36. Bénir la terre entière

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Il y a un niveau de ressources dont l’église ne dispose pas encore mais dont elle va avoir besoin pour accomplir la volonté de Dieu dans les derniers jours. Ce n’est pas une surprise pour Lui. Il l’a planifié à l’avance afin qu’au travers des Écritures, nous puissions trouver Ses promesses d’un transfert des richesses, de ressources financières versées à Son peuple dans les derniers jours, débitées du monde et créditées au royaume.

Promesses

La dernière fois, nous avons vu ces promesses et je vous ai encouragés à les lire et les relire jusqu’à ce que vous ayez bien à l’esprit l’ampleur de ce que Dieu a prévu. Ces promesses sont dans la Bible pour que nous les saisissions, que nous prions pour les voir arriver et que nous les voyions manifestées. Pour nous aider, nous devons nous souvenir – comme nous l’avons déjà vu – que pour chaque promesse à venir dans son intégralité, Dieu nous donne des avant-goûts, des exemples, des signes… de ce qui est déjà arrivé. Regardons donc certains de ces exemples de transferts de richesses témoignés dans la Bible.

Le premier se passe au moment de la sortie d’Egypte du peuple d’Israël.

Je ferai gagner à ce peuple la faveur des Egyptiens, de sorte qu’à votre départ, vous ne vous en irez pas les mains vides. Chaque femme demandera à sa voisine et à celle qui habite chez elle des ustensiles d’argent et d’or ainsi que des vêtements. Vous les donnerez à porter à vos fils et vos filles. Ainsi vous dépouillerez les Egyptiens (Exode 3:21-22).

Vous pouvez lire cette histoire ici (et dans Exode 12) : ils sont partis avec tout l’or et les trésors d’Égypte.

Le deuxième : Israël hérite de la terre promise.

Vous n’avez peut-être jamais pris cela comme un transfert de richesses mais c’en est un. Ils ne sont pas arrivés dans une terre dénudée, ce pays était rempli de tas de bonnes choses : Je vous ai donné un pays que vous n’aviez pas cultivé, des villes que vous n’aviez pas bâties et où vous êtes installés, des vignobles et des oliviers que vous n’aviez pas plantés, mais dont vous mangez les fruits (Josué 24:13). Il nous faut bien réaliser que Dieu a prévu de pourvoir à nos besoins bien au-delà de tout ce que nous pouvons acquérir par nous-mêmes.

Vous avez sans doute lu l’histoire des quatre lépreux allant dans le camp des Assyriens (2 Rois 7). C’étaient des exclus de la société, des parias et des hommes désespérés, pourtant ils ont collecté toutes les richesses de l’armée assyrienne parce que Dieu avait effrayé les Assyriens qui s’étaient enfuis. Dieu peut faire cela pour nous.

Joseph, comme nous l’avons vu auparavant, a été promu du donjon à la deuxième place de gouvernement de tout le pays et a pu gérer tous les biens ainsi que tous les produits de l’Égypte.

Alliance

Nous pouvons lire dans Deutéronome 8:18 :

Souviens-toi au contraire que c’est l’Eternel ton Dieu qui te donne la force de parvenir à la prospérité et qu’il le fait aujourd’hui pour tenir envers toi les engagements qu’il a pris par serment en concluant alliance avec tes ancêtres.

Dieu désire nous bénir et nous donner une abondance pour que nous puissions réaliser les promesses de Son alliance avec Abraham : Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui t’outrageront. Tous les peuples de la terre seront bénis à travers toi (Genèse 12:3).

Notez bien que l’intention de cette alliance est d’amener les bénédictions de Dieu, non pas à une seule personne ou une seule nation mais à toute la terre. Dieu désire voir chaque famille sur terre recevoir Ses bénédictions, être couverte par l’autorité et le pouvoir de Son royaume et faire partie de Sa famille. Nous sommes ceux que Dieu a choisis pour réaliser ceci et c’est pourquoi Il veut nous bénir.

Mais si vous voulez plein d’argent pour satisfaire toutes vos envies, vous n’avez pas compris ces promesses. Le but de ce transfert de richesses est de confirmer Son alliance et de permettre à Son peuple de réaliser les rêves et les visions qu’Il leur a donnés. Dieu désire nous bénir. Il veut nous transférer des richesses mais nous devons nous positionner pour les recevoir. Nous devons aussi nous préparer afin que lorsque nous les recevions, nous ne les gaspillions pas mais en fassions bon usage.

A vous maintenant :

Quels sont les rêves et les visions que Dieu vous a donnés ?

De quelles ressources financières avez-vous besoin pour les accomplir ?

Espérez-vous un transfert de richesses ?

(N’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous)

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)

 

 

35. Les richesses des nations

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Nous avons eu un aperçu de la mesure de la tâche à laquelle l’église doit faire face si nous voulons une moisson des ouvriers et les former de manière appropriée dans le surnaturel. Heureusement, Dieu a un plan pour nous garantir les ressources nécessaires à cette tâche. Une partie de ce plan est qu’il va y avoir un transfert des richesses du monde vers le royaume de Dieu, dans l’église (ekklesia). Pour pouvoir équiper le nombre de moissonneurs que nous espérons, nous allons sérieusement avoir besoin de ressources supplémentaires, à la mesure de la tâche.

Dieu désire nous positionner pour recevoir ce transfert de richesses. Nombre de versets bibliques nous le promettent. Voyons-en quelques-uns :

Ce que l’homme de bien laisse derrière lui passe aux enfants de ses enfants,
mais la fortune du pécheur est mise en réserve pour le juste (Proverbes 13:22).

Êtes-vous juste ? Si oui, vous savez maintenant qu’une fortune a été mise de côté pour vous.

Car Dieu donne à l’homme qui lui est agréable la sagesse, la connaissance et la joie, mais il impose comme occupation à celui qui fait le mal le soin de recueillir et d’amasser pour celui qui lui est agréable (Ecclésiaste 2:26). Si vous êtes agréable aux yeux de Dieu, qu’allez-vous recevoir ?

Celui qui augmente sa fortune par un intérêt usurier amasse des biens pour celui qui a pitié des pauvres (Proverbes 28:8). Ce que nous faisons durant la semaine dans notre Centre Freedom prouve que nous avons pitié des pauvres. Nous nous attendons donc à recevoir les richesses qui ont été amassées par un intérêt usurier (le système financier mondial qui vole les gens).

Nous devons constamment garder ces versets à l’esprit, les méditer et commencer à espérer la réalisation de ces promesses.

Tu le verras alors, tu brilleras de joie, ton cœur tressaillira et se dilatera car les richesses que transportent les vaisseaux sillonnant la mer seront détournées vers tes ports. Les trésors des nations arriveront chez toi (Ésaïe 60:5).

« Les trésors des nations » : vous pouvez spiritualiser cela si vous le désirez mais en fait cela veut simplement dire « l’argent ».

Tes portes, jour et nuit, seront toujours ouvertes, on ne les fermera jamais pour laisser affluer vers toi les trésors des nations et leurs rois en cortège qu’on mène de force vers toi (Ésaïe 60:11). Pour moi, cela veut dire qu’il faut que nous soyons ouverts et prêts à recevoir.

Mais vous, on vous appellera : « Prêtres de l’Eternel » ; on dira que vous êtes servants de notre Dieu. Vous jouirez des trésors des nations et vous mettrez votre fierté dans ce qui fait leur gloire (Ésaïe 61:6).

Ce verset d’Aggée est très puissant :

J’ébranlerai les peuples et les richesses de toutes les nations afflueront en ce lieu. Quant à ce Temple, je le remplirai de gloire, voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes. C’est à moi qu’appartient tout l’argent et tout l’or. Voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes. La gloire de ce nouveau Temple surpassera beaucoup la gloire de l’ancien et je ferai régner la paix en ce lieu-ci. C’est l’Eternel qui le déclare, le Seigneur des armées célestes (Aggée 2:7-9).

Le Seigneur des armées célestes déclare que les richesses des nations afflueront dans Son temple lorsqu’Il commencera à ébranler les nations. Quel est Son temple ? Nous, bien sûr, l’église ! Et a-t-Il commencé à ébranler les nations ? Oui, nous avons vu que c’est ce qu’Il est en train de faire. Les versets parlent d’argent et d’or, peut-on être plus précis ? Dieu nous promet des bénédictions financières. La gloire de ce nouveau temple (l’église) surpassera de beaucoup la gloire de l’ancien (le Temple de Salomon).

Car moi je connais les projets que j’ai conçus en votre faveur, déclare l’Eternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance (Jérémie 29:11). J’aimerais que vous saisissiez bien cela personnellement, pour vous-même. La définition d’« espérance » selon le Larousse est : sentiment de confiance en l’avenir, qui porte à attendre avec confiance la réalisation de ce qu’on désire. C’est le plan que Dieu a pour vous. Il faut que vous vous positionnez pour le recevoir et nous allons voir comment.

Cher ami, je souhaite que tu prospères à tous égards et que tu sois en aussi bonne santé physique que spirituelle (3 Jean 1:2). L’expression « A tous égards » ne laisse rien de côté. Dieu veut que nous prospérions en corps, en âme et en esprit.

Gardez bien à l’esprit que nous n’aurons pas des tonnes d’argent pour nous amuser. Nous parlons d’avoir suffisamment de ressources pour réaliser ce que Dieu nous demande de faire et plus encore pour que nous puissions bénir les autres dans notre abondance. Cela se passera à différents niveaux. Vous aurez peut-être besoin d’un million d’Euros pour réaliser ce que Dieu vous demande de faire. Certains auront peut-être besoin de plusieurs milliards et d’autres d’un euro ! Qui sait ? Quel que soit le montant, vous avez besoin d’avoir suffisamment pour remplir la volonté de Dieu dans votre vie.

Nous reprendrons ce thème dans le prochain article et nous verrons dans la Bible certains exemples de transferts de richesses qui sont déjà arrivés.

Articles liés (en français)
Les médias sociaux
Article originel en anglais
Articles liés (en anglais)