113. Toutes choses sont devenues nouvelles

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Comparer l’ancien et le nouveau

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. (2 Corinthiens 5:17, LS)

Il y a deux mille ans, Jésus est venu sur terre avec une nouvelle perspective totalement différente. Il a radicalement réinterprété tout ce que les gens religieux pensaient parfaitement connaître et, d’après mon expérience, Il continue de le faire. Voici certaines choses qu’Il nous a révélées et qui sont complètement différentes de ce que nous pensions :

Prier : nous avions l’habitude de prier sur terre pour demander l’aide de Dieu dans les cieux, en espérant qu’Il pourrait nous entendre. La nouvelle manière de faire est de nous présenter bravement devant Son trône de grâce, nous assoir sur Ses genoux et Lui parler, face à face.

Le renouveau : tellement désiré et espéré dans la communauté chrétienne en général. Seulement, nous avions l’habitude de prier à l’ancienne : « Oh, si tu déchirais le ciel et si tu descendaisL’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. ! (Ésaïe 63:19). Selon les nouvelles révélations, non seulement nous pouvons voir qu’Il est déjà descendu en déchirant le ciel mais en plus, qu’Il y est retourné et a déchiré le rideau pour que nous puissions le rejoindre. Nous avons passé notre temps à Lui demander de venir et de faire ce qui, en fait, Il nous demande de faire : venir à Lui.

Dans l’ancien, l’accès au Sanctuaire est réservé à quelques personnes très spéciales : les prêtres médiateurs. Dans le nouveau, nous y avons tous libre accès. Nous pouvons tous apprécier le repos et l’intimité de notre relation avec Dieu et, à partir de là, les fruits de notre aptitude à gouverner de manière responsable, en tant que fils de Dieu.

Après cela, je vis une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue me parler au début et qui résonnait comme une trompette me ditL’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. : Monte ici et je te montrerai ce qui doit arriver après cela. (Apocalypse 4:1)

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu… Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. (Hébreux 4:14 & 16, LS).

Nous aurons toujours des moments difficiles mais nous ne devons pas être effrayés et supplier Dieu de venir à notre secours. Il nous aide en nous donnant le pouvoir de vaincre les obstacles/problèmes que nous rencontrons lorsque nous participons à la restauration de toutes choses selon son but original.

… la création elle-même sera délivrée du joug de la corruption grâce à la liberté engendrée par la gloire des enfants de Dieu. (Romains 8:21, The Mirror Translation).

Opérer en tant que seigneurs, rois et fils

L’ancien est d’être dans le désert et attendre que Dieu résolve tout pour nous dans les cieux. Dans le nouveau, Dieu nous a donné la responsabilité de cohéritiers, nous sommes Ses partenaires dans les cieux et nous opérons comme seigneurs, rois et fils. En tant que Ses fils, une fois transfigurés, nous allons irradier Sa gloire pour mener toute la création dans sa liberté, la restaurer de manière à ce que la terre et les cieux soient en parfait harmonie.

Nos anciennes batailles spirituelles n’ont jamais été très efficaces parce que nous essayions d’abattre quelque chose en étant dessous. Nous faisions de grandes déclarations dirigées vers l’atmosphère de la terre ou vers les cieux, interdisant/liant ceci ou permettant/déliant cela mais personne n’allait jamais dans les cieux pour le faire. Dans le nouveau, tout cela est remplacé par des verdicts dans les tribunaux célestes, engendrant une autorité divine pour lier et délier (afin que les choses soient comme elles devraient l’être). Nous sommes passés des maisons ou groupes de prières sur terre à l’utilisation des tribunaux célestes, une approche ou mentalité complètement différente. Depuis, nous avons appris que tout devait être réalisé de l’autre côté du rideau pour être efficace.

L’ancienne manière d’interpréter « Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel » est que Dieu administre souverainement depuis Son trône pendant que nous ne faisons qu’obéir sur terre. Dans le nouveau, Dieu a en fait choisi d’opérer Sa souveraineté au travers de nous, nous ayant donné autorité sur tout l’ordre créé :

Dieu… nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, (Éphésiens 2:6)

Si Dieu nous a fait asseoir avec Jésus, nous sommes assis sur des trônes à partir desquels nous administrons dans les cieux.

Des fils mûrs

L’ancien est d’être comme des enfants dont les parents font tout pour eux. Il est temps de mûrir et de devenir des adultes responsables. De bons parents enseignent et encouragent leurs enfants à prendre de plus en plus de responsabilités dans leur vie. De la même manière, Dieu retire graduellement (parfois soudainement) mais sûrement Son soutien à l’ancien qui devient inefficace. Les anciennes manières de penser et d’opérer qui marchaient jusqu’à présent dans notre vie n’ont plus d’effet, même si elles semblent marcher pour d’autres personnes. A ce moment-là, nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter le nouveau. Si nous sommes réellement des pionniers, nous n’attendrons pas que cela arrive complètement mais nous irons de l’avant dès les prémices.

Dieu désire nous exposer comme Ses fils afin que nous remplissions notre destinée et restaurions la création. Nous avons chacun une destinée unique et elles interagissent toutes les unes avec les autres afin de réaliser le but de Dieu. Chacun d’entre nous a un rôle spécifique, choisi et conçu par Dieu. Tout comme Esther, Dieu nous a appelés en vue de telles circonstances.

Pourquoi ne pas garder nos anciennes habitudes ?

Lorsqu’Israël a traversé le Jourdain pour entrer dans la Terre Promise, deux tribus et demi ont choisi de retourner de l’autre côté du fleuve. A partir de ce moment-là, ces tribus ne sont plus jamais mentionnées dans les écritures et il n’existe aucune preuve que les anciennes méthodes aient continue d’opérer pour tous ceux qui avaient choisi de retourner.

Nous avons peut-être très envie de conserver la simplicité de l’enfance avec peu de responsabilités mais nous devons grandir et accepter d’être adulte. Nous ne pouvons pas continuer d’être allaités comme des bébés si nous voulons atteindre la maturité de fils.

Si vous choisissez de rester dans les anciennes manières de faire, vous risquez de mourir dans le désert avec ceux qui ont refusé de passer le fleuve et de recevoir leur héritage. Le problème est qu’ils veulent vous pousser à faire de même. Ces anciennes manières ont tendance à vous maintenir à la même place. Les chrétiens qui les utilisent ne veulent pas que vous entendiez Dieu par vous-mêmes car si cela arrivait, vous ne reviendriez plus aux conférences prophétiques qu’ils organisent (celles où ils vous disent ce que Dieu désire vous déclarer au lieu de vous équiper pour l’entendre Lui-même comme ils peuvent le faire). Le familier et le confortable ont un attrait puissant mais ce n’est qu’une illusion. Lorsque Dieu commence à vous travailler spirituellement, l’ancien et le familier risquent de devenir (et rester) très inconfortables.

Les vieilles manières de faire

Les anciennes manières de faire de Moïse n’ont pas marché pour préparer la récolte. De même, les cinq ministères n’ont pas réussi à équiper l’église mais ont permis à des chrétiens de construire leur propre empire. Ils n’ont pas réussi à guider les gens dans leur destinée ou à accéder leur rouleau de destinée et leur véritable appel, avec comme résultat de créer des générations d’esclaves dépendants au lieu de fils manifestés. Ils ont échoué dans leur tentative d’honorer les gens, les transformant en spectateurs ou serviteurs de leur vision. Ils n’ont pas libérer les gens dans l’appel qui était le leur et ne les ont pas aidés à découvrir leurs sphères d’autorité. Ils ont créé des systèmes religieux inspirés par l’arbre de la connaissance du bien et du mal, créant non seulement des activités commerciales sur le dos des louanges à Dieu mais aussi des gens célèbres (des idôles) au lieu de leaders-serviteurs.

Les prophètes, apôtres, pasteurs, enseignants et évangéliste sont devenus des professionnels. Sciemment ou non, ils ont fait en sorte que les gens dépendent d’eux comme médiateurs afin d’entendre ce que Dieu désire leur déclarer. Ils ont créé et entretenu une mentalité de dépendance et codépendance. Dans les nouvelles manières de faire, il n’y a pas de rabbins mais uniquement Jésus. Arrêtez de suivre les rabbins sur terre et, quoi que vous fassiez, ne me traitez pas comme tel.

Nous ne pouvons pas continuer à utiliser les méthodes du désert en espérant trouver la Terre Promise. Il faut que nous changions, que nous nous alignions sur ce que Dieu déclare et réalise maintenant. Il transforme nos manières de faire. Nous ne devons plus attendre que des gens nous disent ce qu’il faut que nous pensions ou fassions. Nous devons désirer apprendre à engager Dieu et venir en Sa présence. Tout est évalué sur la base « que tout soit fait sur terre comme au ciel ». Avons-nous appliqué les choses dans les cieux avant de nous en servir sur terre ?

Nous sommes appelés à être des précurseurs, tout comme Josué et Caleb ont été les seuls à l’être parmi les espions envoyés pour rapporter des informations sur la Terre Promise. Comme eux, nous devons fournir un bon rapport. Dans le prochain article, nous verrons comment nous pouvons faire cela avec les nouvelles manières.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

112. Caractéristiques de ce qui est nouveau

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Qu’est-ce que ce « vin nouveau »?

Dans cette série d’articles, nous allons discuter du vin nouveau et des nouvelles outres. La dernière fois, nous avons vu que nous sommes les outres, individuellement et lorsque nous nous rassemblons pour former une nouvelle ecclésia. Mais qu’est-ce que ce vin nouveau ? Que représente-t-il ? Je vais présenter ce que j’ai vu mais si vous venez en la présence de Dieu, je suis certain que vous verrez certaines de ces choses et même plus :

  • Nouveaux mandats de gouvernement et nouveaux modèles de gouvernement conformes à ce qui existe dans les cieux. Nouvelle révélation et compréhension sur la manière d’étendre le royaume de Dieu, de soumettre et de régner à partir d’une nouvelle perspective divine de leadership-serviteur.
  • Nouveaux idéaux et nouvelles valeurs. Jésus a présenté le programme du royaume, une nouvelle manière de vivre totalement différente. Comme nous l’avons déjà vu, l’ecclésia doit être une réflexion des valeurs célestes, une ambassade des cieux sur terre. Nous sommes tous appelés à en être les ambassadeurs, dotés de l’autorité des cieux et l’appliquant sur terre.
  • Nouvelles choses mises en place dans les cieux.
  • Nouvelles stratégies divines pour remplacer celles terrestres. Au lieu de continuer à essayer de trouver des solutions par nous-mêmes, rendons-nous dans la salle céleste des stratégies et choisissons celles adaptées à nos problèmes. Elles ont l’efficacité de Dieu !
  • Une nouvelle identité divine de fils. Nous ne pouvons opérer dans la plénitude de notre relation de fils de Dieu que dans le royaume des cieux. Une fois que nous opérerons ainsi, nous serons sur terre manifestés en tant que fils.
  • Un nouveau service de santé : parfaite santé pour tous, témoignant que Dieu est amour et qu’Il désire nous voir tous complètement guéris. Tout d’abord, nous vivrons nous-mêmes en parfaite santé: corps, âme et esprit dans leur intégralité, connectés avec les cieux, débordant de vie divine coulant de l’intérieur vers l’extérieur. Ceci attirera tous ceux dans le monde entier qui désirent être guéris.
  • Nouveaux services économiques et financiers. Dans le temple, Jésus a renversé les comptoirs des changeurs d’argent : les systèmes du monde entier n’ont absolument rien à voir avec ce qui existe dans les cieux. Les finances divines sont un système basé sur l’amour, au sein duquel nous pouvons librement donner par ce que nous recevons librement des cieux qui nous sont ouverts. Servir dans l’amour est la monnaie du royaume des cieux : faire un effort supplémentaire et faire passer les autres avant soi.
  • Nouveaux discours et idéaux, nouvelles attitudes et culture. Tout vient d’une nouvelle perspective telle que redéfinie par Jésus.
  • Nouveaux comportements, pouvoirs et talents. Nous retrouverons tout ce que nous avons perdu lors du péché, du déluge, de la tour de Babel et durant toute l’histoire de l’humanité au fur et à mesure que notre ADN sera restauré et  notre intellect renouvelé.
  • La totale transformation de la terre par les cieux. Tels sont le plan et le désir ultimes de Dieu.

Par expérience

Toutes ces nouvelles choses émaneront de l’autre côté du rideau et seront par expérience.

  • Nouvelles expériences de ministères. Plus jamais nous imposerons nos propres ministères, proclamant aux gens ce que Dieu déclare et ce qu’ils doivent faire. Au lieu de cela, nous opérerons à leur côté et nous les équiperons afin qu’ils puissent entendre Dieu par eux-mêmes. Le Liebusting est un bon exemple de cette nouvelle manière de faire : la personne qui reçoit cette thérapie demande à Jésus ce qu’il désire faire dans sa vie et comment gérer les problèmes soulevés. Il faut aussi équiper les gens à aller dans les tribunaux célestes afin qu’ils entendent eux-mêmes les accusations qui les concernent et y répondent, au lieu d’avoir quelqu’un qui leur dise quels sont les problèmes et comment y remédier.
  • Nouvelles expériences d’enseignement : nous ne devons plus suivre le scénario d’une seule personne offrant un enseignement théorique à une salle remplie de gens. Nous devons faire l’expérience pratique des choses ensemble. Les activations que nous faisons ensemble le dimanche matin et dans certains de nos webinaires représentent un premier pas. Je suis certain que, tout comme le nouveau système financier, nous allons aussi avoir un nouveau système d’éducation.
  • Nouvelles expériences de prières. Nous ne supplierons plus Dieu alors que nous sommes sur terre, en espérant qu’Il nous entende. Nous allons Lui parler face à face.
  • Nouvelles expériences d’intercession, pas de la terre mais dans le spirituel. Nous pouvons nous présenter devant Dieu dans un tribunal céleste, représentant la personne, ville ou nation pour laquelle nous intercédons, recevoir Son jugement et son verdict pour le problème en question.
  • Nouvelles méthodes divines d’administration, bien plus efficaces par la mise en pratique sur terre du gouvernement céleste.
  • Nouvelles manières de collaborer avec les anges : des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter du salut (Hébreux 1:14). A l’heure actuelle, il existe un grand nombre de témoignages de collaboration avec les anges et cela ne va que s’accroitre. Ce sont des êtres extraordinaires créés par Dieu et ils peuvent faire des choses auxquelles nous n’avons jamais pensé !

Mûrir

Toutes ces nouvelles choses sont liées à notre maturité. Moïse dans le désert a fait des miracles : l’ouverture de la Mer Rouge, l’apparition de nourriture, les vêtements qui ne s’abimaient jamais, une colonne de nuée et de feu pour les guider, etc… tout cela lorsque les Israéliens n’étaient que des enfants ne connaissant Dieu que par Ses réalisations. S’ils s’étaient engagés en la présence de Dieu comme Moïse le faisait, ils n’auraient jamais eu besoin de tout cela.

Sous la houlette de Josué, ils ont commencé à faire des miracles, ouvrant le Jourdain, faisant s’écrouler les murs de Jéricho. Ils n’avaient plus besoin de nourriture surnaturelle ou de vêtements qui ne s’abimaient jamais car ils allaient semer dans la Terre Promise et récolter en proportion.

Jésus a montré à Ses disciples comment multiplier la nourriture, faire des miracles, produire les provisions nécessaires, etc… Il leur a montré comment puis les a envoyés afin de le faire par eux-mêmes. Au contraire de Moïse, Il ne l’a pas simplement fait pour eux. Maintenant, Jésus nous montre comment être le sel et la lumière dans notre monde, comment être des agents de changement dans notre histoire, notre société et notre culture afin de ne pas être (mal) influencés mais de devenir des influenceurs. Il va nous présenter de nouvelles manières de transformer nos communautés . Nous ferons tout cela en commençant par opérer dans les cieux afin que tout soit manifesté sur terre.

Voilà les caractéristiques de ce qui est nouveau.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais