une bonne nouvelle ! Si c’est ainsi que cela doit être, je comprends que les chrétiens se sentent si misérables et pessimistes. Je comprends que certains aient une mentalité d’état de siège et se contentent de tenir bon, attendant que Jésus revienne et les sorte de là.

Le verset 14 est particulièrement intéressant. J’ai entendu prêcher sur ce verset tant de fois. On nous dit que Jésus ne peut pas revenir pour l’instant car certains groupes de population n’ont pas encore entendu la Bonne Nouvelle. La fin ne peut pas venir tant que nous n’avons pas prêché les Évangiles à toutes les nations.

La fin de quoi exactement ? C’est la question que chacun devrait poser. La fin du monde ? La fin des temps ?

De toute évidence ce n’est pas cela car nous sommes toujours là. Pourquoi dis-je cela ? Voyons la deuxième partie que je désire couvrir aujourd’hui.

Amen, Amen

De même, quand vous verrez tous ces événements, sachez que le Fils de l’homme est proche, comme aux portes de la ville. Vraiment, je vous assure que cette génération-ci ne passera pas jusqu’à ce que tout cela vienne à se réaliser (Mathieu 24:33-34).

« De même, quand vous verrez… », Jésus s’adresse directement à ses disciples, « cette génération-ci ne passera pas jusqu’à ce que tout cela vienne à se réaliser » (l’italique est de moi). L’adverbe « vraiment » est la traduction de « Amen, Amen » ou « En vérité, je vous le dis… » des versions plus anciennes de la Bible. Il signifie en fait : «  Écoutez attentivement et faites tout particulièrement attention à ce que je vais dire, c’est vraiment très important ».

« Cette génération » signifie une période maximum de 40 ans. Il faut vraiment déformer le sens du mot pour lui faire dire autre chose. Pourtant certaines personnes n’ont pas manqué de le faire.

Donc, tout ce que Jésus déclare dans Mathieu 24, jusqu’au verset 33 : « Tout cela.. » y compris prêcher les Évangiles dans le monde entier, devait arriver durant les 40 années suivantes maximum, c’est-à-dire du vivant de la plupart de ses disciples. Les faux prophètes, les gens trompés, la véritable anarchie, l’amour allant en se refroidissant, devoir tenir bon… tout cela est déjà arrivé ! Bien sûr, il y a une application de tout cela et dans un certain sens, cela est arrivé et arrive toujours, à toutes les époques et dans toute l’histoire de l’église.

Mais dans les faits, cela est déjà arrivé. Et la fin est venue.

Alors là, votre théologie en a pris un grand coup ! Dans le monde entier, les gens qui opèrent dans le prophétique ont un mal fou à faire coïncider ce que Dieu leur révèle avec une eschatologie qui tout simplement ne « colle » pas. Pourquoi ? Parce qu’elle elle est basée sur une fausse prémisse et une mauvaise interprétation de nombreux passages de la Bible dont ceux que je viens de citer. Cela vient du fait, comme je l’ai déjà expliqué, que les gens n’ont pas approché ces versets avec une compréhension appropriée des alliances et de leur langage.

La prochaine fois, nous verrons comment « tout » a été réalisé durant cette génération. Nous explorerons aussi la question « la fin de quoi ? ». Une fois encore, nous étudierons de près des versets qui vous sont très familiers et dont vous avez déjà une bonne compréhension parce que c’est que l’on vous a enseigné. Une fois de plus, je vais vous demander d’y regarder à deux fois…

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

49. Jésus, le centre de toute l’Histoire

Jésus est le centre de toute l’Histoire

Si on prend l’eschatologie, l’étude des derniers temps, c’est entièrement sur Jésus. Ce n’est pas notre histoire, ce n’est pas l’histoire de l’église, ce n’est pas l’histoire du monde, c’est l’histoire de Jésus. Il va venir pour tout « résumer ». C’est Lui qui tient tout ensemble. Tout dans l’Ancienne Alliance prépare la venue de Jésus et tout dans la Nouvelle Alliance se base sur Lui. Donc, chaque fois que nous lisons les Écritures, nous devons les interpréter avec en tête le message de Jésus et Sa personnalité. Vous ne pouvez pas les ignorer.

Certaines personnes déclarent : « Paul déclare ceci dans les évangiles et il contredit Jésus ». Non, il ne le contredit pas, on ne peut jamais contredire Jésus. Ce que Jésus a fait, ce que Jésus a dit, personne ne peut le contredire, c’est un fait. Il faut absolument l’accepter ainsi et interpréter les Écritures en conséquence.

Tout l’Histoire a été achevée en Jésus et pour l’avenir, elle le sera en Lui. Donc,

 C’est en lui que Dieu a dit «oui» à tout ce qu’il avait promis. Aussi est-ce par lui que nous disons «oui», «amen», pour que la gloire revienne à Dieu (2 Corinthiens 1:20).

Chaque promesse de Dieu dans la Bible trouve sa réponse en Christ. Elles sont toutes remplies par Jésus. C’est un principe très important que vous devez absolument acquérir.

J’aimerais maintenant vous donner quelques versets qui forment une fondation pour vous aider à comprendre certains passages ou questions plus compliqués. C’est tout particulièrement le cas lorsque l’on étudie Mathieu 24 qui couvre l’enseignement de Jésus sur les choses et temps à venir.

Il vous enverra Jésus

… il vous enverra celui qu’il vous a destiné comme Messie : Jésus. En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu’au jour où l’univers entier sera restauré, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes (Actes 3:20-21).

Donc tout ce qui a été prophétisé par un prophète, y compris tout ce que nous comprenons comme une prophétie dans la Bible, tout cela va être réalisé avant que Jésus ne quitte les Cieux.  Il ne les quittera pas tant que l’univers entier ne sera pas restauré comme dieu le désire, tant que toutes les prophéties ne sont pas réalisées. Il ne reviendra que lorsque tout sera fait selon la volonté de Son père.

Il ne peut pas revenir avant que tout ne soit en place. Il ne va pas revenir et puis restaurer l’univers. Il va le faire avant de revenir. Toutes les promesses et les prophéties seront remplies et réalisées avant qu’Il ne revienne.

« Il doit demeurer au ciel ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Après leur avoir ainsi parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu (Marc 16:19).  

Lorsqu’Il a été enlevé au ciel, Dieu L’a intronisé, Il L’a assis à Sa droite, sur Son trône. Lorsque quelqu’un est assis sur un trône, cela signifie que cette personne gouverne, qu’elle règne avec la plus haute autorité et un pouvoir suprême. C’est ce que fait Jésus et Il restera là jusqu’à ce que tout soit restauré.

Régner

Il faut, en effet, qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort. Car, comme il est écrit : Dieu a tout mis sous ses pieds… (1 Corinthiens 15:25-27).

Jésus reviendra pour abolir la mort qui est le dernier ennemi.

Voici un autre verset qui déclare que tout est soumis à Jésus :

… en la faisant agir en Christ lorsqu’il l’a ressuscité et l’a fait siéger à sa droite, dans le monde céleste. Là, Christ est placé bien au-dessus de toute Autorité, de toute Puissance, de toute Domination et de toute Souveraineté : au-dessus de tout nom qui puisse être cité, non seulement dans le monde présent mais aussi dans le monde à venir. Dieu a tout placé sous ses pieds et Christ qui domine toutes choses, il l’a donné pour chef à l’Eglise » (Éphésiens 1:20-22).

Voilà donc où est Jésus en ce moment, dans l’âge où nous vivons (le monde présent). Il règne avec autorité et pouvoir. Maintenant, si Jésus est la tête et nous sommes Son corps sur terre, Ses pieds sont nos pieds. Donc si tout est sous Ses pieds, tout est aussi sous nos pieds. Dieu a tout placé sous Ses pieds et L’a donné pour chef à l’Église. Je n’ai pas vraiment la place pour entrer dans tous les détails de ces versets mais vous pouvez y réfléchir en lisant dans Psaume 110 ce que cela signifie d’être un repose-pied. Commencez à vous familiariser avec le langage prophétique et étudiez ce qu’il signifie.

Par le moyen de l’Église

Nous pouvons lire dans Éphésiens 3:10 :

Par cette mise en lumière, les Autorités et les Puissances dans le monde céleste peuvent connaître, par le moyen de l’Eglise, les aspects infiniment variés de sa sagesse.

J’aime l’expression « les aspects infiniment variés ». Elle signifie des tas de couleurs et de facettes qui expriment toute la personnalité de Dieu et Sa merveilleuse sagesse.

Par quel moyen le monde céleste peut la connaître ? Par l’Église, c’est-à-dire nous !

Pour être révélé à qui ? Aux Autorités et aux Puissances dans le monde céleste.

Cela s’accomplit conformément à ce qui a été fixé de toute éternité et qui s’est réalisé par Jésus-Christ notre Seigneur (verset 11).

Donc le but éternel de Dieu est de manifester et de démontrer Sa sagesse. Il le réalise en Christ et au travers de son Église.

Est-ce que vous commencez à bien comprendre comment tout se tient ?

Est-ce que cela commence à remettre en cause certaines de vos doctrines ?

Et ce n’est pas fini !

La prochaine fois, nous étudierons Mathieu 24. C’est certainement et de loin, le chapitre de la Bible qui a été le plus mal compris et interprété par l’église. Tout simplement parce qu’il a été interprété en suivant une pensée grecque (occidentale) et par des gens qui voulaient l’adapter aux événements mondiaux. C’est d’ailleurs toujours le cas.

Comme nous allons le voir, c’est une grave erreur.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

 

48. Mille fois plus ?

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Royaume et alliance

C’est dans le contexte du royaume de Dieu et de Ses alliances que nous devons baser notre compréhension prophétique. Royaume et alliances sont les deux côtés d’une même pièce. Pour comprendre les objectifs de Dieu, nous devons comprendre les deux. Depuis le tout début, le but de Dieu était d’avoir un peuple qui manifesterait Son royaume « sur terre comme il est aux cieux ». Ses alliances représentent les accords qu’Il établit avec les hommes afin que ce but soit atteint.

En 2011, lorsque j’ai commencé à présenter ce sujet, il y a eu pas mal de déclarations et de textes sur le fait que c’était une année « 11 ». Certaines personnes sentaient que Dieu désirait souligner en particulier Deutéronome 1:11  : « Que l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres, vous rende mille fois plus nombreux encore et qu’il vous bénisse comme il vous l’a promis ». D’autres voyaient « 111 » partout lorsqu’ils se concentraient sur ce que Dieu voulait leur dire. Ils étaient inspirés par ce verset et encourageaient tout le monde à croire que Dieu n’allait pas multiplier les choses par cent mais par mille.

Est-ce vraiment la signification réelle ?

Tout d’abord, il est évident que le Saint-Esprit peut prendre ce verset et nous inspirer personnellement en nous disant : « C’est pour toi ». Mais si nous ne l’entendons pas ainsi, comment abordons-nous les questions qui ne manqueront pas d’être posées : Vraiment ? Cela veut vraiment dire ça ? Et si oui, est-ce réellement pour nous ?

Remarquez bien que ce verset mentionne « le Dieu de vos ancêtres ». C’est la langue des alliances. « Le Dieu de vos ancêtres » fait référence à Abraham et l’alliance que Dieu a passée avec lui par laquelle toutes les familles de la terre seraient bénies au travers de lui (Genèse 12:3). Nous pouvons lire en Deutéronome 8:18 : « Souviens-toi au contraire que c’est l’Eternel ton Dieu qui te donne la force de parvenir à la prospérité et qu’il le fait aujourd’hui pour tenir envers toi les engagements qu’il a pris par serment en concluant alliance avec tes ancêtres ». C’est donc pour confirmer cette alliance que Dieu nous donne le pouvoir de prospérer. Au vu de tout cela, j’estime que nous pouvons déclarer Deutéronome 1:11 comme une promesse de Dieu de nous rendre mille fois plus prospères.

Mais est-ce exactement 1000 ou bien cela veut-il dire « beaucoup » ? Prenons Psaume 50:10 qui déclare : « Car tous les animaux des forêts sont à moi et les bêtes sur mille montagnes sont à moi aussi ! » (New Living Translation). Si l’on trouve un nombre supérieur à 1000, cela veut-il dire que ces bêtes et ces montagnes n’appartiennent pas à Dieu ? Je pense que vous savez déjà la réponse. Donc 1000 n’est pas toujours un chiffre exact dans la Bible, il signifie un grand nombre et dans ce cas particulier, il veut dire « tout ».

Limiter Dieu

Ce que je veux démontrer, c’est que si nous voulons comprendre correctement les prophéties, nous ne pouvons pas tout prendre littéralement parce qu’en faisant cela nous limitons Dieu. Certaines personnes objectent en déclarant que lorsque Deutéronome 1:11 a été écrit, il n’y avait de chiffres ni pour les chapitres ni pour les versets, ils ont été ajoutés bien plus tard. Cela n’empêche pas Dieu de les utiliser pour illustrer quelque chose. C’est pour notre bénéfice, pas le Sien.

Ceci fait donc partie d’approcher les Écritures avec une tournure d’esprit hébraïque (orientale) plutôt que grecque (occidentale). Les significations littérales, profondes, personnelles et cachées peuvent être toutes correctes et on peut toutes les trouver dans un seul verset de la Bible, si c’est ce que Dieu désire nous révéler.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

46. Révélation et interprétation

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Lève-toi, resplendis, car voici ta lumière,
car sur toi s’est levée la gloire du Seigneur.
Voici que les ténèbres couvrent la terre
et une nuée sombre couvre les peuples,
mais, sur toi, l’Eternel se lèvera lui-même comme un soleil
et l’on verra sa gloire apparaître sur toi.
Des peuples marcheront à ta lumière,
et des rois à cette clarté qui s’est levée sur toi
(Ésaïe 60:1-3).

J’ai déclaré la dernière fois que nous devons étudier la manière dont nous comprenons les prophéties. On cite souvent le verset ci-dessus mais comment pouvons-nous être certains qu’il est correctement interprété?

Quand les ténèbres couvrent-elles la terre ? Cela ne peut-être qu’au sujet de la naissance de Jésus ? Il est venu comme la lumière dans les ténèbres du monde ! C’est certainement la manière dont les gens qui ont reconnu Jésus comme le Messie lorsqu’Il est venu sur terre auraient interprété ce verset.

Qu’en est-il de nos jours ? Ou de l’époque où Jésus va revenir ? Nous savons qu’un ébranlement qui ne cessera de croître doit venir (et a même sans doute commencé), un temps d’accroissement des ténèbres dans le monde où seul le royaume de Dieu va demeurer.

Il est essentiel que nous puissions comprendre les Écritures sous leur vrai jour.

Les traditions et doctrines religieuses vont être révélées pour ce qu’elles sont réellement et les esprits religieux ont horreur d’être montrés sous leur vrai jour. Il nous faut bien garder à l’esprit que les esprits Nephilim cherchent à régner et à contrôler les systèmes mondiaux sans que personne ne s’en aperçoive. Si nous les laissons faire, ils se débrouilleront toujours pour nous faire croire que les promesses de Dieu sont pour un autre endroit, une autre époque ou d’autres gens.

Toujours revenir au passé

J’ai été élevé dans ce genre d’atmosphère. Dans la ville de Cornouailles où j’habitais, il n’y avait pas une seule église qui pratiquait le baptême par immersion totale. Lorsque j’ai découvert dans la Bible que c’était la volonté de Dieu, j’ai dû parcourir une vingtaine de kilomètres pour trouver une église qui le faisait. Dans mon église à cette époque, personne n’avait jamais entendu parler non plus du baptême du Saint-Esprit. J’ai dû aller encore plus loin pour le recevoir.

Et pourtant, toutes les églises de ma ville attendaient avec impatience le retour de Jésus et tout ce que Dieu allait faire (ils pensaient que Jésus viendrait les chercher et qu’ils n’auraient pas à vivre la grande tribulation). Ils étaient passionnés par ce que Dieu avait fait dans le passé : envoyer Jésus pour nous sauver. Entre la première et la deuxième venue de Jésus, ils n’avaient rien à quoi « s’accrocher ». Ils s’attendaient à de constantes défaites et échecs (et c’est ce qui arrivait). Tout tournait autour du passé et de l’avenir, jamais autour du moment présent. Ils sauvaient des gens. Je les ai vus faire, enthousiastes et optimistes mais avec le temps leur enthousiasme a disparu, comme si le réservoir s’était vidé sans aucun espoir d’être rempli. Les esprits religieux adorent ce genre de situation et cherchent à les perpétuer pour toujours.

Information ou révélation

Les révélations ne viennent pas de l’étude des Écritures. Je le sais parce que j’ai étudié la Bible pendant très longtemps. Tant qu’il s’agissait de donner des informations au sujet de ce que disait la Bible, j’étais très fort. Je pouvais répondre à presque toutes les questions qui m’étaient posées.

Malheureusement, le royaume de Dieu n’entrait pas dans mon système de croyances. Lorsque Dieu a commencé à m’en parler, j’avais comme un message d’ordinateur dans ma tête « pas de configuration valide ». Les gens qui me connaissent bien savent que lorsque je crois en quelque chose, j’y suis profondément attaché. Mais, je suis tout aussi prêt à changer si Dieu me montre que ce que je crois est faux. Il a fallu que j’en arrive au point d’être prêt à tout abandonner si Dieu voulait bien me montrer la vérité. Cela a été dur et sera sans doute dur pour vous si vous êtes prêts à rechercher la vérité (la seule valable, celle de Dieu). Sachez que vous ne serez pas seul en ce domaine. J’ai dû abandonner des doctrines et des concepts auxquels je croyais dur comme fer. Si je vous déclare que je vis toujours dans ce processus, vous comprendrez alors à quel point je connais bien la difficulté de remettre en question les assises de nos croyances.

Si les révélations ne viennent pas de l’étude de la Bible, comment peut-on comprendre la vérité ? Cela vient par la méditation et les révélations du Saint-Esprit. Nous ne pouvons pas comprendre par le biais de ce qui se passe autour de nous, ça ne marche pas. En fait, nous n’avons pas besoin de nous adapter à ce que le monde croit, nous devons simplement comprendre les objectifs de Dieu. Nous devons passer du temps à méditer les versets de la Bible et la meilleure manière de les comprendre est de laisser les Écritures nous inspirer.

Un principe important et largement reconnu dans l’interprétation de la Bible est de toujours rechercher la première mention d’un mot ou d’une phrase. On peut voir ainsi comment les mots et les phrases sont utilisés dans les Écritures. Cela nous évite de tomber dans l’erreur.

Mentalités grecque et hébraïque

Pour avoir une bonne compréhension de tout cela, il faut aussi prendre en considération le contexte hébraïque des Écritures. En Europe, notre culture occidentale est un énorme problème pour comprendre la véritable signification des textes bibliques. Nous avons appris à voir les choses de manière complètement différente. Dans les prochains articles, je m’efforcerai d’expliquer comment voir les choses à partir d’un point de vue hébraïque.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

44. Le royaume surnaturel de Dieu

 

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Poursuivons notre étude du royaume de Dieu selon les prophéties du livre de Daniel.

Que ses signes extraordinaires sont grands
et ses prodiges éclatants !
Son règne est un règne éternel
et sa domination subsiste d’âge en âge
(Daniel 4:3).

Surnaturel

Le royaume de Dieu est un royaume de manifestations et de pouvoir surnaturels. Jésus a déclaré que Son royaume n’était pas de ce monde. Tout simplement parce que les cieux sont manifestés sur terre.

… Il est le Dieu vivant qui subsiste éternellement, son règne ne sera jamais détruit,
sa souveraineté durera à toujours. Il délivre et il sauve et il accomplit des prodiges, des signes extraordinaires dans le ciel et sur terre…
(Daniel 6:27-28).

Ce qu’Il fait dans les cieux, Il le fait aussi sur terre, y compris les prodiges et les signes extraordinaires.

Nous encourageons les gens à lire les livres de Bill Johnson car il y décrit comment les cieux envahissent la terre par le biais du peuple de Dieu. Les gens ne seront convaincus de la vérité des Évangiles non pas par des paroles sages et persuasives mais par les démonstrations du Saint-Esprit et du Pouvoir, comme Paul nous le déclare. En d’autres termes par des miracles, des prodiges et des signes extraordinaires.

De plus grandes œuvres

Vraiment, je vous l’assure : celui qui croit en moi accomplira les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes parce que je vais auprès du Père (Jean 14:12).

Il y a un certain temps, j’ai passé une année entière à enseigner sur ce verset. C’est le mandat de Jésus pour nous, pour Ses disciples, pour Son église. C’est le même mandat d’autorité que Dieu avait donné à Adam et Eve dans le jardin et qu’ils ont perdu en péchant.

C’est pour cette raison que je ne recherche pas, ni pour vous ni pour moi, le niveau d’autorité que les disciples avait dans le livre des Actes. Le niveau de pouvoir surnaturel que possédaient Adam et Eve était bien plus important que celui des disciples. Ils auraient pu présenter des manifestations surnaturelles dépassant tout ce que les premiers disciples faisaient. Si Jésus reste dans les cieux jusqu’à ce que l’univers entier soit restauré (Actes 3:21), nous allons assister à la restauration de ce niveau de pouvoir et d’autorité.

Donnez gratuitement

Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement (Matthieu 10:8).

Comme nous opérons dans le monde avec le message du royaume, nous devons donner ce que nous avons reçu. Ceci nous encourage à rechercher auprès de Dieu de plus amples manifestations du surnaturel dans notre propre vie. Plus nous recevons des signes extraordinaires, des miracles et des manifestations surnaturelles émanant du pouvoir de Dieu, plus nous pouvons les distribuer. Les signes extraordinaires et les miracles devraient abonder dans notre vie au fur et à mesure que nous nous engageons avec Dieu dans les cieux et que nous en faisons une réalité de tous les jours. Ceci est l’une des  phrases que Dieu m’a donnée lorsque je jeûnais : « vivre pleinement la présence manifeste de Dieu ».

La gloire de Dieu n’apportera rien aux gens si nous la gardons soigneusement enfermée en nous. Il est temps pour nous de briller. Je pense sincèrement que nous allons réellement briller, que nos visages vont irradier la gloire de Dieu. C’est ce qui est arrivé à Moïse donc cela peut arriver à n’importe qui. Les gens ne pourront pas manquer de le voir et d’y réfléchir.

Nous allons découvrir que lorsque Dieu va commencer à réellement ébranler tous les systèmes, les mots ne seront pas suffisants. Il nous faudra vivre en prouvant la vérité par les manifestations du royaume de Dieu. Nous devons donc nous préparer pour ce temps à venir. Nous devons rejeter toutes nos idoles mais aussi toutes les blessures et les déceptions dont l’ennemi nous accable. Il essaie simplement de nous intimider, de nous faire reculer. Nous ne pouvons pas le laisser faire de telles choses.

Avide

Nous devons être de plus en plus avides dans notre poursuite de Dieu. Nous devons tout mettre dans la balance, tout ce que Dieu a pour nous. Lorsque nous proposons des prières ou des transmissions, j’encourage toujours les gens à s’avancer pour recevoir tout ce qui est offert. Ce n’est pas ce qui est offert qui est important, c’est notre volonté de toujours vouloir plus de ce que Dieu a pour nous. Pour ma part, je trouve toujours une manière de tomber dans la catégorie des gens qui sont appelés pour des prières spécifiques ! Je veux plus. Je veux tout ce qui peut me donner plus de pouvoir destiné à me préparer et m’équiper afin que je sois révélé comme fils de Dieu, cohéritier de Jésus.

Il faut que nous prenions bien conscience de cette vérité : nous sommes fils de Dieu, cohéritiers de Jésus-Christ (Romains 8:14-17).

Super-héros

Soyons prêts à accepter de devenir des super-héros. Certains d’entre vous savent combien j’aime les films de science-fiction. Je suis certain que nous aurons certains des super-pouvoirs des héros de ces films. Les gens verront notre pouvoir sortir de nos doigts. Nous pourrons passer instantanément d’un endroit à un autre, en esprit. Et bien sûr, nous brillerons, nous irradierons. Soit les gens s’enfuiront soit ils tomberont face au sol en demandant : « que dois-je faire pour être sauvé(e) ? »

Très franchement, je pense que c’est ainsi que nous serons lorsque nous vivrons pleinement le royaume surnaturel de Dieu.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

43. Le vin nouveau, les nouvelles outres

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Approchez-vous de lui, car il est la pierre vivante que les hommes ont rejetée mais que Dieu a choisie et à laquelle il attache une grande valeur. Et vous aussi, comme des pierres vivantes, vous qui formez un temple spirituel, édifiez-vous pour constituer une sainte communauté de prêtres, chargés de lui offrir des sacrifices spirituels qu’il pourra accepter favorablement par Jésus-Christ. Voici, en effet, ce qu’on trouve dans l’Ecriture à ce sujet : Moi, je place en Sion une pierre angulaire
choisie, d’une grande valeur. Celui qui met sa confiance en elle ne connaîtra jamais le déshonneur
(1 Pierre 2:4-6).

Des pierres vivantes

Cette Pierre, comme nous l’avons déjà vu, est citée en Daniel 2 dans la description du rêve du roi que Daniel interprète. La Pierre, c’est Jésus et elle devient une montagne (Son royaume) qui remplit la terre entière. Ce royaume grandit au travers de nous, Son peuple, car nous sommes des pierres vivantes. Si dans notre esprit, nous croyons fermement en cette vérité, la promesse est que nous ne serons pas déçus.

Tu as fait d’eux un peuple de rois et de prêtres pour notre Dieu et ils régneront sur la terre (Apocalypse 5:10).

Il existe à l’heure actuelle des gens qui règnent dans les cieux parce qu’ils sont morts sur terre. Mais en fait, nous régnons aussi dans les cieux tout en régnant sur terre. Nous devons régner en ces deux lieux comme Jésus le faisait puisque nous savons que nous siégeons dans le monde céleste tout en vivant notre vie sur terre (Éphésiens 2:6). Il est vital que nous accédions aux lieux célestes si nous voulons amener le royaume des cieux sur terre.

C’est pour cela que Dieu est en train d’ouvrir ces portes célestes afin que nous puissions avoir des rencontres célestes, dans la salle du trône, pour Le rencontrer dans les cieux, pour Le voir face à face, pour voir quelle est la volonté de Dieu dans les cieux et quelles sont ces choses qui vont nous permettre de manifester le royaume de Dieu, Ses faveurs, Son pouvoir, Sa sagesse et Sa gloire – sur la terre comme au ciel.

Donc, en Daniel 2, la Pierre est Jésus, la montagne est Son royaume et ce dernier est manifesté au travers de nous, au travers de l’église.

Les nouvelles outres

De même, personne ne met dans de vieilles outres du vin nouveau, sinon le vin nouveau les fait éclater, il se répand et les outres sont perdues. Non, il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves (Luc 5:37-38).

L’ennemi nous pousse constamment à adopter de nouvelles versions de l’Ancienne Alliance car il sait que s’il arrive à nous convaincre de le faire, il nous dérobe les véritables pouvoir et autorité du royaume. Les gens parlent depuis des années du besoin de nouvelles outres, c’est-à-dire d’une nouvelle forme d’église mais ce n’est pas du tout l’idée. Toute
« nouvelle version améliorée » du système de l’Ancienne Alliance reste une vieille outre, incapable de recevoir le vin nouveau du royaume. Les nouvelles outres ne représentent pas une nouvelle forme d’église, c’est nous qu’elles représentent ! Nous sommes les coupes contenant Sa Présence et nous pouvons être (et nous le devrions) ceux qui manifestent pleinement l’autorité de Son royaume.

Il ne s’agit plus d’un pays, une ville ou un temple. Ils ne peuvent contenir la Présence de Dieu… mais le peuple de Dieu le peut.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)

41. Le royaume de Dieu couvre la terre

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

La planète entière

Le Royaume de Dieu est en train d’affecter la planète entière.

Pendant que tu étais plongé dans ta contemplation, une pierre se détacha sans l’intervention d’aucune main, vint heurter la statue au niveau de ses pieds de fer et d’argile et les pulvérisa. Du même coup furent réduits ensemble en poussière le fer, l’argile, le bronze, l’argent et l’or, et ils devinrent comme la bale de blé qui s’envole de l’aire en été; le vent les emporta sans en laisser la moindre trace. Quant à la pierre qui avait heurté la statue, elle devint une immense montagne et remplit toute la terre (Daniel 2:34-35).

Daniel interprète le rêve du roi où une statue représentait les quatre empires : Babylone, Perse, Grèce et Rome. Une pierre devait se détacher durant l’empire romain. Cette pierre est Jésus et la montagne, c’est son royaume qui va couvrir la terre.

Le royaume éternel

A l’époque de ces rois-là, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit et dont la souveraineté ne passera pas à un autre peuple; il pulvérisera tous ces royaumes-là et mettra un terme à leur existence, mais lui-même subsistera éternellement (Daniel 2:44).

Dieu est en train d’élever un royaume qui ne sera jamais détruit. La Bible nous explique très précisément que ce royaume ne passera à aucun autre peuple. Il va pulvériser tous les autres royaumes. Ces vérités, l’ennemi s’est démené afin qu’elles ne nous soient pas révélées, parce que le jour où nous allons vraiment les recevoir dans notre cœur et les comprendre, nous allons enfin nous lever et cesser de déclarer : « Jésus vient nous sauver ». Au lieu de cela, nous allons déclarer : « Viens Jésus et donne-nous le pouvoir de jouer notre rôle pour voir arriver cette victoire : le Royaume de Dieu couvrant la terre entière ».

Paroles en l’air ?

Voici un autre passage sur ce même royaume :

Je regardai encore dans mes visions nocturnes :
Sur les nuées du ciel,
je vis venir quelqu’un semblable à un fils d’homme.
Il s’avança jusqu’au vieillard âgé de nombreux jours
et on le fit approcher devant lui.
On lui donna la souveraineté et la gloire et la royauté,
et tous les peuples, toutes les nations, les hommes de toutes les langues lui apportèrent leurs hommages.
Sa souveraineté est éternelle,
elle ne passera jamais,
et quant à son royaume, il ne sera jamais détruit.
(Daniel 7:13-14).

Est-ce que ce sont des paroles en l’air ? Voyons quelques faits et chiffres sur la manière dont le royaume est en train de se développer. Voyons un peu ce que Dieu a réalisé depuis le jour où 120 personnes dans une pièce d’un premier étage ont reçu le feu et le pouvoir du Saint-Esprit et se sont dispersées dans la rue pour, éventuellement, couvrir la planète entière.

  • A la fin du premier siècle, pour chaque véritable chrétien, il y avait 360 non-chrétiens, un ratio de 360:1. De nos jours, le ratio est inférieur à 7:1. Cela signifie que le Royaume est en train de réellement couvrir la terre.
  • Jusqu’en 1960, aucun chrétien ne pouvait officiellement vivre au Népal. Il y a maintenant une église dans chacun des 75 districts du pays et l’on estime à plus d’un demi-million le nombre de chrétiens dans cette nation.
  • Chaque jour, 20 000 Africains deviennent chrétiens. En 1900, les chrétiens représentaient seulement 3% de la population africaine. De nos jours, ce chiffre est passé à plus de 50%. C’est un continent entier où plus de la moitié de la population est chrétienne.
  • En 1900, la Corée n’avait aucune église protestante et l’on disait qu’il était impossible de pénétrer dans ce pays. De nos jours, 30% des Coréens sont chrétiens et la ville de Séoul compte à elle seule 7000 églises (plusieurs de ces églises ont plus d’un million de membres).
  • Dans les pays desservis par Asia Access, 50 000 personnes deviennent chrétiennes chaque jour.
  • A l’heure actuelle, il y a 60 à 80 millions de chrétiens en Chine et 25 000 Chinois deviennent chrétiens chaque jour. Ces estimations sont certainement très en-dessous de la vérité car malgré les persécutions, l’église dans ce pays se développe très rapidement.
  • En Amérique Latine, on estime que 35 000 personnes deviennent chrétiennes chaque jour.

Si seulement 1 sur 6 croyants aidait quelqu’un à devenir chrétien chaque année, c’est à dire que si seulement l’un de nous dans un groupe de six faisait un disciple chaque année et que ce disciple parmi six autres fasse de même, le monde entier deviendrait entièrement chrétien en 8 ans ! Et cela sans déversement du Saint-Esprit ou libération de la Rivière de Vie sur la terre, en lesquels nous croyons.

Levain

Jésus a déclaré que le royaume serait un jour comme le levain affectant toute la pâte à pain. Il a aussi dit que le royaume serait comme une petite graine qui deviendrait un arbre massif.

Il n’y a aucune erreur à ce sujet, nous sommes en train de gagner. Le royaume de Dieu commence à couvrir la planète entière. Nous appartenons à ce royaume et le royaume nous appartient.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais
Articles liés (en anglais)