117. Pour les héritiers du salut (Les anges – 3ème partie)

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

De plus, il dit des anges : Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu. (Hébreux 1:7, LS)

En effet, que sont les anges? Des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut. (Hébreux 1:14)

Dans les articles précédents, nous avons vu que les anges sont des messagers, des gardiens et des protecteurs. Ce sont les serviteurs de Dieu et les nôtres aussi. Ils forment l’entourage céleste, louant Dieu autour de Son trône mais aussi l’ost céleste, l’armée de Dieu se battant sur terre et dans les cieux. Ils agissent en Son nom. 

Voici quelques fonctions des anges : 

Ils veillent sur les églises et interagissent avec elles

… les sept étoiles sont les anges des sept Eglises… (Apocalypse 1:20)

Urandiel, l’ange de notre église Freedom, fait plus de 15 mètres de haut et sa tête porte deux faces : celle d’un aigle et celle d’un lion. Souvent, nous interagissons aussi avec quatre anges répondant au nom de Son de Nombreuses Eaux, Vents de Changement, Transformation, Feu du Raffineur. Il y a aussi l’ange des percées et celui de la piscine de guérison (comme dans Jean 5).

Les affaires des nations

Mais le chef du royaume de Perse s’est opposé à moi durant vingt et un jours. Alors Michel, l’un des principaux chefs, est venu à mon aide et je suis resté là auprès des rois de Perse. (Daniel 10:13)

Les esprits territoriaux et de gouvernement, que l’on trouve parmi les anges divins et ceux déchus (l’armée de Satan), opèrent dans l’atmosphère de la terre. 

Le système judiciaire céleste

Les anges ont un rôle dans les tribunaux célestes mais aussi dans les cours de stratégie et celles des guerres. 

Mais Michée continua: Eh bien, oui. Ecoute ce que dit l’Eternel! J’ai vu l’Eternel siégeant sur son trône, tandis que toute l’armée des êtres célestes se tenait près de lui, à sa droite et à sa gauche. L’Eternel demanda: « Qui trompera Achab pour qu’il aille attaquer Ramoth en Galaad et qu’il tombe sur le champ de bataille? » L’un proposait ceci, l’autre cela. (1 Rois 22:19-20)

Un fleuve de feu jaillissait et coulait devant lui, des millions d’êtres le servaient et des centaines de millions se tenaient debout devant lui. La cour de justice prit place et l’on ouvrit des livres. (Daniel 7:10)

Ils transforment et retirent les pierres d’achoppement

Mais l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes.  Il en toucha ma bouche et dit: Ceci a touché tes lèvres ; ton iniquité est enlevée et ton péché est expié. (Ésaïe 6:6-7)

… le Fils de l’homme enverra ses anges et ils élimineront de son royaume tous ceux qui font tomber les autres dans le péché et ceux qui font le mal. (Matthieu 13:41)

« Faire le mal » signifie faire les choses à sa façon ou sans autorité. Nous sommes prévenus, des anges seront chargés d’éliminer les gens qui opèrent ainsi. De plus, Jésus ne dit pas qu’ils les élimineront du monde mais de Son royaume. 

Les transferts après la mort

Dans l’histoire racontée par Jésus, il arrive des choses très différentes aux deux hommes dont Il parle. 

Le pauvre mourut et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut à son tour et on l’enterra. (Luc 16:22)

Tous les anges reviendront avec Jésus

Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, il prendra place sur son trône glorieux. (Matthieu 25:31)

La moisson des âmes

… la moisson, cest la fin de cet âge; les moissonneurs, ce sont les anges…  C’est ainsi que les choses se passeront à la fin de cet âge: les anges viendront et sépareront les méchants davec les justes. (Matthieu 13:39 & 49, NASB)

Ce que Jésus déclare ici va à l’encontre du « ravissement » enseigné principalement depuis le 19ème siècle et que tant de chrétiens attendent avec impatience.

Vous noterez aussi que cette traduction respecte le mot grec « aiôn » qui veut dire âge et non pas monde ou éternité. La phrase en grec est « syntelia aiôn » qui veut dire littéralement « la clôture d’un âge » et implique donc l’entrée dans un nouvel âge.

Les ministères

Dans le Nouveau testament, on peut lire que les anges sont venus servir Jésus (Matthieu 4:11, Luc 22:43), ont roulé de côté la pierre de Sa tombe (Matthieu 28:2), ont libéré les disciples de prison (Actes 5:19, 12:7-9), ont dirigé les disciples pour enseigner des non-juifs qu’ils avaient prévenus (Actes 10:3), ont mis les gens dans la bonne direction (Actes 8:26) et leur ont dit ce qu’ils devaient faire (Actes 12:8). Il y a nombre d’autres mentions d’anges dans le Nouveau Testament. Ils sont prêts à jouer leur rôle dans nos ministères d’aujourd’hui.  

Ils forment une voûte angélique

Tu as fait d’eux un peuple de rois et de prêtres pour notre Dieu et ils régneront sur la terre. Puis je vis et j’entendis la voix d’anges rassemblés en grand nombre autour du trône, des êtres vivants et des représentants du peuple de Dieu. Ils étaient des milliers de milliers et des millions de millions. (Apocalypse 5:10-11)

Il existe une voûte angélique au-dessus du trône de Dieu. Tous ceux qui la composent sont engagés à amener le royaume de Dieu sur terre : 

Ce diagramme de la « voûte angélique » est basé sur celui d’Ian Clayton.

Selon Apocalypse 5:11, il y aurait plus de 100 millions d’anges dans cette voûte.

 Où étais-tu quand je posai les fondations du monde? Déclare-le, puisque ta science est si profonde! … quand les étoiles du matin éclataient, unanimes, dans des chants d’allégresse et que tous les anges de Dieu poussaient des cris de joie? (Job 38:4 & 7)

Tous les anges ont crié leur joie lorsqu’ils ont vu ce que Dieu avait créé et ils nous reconnaissent lorsque nous opérons dans notre éternelle destinée. Ils administrent le royaume de Dieu dans notre vie, libérant provision et protection sur nous. 

Lorsque nous nous donnons à Jésus et que notre vie devient une maison de prières, nous créons autour de nous une atmosphère remplie de la présence de Dieu et cette voûte angélique vient nous couvrir. 

Accueillir les anges

Tout ce que les anges ont fait pour les Patriarches, les prophètes, les rois, pour Jésus et Ses disciples, ils peuvent le faire pour nous. Ils peuvent nous nourrir, solidifier, protéger, libérer, diriger, former une voûte au-dessus de nous, monter et descendre près de  nous. 

Les anges peuvent se manifester dans le royaume naturel de la terre, c’est pourquoi nous pouvons parfois les voir ou les entendre avec nos sens naturels. Notre esprit peut entendre intérieurement la voix des anges et notre intellect peut la capter en tant que pensée. On peut voir ou entendre les anges dans un rêve pendant que nous dormons ou lors d’une vision spirituelle, avec les yeux ouverts ou fermés.

Les anges sont attirés par la réflexion de la gloire de Dieu. Plus nous Lui ressemblons, plus nous attirons les anges. Chaque fois que nous exhibons les caractéristiques de Dieu dans notre vie (et pas seulement dans nos assemblées chrétiennes), les anges sont attirés non seulement par l’atmosphère que nous créons autour de nous mais aussi par les couleurs, les fragrances et les fréquences que nous émettons. Lorsque nous louons Dieu, ils sont tout autour de nous. Les couleurs, les mouvements et les drapeaux que nous utilisons ouvrent des portails qui leur permettent de se manifester. Les arts et déclarations prophétiques activent aussi les anges. Ils peuvent sentir la foi, l’amour, la joie, la paix et les autres fruits de l’esprit. 

A Freedomarc, nous refusons de nous soumettre aux traditions religieuses sans base biblique qui nous interdisent d’interagir avec les anges. Ils faisaient partie intégrante de la vie de Jésus et de la première église. Pourquoi les interdire ? 

Ici, nous accueillons les anges à bras ouverts. Nous continuons de vivre notre foi pleinement et de poursuivre nos relations avec eux : en nous engageant avec eux, en leur parlant et en écoutant ce qu’ils ont à nous dire. Nous recherchons qui ils sont, leur nom, leur fonction et leur mandat. Nous coopérons et collaborons avec eux.

Nous pouvons voir les anges, leur parler, recevoir les directions et les ministères qu’ils nous apportent. Ils peuvent être avec nous lorsque nous servons et effectuons nos ministères.  Ils répondent à nos déclarations et nos prières. Nous pouvons coopérer lors de missions angéliques et avoir des anges qui collaborent à nos missions. 

Nous ne louons pas les anges mais ils participent à nos louanges. Nous ne prions pas les anges mais ils sont impliqués dans nos prières. Nous ne cherchons pas à diriger les anges de manière enfantine pour remplir nos désirs mais nous pouvons les diriger lorsque nous nous comportons comme des fils de Dieu mûrs. 

Il n’y a pas que les anges dans les royaumes célestes. Nous pouvons aussi nous engager avec : 

Les sept esprits de Dieu

A l’instant, l’Esprit se saisit de moi. Et voici: il y avait un trône dans le ciel. Et sur ce trône quelqu’un siégeait… Et sur ces trônes siégeaient vingt-quatre représentants du peuple de Dieu. Ils étaient vêtus de blanc et portaient des couronnes d’or sur la tête… Devant le trône brûlaient sept flambeaux ardents, qui sont les sept esprits de Dieu. (Apocalypse 4:2-5)

Voir aussi Ésaïe 11:2, Apocalypse 1:4, Apocalypse 4:5, Apocalypse 5:6

Les sept esprits de Dieu sont des tuteurs qui nous enseignent et nous forment aux révélations de Dieu.  Il s’agit de l’Esprit de Dieu, l’Esprit de crainte ou de respect de Dieu, l’Esprit de connaissance, l’Esprit de sagesse, l’Esprit de conseil, l’esprit de compréhension ou d’intelligence et l’Esprit de force ou puissance. 

Ce sont des esprits qui ont été créés par Dieu et que nous pouvons rencontrer. Nous pouvons leur parler et nous engager avec eux dans les lieux célestes. Comme les anges, ils peuvent se manifester dans le naturel sur terre, souvent sous forme de couleurs ou de tons. 

La nuée des témoins

C’est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d’une si grande nuée de témoins… (Hébreux 12:1)

Nous pouvons nous engager avec la nuée des témoins par l’esprit. Ils nous entourent. Ce sont nos précurseurs, les chrétiens depuis l’Ancien et le Nouveau Testament jusqu’à nos jours. Ils désirent passer le relais et leurs manteaux (appels) à la génération qui va voir la réalisation des promesses qu’ils ont reçues. 

Ils sont souvent décrits dans la Bible comme portant des vêtements de lin ou blancs ou encore comme des messagers : Genèse 18:1-3, Ézéchiel 10:2-3,7, Daniel 12:4-13, Zacharie 1:10, Matthieu 17:3, Matthieu 27:52, Marc 16:5, Luc 24:4 et Actes 1:9-10.

Rencontrez vos anges

Mon Dieu, ouvre nos yeux s’il te plait. 

Père Éternel,  je prie pour que tu nous ouvres les yeux
afin que nous puissions voir ce qui se passe dans cette dimension, ce royaume autour de nous,
afin que nous puissions nous engager avec les anges que tu nous as attribués
pour coopérer avec eux et pour qu’ils puissent coopérer avec nous.

Je sais que Dieu aimerait vous présenter aux anges autour de vous. 

Ils sont là, juste derrière vous, derrière votre épaule gauche, derrière votre épaule droite. Ne vous retournez pas pour regarder avec vos yeux naturels mais ouvrez votre esprit pour ressentir leur présence. Commencez à vous engager avec eux : demandez-leur comment ils s’appellent. 

Lorsque vous activez cette relation, ils peuvent vous aider plus efficacement. A partir de là, vous pouvez mieux remplir votre destinée, amener le royaume de Dieu sur terre et renforcer la gloire de Dieu. 

Image tirée de notre tableau Pinterest intitulé « Angels » (cliquez sur l’image pour visiter).
Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

116. Les services rendus (Les anges – 2ème partie)

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Jésus a réalisé tous Ses miracles en tant qu’homme, pas en tant que Fils de Dieu. Il les a performés en tant que précurseur de l’église à venir. Les cieux étaient constamment ouverts au-dessus de Lui. Il vivait dans les deux royaumes à la fois, connectant les cieux et la terre. Les anges faisaient partie de cette connexion et étaient activement impliqués dans tout ce qu’Il faisait, depuis l’annonce de Sa naissance jusqu’à la découverte de Sa tombe vide. Jésus interagissait avec cette dimension entière du surnaturel. Si nous devons « accomplir de plus grandes œuvres » que Lui (Jean 14:12), nous ne pouvons faire autrement que d’interagir comme Il le faisait.

Sur terre comme dans les cieux

Jésus est mort pour que nous puissions hériter.  Cet héritage est sur terre et dans les cieux, naturel et surnaturel. Il s’aligne avec l’intention éternelle de Dieu que l’homme applique Sa manière de gouverner sur toute la création :

que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel.
(Matthieu 6:10).

Durant la plus grande partie de l’histoire de l’Église, l’ennemi nous a aveuglés et nous a convaincus que nous étions faibles, sans pouvoir et dépourvus d’effets. Si nous commençons à croire la vérité sur qui nous sommes réellement et à accepter notre identité de fils de Dieu, alors nos vies vont devenir des portes ouvertes pour que le royaume des cieux soit manifesté sur terre. Exactement comme Jésus le faisait car nous sommes cohéritiers de Christ qui a autorité dans les cieux et sur terre.

Nous avons vu la dernière fois qu’en tant que membre de la génération Josué, nous sommes appelés à opérer avec les anges et dans les domaines célestes. La « Terre Promise » dans laquelle nous entrons est la plénitude de l’héritage, physique et spirituel, que Dieu nous a réservé. Josué a discuté avec un ange (le chef de l’armée de l’Eternel, Josué 5-13) venu le voir pour lui donner une révélation émanant des cieux. Avec les cieux ouverts au-dessus de nous, nous devons nous attendre à ce genre d’expérience.

Des esprits ministériels

Si les anges sont « des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut » (Hébreux 1:14), ils doivent s’ennuyer profondément car la plupart d’entre nous n’ont aucune connexion avec eux. Nous sommes ceux qui vont hériter du salut mais combien d’entre nous demande aux anges leur aide de manière quotidienne ?

Quel service aimerions-nous qu’ils nous rendent ? Désirons-nous qu’ils nous apportent bénédictions, faveurs, argent, guérison… pour nous ou pour d’autres personnes ? Voulons-nous qu’ils rendent service aux membres de notre famille, nos enfants, nos amis et nos collègues de travail ? Ce sont des messagers, des loueurs de Dieu, des guerriers et plus encore. Il nous faut adopter une nouvelle perspective sur ce sujet et l’élargir car ils peuvent faire tellement de choses pour nous. Dieu désire que nous développions notre compréhension (et notre expérience) des anges afin de pouvoir faire ce que Jésus faisait.

Lorsque notre petit-fils, tout bébé, est tombé très malade, nous avons prié pour que les anges entourent la pièce dans laquelle il était afin que l’esprit de mort ne puisse pas entrer. Lorsque nous sommes allés le voir, nous avons senti leur présence et sa guérison a impressionné tout le monde à l’hôpital.

Caractéristiques personnelles de Dieu

Les anges opèrent souvent lorsque l’on mentionne une caractéristique de Dieu comme Sa main, Son bras ou Son œil. Dieu est esprit et Il n’a pas un corps physique. Lorsqu’Il apparait, c’est généralement entouré d’un nuage sombre pour  notre protection. Les anges sont ceux qui exécutent les actions de Dieu. C’est Sa manière de Se révéler aux êtres humains.

Les activités du Saint-Esprit sont souvent confondues avec celles des anges. Une explication classique des raisons pour lesquelles nous ne devrions pas chercher à interagir  avec les anges est : « Nous n’avons pas besoin des anges car Dieu nous envoie le Saint-Esprit ».

Le Saint-Esprit est Dieu. Il n’a été envoyé qu’une seule fois sur terre, à la Pentecôte, pour remplir l’Église. Nous en faisons l’expérience personnelle lorsque nous sommes nés de nouveau et baptisés dans le Saint-Esprit. Il est notre Guide intérieur, notre Consolateur et notre Conseiller. Il nous apporte la sensation d’amour, de paix et de joie de Dieu. Nous savons que nous sommes des enfants tendrement aimés, c’est là l’œuvre du Saint-Esprit. C’est Lui qui nous apporte le pouvoir et l’oint de nos missions. Je ne cherche en aucun cas à minimiser l’importance du Saint-Esprit. Je désire simplement vous faire comprendre que Dieu se sert des anges pour réaliser ce qu’Il veut faire.  Je pense donc que lorsque nous ressentons des tremblements, de la chaleur, de l’électricité, des effluves, etc… lorsque nous louons le Seigneur, c’est en fait la présence des anges. Vous allez me dire : « Mais c’est la présence de Dieu ! ». Oui, je suis d’accord mais c’est Dieu utilisant les anges pour manifester ces choses afin que nous en fassions l’expérience.

L’ange de Dieu

L’ange de l’Eternel lui apparut dans une flamme au milieu d’un uisson…L’Eternel vit que Moïse faisait un détour pour aller voir et il l’appela du milieu du buisson: Moïse, Moïse! –Je suis là, répondit Moïse. (Exode 3:2 et 4).

Quelle partie est l’action de Dieu et quelle partie est l’action d’un ange ? Je pense que toute l’action était celle d’un ange mais aussi celle de Dieu qui utilisait l’ange pour parler à Moïse.

L’ange de Sa présence

Dans toutes leurs détresses, il a été lui-même dans la détresse et l’ange qui se tient en sa présence les a sauvés. Dans son amour et dans sa compassion, il les a libérés,
il les a soutenus et il les a portés tous les jours d’autrefois. (
Ésaïe 63:9

Nous pouvons sentir la présence de Dieu lorsque les anges sont présents. Les anges nous communiquent Sa présence. L’ange de Sa présence apporte amour et compassion mais aussi, selon ce verset, rédemption et salut.

La main de Dieu

Alors, une main me toucha, elle me fit me redresser tout tremblant sur mes genoux et sur les paumes de mes mains. Puis le personnage me dit: Daniel, homme bien-aimé de Dieu, sois attentif aux paroles que je t’adresse, mets-toi debout où tu es, car j’ai été maintenant envoyé vers toi. Pendant qu’il prononçait ces mots, je me relevai, tout tremblant. (Daniel 10:10-11).

Lorsque nous tremblons, est-ce un ange qui nous touche ?

Les yeux de Dieu

Car l’Eternel parcourt toute la terre du regard pour soutenir ceux dont le cœur est tourné vers lui sans partage. (2 Chroniques 16:9).

La crainte de Dieu

Car mon ange marchera devant vous et vous fera entrer dans le pays… Je sèmerai la panique devant vous,  je mettrai en déroute tous les peuples chez lesquels vous entrerez, et je ferai s’enfuir tous vos ennemis devant vous. (Exode 23:23 & 27)

Dieu a envoyé Ses anges avant que Son peuple n’entre dans la Terre Promise. Lorsque nous cherchons à recevoir notre héritage, nous devons nous attendre à ce que des anges soient envoyés en avant-garde pour préparer le chemin.

La parole de Dieu

… la parole de l’Eternel fut adressée à Zacharie le prophète… Cette nuit j’ai vu, dans une vision, un cavalier monté sur un cheval roux. Il se tenait parmi les myrtes dans les profondeurs, et derrière lui, il y avait d’autres chevaux: des roux, des gris-verts et des blancs. Je demandai alors: Mon seigneur, que représentent-ils? L’ange qui me parlait répondit: Je vais te montrer ce quils représentent. Et l’individu qui se tenait parmi les myrtes intervint en disant: Ce sont les coursiers que lEternel a envoyés pour parcourir la terre. (Zacharie 1:7-10)

Il est temps pour nous de voir les anges commissionnés et libérés. Ce n’est pas un problème de demander à Dieu de le faire pour nous, surtout lorsque nous sommes immatures spirituellement. Mais au fur et à mesure que nous murissons, nous commençons à comprendre que nous avons l’autorité nécessaire pour commissionner les anges nous-mêmes.

Les anges sont-ils nombreux ?

Jésus a déclaré qu’Il pourrait demander que douze légions d’anges (plus de 72 000) Lui soient envoyées instantanément (Matthieu 26:53). Si nous sommes cohéritiers de Jésus, à votre avis combien d’anges pouvons-nous demander ? L’ennemi cherche toujours à nous rendre inefficace et donc, nous n’avons jamais appris à penser de cette manière.

On peut lire dans Hébreux 12:22 qu’il y a des milliers d’anges et dans Apocalypse 5:11, qu’il y en a des milliers de milliers et des millions de millions autour du trône.

Si il y a autant d’anges que d’étoiles dans les cieux (voir Apocalypse 12:4), il y a environ un milliards d’étoiles dans notre galaxie de la Voie Lactée, plus entre 1022 et 1024 étoiles dans l’Univers, cela fait beaucoup, beaucoup d’anges. (1022 signifie 10 suivi de 22 « 0 »)

En effet, que sont les anges? Des esprits au service de Dieu, qui sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut » (Hébreux 1:14)

Dieu a créé les anges pour nous.

Articles récents

Facebook – Vivre dans le surnaturel
Twitter – @viesurnaturelle

Article original en anglais

110. Une révolution d’amour

Mike Parsons
assisté de Jeremy Westcott

Renverser complètement la loi

Chaque fois que Dieu fait quelque chose de nouveau, cela remet généralement en cause ce qui existe, pour la simple raison que nous devenons foncièrement habitués et attachés à nos manières de penser et d’agir.

Lorsque Jésus est venu remettre en cause toutes les normes religieuses, les institutions et personnes religieuses de Son époque l’ont complètement rejeté. Il apportait une perspective complètement nouvelle et radicale de l’Ancien Testament, en donnant une nouvelle interprétation et révélant la vérité sur son sens. Il a déclaré par exemple que « Le sabbat a été fait pour l’homme et non pas l’homme pour le sabbat ». Il renversait complètement les lois créées de toutes pièces par le pouvoir religieux et déclarait qu’il s’agissait de quelque chose à utiliser pour le bénéfice des gens et non pour les contrôler ou les limiter. La religion cherche toujours à garder les gens sous son contrôle et à les restreindre. Il est donc évident que les déclarations de Jésus ne risquaient pas d’être bien accueillies par l’élite religieuse. Il n’a pas fallu longtemps à cette dernière pour décider de se débarrasser de Lui, vu qu’Il menaçait sérieusement l’avenir du système religieux dont ils dépendaient.

Dans le Sermon sur la montagne, Jésus déclare maintes fois : « Vous avez appris qu’il a été dit…  Eh bien, moi, je vous dis… », replaçant l’importance sur ce que les gens ressentent dans leur cœur et non l’observation de lois religieuses créées par les hommes. Il déclare en Matthieu 5:17 : « Ne vous imaginez pas que je sois venu pour abolir ce qui est écrit dans la Loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir. » Seulement Il est venu l’accomplir de manière tout à fait inattendue, dans le contexte d’une relation avec Dieu et donc d’agir par amour ; au lieu du légalisme et des obligations religieuses. Les Juifs pratiquants avaient appris depuis toujours à respecter les 613 commandements créés par l’élite de leurs ancêtres, soi-disant pour les aider à vivre suivant les lois de Dieu. S’entendre dire qu’en fait ce qu’il y avait de plus important était d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa pensée remettait en cause l’intégralité du système de vie qu’ils avaient toujours connu.

Les nouveaux modèles et valeurs du royaume des cieux qu’Il présentait défiaient complètement ceux découlant d’une perspective légaliste de l’élite religieuse. C’était tout simplement une révolution d’amour où le Roi des rois ne venait pas pour se faire servir mais pour servir. Jésus présentait par la manière même dont Il vivait, un tout nouvel exemple de leadership et d’autorité où la hiérarchie et le contrôle n’avaient pas de place.

Jésus a donné toutes les opportunités possibles aux Pharisiens, Sadducéens et enseignants de la Loi pour qu’ils abandonnent leurs notions et idées préconçues afin de Le suivre. Malheureusement, ils ont presque tous choisi d’être offensés et de voir leur système de vie menacé par la remise en cause des fondations de leur monde.

Ces structures religieuses ont été complètement renversées en 70 apr. J.-C. et ceux qui étaient déterminés à les défendre ont fini tragiquement face à l’armée romaine. En revanche, ceux qui ont décidé de vivre selon l’exemple de Jésus et de devenir Ses disciples ont écouté Ses avertissements et quitté la ville.

De nouvelles outres pour le vin nouveau

Personne ne rapièce un vieux vêtement avec un morceau d’étoffe neuve, car la pièce rapportée arracherait une partie du vieux manteau et la déchirure serait pire qu’avant. De même, on ne verse pas dans de vieilles outres du vin nouveau, sinon celles-ci éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues. Non, on met le vin nouveau dans des outres neuves. Ainsi le vin et les outres se conservent. (Matthieu 9:16-17)

C’était la fin du vieil ordre établi et le commencement de quelque chose de tout nouveau, complètement différent des vieux rites religieux des sacrifices au temple. Nous avons déjà parlé  du vin nouveau et des nouvelles outres. Il nous faut rester très conscients de l’importance de ce sujet car, du fait de nos mentalités religieuses, nous avons malheureusement une tendance profondément enracinée de revenir aux vieilles outres.

L’outre de l’Ancienne Alliance était un temple, dans une ville, dans une nation ; avec un roi, une communauté de rois-prêtres d’une seule tribu (les Lévites) et un Grand-Prêtre d’une seule famille (celle d’Aaron).

Un tel système de médiation empêchait les gens d’accéder à Dieu par eux-mêmes : seuls les prêtres pouvaient entrer dans le tabernacle et uniquement le Grand-Prêtre accédait au Saint des Saints et ce, une seule fois par an.

Cela a encouragé un modèle de leadership descendant (contrôle de haut en bas) exactement à l’opposé de l’exemple de Jésus de leader-serviteur (soutien de bas en haut). Nous pouvons voir cet ancien système encore en opération un peu partout mais tout particulièrement dans la division entre clergé et laïcité ainsi que, sous une forme plus subtile, lorsqu’une position religieuse ou autre est héritée au sein d’une même famille, d’une génération à l’autre. Si on limite les gens artificiellement, ils risquent fort de ne pas remplir leur destinée.

Le tabernacle de David

Dans l’Ancien Testament, une personne a eu un aperçu des choses nouvelles et les a adoptées bien à l’avance, du moins pendant un certain temps, faisant de lui un précurseur. Dans le tabernacle de David, lors des louanges, on pouvait accéder librement à l’arche de l’Alliance et à la Présence de Dieu. Lorsqu’on lit ce qu’ils faisaient à l’époque, c’est assez incroyable si l’on prend en considération ce que la Loi prescrivait. Je n’ai jamais vraiment compris comment ils en étaient revenus à mettre Dieu dans une « boîte ». C’est sans doute la preuve du pouvoir de cette mentalité religieuse dont nous avons parlée. Le fait reste qu’ils sont revenus rapidement au cycle et rituel des sacrifices dans un temple tout neuf.

De rois-prêtres divins

Dans la Nouvelle Alliance, nous sommes tous appelés à être des rois-prêtres divins. Chacun d’entre nous est une nouvelle outre, une maison de Dieu et une porte des cieux. Nous opérons dans les lieux célestes et nous sommes une nation, une ville et un temple tout à la fois. Dieu demeure en nous et nous en Lui. Dans l’Ancienne Alliance, le Saint-Esprit venait sur les prophètes, les prêtres et les rois. Maintenant, il vit en nous. Nous sommes tous appelés à devenir prêtres du sacerdoce divin de l’ordre de Melchisédech, pas de l’ordre terrestre d’Aaron. Lorsque l’Ancienne Alliance est devenue obsolète, cela a marqué la fin de cet ancien système de prêtres avec leurs rôles et fonctions.

Chacun d’entre nous a une destinée, une mise en application terrestre et céleste du royaume de Dieu et de Son gouvernement. Chacun d’entre nous est une réflexion des quatre visages de Dieu (roi, prophète, prêtre et apostolique), exprimée et démontrée par rapport à ce que l’accomplissement de notre destinée couvre.

Un plan originel divin

Nous sommes aussi une nouvelle outre au niveau institutionnel. Des chrétiens peuvent former un groupe en se basant sur un plan originel divin en tant que pierres vivantes, formant un édifice divin fondé sur le royaume des cieux et reflétant son gouvernement. Ils deviennent des leaders-serviteurs, libérant les gens dans leur destinée, au lieu de les contrôler et de les limiter par l’ancien système de médiation qui empêchait l’accès à Dieu et aux lieux célestes.

Dieu vous a intégrés à l’édifice qu’il construit sur le fondement que sont les apôtres, ses prophètes et dont Jésus-Christ lui-même est la pierre principale. (Éphésiens 2:20)

Ecclésia

Et moi, je te déclare: Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise [ekklesia], contre laquelle la mort elle-même ne pourra rien. Je te donnerai les clés du royaume des cieux: tout ce que tu interdiras sur la terre sera interdit aux yeux de Dieu et tout ce que tu autoriseras sur la terre sera autorisé aux yeux de Dieu. (Matthieu 16:18-19)

J’emploie de plus en plus le mot « ekklesia ou ecclésia » parce que le terme « église » ne reflète pas du tout dans notre esprit ce qu’elle est selon Dieu. Les structures et institutions de « l’église » telle que nous la connaissons sont principalement des édifices réalisés de main d’hommes et basés sur les vieilles outres. Ils ont tendance à refléter l’Ancienne Alliance et non la Nouvelle. Ne voyez pas cela comme une critique des dénominations et courants établis car nous avons fait la même chose dans le passé à Freedom. A l’époque, nous ne savions pas.

De nos jours, Jésus met en place Son Ecclésia avec des pierres vivantes de toutes sortes. Il est donc évident que les ecclésias seront partout différentes suivant leur localité et le plan originel que Dieu leur attribue.

Nous ne pouvons pas nous server d’une formule ou d’un modèle et simplement le reproduire. Dans notre prochain article, nous aborderons les caractéristiques de la nouvelle Ecclésia. Pour l’instant, acceptons simplement de convenir que tout ce qui  n’a pas une fondation reflétant ce qui existe dans les lieux célestes est une vieille outre.

Articles récents

109. L’extrême profondeur, largeur, longueur et hauteur de Son amour.
108. Le plus grand scandale de cet âge
107. Qui est notre véritable Dieu ?
106. Le jugement dernier
101. La restauration de toutes choses

Article original en anglais

103. La gloire des enfants de Dieu

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Lorsque nous songeons au rétablissement de toutes choses, le premier point sur lequel nous devons nous concentrer est la restauration complète de notre relation avec Dieu et c’est quelque chose de tout à fait personnel. Il s’agit de la restauration de notre esprit, âme et corps selon l’intention originelle de Dieu, leur condition telle qu’Il l’a toujours désirée et leur fonctionnement parfait.

Cela couvre la restauration de l’identité éternelle de notre esprit mais aussi de retrouver l’innocence dans tout ce que contient notre âme : intellect, émotions, volonté, conscience, imagination, raison et choix. C’est être guéri de tout ce qui en nous est cassé, fragmenté, séparé, isolé et rejeté. C’est la restauration de l’intégralité et la santé parfaite de notre corps jusqu’au niveau le plus profond : notre ADN. C’est retrouver nos capacités « surnaturelles » (que nous voyons comme telles parce que nous avons perdu l’habileté naturelle de les manifester). Une fois cela réalisé, nous ferons l’expérience de la restauration de notre destinée éternelle avec son identité, autorité, position et but complets.

La gloire

… la création elle-même sera délivrée du joug de la corruption grâce à la liberté engendrée par la gloire des enfants de Dieu. (Romains 8:21)

Dieu désire que nous soyons reconnectés avec ce que « la gloire » signifie réellement et que nous opérions dans cette gloire pour libérer la création. Si nous ne portons pas cette gloire, la création ne sera jamais libérée. Cette gloire est en fait le poids de la nature ou de l’essence même des choses et dans ce cas, c’est le poids de l’essence de notre filiation. Adam était couvert de la gloire de Dieu et un jour, nous serons transfigurés afin de retrouver cet état. Si Jésus l’a fait devant les témoins qui allaient le faire savoir par la Bible, c’est qu’Il voulait que nous sachions quel serait notre état futur.

Ceux qu’il a ainsi destinés, il les a aussi appelés à lui ; ceux qu’il a ainsi appelés, il les a aussi déclarés justes, et ceux qu’il a déclarés justes, il leur a aussi donné sa gloire. Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui se lèvera contre nous ? (Romains 8:30-31)

La traduction de ce verset dans The Mirror Bible est très intéressante :

Jésus a révélé que nous préexistions en Dieu, Il nous définit. Il nous a justifiés et aussi glorifiés. Il a racheté notre innocence et a restauré la gloire perdue par Adam. Tout ceci mène à une seule conclusion : Dieu est pour nous ! Alors qui peut être contre nous ?

C’est ce que Jésus a achevé à la croix.  Vivons-nous vraiment cette réalité ? Faisons-nous réellement l’expérience de la gloire que nous devrions avoir en tant qu’enfants de Dieu ou bien cette gloire est-elle cachée par notre style de vie ? Si nos visions et choix sont le reflet de nos croyances limitées et si nous avons une image de nous inférieure à celle de Dieu, nous n’irradierons jamais Sa gloire !

Plus nous nous engageons avec metanoia(1) et voyons nous-mêmes comme Dieu nous voit, plus nous allons irradier cette gloire. Une fois que nous commencerons à en faire l’expérience, nous pourrons alors opérer dans la connaissance de notre autorité de vainqueurs.

Tu l’as fait (l’être humain) de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné (ou revêtu) de gloire et de magnificence. (Psaume 8: 5, LSG)

C’est ainsi que Dieu nous a créés. Le mot hébreu traduit par couronné signifie en fait encercler ou entourer. En d’autres termes, Adam et Eve étaient entourés de gloire et d’honneur. Ils irradiaient la gloire des êtres que Dieu avait créés et la création les honorait en tant que fils de Dieu.

Dieu leur avait offert de régner sur un environnement superbe, au sein duquel Il était véritablement leur provision et leur protection grâce à une relation intime. Ils étaient couverts de la gloire de Dieu, ils n’avaient donc pas besoin de vêtements. Ils vivaient dans une atmosphère de relation parfaite, ils n’avaient donc pas besoin de connaissances. Ils n’avaient même pas besoin de leur propre compréhension car ils pouvaient puiser dans celle de Dieu. Tout venait de leur relation intime avec Dieu.

Dans leur chute, Adam et Eve ont perdu leur position de gloire. Les évangiles sont la bonne nouvelle que notre Père Eternel a envoyé Jésus pour restaurer notre gloire. C’est ainsi que la restauration de la création commence. En choisissant de mourir comme un être humain, pour nous et à notre place, Jésus a prouvé l’amour de Dieu pour toute Sa création (Dieu a tant aimé le monde… (Jean 3:16) ne limite pas cet amour aux gens seulement). Il l’a fait pour nous réconcilier avec Dieu et restaurer cette relation, non seulement telle qu’elle existait dans le Jardin d’Eden mais telle qu’elle serait devenue si Adam et Eve n’avaient pas péché.  La réaction de la création devant notre gloire sera la même que notre réaction devant la gloire de Dieu.

Le ministère de réconciliation

Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu! (2 Corinthiens 5:18-20).

Dieu était en Christ lorsqu’Il a réconcilié le monde (le mot grec est kosmos) avec Lui-même. Il n’a pas abandonné Jésus, n’en a pas été séparé ou n’a pas détourné son visage de Lui comme on nous l’a tellement enseigné. Paul déclare que Dieu n’a pas imputé leurs offenses aux hommes lorsqu’Il a réconcilié le monde. Donc c’est fait, c’est fini ! Dieu nous a réconciliés avec Lui mais c’est notre choix de nous réconcilier avec Lui. Si quelqu’un ou quelque chose est séparé de Dieu, cela ne vient nullement de Lui.

Nous devons donc servir la création par le ministère de la réconciliation afin que tout soit restauré. Nous porterons les « paroles de réconciliation » au plus profond de nous-mêmes et elles nous transformeront complètement à partir de l’intérieur. C’est ainsi que nous deviendrons les ambassadeurs de Dieu, représentant Son royaume et Son autorité dans tout l’ordre créé.

De gloire en gloire

… mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. (2 Corinthiens 3:16-18).

Ce que nous verrons réfléchi est le but et l’intention originels de Dieu pour chacun d’entre nous.  C’est une image qui va nous transformer au fur et à mesure que nous nous soumettons au processus. Cela n’arrive pas en un instant ! Il va falloir regarder pendant très longtemps. Si cela devait arriver en un instant, nous risquerions de regarder ailleurs et d’être transformés en quelque chose d’autre. Ce processus constant fait partie intégrale de notre relation continue avec Dieu et de la manière dont nous Le représentons.

Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. (2 Corinthiens 4:6, LSG).

Lorsqu’une personne se donne à Dieu, un voile est retiré de sur son cœur, la lumière entre dans sa vie et elle peut connaître la gloire de Dieu dans le visage de Jésus. Les croyants qui poursuivent l’observation de cette gloire vont être transformés en cette même image de Jésus (l’intention originelle de Dieu), de gloire en gloire, par l’Esprit de Dieu.

Nota :
1.
Metanoia est le mot grec qui est généralement traduit par repentance dans la Bible. Le mot originel n’a rien à voir avec les regrets ou le pardon, il signifie se détourner et penser différemment. Donc se détourner de nos manières habituelles de faire ou de vivre et nous tourner vers Dieu pour penser comme Lui.

Articles récents (en français)

102. Des êtres immortels et sans limites
101. La restauration de toutes choses
100. Des temps de rafraîchissement
99. Restaurés dans la plénitude de notre relation filiale

75. Libre accès dans les lieux célestes

Les médias sociaux
Article original en anglais

Image de fond par LoganArt de Pixabay

102. Des êtres immortels et sans limites

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott

Restauration de notre filiation

Plus j’approfondis ma relation avec mon Père Eternel, plus je suis sensible aux deux priorités dans Son cœur : la restauration de notre filiation et le rétablissement de toutes choses. Mon journal est rempli des conversations que nous avons eues ensemble sur tout ce qui touche à la filiation et à la restauration. Voici quelques extraits de ce dont nous avons discuté :

Le cœur de Dieu notre Père

Savoir que Dieu est notre Père est une chose, choisir d’avoir une véritable relation Père/fils avec Lui et Le laisser nous aimer en est une autre. Son plus grand désir est qu’au travers d’une réelle relation avec Lui nous apprenions à connaître Ses voies, Ses travaux et Son cœur. En connaissant Son cœur et en mûrissant par notre relation avec Lui, Il nous fera partager Ses délibérations dans les conseils et les assemblées des cieux. Son profond désir est de voir Ses enfants reprendre la place qu’Il leur a donnée à la conception, au sein de Son cœur. C’est ainsi que nous apprendrons à Le connaître véritablement et que nous aurons une révélation bien plus précise de qui nous sommes : Ses enfants, créés à Son image, cohéritiers et co-créateurs

Sans limites

Il désire nous restaurer pleinement et complètement. Ceci comprend notre identité, position, autorité, sagesse, nos capacités, connaissances, relations et connections avec l’ordre créé. Il veut que nous nous débarrassions des limites imposées par notre nature mortelle dans notre manière de penser. Il désire restaurer l’absence totale de limites, réfléchissant notre origine transcendantale et infinie. Nous sommes des êtres de relation, créés à Son image, avec un potentiel créatif illimité.

Nous avons été conçus sur le modèle notre Père : des êtres immortels et sans limites. Il n’a jamais voulu pour nous cette existence limitée, restreinte, réduite et mortelle qui est la nôtre, parce que nous avons choisi la voie du bricolage et non celle de l’Arbre de Vie.

La restauration de notre véritable position de fils couvre des possibilités que nous ne pouvons même pas commencer à imaginer. Que diriez-vous d’avoir des yeux qui vous permettent de voir toutes les longueurs d’onde de la lumière, des oreilles capables d’entendre toutes les fréquences sonores, une intelligence pouvant créer par la pensée, des corps existant et voyageant de manière multidimensionnelle et dotés d’un pouvoir guérissant instantané ? J’imagine pouvoir faire les mêmes œuvres que Jésus et plus encore : contrôler les structures moléculaires de l’eau, devenir invisible, créer et manipuler la matière, être télépathe (pouvoir lire les pensées et le cœur des gens), utiliser la télékinésie (Ils voulurent alors le faire monter dans le bateau et au même moment, ils touchèrent terre à l’endroit où ils voulaient aller. Jean 6:21), les pensées créatrices, la translation, bilocation, avoir la connaissance innée du passé et de l’avenir, voyager dans le temps, etc…

Si je peux imaginer toutes ces choses, ça signifie que le véritable potentiel de notre restauration dépasse tout cela !

Priorité

Dieu m’a déclaré : « Mon fils, ta relation avec Moi est la toute première priorité sur laquelle tu dois te concentrer. » La restauration de notre relation intime avec notre Père engendre une pureté de notre être qui est Son plus profond désir. Le fruit en sera la restauration de toutes choses. « C’est Mon programme d’amour où toutes les choses faisant partie de l’ordre créé reviendront en relation avec Moi et au sein de Mon unité. Mon fils, toute personne qui découvre de manière intime les pensées et les intentions de Mon amour par une relation avec Moi,  ne peut manquer de voir que sa destinée est au plus profond des désirs de Mon cœur. »

Toutes choses

Paul déclare : « Nous savons en outre que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment, de ceux qui ont été appelés conformément au plan divin. » (Romains 8:28)

C’est ainsi que tout était prévu ! Il a créé toutes les choses pour opérer ensemble, uniques et individuelles en elles-mêmes, cependant complètes uniquement par l’union harmonieuse dans le tout. Il n’y aura donc plus aucune fragmentation, fracture ou cassure de quelque forme que ce soit. C’est le but ultime de la restauration :

  • Restauration personnelle de l’esprit, de l’âme et du corps selon la fonction, la condition et l’intention originelles.
  • Relation entre esprit et Dieu
  • Esprit et identité éternelle
  • Esprit pour toute la création, physique et spirituelle
  • ADN restauré avec 12 brins
  • Esprit, âme et corps
  • Tout ce que contient l’âme restauré en innocence : intellect, émotions, volonté, conscience, imagination, raisonnement et choix
  • Toute cassure, fragmentation, séparation, isolation et réjection…  restaurées
  • Tous les besoins remplis par harmonie, relations, intimité, union, unité, amour, joie et paix
  • L’intelligence restaurée dans sa pleine capacité créatrice
  • Le corps restauré en parfaite santé et complète intégrité, avec toutes ses capacités surnaturelles
  • Le souffle de vie restauré
  • Destinée et objectif restaurés
  • Héritage, identité, droit de naissance, position, autorité… restaurés
  • Des êtres spirituels devenant des êtres vivants devenant des êtres divins

Expansion

Cette intégrité et cette paix, qui sont le shalom de Dieu, continueront de se développer. Leur expansion ne connaîtra jamais de fin au sein du royaume de Dieu en constant accroissement. Nous serons les éléments vitaux du gouvernement de ce royaume. La restauration de notre relation avec notre Père mène à l’exercice de nos responsabilités, proportionnelles à la relation que nous avons développée. Nous apprendrons à gouverner, non seulement sur ce qui existe déjà mais sur tout ce que nous allons créer. Nous avons déjà la capacité de créer. Malheureusement, du fait de notre perte d’identité, nous avons essentiellement créé le chaos. Avec la connaissance de notre identité et la restauration de notre relation avec notre Père, notre capacité pour créer la beauté et l’ordre sera de plus en plus manifestée autour de nous.

La restauration des fils de Dieu sera comme Joseph sortant de la prison du donjon et prenant la plus haute position en Egypte après Pharaon. Nous sortirons de l’ombre et de la honte pour être investis, intronisés et assis dans les lieux célestes, pour gouverner et régner sur la montagne du temple de Dieu.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

Mon voyage au-delà de l’au-delà

(En anglais uniquement pour l’instant)
par Mike Parsons

My Journey Beyond Beyond est le récit autobiographique de Mike Parsons sur son voyage spirituel, à la recherche d’une relation intime avec Dieu.

C’est un livre destiné à la génération Josué. Non seulement à lire et méditer mais à passer à tous ceux qui pourront y trouver un encouragement et une inspiration. Ce livre introduit le concept d’opérer dans les domaines spirituels en tant que fils de Dieu et cohéritiers avec Jésus.

Voici un extrait de l’introduction :

Alors que je réfléchis pour me souvenir où mon voyage a vraiment commencé, je me remémore enfant, rêvant d’aventures et d’exploits, passionné de films et programmes de télévision comme Robinson Crusoé, Laurence d’Arabie, les Sentinelles de l’air ou Lady Pénélope, Stingray, Planète interdite et Perdus dans l’espace. Dans cette odyssée, je pense que le premier livre qui m’ait vraiment interpelé a été La machine à explorer le temps de H.G. Wells. Ce livre a véritablement fait résonner en moi la destinée que mon esprit avait acceptée avec Dieu avant le commencement du monde. Cette destinée était enfouie au plus profond de mon âme, bien cachée mais travaillant mon for intérieur avec des pensées me poussant à me libérer de l’existence banale que je vivais. Je rêvais de quitter les rivages de la petite ville de Cornouailles où j’habitais mais mes seules escapades étaient dans mes rêves et par les films.

Dieu m’a créé avec un sens profond de curiosité. J’ai toujours adoré découvrir les mécanismes des choses et comment elles fonctionnent. Il m’arrivait fréquemment de démonter ce qui m’intéressait, au grand dam de maman car j’étais bien souvent incapable de les remonter ! J’adorais essayer de fixer tout ce qui était cassé, en utilisant mon ingénuité innée pour résoudre les problèmes et tout ce qui me tombait sous la main.

J’adorais partir à l’aventure, parfois avec mes amis mais la plupart du temps seul, rapportant à la maison les trésors que j’avais découverts : généralement une pauvre créature que j’avais capturée et que j’ajoutais à mon zoo personnel.

Toute ma vie, j’ai toujours vibré avec les possibilités illimitées et stimulantes de la science-fiction : Star Wars, Star Trek, les superhéros de l’univers de Marvel, en bandes dessinées d’abord puis à l’écran. A l’école primaire, je frémissais d’excitation lorsqu’on nous lisait Le Hobbit et les aventures de Bilbo Bessac (Bilbon Sacquet dans la première traduction). Plus tard, j’explorais avec le plus grand plaisir le monde de La Terre du Milieu dans la trilogie du Seigneur des anneaux.

Dieu avait placé dans mon âme un désir d’aventure qui me travaillait profondément. Je n’ai pu l’exprimer véritablement qu’en découvrant que je faisais partie du plan cosmique de Dieu pour la restauration de l’univers.

Ce désir, profondément enraciné et qui ne cessait de m’inspirer, était au cœur même de ma recherche d’une réalité et de connaissances qui semblaient toujours m’échapper. Au plus profond de moi-même, il y avait toujours cette sensation que j’avais été créé pour vivre une vie bien plus intéressante. La chanson du groupe U2 « I still haven’t found what I’m looking for » (Je n’ai toujours pas trouvé ce que je cherche) a résonné très longtemps en moi comme traduisant bien ce que je vivais. Lorsque j’ai vu le film Matrix pour la première fois, j’ai réalisé que j’avais été aveuglée par une fausse réalité fabriquée de toute pièce par la religion. Ceci m’a inspiré à découvrir la vérité qui m’avait été cachée par le voile de la religion et j’étais prêt à payer le prix nécessaire pour découvrir ce que je ressentais depuis toujours mais que je ne pouvais pas voir. C’est ainsi que ma quête pour la véritable réalité a commencé, afin de découvrir ce que ma destinée me poussait depuis toujours à chercher.

Si j’étais Dieu (heureusement, je ne le suis pas !), le marécage religieux d’une petite ville du sud-ouest anglais n’aurait certainement pas été mon premier choix pour commencer un tel voyage de découverte. Mon appel et ma destinée étaient d’être un précurseur. Il était donc tout à fait normal que le chemin que je suive soit couvert d’obstacles et d’écueils. Tout cela suivait l’idée de Dieu qui espérait inspirer ceux qui me suivraient, en leur montrant que rien n’était impossible avec Lui. Dieu a choisi ce que le monde considère comme une folie pour confondre les sages… (1 Corinthiens 1:27)

Dans son livre My Journey Beyond Beyond, Mike témoigne de la restauration et du développement de sa relation avec notre Père Eternel, comment il a appris à entendre la voix de Dieu, mais aussi à voir et voyager par l’esprit. Il explique comment il a commencé à explorer les dimensions surnaturelles pour accéder aux lieux célestes, à s’engager dans les domaines des anges et légiférer dans les assemblées, les cours et tribunaux divins. Il raconte son expérience d’intégration de son esprit et de son âme, de déconstruction et renouvellement de son intellect, d’expansion de sa conscience et de sa quête de la réalité cantique.

My Journey Beyond Beyond est disponible sur Amazon.fr et dans toutes bonnes librairies physiques et virtuelles des pays anglophones.

Passez le message !

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais

 

 

98. Développer nos sens spirituels

Mike Parsons
avec Jeremy Westcott – 

Tout d’abord le naturel…

Le développement de nos sens naturels demande du temps. L’ouïe est certainement la première fonction que nous développons. Nous savons que le fœtus au sein de sa mère peut entendre des tas de sons du monde environnant. Le nerf auditif est connecté à tous les organes du corps sauf la rate et il continue même de vibrer après la mort… mais peu de temps. Ce n’est qu’au travers des répétitions et de la pratique constante que nous commençons à donner un sens à ce que nous entendons.

La vue naturelle s’améliore aussi petit à petit. Lorsqu’un bébé regarde sa mère, une lumière est reflétée de son corps et pénètre les yeux de l’enfant. Il reçoit une image à l’envers sur l’arrière de sa rétine et son cerveau apprend à interpréter cela comme étant « maman ». L’apprentissage est le même pour tout ce qu’il voit.

A la naissance, un enfant ne voit qu’à faible distance, en fait, juste assez pour reconnaître le visage de sa mère. Durant les six premiers mois, sa vision se développe graduellement jusqu’à ce qu’il puisse voir correctement. Cela lui donne le temps de traiter petit à petit un impressionnant montant de données et d’apprendre à les interpréter afin de comprendre le domaine naturel où il vit. C’est donc l’apprentissage que nous faisons tous.

…puis le spirituel

Développer nos sens spirituels de la même manière ne fait pas partie du quotidien de la majorité des gens. Certains ont une sensation des choses spirituelles mais pour ainsi dire personne dans l’Eglise n’a jamais enseigné comment en faire l’expérience. Nous n’avons donc jamais eu l’opportunité de développer nos sens spirituels.

Lorsque nous commençons à suivre Jésus, en règle générale nous continuons de vivre dans le monde naturel, avec un petit peu de spirituel saupoudré ici et là. Ces expériences spirituelles sont sans doute arrivées lors de fantastiques louanges à Dieu ou d’un prêche touchant une corde sensible.

Mais la sensibilité spirituelle n’est pas réservée aux occasions spéciales et ne dépend pas uniquement de ce qui se passe autour de nous. Nous pouvons apprendre à nous engager dans le domaine spirituel comme pour le domaine naturel. Nous devons permettre à nos sens spirituels de se développer graduellement au travers de répétitions et de pratique, exactement comme pour nos sens naturels. Entrons et sortons des lieux célestes et nous pourrons enfin faire graduellement l’expérience de ce qui nous entoure : le royaume spirituel tout autour de nous.

Nous pouvons le faire. Dieu a toujours eu l’intention que nous vivions dans les deux royaumes de la terre et des cieux en même temps, tout comme Jésus le faisait. Son intention est que nous manifestions le pouvoir et l’autorité que nous avons en tant qu’esprit. Il désire que nous manifestions notre destinée sur la terre.

Articles récents (en français)
Les médias sociaux
Article original en anglais